Épisode 669 : On ne s’y attendait pas, on pensait que Facebook était dans les rails et suivait son petit train-train, et pourtant Markito est peut-être en train de retourner la table.
On n’en avait parlé déjà dans un épisode sur les métaverse, mais Facebook planche fort sur la question et pourrait revoir beaucoup de choses dans sa stratégie et son organisation d’ici l’année prochaine.

Facebook ne s’appellera sans doute bientôt plus Facebook

C’est en tout cas la rumeur qui circule très fortement chez les initiés.

Il se dit même que Mark Zuckerberg souhaite profiter de la conférence annuelle Facebook Connect (le 28 octobre) pour faire une annonce.

Zuckerberg veut être connu pour plus que les réseaux sociaux et tous « les drames » du monde qui en découlent.

Cet été, Mark Zuckerberg expliquait qu’il voulait que le public voit son groupe comme une « entreprise du métavers » plutôt que comme « une entreprise avant tout de réseaux sociaux ».

Par ailleurs, Facebook a pratiquement conquis le monde des médias sociaux, et si l’entreprise veut se développer, elle doit regarder au-delà de ses principales propriétés actuelles : Facebook, Instagram et WhatsApp.

Son prochain projet : construire un métaverse.

Changer de nom pour isoler Facebook du reste du Groupe

le nom Facebook ne fait plus rêver : Associé à des scandales à répétitions depuis Cambridge Analytica en 2018, critiqué pour son rôle dans la montée des extrémismes, devenu has-been auprès des plus jeunes.

Un changement de marque pourrait également servir à séparer davantage le travail futuriste sur lequel Zuckerberg se concentre de l’examen minutieux auquel Facebook est actuellement soumis pour la façon dont sa plate-forme sociale fonctionne aujourd’hui.

Facebook n’est pas la première entreprise technologique bien connue à changer de nom alors que ses ambitions se développent. En 2015, Google s’est entièrement réorganisé sous une société holding appelée Alphabet. En partie pour signaler qu’il n’était plus seulement un moteur de recherche.

Quel nouveau nom : les pronostics ?

Le nouveau nom du Groupe Facebook est un secret bien gardé. Mais allé, tentons un petit jeu de pronostics. Perso je met une bille sur Horizon.

——

Facebook prévoit d’embaucher 10 000 nouveaux employés pour travailler sur le métaverse

C’est quoi déjà le Metavers

Le métavers, est un monde virtuel, où les utilisateurs pourront interagir les uns avec les autres en utilisant des représentations numériques d’eux-mêmes ou des avatars de personnages. En gros c’est Ready Player One.

——

10.000 talents hautement diplômés

10.000…. Et ces nouveaux collaborateurs seront tous basés en Europe.
Attention, on parle pas ici de 10.000 modérateurs sous payés… non 10k experts de la réalité augmentée.

Dans son communiqué Facebook précise : « Cet investissement est un vote de confiance dans la force de l’industrie technologique européenne et le potentiel des talents technologiques européens. »

Evidemment il y a aussi un peu de stratégie là-dedans. Facebook est pointé du doigt par un certain nombre de pays membres de l’UE. Ils l’accusent entre autre de ne pas respecter toutes les règles RGPD.

——

Facebook se défend de vouloir créer un monde virtuel autoritaire

« Aucune entreprise ne possédera et n’exploitera le métaverse. Comme Internet, sa caractéristique principale sera son ouverture et son interopérabilité. »

En gros, Mark Zuckerberg veut créer un nouvel Internet.

——

Jack Doresy le patron de Twitter parle d’un délire Dystopique

https://twitter.com/jack/status/1450667602703904768?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1450667602703904768%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.businessinsider.com%2Ffacebook-metaverse-jack-dorsey-criticizes-as-dystopian-mark-zuckerberg-2021-10

Facebook à l’action alors que les scandales lui tombent sur la tronche en cascade

Changement de tonalité face à l’adversité

Zuckerberg en à marre. Marre de faire le dos rond. Marre d’être pointé du doigt comme le Grand méchant psyché. Il souhaite que le Groupe soit plus combatif envers les critiques et arrête de s’excuser systématiquement.

La semaine dernière c’est notamment le responsable RP de Facebook (Nick Clegg) qui a piqué un colère sur Twitter.

Thread Twitter

« Nous attendons de la presse qu’elle nous demande des comptes, compte tenu de notre taille et de notre rôle dans le monde. Mais lorsque le signalement dénature nos actions et nos motivations, nous pensons que nous devons corriger le dossier. »

EN s’exprimant sur les fuites de communications interne

« De toute évidence, tous les employés de Facebook ne sont pas des cadres ; toutes les opinions ne sont pas la position de l’entreprise. »

Aujourd’hui Facebook, parle clairement d’actions coordonnées dans l’objectif de nuire.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !