Épisode 439 : C’est pas simple de sortir des metrics clairs et compréhensibles pour ses stories Instagram. Pourtant la plateforme met à notre disposition un bon paquet de données statistiques….

Pour chaque diapo on y retrouve quelques stats habituelles comme la portée (nombre de personnes uniques touchées par slide) et les interactions (nombre d’engagements générés par slide)…
Mais il y a aussi des stats très spécifiques au format stories qui nous permettent d’en apprendre davantage sur les performances réelles de nos prise de parole de marque au format 9:16ème.

Le Taux d’achèvement pour mesurer combien de personnes regardent l’intégralité de mes stories

C’est une très bel indicateur de l’intérêt suscité par vos stories.

Un taux d’achèvement élevé signifie que les gens prennent le temps de regarder ou de taper sur chaque diapositive.

portée de la dernière diapositive / portée de la première diapositive = taux d’achèvement

Le taux d’achèvement permet de savoir si j’ai réussi à conserver l’attention de mes audiences jusqu’au bout de ma série de stories. Si je résume, quel pourcentage de mes audiences sont allé jusqu’au bout de mon histoire ,

Astuces : Télécharger une série complète à la fois

Lors de la publication sur Instagram Stories, téléchargez par lots toutes les diapositives d’une série au lieu de les publier individuellement tout au long de la journée. En les téléchargeant par lot, vous pouvez plus facilement déterminer le taux d’achèvement et analyser les performances de la série du début à la fin.

Le taux d’achèvement permet de connaitre le nombre idéal de slide à poster pour chaque lot de stories.

——

Comment mesurer la portée de ses stories

Paradoxalement c’est peut-être la stats la plus attendue mais ce n’est pas forcément la plus facile à obtenir.

Instagram nous donne le détail de la portée pour chaque slide contenue dans nos stories. Cool !

Par contre, contrairement à Facebook, je n’ai pas les moyens de connaitre le nombre de personnes uniques touchées par mes stories sur une période de donnée. C’est ballot mais c’est comme ça.

Là les amis il va falloir en passer par une logique de moyenne.

Je prend les stats pour chacune de mes Slides pendant une journée type et je fais une moyenne. Ce qui nous donne : en moyenne chaque slide de story touche x personnes.

——

Le pouvoir de la première slide

Tout se joue dans la première slide de vos stories. Si mon contenu est bon et qu’il capte l’attention votre audience ira jeter un coup d’oeil à la suite de l’histoire. C’est un peu la couverture du livre en gros.

Une super astuce pour calculer la force de la première slide est d’analyser le taux d’abandon.Combien de personne sont parties après la première slide et ne sont pas allé jeter un coup d’oeil à la slide 2.

(portée de la première slide – portée de la deuxième slide) / portée de la première slide = taux d’abandon après la première slide

Plus le taux d’abandon est faible et plus ma première slide est forte. Simple.

Si ma première slide touche 1500 personnes uniques. Que ma deuxième slide en touche plus que 1000. J’ai un taux d’abandon sur ma première slide de 33%. C’est énorme et j’ai un vrai souci à me faire.

——

Regarder ou votre audience décroche

Avec le taux d’abandon

Vous pouvez refaire ensuite le même calcul pour n’importe quelle slide pour voir si vous n’avez pas une grosse perte d’un coup entre deux slide !

Ça permet d’analyser si on a pas une slide, un design, ou un type de slide (wording, photo…) qui ne plait pas du tout à l’audience !

En regardant la metrics « story suivante »

La stats story suivante ça veut dire que votre visiteur à délibérément glissé vers le compte suivant dans les stories. En gros il s’est barré de votre compte et il est en train de regarder la story de Freddy Gladieux qui fait le mariole en face caméra. C’est perdu.

C’est un bon moyen de se rendre compte de là où je peux améliore mon récit. On peut ajouter un CTA, un sticker d’engagement, varier les visuels…

D’expérience le mieux serait de varier les format, pour garder l’oeil intéressé !

——

Mesurer le taux d’engagement de mes stories Instagram

Bien sûr vous avez les interactions qui vous permettent aussi de savoir quel slide intéresse le plus votre audience !

Vous pouvez d’ailleurs mesurer votre taux d’engagement en prenant le nombre d’interactions sur votre portée de slide et vous pouvez avoir un taux d’engagement pour chaque slide !

Les interactions ça se provoque bien sûr ! Si vous ajoutez des stickers sur une slide de story ça provoquera plus d’engagement, donc dans votre analyse il faudra prendre en compte le contenu de votre story bien sûr !

——

Mesurer le taux de relecture de mes stories

Il y a une statistique intéressante qui s’appelle « retour ».

Retour c’est le nombre de fois que les spectateurs ont tapé en arrière pour regarder à nouveau la photo ou la vidéo précédente.

SI je reviens en arrière dans un fil de stories c’est que vraisemblablement le contenu à attirer mon attention de façon significative. Tellement que les 15 secondes imparties pour chaque slide ne m’ont pas suffit et que j’en veux encore.

Plus mon taux de relecture est élevé et plus mon contenu est intéressant.

Retours / portée = Taux de relecture

Identifiez ce qui peut créer un taux de relecture élevé et tachez de répliquer.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !