Épisode 40 : 90% des utilisateurs sur les réseaux sociaux ne sont que des voyeurs. C’est à dire qu’ils n’aiment rien et ne commentent rien. On appelle ces individus qui constituent cette majorité silencieuse « les Lurkers ».

Majorité silencieuse

  • Dans une démocratie en très bonne santé où le peuple élit ses représentants la majorité silencieuse ne l’est plus car elle s’exprime avec son bulletin de vote.
  • C’est donc d’abord une expression utilisée par l’opposition politique du pouvoir en place qui estime que le groupe de personnes qui détient le pouvoir ne représente pas la majorité de la population mais qu’il représente seulement une minorité. Et cette majorité qui ne serait pas représentée ne pourrait pas s’exprimer.
  • Ce terme est né pendant la période de la Restauration.
  • Aujourd’hui au vue du nombre de personnes qui s’abstiennent aux élections et du nombre de personnes non inscrits sur les listes électorales la majorité silencieuse est un concept bien réel.
  • Le fait cette majorité soit silencieuse permet à chaque parti politique de se l’approprier. Alors que justement le fait qu’elle soit silencieuse devrait plutôt nous faire comprendre qu’elle n’est d’accord avec aucun.

Sur les réseaux sociaux cette majorité silencieuse existe aussi. Elle est composé par ce qu’on appelle les Lurkers

Les Lurkers

Etude Nielsen Norman

Il existe trois typologies d’utilisateurs sur les réseaux sociaux :

  • 1% sont très actifs
  • 9% participent occasionnellement et régulièrement
  • 90% sont de Lurkers.

Ils ne commentent pas, n’aiment pas et ne laissent aucune trace visible pour les autres utilisateurs. Mais pourquoi ? :

  • Le manque de temps
  • Ils ne sont pas à la recherche de reconnaissance
  • Ils veulent garder un certain anonymat
  • La peur d’être jugé par leurs amis
  • La peur d’être jugé par la communauté où ils vont commenter
  • Guilty pleasure

Algorithme

  • Facebook les prend pourtant en compte
  • Non seulement ils sont présents dans votre portée mais bien souvent aussi dans votre engagement. Ils cliquent sur vos publications pour voir une vidéo ou un article ou même des commentaires.
  • Facebook mesure aussi depuis trois ans le temps que vous passez sur une publication afin d’affiner son algorithme. Donc même en ne faisant aucune action sur une publication Facebook vous repère.

Community Management

  • Ne pas créer de contenu seulement pour ceux qui s’engagent
  • Le community manager ne doit pas répondre seulement pour convaincre ceux qui s’engagent bien au contraire.
  • Lorsque l’on répond à une critique par exemple, on ne cherche pas à convaincre celui qui nous critique mais tous les autres qui vont lire notre échange, donc les Lurkers.

Une influence certaine

  • Les Lurkers ne sont peut être pas influents directement sur les réseaux sociaux
  • Ils le sont sur d’autres canaux. (messagerie privée, dans la vie réelle…)
  • Une majorité silencieuse l’est en publique mais pas forcément en privée.
  • Les Lurkers sont bien plus nombreux que les personnes qui s’engagent donc leur influence peut être immense

Le Lurking

  • Le Lurking est devenu une vraie technique de communication
  • Une personnalité publique se cachera derrière un pseudo secret pour observer caché ce qui se passe sur les réseaux sociaux.
  • Parfois il s’engagera même avec ce faux compte pour dire des choses qu’il ne pourrait pas dire avec son compte officiel.
  • François Fillon et Marine Le Pen se sont par exemple fait attraper derrière un faux compte.

. . .

Le Super Daily est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence de content marketing et social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Contact : bonjour@supernatifs.com



Partager cet épisode