Episode 208 : Le principe est simple; encourager les collaborateurs à devenir des porte-paroles, des influenceurs indépendants et volontaires de leur entreprise sur les réseaux sociaux en partageant des contenus pertinents, relatifs à l’entreprise et son secteur d’activité.

L’Employee Advocacy est le mécanisme par lequel une marque ou une entreprise mobilise ses salariés pour devenir ses ambassadeurs non seulement dans leur vie professionnelle, mais également dans leur vie personnelle notamment sur les réseaux sociaux.

Peut-être déterminant quand on a une problématique d’acquisition de leads, de notoriété de marque ou de recrutement.

Et si vos collaborateurs étaient vos nouveaux influenceurs

Le marketing d’influence est un levier très prisé des marques en quête de visibilité et de notoriété.

Si beaucoup d’entre elles n’hésitent pas à dépenser des milliers d’euros dans des campagnes d’influence, il est un levier qui reste encore méconnu aux yeux des professionnels du marketing. L’Employee Advocacy ou les collaborateurs-influenceurs.

Vos employés sont une mine d’or lorsque vous souhaitez faire la promotion de votre marque et de vos activités.

——

Une côte de confiance et un pouvoir de prescription supérieur à la marque.

Selon une étude de Harvard Business Review, lorsque les contenus d’une marque sont relayés par les employés, via les réseaux sociaux, dix fois plus de connexions social média sont établies par rapport à celles créées par la marque elle-même.

Autre chiffre séduisant : lorsqu’un employé relaie l’actualité de l’entreprise dans laquelle il travaille, ces dernières sont partagées 24 fois plus que lorsqu’elles sont mises sur les réseaux sociaux par l’entreprise elle-même.

Leur portée est alors 561% supérieure.

——

Une stratégie de micro influence qui peut rapporter gros

Prenons un exemple.

Une entreprise de 20 collaborateurs propose à ses salariés de relayer un contenu.

Chacun ayant en moyenne 300 contacts sur ses réseaux sociaux, on a une audience potentielle directe de 6 000 personnes, sans compter les « partages ».

Certainement bien plus que le nombre d’abonnés de votre page LinkedIn ou Facebook.

En faisant une étude chez nos clients, nous avons constaté que chaque collaborateur qui partage un contenu de l’entreprise sur ses réseaux sociaux génère un nombre de vues/clics correspondant à +/- 50€ de budget publicitaire.

Multiplié par le nombre de salariés et par le nombre de contenus partagés dans l’année, je vous laisse faire le calcul.

Aussi selon une étude Nielsen, 78% des consommateurs font confiance aux recommandations de leur pairs contre 32% aux publicités sur les médias sociaux.

——

L’employee advocacy c’est un win-win

Pour appliquer une stratégie d’employee advocacy, il faut que l’ensemble de vos collaborateurs en comprennent l’objectif.

Et l’objectif est double :

Du point de vue de l’entreprise, il s’agit de gagner en notoriété.

Du point du vue du collaborateur, il s’agit de développer son personal branding par les prises de paroles qu’il effectuera pour le compte de l’entreprise.

  • 52% des employés sont considérés comme très crédibles lorsqu’ils parlent de leur travail
  • les employés sont considérés comme 3 fois plus crédibles que les chefs d’entreprise lorsqu’ils communiquent sur leur travail
  • Selon une étude du cabinet Altimeter, les collaborateurs impliqués dans une stratégie d’employee advocacy sont 27% plus optimistes sur le futur de leur entreprise, 20% plus inspirés au quotidien, 20% plus fidèles à leur entreprise et 15% plus connectés à leurs collègues

——

En préalable : Avoir une ligne éditoriale et une vraie stratégie de contenu

Cette stratégie doit permettre à chacun de se reconnaître dans les valeurs de votre entreprise, de votre marque, pour pouvoir en faire la promotion auprès de tiers.

Il faut surtout garder un fil conducteur tout au long de votre communication. La ligne éditoriale.

Mettre à disposition du contenu à relayer.

Sur la page Linkedin de la marque ou via une plateforme externe.

Voir outils : Sharelee ou Socialymap.

Onboarder ses collaborateurs en les formant aux bonnes pratiques

Une petite formation ne fait jamais de mal.

Laisser de la marge de manoeuvre pour que vos collaborateurs s’approprient les messages.

En donnant la possibilité aux collaborateurs d’engager l’image de votre entreprise sur les réseaux sociaux, vous leur démontrer une marque de confiance

Il voudra certainement se réapproprier une partie du contenu et éditer lui-même le post qu’il s’apprête à faire. Et c’est tant mieux !

——

Ambassadeurs dans leur vie professionnelle, mais également dans leur vie personnelle sur les réseaux sociaux ?

La notion de vie personnelle / professionnelle n’entre pas véritablement en ligne de compte puisque c’est une démarche volontaire appuyée et soutenue par l’entreprise.

Encourager sans les pousser à devenir des hommes et femmes sandwich.

——

Oui mais n’est-ce pas aussi risqué de laisser mes collaborateurs s’exprimer librement sur les RS ?

Risque de fuites

tout industriel peut restreindre l’utilisation des réseaux sociaux, voire l’interdire, s’il estime que le risque de divulgation de ses secrets de fabrication se révèle trop élevé.

Risque de dérapages

A plusieurs reprises, les cours d’Appel de Paris, Rouen, Toulouse, Aix-en-Provence ou Poitiers ont statué sur le caractère public ou privé du message émis.

« Si l’auditoire est jugé important, la conversation n’a plus de caractère privé et la faute grave peut être caractérisée dès lors que des propos injurieux et malveillants sont constatés à l’encontre de l’entreprise ».

Interdire l’usage des RS à ses collaborateurs

A contrario, une charte interne peut imposer aux collaborateurs de ne s’exprimer qu’à titre personnel et non professionnel, sans mentionner leur appartenance à l’entreprise.

La charte doit alors être annexée au règlement intérieur de l’entreprise.. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode