Épisode 209 : Les modes se font et se défont au rythme auquel se suive les générations. Le monde change et Instagram aussi ! Les montages photoshopés de la perfection : le décor avec un mur floral en fond, les cappuccinos en forme de cœur, l’apéro spritz sur son rooftop parisien… Tout ça est peut-être bientôt derrière nous.Et si l’esthétique Instagram était en train de disparaître ?

Les meilleures versions séduisantes et glamour de nous-mêmes, popularisées sur Instagram, se heurtent à des réactions très négatives ces derniers temps. 

Le superficiel ce n’est plus cool

Ces images sont loin d’être réelles.Ce sont avant tout des photos issues d’une mise en scène, des images embellies et irréalistes de la beauté.

Figurez vous que la recherche d’esthétisme qui prévalait sur Instagram est sans doute en train de passer de mode

A l’ère de l’authenticité, ces posts superficiels et fabriqués ne sont plus cool.

——

Pourquoi ? Les mises en situation idéalisées sont devenues la norme

L’overdose. Peut-être même pire : la norme.Un trop plein de belles images qui se ressemblent toutes.

Le mot Instragrammable est même entré dans le dictionnaire urbain, décrivant une situation et une photo dignes d’un post Instagram.

Digne d’intérêt parce que les mises en situation idéalisées sont devenues la norme dans notre façon de voir le monde sur les médias sociaux.

——

Instagram qui encourage aussi la transition

Instagram lui-même favorise ce mouvement : le réseau qui était à sa création un flux visuel de photos filtrées, a multiplié depuis les formats novateurs, obligeant le format photo à se battre avec les stories, IGTV, les GIFs et les clips video clips pour attirer l’attention.

L’image n’est donc plus exclusive, elle partage l’affiche avec le message !

——

Les influenceurs abandonnent l’esthétique d’Instagram pour plus d’authenticité

Un groupe de jeunes et nouveaux influenceurs rejette l’idée d’un fil d’actualité stylé et superficiel au profit d’une ambiance plus désordonnée et avec moins de filtres.

Fini la lumière parfaite, l’angle de prise de vue parfait, ou même la prise de vue parfaite. 

Place aux images non filtrées et de faible qualité, valorisant l’authenticité du post plutôt que la perfection de la photo.

On peut aussi parler du retour du fanzine.

Les marques s’adaptent et cherchent à être plus inclusives

  • La disparition progressive des modèles trop photoshopés
  • L’émergence des stories backstage
  • Le boom des contenus UGC sur les instagram de marques ou même directement sur leurs sites.

——

Dans le monde de la Food et de la restauration aussi on cherche l’authenticité

Même vague de recherche d’authenticité dans la restauration et le monde de la food.Fini le Glamour, le sexy, le sophistiqué et le manucuré place aux cantoches de quartiers et au pot de rouge servit sur sa nappe à carreaux.

Les pokeball, salades de Kalé et dressages ultra Instagramables sont peut être derrière nous.

Jambon-beurre sur un coin de comptoir en zinc, Routier avec nappes à carreaux rouges et blancs, Bouillon « dans son jus », bistrot vintage aux tables en Formica… les nouveaux lieux branchés semblent tout droit sortis de la France des années 70.

Sauf que le jambon-beurre est d’« exception » et coûte 5€ et le Routier du 11e arrondissement de Paris n’a jamais vu passer un camionneur.

Sur le sujet :

Il faut lire le livre de Jean-Laurent Cassely, auteur de No Fake

Contre-histoire de notre quête d’authenticité. Il y décrit très bien ce qu’il appelle l’Hyper France, trop authentique pour être vraie.

« Cette quête de l’authenticité nous a mené à l’Hyper France, une vision exacerbée de la France d’antan plus authentique que la réalité. »

—-

Le fake d’un jour peut devenir l’authentique de demain. Même phénomène dans la musique.

De même, il existe un style musical né sur Internet qui s’appelle la vaporwave : c’est de la musique d’ascenseur qui parodie l’ambiance kitsch des centres commerciaux des années 1990.

Le fake d’un jour peut devenir l’authentique du lendemain…

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode