Épisode 276 : Et aujourd’hui c’est un épisode spécial puisque nous sommes enregistrons depuis l’ESP (Ecole Supérieur de la Publicité) à Lyon.Et nous sommes en public ! Nous sommes fin 2019 et la France se placent à la 13ème place au rang des consommateurs de podcasts dans le monde (loin derrière les États-Unis qui représentent à eux seuls près des deux-tiers du marché mondial). Dans les derniers mois, une accélération des tendances : une croissance très rapide des usages liés à l’écoute de podcast. On fait le point !

Selon Médiametrie 65% des internautes français connaissent les podcasts natifs et 22.8% écoutent des podcasts.

——

Portrait robot de l’auditeur de podcast français

Une étude réalisée par Havas Paris et l’Institut CSA et publiée il ya 10 jours.

L’étude dresse le portrait-robot de l’auditeur de podcast natif : « un jeune urbain curieux et ultra connecté ». 

1 022 interviews (804 interviews échantillon national représentatif France 18-64 ans+ 218 auditeurs hebdo podcast natif).

Alors qui est exactement l’auditeur français de podcast ?

plus jeune que la moyenne des Français (58% ont moins de 35 ans vs 33% dans la population)

plus citadin (69% vivent dans des agglomérations de plus de 100 000 habitants vs 49%)

et plus souvent étudiant (12% vs 7%) ou cadre (29% vs 19%).

L’auditeur type est fortement actif sur les réseaux sociaux

Ils sont aussi hyper-connectés aux réseaux sociaux qu’ils utilisent massivement comme Twitter (81% vs 28% de la population française) ou LinkedIn (79% vs 26%). 

Ecouter des podcast : une pratique nouvelle

L’auditeur type, découvre seulement maintenant le podcast.2 auditeurs de podcasts natifs sur 3 n’en écoutaient pas il y a un an

Le podcast, un format qui fidélise

La pratique est entrée dans les habitudes de 74% de ses auditeurs. 68% se considèrent déjà comme « experts » ou « avertis » et 60% estiment en écouter de plus en plus.

Une consommation en solitaire et en faisant autre chose

Du côté des usages, on écoute un podcast natif de façon plutôt solitaire (76% contre 17% en famille) et au casque (79%) sur un smartphone (60%). 

Les auditeurs écoutent à 69% en faisant autre chose, généralement en naviguant sur internet (75%), en faisant la cuisine (43%) ou les tâches ménagères (40%). 

Pas besoin de personnalités identifiées pour plaire

Pour les auditeurs, le choix d’une personnalité pour l’incarnation du format n’a pas d’importance.

Pour 88% de ses auditeurs les podcast doivent avant tout leur parler avec « un ton qui leur ressemble » (83%) et être « proche de leurs valeurs et de leurs centres d’intérêts ».

La découvrabilité du podcast ?

Si les plateformes de streaming sont d’excellentes plateformes de diffusion elles ne sont pas du tout encore pratiques pour faire découvrir votre podcast.

En tant u’utilisateurs de Appel Podcast, Spotify ou même Deezer, il n’existe pas encore de personnalisation de votre onglet explorer ou découverte.

Donc vous êtes noyés au milieu des autres et même pire, ce sont les plus grosses chaînes de podcast qui trust tous les emplacements privilégiés ! 

Il ne faudra donc pas compter sur les plateformes pour vous faire connaître, cependant Spotify tend à devenir la radio 2.0 avec de la musique et des émissions. Et on voit mal la plateforme ne pas proposer plus de personnalisation ! 

————

Le modèle podcast français cherche encore la bonne formule

Même si l’acceptation de la publicité dans les podcast semble validée, côté monétisation c’est encore un peu flou.

Plusieurs modèles co-existent : abonnement, financement participatif, don et évidemment, brand content. 

Le brand content ?


74% des auditeurs de podcasts natifs se disent intéressés pour que les marques et les entreprises qu’ils aiment proposent leurs propres podcasts. C’est le modèle défendu par le Studio Nouvelles Ecoutes.L’idée produire des podcast pour les marques.

Ils ont réalisés des podcast pour Chanel, Maison Figaret, Hugo Boss.

L’abonnement ?


57% (plus de moitié) des auditeurs seraient prêts à payer pour ne pas avoir de publicité dans leur podcast.

C’est la proposition de Majelan.Majelan, super-plateforme de podcasts lancée par Mathieu Gallet l’ancien président de Radio France.

4,99€/mois pour accéder au catalogue des podcasts produits par Majelan.

Le publicitaire ?


65% des auditeurs estiment que la pression publicitaire est acceptable.La pub n’est pas irritante.

Aux États-Unis, la consommation concerne presque 1 américain sur deux et les revenus publicitaires explosent. 

Acast, le placement publicitaire programmatique dans le podcast

Acast, plateforme suédoise se présentant comme leader mondial du podcast a doublé son chiffre d’affaires l’année dernière. C’est une plateforme de monétisation.

Ils débarquent en France avec de grandes ambitions.

Grégory Pouy annonce le lancement d’une régie médias de podcasts indépendants

Une offre est au croisement de l’influence et de la publicité .« Nous aidons chaque podcasteuse et chaque podcasteur à se rémunérer pour la création de leurs contenus de qualité. »

Une publicité diffusée sur un podcast est 4,4 fois plus mémorable qu’une publicité display.Etude de l’Institut Nielsen.

Face à ces enjeux, le monde du podcast se structure

.

Les gros studios de podcasts prennent le lead

En marge du Paris Podcast Festival, dont la deuxième édition s’est déroulée du 18 au 20 octobre, deux annonces ont donné le top départ d’une structuration du secteur

Un syndicat pour producteurs indépendants

Une annonce la création d’un syndicat de producteurs indépendants (PIA pour Producteurs indépendants audio) regroupant les membres fondateurs de huit entreprises créatrices de podcasts natifs (Paradiso, Louie Media, Slate Podcasts, Bababam, Plink Studio, Binge Audio et Blackship)

Joël Ronez, président du studio Binge Audio

 « La première urgence, c’est la réforme de l’audiovisuel public. Nous voulons pouvoir y participer, être entendus. Le secteur y a tout intérêt. »

Deuxième urgence : l’aide à la création. « On est le seul secteur de l’industrie culturelle qui ne bénéficie pas d’aide à la création ».

Un fonds public d’aide à la création

Invité au Paris Podcast Festival pour représenter le ministre de la Culture, Franck Riester, le directeur général des médias et des industries culturelles, Martin Ajdari, a annoncé le lancement d’une « mission de réflexion prospective pour soutenir la création de podcasts »

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !