Derniers épisodes

[Redif] L'influenceur est mort, vive le créateur de contenu ! (514)

Épisode 620 : [REDIF] -> L’agence Reech qui travaille dans le marketing d’influence a sorti une grosse étude sur l’influence marketing en 2020. C’est un petit peu un bilan de l’année et ça permet de faire le point sur l’état de l’influence marketing sur les réseaux en France.

Les influenceurs sur les réseaux sociaux deviennent des relais de visibilité de plus en plus prisés par les entreprises. Le marché mondial du marketing d’influence connaît une très forte croissance ces dernières années. Selon une étude Statista, il pesait déjà plus d’un milliard de dollars en 2016. Mais en l’espace de 4 ans, son chiffre d’affaires mondial a été multiplié par près de quatre pour atteindre 7 milliards de dollars en 2020.

L’émergence de ce nouveau marché a attiré de nombreuses entreprises spécialisées dans la gestion de la relation entre les marques et les influenceurs. Entre 2016 et 2019, le nombre de plateformes et d’agences dédiées à ces activités est passée de 300 à plusieurs milliers.

Parmi celle-ci il y a la plateforme Reech qui chaque année propose une étude poussée sur l’influence Marketing en France. Une étude qui permet d’y voir plus clair sur les influenceuses et influenceurs français.

Étude Statista

Étude agence Reech

Méthodologie

L’enquête se baseSur un questionnaire transmis à 1423 influenceurs, mais qui sont tous géré par l’agence Reech.

Donc cela permet de poser une base de réflexion, mais l’échantillonnage n’est clairement pas scientifique.

Profil

Ils ont 30 ans en moyenne, et 75 % d’entre eux sont des femmes.

96 % d’entre eux se lance pour partager leur passion. On est donc sur un profil de personnes qui n’est pas professionnel à la base.

D’ailleurs 39 % sont des salariés. Il y a un premier chiffre étonnant qui arrive : pour 15 % d’entre eux l’influence est leur activité principale.

Seulement 15 %, ce n’est rien du tout. Ça veut quand même dire qu’on a 85 % de ses influenceurs pour qui l’influence n’est qu’une activité complémentaire.

L’influence Marketing se porte bien et l’année 2021 s’annonce fleurissante

En 2020, 81% des créateurs ont effectué au moins un partenariat cette année.
L’étude explique qu’en 2020, 51% des créateurs ont reçu plus de demandes de partenariat qu’en 2019. 47% affirment avoir été davantage contactés en direct par les marques. La moyenne de la rémunération des partenariats est en hausse de 15%.

——

On ne dit plus influenceur on dit créateur de contenu

67% des influenceurs préfèrent qu’on les appelle créateurs de contenu.
96% se lancent dans l’influence pour partager leur passion.

——

Quel est le profil type des influenceuses et influenceurs français ?

La moyenne d’âge des créateurs de contenus est de 30 ans et 74% sont des femmes.

——

De quoi ils parlent ?

Les sujets Lifestyle notamment mode et beauté sont les 2 principales thématiques abordées. Plus de 40% des créateurts de contenu parlent de ces sujets Lifestyle.

Le voyage est toujours un classique, 36% des créateurs en parlent en 2020 et ce malgré un confinement mondial.
36% parlent de food.

Les confinements ont aussi favorisé les sessions déco et bricolage, qui passent de 17% à 20%.

Et les causes d’intérêt public sont aussi plébiscitées avec des partenariats rémunérés ou non. Parmi les créateurs ayant réalisés des partenariats en 2020, 47% ont réalisé au moins un partenariat d’intérêt public. Un peu plus de la moitié (56%) de ces partenariats d’intérêt public étaient non rémunérés.

3% des influenceurs parlent de sujets business et entrepreneuriaux.

——

Comment ils collaborent avec les marques ?

Les influenceurs sont des passionnés, sans passion il est dur de créer des contenus de façon régulière et percer.

Les partenariats avec les marques n’ont pas baissé. 81% des influenceurs ont effectué au moins 1 partenariat cette année et 51% ont reçu plus de demandes que l’année dernière. Il y-a également eu davantage de contacts directs entre marques et créateurs de contenus

Les influenceurs privilégient les partenariats sur le long terme et ceux à forte valeur ajoutée.

Quelques pratiques : production de contenus, organisation de concours, co-création…

Ils sont également sélectifs et n’hésitent pas à refuser certains partenariats. Les 3 principales raisons de refus sont :

Le créateur de contenu n’aime pas le produit ou ne croit pas en lui (65%)
Le créateur de contenu et la marque ont des valeurs incompatibles (55%)
Le créateur de contenu n’aime pas ou n’a pas d’affinité avec l’entreprise (46%)

——

Instagram est la plateforme numéro 1 de l’influence marketing !

Sans surprise, Instagram est toujours le réseau où les influenceurs sont les plus actifs. 94% des créateurs de contenu y sont actifs.

Suivi par Facebook qui rassemble 39% des créateurs.
Fait étrange, le Blog est toujours bien vivant et reste dans le top des plateformes utilisées.

La grosse nouveauté de 2020, est a chercher du côté de TikTok. 41% des influenceurs se sont inscrits sur TikTok en 2020.
Mais le réseau ne représente que 4% des demandes de partenariats avec les marques.

———

Combien ils gagnent ?

La gestion d’une communauté est généralement une activité annexe pour les influenceurs mais, seulement 15% des créateurs de contenus font cette activité à plein temps.

Malgré la crise, la rémunération moyenne des partenariats poursuit sa hausse.
75% des partenariats rémunérés restent en dessous de 500 Euros.

——

L’amplification des actions d’influence marketing est l’une des tendance fortes de 2021

L’amplification des contenus, c’est la capacité pour un marque de faire de l’achat média directement sur le contenu de l’influenceuse et influenceur au nom de celui-cI.

Elle permet au marque d’augmenter la portée organique initial du cérateur de contenu pour étendre la visibilité du contenu.

C’est une tendance qui s’est systématisée aux États-Unis à tel point que les annonceurs investissent désormais le même budget en rémunération influenceur qu’en amplification.

En 2020, 45% des influenceurs français ont déjà participé à des partenariats avec amplification publicitaire.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi c'est l'été : TikTok, Instagram vidéo, monétisation de story, buzz Cochonou et Pinterest !

Episode 619 : Pendant les vacances d’été, on continue de vous proposer un épisode par semaine pour faire le tour des news Social Media ! Vous restez connecté même les pieds dans l’eau !
Ce matin, on parle de TikTok qui propose maintenant des vidéos jusqu’à 3 minutes maximum, on parle aussi de Instagram qui a fait des annonces autour de ces contenus vidéos, et sur la monétisation de story, on fait un crochet par le Tour de France avec le buzz du week-end : un camion Cochonou coincé sur la route; et on fini par une crochet sur Pinterest !

TikTok a faim et veut croquer du côté de Youtube !

TikTok permettra à tous les utilisateurs de créer des vidéos plus longues.

Initialement limitée à 15 secondes, les vidéos TikTok ne cessent de gagner en longueur.

15 sec, puis 30 et même 60 secondes.

TikTok vient d’annoncer que ses vidéos pourraient maintenant aller jusqu’à 3 minutes. Le format plus long devenant disponible pour tous les utilisateurs dans les semaines à venir.

TikTok explique sa décision en raison du nombre grandissant de contenu tuto ou recettes et le besoin qu’auraient exprimé de nombreux créateurs.

C’est aussi un moyen évidant pour TikTok de continuer à piquer de sparts à Youtube.

Cool, mais cela pose tout de même un certain nombre de questions. La promesse de TikTok est une plateforme de vidéo courtes et distrayantes.

Instagram et la vidéo

Instagram intensifie sa partie vidéo et concurrence TikTok

Adam Mosseri, le boss d’Instagram, a dit : « nous ne sommes plus une application de photos au format carré ».

Ça en dit long sur les intentions de Instagram.

Instagram précise que toutes les plates-formes sociales aujourd’hui voit le format vidéo en pleine croissance et Instagram vaut developper ce format aussi !

Instagram parle justement de la difficulté et de la force de la concurrence.

Il veut lancer un nouveau format de vidéos plein écran et immersif.

Le patron de Instagram a aussi dit que la concurrence est rude, TikTok est énorme et YouTube fonctionne très bien.

Mais il est primordial pour la plate-forme de pouvoir offrir du divertissement au format vidéo immersive.

Ça va bientôt faire un an qu’Instagram a lancé Reels. Mais Adam Mosseli prévoit un nouveau format vidéo pour sa plate-forme d’ici année prochaine.

Instagram travaille sur un nouveau format : les Exclusive Stories.

Il s’agit de contenus que les créateurs pourront concevoir en exclusivité pour leurs fans moyennant un financement, par le biais d’un abonnement.

Les stories publiées dans ce cadre auront une couleur violette, pour les distinguer des stories accessibles pour tout le monde. Si un internaute clique sur la story sans avoir souscrit un abonnement, un message l’informera que le contenu est réservé aux « membres uniquement »

Ca fait tout à fait penser au principe de Super Follow sur Twitter. Des contenus supplémentaires exclusifs seront accessibles aux personnes ayant souscrit un abonnement à un compte.

Une tendance forte aujourd’hui puisque a peu près toutes les plateformes cherchent à offrir des solutions de monétisation additionnelles aux créateurs de contenu.

Pinterest interdit toutes les publicités liées à la perte de poids

Les recherches sur des sujets tels que l’alimentation et les conseils de remise en forme augmentent fortement sur Pinterest.

La plateforme a décidé de taper un grand coup sur ce type de contenus qui se multiplient sur Pinterest.

Désormais lorsque l’on cherche un contenu qui affiche, rationalise ou encourage les troubles de l’alimentation les résultats seront bloqués et les internautes seront invités à se rapprocher de la National Eating Disorders Association .

Pinterest avait déjà interdit les publicités présentant l’un des éléments suivants :

Perte de poids ou pilules coupe-faim, suppléments ou autres produits ;
Imagerie de perte de poids avant et après ;
Procédures de perte de poids comme la liposuccion ou la combustion des graisses ;
La nouvelle politique, interdit toutes les publicités liées à la perte de poids :

Tout langage ou imagerie de perte de poids ;
Tous les témoignages concernant la perte de poids ou les produits de perte de poids ;
Mention à l’indice de masse corporelle (IMC) ou d’indices similaires.

Pour les créateurs de contenu évoluant sur les sujets fitness et remise en forme par exemple il va falloir revoir sa copie pour ne pas se faire striker.

Camion Cochonou / Tour de France

Et on parle bien sûr du camion Cochonou bloqué sur la route du Tour de France. C’est le buzz du week-end !

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Tour de France: ça mouline sur les réseaux sociaux !

Épisode 618 : Le Tour de France c’est l’évènement sportif majeur en France et plus gros évènement itinérant mondial. Une organisation incroyable et complexe avec en plein coeur, 37 marques partenaires, 12 millions de spectateurs sur les routes et 23 équipes cyclistes engagées. Et sur les réseaux, en Juillet aussi ça grimpe !

Au total, 37 marques sont partenaires du Tour de France 2021.

Les partenariats officiels du Tour c’est une grosse machine très organisée avec pleins de niveaux différents. Tout en haut de la pyramide on retrouve les 5 partenaires majeurs LCL, Leclerc, Skoda, Continental et Krys. Se sont ce qu’on appelle les partenaires maillots et c’est à eux qu’est offert le très gros de la visibilité sur l’épreuve.

Les comptes officiels

@letourdefrance > 1.5 Mio Abonnés

1 highlight par étape
20 posts par jour, des photos prises sous tous les angles et dans pleins de super spots du parcours

@lacaravanedutour > 4974 abonnés

——

Equipe B&B Hotels KTM

@bbhotelspbktm

L’équipe made in Bretagne du Tour de France.

Les Men in Glaz. Du nom de la couleur qu’on donne à la mer Bretonne.

#thereisnotry

#meninglaz

Un hymne Audio enregistré par Manau

Un maillot et un branding ouf !

https://www.youtube.com/watch?v=lBMGAk6beRc

Un drapeau distribué aux fans du Tour. Un drapeau breton avec les couleurs vertes de l’équipe.

La tonalité de marque est super bossée

Il y a vraiment un joli travail sur la conception rédaction. Gros usage des termes marins « a l’abordage », des clins d’oeil breton « viens faire un Tour à changé »,

Le travail sur les stories Instagram est vraiment beau

Un jeu de collage qui raconte chaque jour le soculisses de l’équipe.

Des IGTV vraiment canons !

C’est simple un par jour avec une interview de coueur et des cimages backstage de l’équipe.

Intérêt pour les coulisses

Outre les séquences des faits marquants de la course à proprement parler, les coulisses intéressent aussi les supporters: ce qui se passe le matin avant de se rendre au village départ pour les coureurs ou les mécaniciens, ou la récupération après l’étape.

Skoda We Love Cycling

@skodawelovecycling

Skoda c’est des bagnoles mais aussi une marque qui depuis plus de 10 ans est à fond sur le vélo. Etonnant ? Pas tant que ça.

Déjà il y a un lien fort entre le TDF et les marques Auto. N’oublions pas que le Tour a été inventé par le journal l’Auto en 1903. Oui, oui.

Ensuite, le Tour de France c’est le lieu parfait pour montrer les qualités et performances d’une voiture grand public. C’est populaire, ça se passe sur une route goudronnée. Le cadre est idéal.

Skoda est le sponsor maillot vert et c’est la marque qui assure la mobilité des organisateurs et des véhicules d’assistance pendant la course. Au total, 250 véhicules Skoda sont déployés pendant le TDF21.

16k followers sur Instagram

Partenariat d’influence avec Le GBD, un groupe de Youtubeur.

Visite et teste de la voiture du directeur de Course. Christina Prudhomme. La voiture c’est K2000. C’est un SUV électrique !

Des équipes d’ambassadeurs locaux.

Club Skoda de Rhone-Alpes par exemple. Se retrouve toute l’année dans un groupe Facebook et aussi sur Ostrava. Font des sorties ensemble. Tellement énorme.

20k flowers sur Strava

———

AG2R Citroen Team

@ag2rcitroenteam

Cochonou

@cochonouetvous > 25 k

Cochonou sur le Tour de France là on est bien placés pour en parler car on le vit de l’intérieur.
La digitalisation de la marque s’est créée autour de l’évènement et donc c’est fortement rattaché à son ADN.

Le dispositif de Cochonou pendant le TDF est très ambitieux et chaque année on trouve un petit truc pour se réinventer.

Cette année la communication sur les réseaux autour du Tour a débuté par une présentation des caravaniers en story avec des anecdotes de chacun.

On a aussi utilisé le format reels pour revenir sur de belles étapes du Tour précédent.

Et en avant première, à quelques semaines du départ, nous avons créé une version Réalité augmentée du célèbre couvre chef vichy pour que tout le monde puisse partager de belles photos !

Sur le tour, le Une présence en Story pendant 3 semaines où l’on raconte le quotidien de la caravane du lever au coucher

Une grille Instagram qui se dessine et se colore en fonction des régions que le tour traverse.

On y parle pas que de saucisson, on montre la France, les bons vivants, le côté grande fête populaire.

Pendant le Tour le format Reels est aussi exploité pour diffuser les 10 commandements de la caravane, tous les 2 jours une nouvelle vidéo de 15-30s.

Chaque soir sur la page Facebook on partage un moment live avec les audiences pour raconter l’étape du jour et les grands évènements de la journée.

Les Opticiens Krys

[@opticiens_krys][https://instagram.com/opticiens_krys?utm_medium=copy_link]

Les opticiens Krys, ce sont l’un des sponsors majeurs du Tour de France À ce titre, ils ont bien sûre des tonnes de banderoles à leur effigie Mais également ils sont parrain du maillot blanc, Le maillot du meilleur jeune.

À ce titre pendant le mois de juillet, la description de leur compte Instagram change pour « porter la jeunesse », Un slogan qui finalement convient assez bien un opticien même pour le reste de l’année.

Sur son compte Instagram Chris a l’habitude de publier de belles photos live style de personnes portant des lunettes, Mais en juillet, là aussi ça change.
On quitte le sentier de la lunette pour se plonger totalement dans le vélo. On n’y voit les derniers porteur du maillot blanc , La caravane à l’effigie de la marque, ou encore de jolis Caroussels qui mettent en avant les plus beaux points de vue de l’étape.

En story on la joue inside avec le témoignage d’hôtesses protocolaires et la découverte du village départ du jour.

Sur le tour, Chris a aussi mis en place un bus de la vue pour que le public puisse faire des tests de vue et d’audition c’est aussi pour eux un moyen de continuer à communiquer sur leur savoir-faire.
Ils mettent aussi en avant une activation assez sympa fête autour du tour, avec le #L’ÉtapeEnBlanc. L’objectif est d’offrir des heures de soutien scolaire pour porter la jeunesse le jour des résultats du bac. Pour ça, ils incite les gens sur le bord de la route à s’habiller en blanc.

Cofidis

@teamcofidis

Cofidis a réussi le pari ultime sur le Tour de France, être présent sur le dos des coureurs, sur la caravane, partout en TV et sur les réseaux

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Bulletin : La toute nouvelle plateforme de newsletters de Facebook. On en pense quoi ?

Un outil unifié à l’attention des créateurs de contenu

Avec Bulletin, Facebook souhaite accompagner les créateurs de contenus dans le processus de création d’une newsletter, de la publication à la construction de leur communauté.

Grâce à Bulletin, Facebook souhaite soutenir les créateurs et unifier ses outils existants.

En gros proposer un nouvel espace, une nouvelle interface plus adaptée à l’écriture façon blog et au contenu audio de qualité (podcast ou live audio) .

Un espace de blog dédié

Chaque créateur du Bulletin disposera d’un site Web autonome sous sa propre marque et pourra personnaliser le nom, le logo et la palette de couleurs de sa publication.

Les créateurs peuvent personnaliser leurs articles avec des intégrations multimédias et d’autres options de style.

Un peu comme Médium mais en nettement plus poussé.

L’interface est clairement indépendant de Facebook. Ca se passe sur bulletin.com.

Avec Bulletin Facebook cible aussi les podcateurs

Facebook inclura des outils pour distribuer des podcasts en plus de l’écriture long format, y compris des podcasts hébergés en externe.

Bulletin de Facebook c’est du blogging et aussi de la newsletter

Evidemment le principe c’est que ce contenu est consultable en ligne mais est aussi amené à être distribué par email.

En tant que followers tu peux t’abonner à un créateur de contenu. Tu n’as pas besoin ‘avoir un compte Facebook juste un email.

Un lieu permettant de créer du contenu long format mais qui sera connecté aux feeds de Facebook

Le contenu du bulletin pourra être distribué dans Facebook News et d’autres surfaces de découverte pour aider le public à le trouver et à s’abonner facilement.

Bulletin s’intégrera aux pages Facebook pour permettre la publication dans divers formats multimédias. 

Facebook insiste sur l’indépendance éditoriale et veut rassurer les créateurs

Le créateurs utilisant Bulletin pourront a tout moment récupérer l’intégralité de leur contenu et aussi leurs listes d’abonnés.

Facebook explique aussi qu’il n’interféra pas dans le contenu éditorial proposé par les créateurs de Bulletin.

Bulletin c’est aussi une plateforme permettant aux créateurs : blogeurs et podcasteurs de proposer des abonnements

Les créateurs de contenu sont en mesure d’offrir une gamme de fonctionnalités par abonnement, y compris du contenu, des capacités de commentaires et des groupes Facebook accessibles uniquement par les abonnés.

Les paiements d’abonnement seront gérés en toute sécurité par Facebook Pay , permettant aux abonnés de payer avec une carte de crédit, une carte de débit ou un compte PayPal.

En ce moment sur Instagram

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !