Épisode 174 : Le 8 Avril, Lush UK, le spécialiste du cosmétique Ethique et fait main annonçait sur ses comptes Facebook – Instagram et Twitter leur volonté de « s’éloigner des réseaux sociaux ». Buzz ou stratégie social média souterraine ?

On va éveiller les passions, et arrêter de chasser les « J’aime »

Un premier communiqué le 8 Avril

Nous éteignons le « social »

« Les médias sociaux rendent plus difficile les échanges entre nous. Nous sommes fatigués de nous battre avec des algorithmes, et nous ne voulons pas payer pour apparaître dans votre fil d’actualité.

Donc nous avons décidé qu’il est temps de faire nos adieux à certains de nos canaux sociaux et d’ouvrir la conversation entre vous et nous à la place.

Lush a toujours été constitué de nombreuses voix, et il est temps pour tous d’être entendus. Nous ne voulons pas nous limiter à tenir des conversations en un seul endroit, nous voulons que le social soit remis entre les mains de nos communautés – de nos fondateurs à nos amis.

Nous sommes en train de conduire le changement, de défier les normes et de créer une révolution cosmétique. Nous voulons que le social soit plus sur les passions et moins sur les j’aime.

Ce n’est pas la fin, c’est juste le début de quelque chose de nouveau. »

Sur Twitter, la publication était accompagnée d’un GIF « we are switching up social » avec un interrupteur

Un second communiqué le 15 Avril pour « Rassurer »

Ce lundi 15 Avril, la marque a fait une seconde communication qui complète la première pour aiguiller ses abonnés et les « rassurer »

Une redirection vers les contenus partagés

« Vous pouvez encore avoir des nouvelles de nos inventeurs, fondateurs, et tous les autres qui font de lush ce qu’il est.Vous pouvez échanger avec notre personnel, vos amis et continuer à nous suivre sur leurs pages et sur des hashtags comme #artdubain, #lushlabs, #lushmakeup (let’ s face it, tout ce qui commence avec #lush). »

Un renvoi vers leurs contenus web et autres supports

« De plus, il y a plein d’autres endroits pour plonger dans notre univers, de nos boutiques, des événements et de l’équipe de soins à la clientèle, à nos plates-formes numériques. Faites le plein de contenu frais sur lush player et Lush.com, commentez nos produits exclusifs sur Labs.lush.com, et découvrez nos dernières expériences numériques sur l’application Lush Labs. »

Lush une marque qui s’est construite en partie sur les réseaux sociaux

  • Buzz pics sur Instagram pour la saint Valentin
  • L’humain mis en avant sur ses contenus
  • Un énorme travail avec des influenceurs / blogueurs

Si la marque le fait c’est qu’elle le peut

Certaines vidéos faites par des influenceurs sont devenus virales, jusqu’à 4 millions de vues sur une vidéo de Joey Graceffa

OU encore une mise en scène avec des enfants sur la chaîne SIS vs BRO qui atteint 34 millions de vues, soit 34 x le nombre total de ses abonnés Toutes plateformes confondues.

Le travail sur les # le démontre, la marque ne sort pas des réseaux sociaux, elle s’y implante encore plus profondément

Autres exemples de marques « déconnectées des réseaux sociaux »

Marlboro

La communauté montre son appartenance à telle ou telle gamme de cigarettes chaque # a + de 10K . #marlborored #marlborogold

Apple

La marque Communique 3 fois par an sur les nouveautésD’ailleurs ils ne répondent pas non plus aux très nombreuses accusations / taxes publiques publiques sur leur compte > travail d’enfants, publicité mensongère

Apple est semblable à Lush à sa manière: c’est une référence.Pas besoin de communiquer sur soi quand les autres le font pour toi, auprès de leur communauté . (Et pas besoin non plus de gérer les commentaires )

Influence marketing lors des lancements de produits haut de gamme

. . .

Le Super Daily est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence de content marketing et social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode