Épisode 548 : Mais qu’est-ce que sont les NFT? C’est la nouvelle crypto monnaie orientée « Art » à mi-chemin entre Black Mirror et Blade Runner qui explose en ce moment !

Aujourd’hui, la notion de collection d’art s’est clairement étendue aux réseaux sociaux et au web.

Qu’est-ce qu’un NFT ?

Un Non-Fungible Token en anglais et jeton non fongibles en français.

OK ? Mais ça ne nous aide pas des masses à piger… Pas de panique on va vous expliquer !

Non fongible ?

 «Non fongible» signifie plus ou moins qu’il est unique et ne peut pas être remplacé par autre chose. Par exemple, un bitcoin est fongible – échangez-en un contre un autre bitcoin, et vous aurez exactement la même chose. 

Comment fonctionnent les NFT?

Les NFT fonctionnent sur le même principe que les cryptomonnaies. Ils sont basés sur la blockchain de l’Ethereum.

Le NFT est à l’oeuvre d’art ce que le Bitcoin est à la monnaie

Pour vulgariser au maximum, on peut comparer ça avec le jeu vidéo, où on peut généralement acheter des objets virtuels, comme une skin ou une arme.

Dans un jeu où le développeur multiplierait à l’infini un même objet, et où chaque joueur pourrait l’acheter, on serait dans la situation des cryptomonnaies classiques.

Sauf que, si le développeur décide d’inclure seulement un seul de ces objets pour tous les joueurs, celui-ci serait unique et, forcément, sa valeur s’envolerait en raison de la demande. 

Des oeuvres basées sur la blockchain

Comme les cryptoactoifs comme le bitcoin, les ethereum ou le cardano, les NTF sont
basés sur une blockchain. Ils sont donc infalsifiables, ineffaçables et non reproductibles, d’où leur valeur.

Pour rappel, la blockchain est un système de stockage et de transmissions d’infos, une sorte de disque dur virtuel qui fonctionne sans système de contrôle.

Contrairement aux cryptomonnaies, en revanche, ils ne sont pas interchangables, étant chacun uniques (non fongibles). Ce qui permet à leurs acquéreurs de réellement posséder les droits sur une œuvre digitale, que ce soit une image, une animation ou une vidéo.

On parle de jetons non échangeables, ici les jetons représentent la valeur de l’oeuvre, des parts de l’oeuvre; Un acheteur peut posséder une partie d’une oeuvre. Moins il y a de jetons, plus l’oeuvre est rare et potentiellement chère.

Les NFT sont numériques et peuvent prendre plusieurs formes
On retrouve donc des images, des GIF, des vidéos, des musiques, des dessins, des cartes à collectionner, …des tweets Tout est permis pour les artistes du moment que leur œuvre se présente sous un format numérique.

Des créateurs numériques qui misent sur le NFT

Je suis tombé sur le compte de Mark Parris motion designer américain et qui présente clairement ses motions comme des oeuvres.
Sur les statuts de ses créas, des animations de mouvements sans fins inspirées de la méditation on peut lire, les enchères se terminent bientôt, il se peut qu’à l’avenir cette série Vaille beaucoup d’argent.

La folie NFT s’empare du web social !

Jack Dorsey met en vente son tout premier tweet sur la plateforme valuables.
Le Tweet mis en vente par @Jack a depuis fait l’objet de plus d’une quarantaine d’enchères, montant de 1$ à 2,5 millions de dollars.

Autre buzz. Logan Paul le Youtubeur américain aux 22 millions d’abonnés a vendu sous forme de NFT 12 extraits de ses vidéos. Cette collection nommée « Break Moments NFT Collectibles » a cartonn et s’est vendue pour un total de 125 800 dollars.

Lorsque vous acheter un NFT vous détenez la propriété de l’oeuvre

Là où tout ça est fascinant c’est que vous pouvez copier un fichier numérique autant de fois que vous le souhaitez. Pomme C, pomme V.

Mais les NFT sont conçus pour vous donner quelque chose qui ne peut pas être copié: la propriété de l’œuvre.

L’artiste conserve évidemment la propriété intellectuelle comme pour une oeuvre d’Art physique. Mais vous avec votre NFT vous possédez la propriété tout court.

A quoi ça sert de posséder un NFT ?

L’achat d’un NFT vous donne généralement des droits d’utilisation de base, comme la possibilité de publier l’image en ligne ou de la définir comme photo de profil. De plus, bien sûr, vous gagnez le droit de vous vanter que vous possédez une oeuvre d’ARt.

Plus sérieusement, les NFT fonctionnent comme n’importe quel autre actif spéculatif. Vous l’achetez et espérez que sa valeur augmentera un jour.

Qui dit oeuvres d’art dit galeries d’art

Sur le web on trouve de véritable salles des ventes virtuelles ouvertes aux passionnés de ce nouveau type d’art et il n’est pas réservé qu’aux nouvelles générations.
Je suis tombé sur un article sur José Delbo, cet Argentin de 87 ans qui a travaillé sur les comics de Wonder Woman, Batman ou encore Transformer dans les années 70.

Récemment i la travaillé à la création d’une série de NFT en collaboration avec un duo d’artistes de Milan : Hackatao. Les NFT ont été proposés sur le site Makersplace sous la forme d’une série baptisée « Héroïnes ». Elle est décrite comme « une ode visuelle en célébration des femmes de notre monde et de l’héroïsme que chacune d’entre elle possède ».

Une dizaine de visuels photos et vidéos ont été vendues en un millier de tokens pour la somme totale de 1,85 millions de dollars

source

Quelques exemples de NFT déjà célèbres

Vendredi dernier, Jack Dorsey le fondateur de Twitter a publié un lien vers la plateforme valuable.
Et sur cette même plateforme, il proposait d’acheter les droits, la propriété de son premier tweet : je viens de créer mon compte twitter » daté de 2006.

Les enchères ont fulgurativement grimpé et aujourd’hui, ce tweet vaut 2,5 millions de dollars. IL paraîtrait que Jack n’a pas encore accepté d’offre !

source

Qui peut créer un NFT ?

Tour le monde. Les NFT vous permettent d’authentifier potentiellement tout ce que vous créez sur Internet. 

Pour l’instant, les internautes se sont surtout servis de cette technologie pour vendre leurs créations certifiées, et donc pour créer une sorte de marché de l’art virtuel. C’est ce marché qui a fait les gros titres récemment, et qui a immédiatement créé une bulle spéculative.

Le processus est relativement simple, et gratuit. Vous pouvez notamment le faire sur le site NiftyGateway en remplissant quelques questions et en mettant un lien vers votre portfolio de créations.

Les équipes de Nifty Gateway ne permettent pas à tout le monde de faire de leurs tweets des œuvres d’art. Il y a une étude préalable.

Mais théoriquement rien ne vous empêche de tenter votre chance avec votre plus beau mème ou votre plus joli GIF animé.

L’oeuvre d’Art Unique face à la reproductibilité de l’Art

Cela remettrait en tout cas clairement en doute la pensée de Walter Benjamin, célèbre auteur de « L’Œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique », qui anticipait déjà la reproduction à l’infini des objets numériques

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !