Épisode 246 : C’est officiel, les messageries sont les outils les plus utilisées en social media ! Si vous vous êtes déjà demandés pourquoi les réseaux sociaux ajoutent sans cesse des outils de messagerie et insistent de plus en plus sur la communication directe, cet épisode de podcast devrait vous donner quelques éléments de réponse.

Le groupe Facebook très large leader mondial

Les dernières statistiques d’utilisation des applications de messagerie montrent que WhatsApp et Facebook Messenger comptent 1,6 milliard d’utilisateurs dans le monde et que WeChat est juste derrière, il a récemment franchi la barre du milliard.

WhatsApp et Facebook Messenger se développent environ deux fois plus vite que Facebook, la plateforme d’origine (+ 30% sur un an). 

Actuellement, WhatsApp a la plus grande distribution de toutes les applications de messagerie dans le monde. Et Il n’y a que 25 pays au monde où WhatsApp n’est pas le leader du marché.

——

Le marché des applications de messagerie largement tiré par les pays en développement ?

Au cours des dix dernières années seulement, le nombre d’utilisateurs de téléphones mobiles a atteint quatre milliards, dont 37% dans des économies en développement.

Pourquoi ?

Dans les régions d’Asie et d’Afrique, on peut acheter un smartphone pour l’équivalent de 30 dollars. 

Le mobile est l’option technologique la plus pratique et la moins chère disponible pour les pays en développement.

WhatsApp a obtenu un succès grand public en perturbant les opérateurs télécoms traditionnels avec une alternative gratuite aux services standard.

Cette commodité est l’une des raisons pour lesquelles la plus grande croissance du marché est observée dans 3 régions principales  :

L’Amérique latine

où l’adoption du smartphone a connu une croissance à deux chiffres et où les services bancaires mobiles offrent un accès financier à ceux qui ne l’auraient normalement pas.

En Asie du Sud

où, au Vietnam, le nombre d’utilisateurs d’Internet est passé de 4 millions à 45 millions au cours des 10 dernières années.

Le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord

où, en Égypte seulement, les téléchargements d’outils et d’applications de messagerie ont augmenté de 60% en un an.

Quels usages des messageries dans le pays émergeants

Une étude toute fraîche de l’institut Pew Research montre que la messagerie texte est la forme d’interaction numérique la plus populaire dans les marchés émergents.

C’est donc une étude paru ce mois qui se concentre sur l’usage des applications mobiles dans les pays émergeants et on y trouve de nombreuses données passionnantes.

1 – La communication entre personne

Et notamment l’envoi de textos, de photos….

Ce n’est pas pour rien que Zuckerberg considère Apple comme son plus gros concurrent.

Il y a quelques mois de ça, il déclarait :

« Notre principal concurrent est de loin iMessage, et dans des pays importants comme les États-Unis, où l’iPhone est puissant, Apple intègre iMessage en tant qu’application de messagerie texte par défaut et elle est toujours en avance. »

2 – Le business : autre usage fort des messageries dans les pays émergents

Une analyse intéressante de l’institut Davidson pour l’université du Michigan nous donne davantage d’insights sur cette tendance forte.

Ils ont interrogé un certain nombre d’acteurs en Asie et en Afrique sur la manière dont ils utilisaient WhatsApp dans leur business et les retours sont passionnants.

Faire des affaires sur les marchés émergents est souvent un travail de logistique lourde, qui nécessite une communication et une organisation importantes. Prenons l’agriculture, par exemple: les personnes impliquées sont dispersées géographiquement dans des zones rurales, ce qui nécessite la gestion de nombreux employés à distance. 

WhatsApp est devenu un substitut viable du courrier électronique, offrant à la fois une fonction de discussion en direct et la possibilité de lier des pièces jointes à des dossiers partagés.

Par exemple :

Les entreprises agricoles utilisent l’application pour effectuer une vérification ponctuelle des stocks dans un entrepôt: les employés prennent simplement une photo des articles entreposés, tout en tenant une carte avec la date pour distinguer les nouvelles images des anciennes.

Les fournisseurs envoient des reçus numériques aux clients comme preuve d’achat 

3 – Autre usage : la diffusion d’actualité

Avec de ce côté de moins bonne nouvelles; LA BBC a effectuée une étude en Inde où elle a constaté que les messageries étaient devenu le premier moyen de diffusion des fake news.

Près de 37% des messages envoyés sur WhatsApp concernaient, entre autres, des Fakenews avec des histoires de complots, tandis qu’environ 30% pouvaient être classés dans la catégorie du fakenews nationalistes.

Ils ont constaté aussi que les personnes interrogées faisaient peu d’efforts pour déterminer la source originale de ce qu’ils partageaient.

Avec parfois des conséquences tragiques. L’Inde a récemment été témoin de plusieurs lynchages choquants causés par la propagation de rumeurs sur WhatsApp. 

En réponse, WhatsApp limite désormais le nombre de fois qu’une news peut être partagée.

——

Même tendance sur les marchés occidentaux

Cette tendance est également devenue de plus en plus apparente sur les marchés occidentaux. Les applications de messagerie ont dépassé les réseaux sociaux en tant qu’outil de connexion de choix pour de nombreux utilisateurs.

L’interaction sociale s’éloigne de plus en plus de la vue publique vers les espaces privés.

——

Quelle implication pour nous communicants ?

Pour les marques, cela signifie que la messagerie est un domaine clé à explorer, en particulier si vous souhaitez atteindre de nouveaux marchés. 

Une opportunité à saisir : Le «Taux d’ouverture» miraculeux

Le taux d’ouverture habituel du courrier électronique est d’environ 20%. Sans le soutien du support publicitaire sur Facebook, votre portée organique pour votre contenu est en moyenne inférieure à 1% (cela peut varier considérablement selon les entreprises). Le taux d’ouverture pour un message privé? 98 pour cent. Les utilisateurs de smartphones ont plus de risques d’activer les notifications push pour une application de messagerie que pour les e-mails, les applications de marque ou même Facebook.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !