ÉPISODE 365 : En cette période de confinement, très peu de marques ont osé la blague habituelle, l’heure n’est pas à la plaisanterie pour tout le monde.
Les « poissons d’avril » sont ils les victimes collatérales de la pandémie ?

Le 1er avril c’est le marronnier par excellence pour les marqueteurs et les équipes social media. Chaque année c’est la course à la vanne et on se bouscule au portillon pour sortir le meilleur poisson de l’année !

Côté agence c’est en général un truc qu’on bosse un mois à l’avance. On brainstorm, on crée du contenu et on publie fébrilement le 1er au matin en espérant que la mayonnaise prenne.

Et bien pas cette année. En ces temps de confinement, l’heure n’est clairement pas à la fête pour tout le monde, encore moins à la plaisanterie. Du coup, rien, nada. Pas une vanne à l’horizon !

Google a donné le ton dés le 30 mars en annulant son traditionnel canular

Google a annoncé à ses employés qu’il n’allait pas célébrer cette année son traditionnel poisson d’avril par “respect pour tous ceux qui combattent la pandémie de Covid-19”. “Notre seul but en ce moment est d’être utiles aux gens, dès lors, gardons nos blagues pour l’an prochain qui sera sans nul doute plus heureux que celui-ci″, explique Loren Twohill, directrice marketing de Google.

Souvenez-vous en 2019, ils nous avaient trouvé 2 petites pépites : la « fausse » fonctionnalité Google Files pour soi-disant permettre de nettoyer un écran sale tandis que Google Tulip un object connecté, aurait permis de discuter avec les plantes.

Côté marques, c’est la prudence qui prend le dessus. Pas de blague cette année, c’est trop risqué !

Face au contexte actuel de pandémie de coronavirus, une marque peut-elle oser un poisson d’avril? C’est la question qu’on s’est tous pausé…

Des choses qui étaient dans la bonne tonalité il y a trois semaines, ne sont aujourd’hui plus acceptables. Le risque c’est une mauvaise interprétation et le sentiment d’un manque d’empathie.

J’ai regardé de partout et notamment du côté des habitués de l’exercice : Carambar, RATP… Rien du tout.

Même les marques à la tonalité très impertinente se tiennent à carreaux. Pornhub rien, Meetic rien,

Ah si tout de même. Interflora lance son site de rencontres . Le premier site de rencontres à distance.

« Parce que ce n’est pas toujours facile de trouver la fleur qui fera vibrer notre cœur, nous lançons dès demain le premier site de rencontres à distance ! »

Dans les médias idem, pas de poisson d’avril pour éviter les fake news

Alors que la page d’accueil des sites informations sont remplies de nouvelles inquiétantes liées au coronavirus, la plus part ont été réticent d’y glisser des blagues

D’autant plus qu’en cette période délicate, une mauvaise blague peut vite dégénérer si elle est mal comprise ou perçue.

Ainsi Europe 1, 20 Minutes ou de France 3 HDF, ont clairement expliqué pourquoi ils faisaient l’impasse cet année.

Les quelques tentatives dans la presse sentent malgré elles un peu le mauvais goût

Le Point annonce que le Tour de France 2020 se passera en Corée du Sud

Sur le papier, l’idée était bonne… Mais elle n’a pas été du gout de tout le monde. Sur Twitter, ils ont été nombreux à parler d’un poisson d’avril douteux.

Des blagues du premier avril qui s’adaptent à la crise.

Cette année ce n’était pas le tour des marques de prévoir à l’avance leur superbe coup d’éclat du premier Avril, mais aux badauds ! Et une fois de plus cette crise démontre un regain de créativité !

L’internaute

L’internaute a customisé sa page d’accueil avec une série de titres sous le signe du coronavirus

Le Canard enchaîné

Le Canard enchaîné titrait que le 1er Avril 2020 est reporté au 1er Avril 2021

Une fausse infographie dans le Morbihan

Dans le Morbihan, des petits rigolos se sont amusés à publier une vraie fausse dérogation concernant la réouverture des plages.
Rien de drôle comme une vraie blague du premier Avril, juste un coup de gueule pour pouvoir recommencer la pratique de leur sport. Suite à cela, la préfecture du Morbihan a du s’expliquer.

Fausse lettre du ministère de l’éducation

Une lettre du ministère à destination des parents et des élèves pour raccourcir les vacances d’été

 « Afin de s’assurer que tout le programme scolaire sera bien étudié, j’ai proposé au Conseil d’Etat la mesure pédagogique suivante : cette année scolaire, le mois de juillet ne sera plus considéré comme un mois de congés. C’est pourquoi, cette année, les élèves et leurs enseignants travailleront tout le mois de juillet. Les vacances débuteront le 3 août 2020 et se termineront le 28 août au soir. »

Les gendarmes des Yvelines passent du bleu au vert

Les nouveaux véhicules destinés à se fondre dans les massifs forestiers du Sud-Yvelines viennent d’arriver.
Discrétion et efficacité contre les atteintes à l’environnement !

Beaulieu sur Mer dans les Alpes Maritimes

Pendant le confinement #COVIDー19, la nature revient en ville ! En témoigne cette girafe venue de la Petite Afrique aperçue hier en plein coeur de ville …

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !