Épisode 199 : Après les Fake News Facebook s’attaque aux Fake comptes ! Et oui, les faux profils se multiplient sur les plateformes. Le groupe Facebook a donc annoncé officiellement avoir supprimé pas moins de 2,19 milliards de Fake comptes ! C’est énorme ! Et accrochez vous parce que c’est seulement pour le premier trimestre 2019 ! Sur le dernier trimestre 2018 Facebook en avait déjà supprimé 1,2 milliard !

Quels sont ces faux comptes

Des faux comptes pour les vanity metrics

Une très grosse partie de ces comptes sont des comptes vides, créés en grande quantité pour gonfler les vanity metrics d’une page fans par exemple.Le nombre de fans, mais aussi parfois le nombre de like et même les commentaires !Facebook chasse ces comptes qui trompent les principes de la plateforme !

Pour publier des contenus choquants

Ces faux comptes servent aussi parfois à publier des contenus choquant, inapproprié à la plateforme

Par exemple, Facebook déclare que entre 11 et 14 personnes sur 10 000 qui visionnent un contenu sur sa plateforme sont exposées à un contenu qui enfreint les règles de nudité.

Ce que fait Facebook

Facebook tente d’empêcher ces faux comptes de se créer, plutôt que de devoir les supprimer après ! Donc agir en amont !

Facebook a aussi supprimé pas moins de 4 millions de commentaires haineux !

Facebook : The Walking deads

On savait que la population de Facebook était vieillissante, mais selon une étude de Big Data & Society, d’ici 50 ans, il y aura plus de morts que de vivants sur la plateforme.La même étude annonce que si plus personne ne s’inscrivait sur Facebook, le réseau compterait 1,4milliard de morts en 2100.

Chaque jour, 8000 abonnés décèdent

Trois types de données ont été utilisés pour effectuer l’analyse :- la mortalité projetée pour le vingt et unième siècle,- répartie par âge et nationalité,- les données démographiques projetées pour le vingt et unième siècle également réparties par âge et nationalité,- et enfin les totaux actuels des utilisateurs Facebook pour chaque groupe d’âge et pays. (Les taux de mortalité ont été calculés sur la base des données de l’ONU)

https://journals.sagepub.com/doi/10.1177/2053951719842540

Une question éthique

Il y a donc une vraie question éthique ! Est-ce qu’une entreprise à but commercial peut continuer d’utiliser les informations de personnes mortes ?

Doit-on garder les comptes de ces personnes ouverts ?

Est-ce que tout le monde peut continuer à aller commenter les anciennes publications de ces comptes ?

Est-ce que les accès aux comptes doivent être légués au même titre qu’un héritage ?

Les chercheurs historiens, archivistes ou archéologues aimeraient pouvoir avoir accès aussi à toutes ces informations sur les personnes qui sont mortes.Pour pouvoir les étudier et peut-être comprendre des choses sur la manière dont les hommes vivent en fonctions de l’endroit où ils vivent !

La question sensible de la mort numérique :comment faire son deuil à l’heure où les réseaux sociaux redoublent d’astuces pour faire grandir leur communauté et faire interagir leurs membres et, surtout, comment traiter les données personnelles des personnes disparues sur Internet ? « Aucun autre endroit dans l’Histoire n’a archivé autant de comportements humains et d’éléments de nos cultures. »

La conservation des profils: un défi éthique et politique« Nous soutenons qu’une approche exclusivement commerciale de la conservation des données comporte des risques éthiques et politiques importants qui exigent une réflexion urgente. « 

Comment se gère la mort aujourd’hui sur les réseaux sociaux :

Sur FacebookNommer un légataire : https://www.facebook.com/help/1070665206293088Formulaire de commémoration : https://www.facebook.com/help/contact/651319028315841

Choisissez quelqu’un pour s’occuper de votre compte après votre décès. Cette personne pourra :- Gérer qui peut voir ou publier une publication vous rendant hommage- Supprimer les publications d’hommage- Modifier qui peut voir les publications d’hommage dans lesquelles votre nom est mentionné

« Mon choix s’est porté sur toi car tu me connais bien et je te fais confiance. Dis-moi si tu veux qu’on en parle. »

Sur InstagramLa page ne peut pas être administrée par un légataire, mais à la demande de la famille, elle peut devenir un espace de commémoration, ou peut être supprimée.

Sur Twitter, Snapchat ou LinkedIn un proche peut demander la suppression du compte en présentant un certificat de décès

Sur Apple et Amazon, même constat SAUF que le légataire ne peut pas récupérer les contenus 🙂

Transhumanisme

De toute manière on peut se poser beaucoup de question mais Markito et tout ses copains dépensent des milliards pour que nous n’ayons plus se problème !

En effet, avec le transhumanisme d’ici à 2100 nous seront immortels ! Donc plus de comptes de personnes mortes !

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode