Épisode 250 : Il y a un peu plus de 15 ans, le soleil tombait pour de bon sur l’ancien monde, le web 1.0. Nous entrions dans une nouvelle ère, celle de la connectivité 24h sur 24, des algorithmes, des amis virtuels et des photos de profils. Les réseaux sociaux naissaient.

En 15 ans, il s’en est passé des choses et on en a vu défiler des plateformes sociales. Certaines ont résisté. Facebook bien entendu. Mais nombreux sont les réseaux qui après avoir connu leur heure de gloire ont fini leur courte carrière aux oubliettes du web.

Ce matin on remonte le temps et on vous présente 6 RS qui se sont cassé la gueule.

Friendster (2002 – 2006)

Nous sommes en 2002, Yahoo est le moteur de recherche Numéro 1 et on installe internet chez soi depuis un CD AOL.

Un américain d’une vingtaine d’année s’apprète à sortir l’un des tous premiers réseaux sociaux à succès. Il s’appelle Jonathan Abrams et il a créé Friendster.

Friendster, a d’abord été conçu comme un site de rencontre avant de connaitre une courte période de gloire en tant que réseau de rencontres sociales.

Friendster part de l’hypothèse intéressante selon laquelle toutes les personnes sont connectées selon six degrés de séparation.

On est a 6 poignées de main de n’importe qui. C’était la promesse.Développé vos relations. Simple.Succès dingue puisque Friendster passe la barre des 3 millions d’utilisateurs au cours de ses trois premiers mois.

En 2006, Jonathan Abrams refuse une offre de rachat de Google pour 30 millions de dollars.

Mauvaise idée. Quelques mois plus tard Myspace explose, Friendster est mort et enterré…

Myspace (2003-2011)

Ah, Myspace et son fameux Tom ! Qui se souvient de Tom et de son vieux Tee-shirt blanc ?

Myspace est fondé par Tom Anderson et Chris DeWolfe en août 2003.

L’angle de Myspace a toujours été la musique. C’était vraiment un lieu de découverte et d’échange autour de la musique. On se souvient de ces players dans la plateforme, de ces pages multicolores.

Un paquet de groupes ont été découverts grâce à Myspace.

En 2005, MySpace est le quatrième site le plus consulté au monde devant eBay et Facebook. Il est racheté par le groupe de Rupert Murdoch, News Corp., en juillet 2005 pour 580 millions de dollars !

On peut dire que Tom a eu du Pif puisque Facebook arrive très très fort. En 2008, Facebook éclipse le nombre d’utilisateurs mensuels de Myspace.

FB avec son interface standardisé séduit les nerds. On peut y parler d’autre chose que de groupes. Et puis sur FB vous avez votre propre identité, pas de pseudo…

Bref, tout le monde se barre. RIP Myspace.

En 2011, Myspace licencie la moitié du personnel.

A noter que Myspace compte encore sur LinkedIn 393 employés actuels de la société, contre 1 300 en 2009.

Orkut (2004-2014)

Nous sommes en 2004, et Google essaie depuis au moins 2 ans de racheter le moindre projet de réseau social qui se pointe. Sans succès.

Après avoir tente de racheter Friendster, Google crée Orkut en 2004. Peu après Myspace et juste avant Facebook.

Pourquoi Orkut et bien c’est le prénom du fondateur. Orkut Büyükkökten un ingénieur turque qui travaille chez Google.

Au cours de la décennie suivante, Orkut n’a jamais décollé aux États-Unis ou en Europe amis a été énorme au Brésil et en Inde.

À un moment donné, il comptait 27 millions de membres en Inde sur les 4,2 millions de Facebook. 

Orkut répondait apparemment aux mêmes besoins de base que FB, mais les utilisateurs ont attribué la domination de Facebook à un certain nombre de facteurs: Plus de jeux, de notifications et un look plus professionnel… Et puis surtout avec l’internationalisation de FB, même pour les brésilien et les indiens, les potes commençaient à se déplacer.

En 2014, Google abandonne Orkut qui avait encore une communauté de 300 millions de membres.

Facebook gagne encore !

Path (2010 – 2014)

On est en 2010, Facebook vient à peine de lancer son bouton Like et commence à peser dans le game.

Ça n’empêche pas des petits nouveaux de se lancer.C’est le cas du réseau social Path. Une application sociale. La première !

Le positionnement de Path est à contre courant de ce que propose FB. Les fondateurs David Morin un ancien de FB et Dustin Mierau de Napster.

Ils se basent sur les conclusions de l’anthropologue Robin Dunbar, selon lesquelles les gens peuvent généralement avoir entre 40 et 60 amis proches et la famille.

Il décide donc de créer Path avec une limite de 50 amis par membre.Et décide de ne pas se faire appeler réseau social mais réseau personnel. Nuance !

Résultat, 1,5 million de téléchargements au cours des 3 premières semaines. 

Au bout de 3 mois, les fondateurs  refusent une offre de 100 millions de dollars offerte par Google. Un an après que Facebook vient de détrôner Myspace, Path était un «concurrent» de bonne foi sur Facebook.

En 2012, un scandal. Path reconnait utiliser les contacts des annuaires téléphoniques des utilisateurs pour des campagnes marketing. A l’époque la pratique est taboue.

En 2014, au bord de l’échec , Path augmente la limite d’amis à 500.Plus de différence avec Facebook. Facebook gagne encore !

En 2014, Path ferme ses portes.

Vine (2012-2016)

L’application de partage de vidéos Vine était moins un réseau social que une plate-forme de micro-blogging. C’est tailleur Twitter qui en était le propriétaire.

Vine a été créée en juin 2012. Avant même son lancement officiel, la start-up attire l’attention de Jack Dorsey. Le cofondateur de Twitter, redevenu directeur général en juillet 2015, pousse au rachat, qui intervient fin 2012 pour 30 millions de dollars (27,40 millions d’euros).

Le fameux format 6 secondes en vidéo. En boucle.Une véritable révolution qui a marqué une génération, lancé des comédiens et inspiré évidemment Snapchat et Instagram.

En 2016, Vine ferme ses portes. Elle fait les frais des difficultés de Twitter, sa maison-mère, qui cherche à devenir rentable. Mais elle paie aussi son incapacité à conserver ses utilisateurs ace à la concurrence de YouTube, Facebook, Instagram ou encore Snapchat.

On parle aujourd’hui d’un Vine 2.0. La rumeur est persistante.

Google+ (2011 – 2019)

Et puis Google encore en 2011 se relance dans le social !On a rien compris !

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !