Épisode 112 : Les marques doivent-elles utiliser le « je » ou le « nous » sur les réseaux sociaux ? En France le « je » n’est pas encore à la mode en Social Media mais aux États-Unis Netflix, MTV ou HBO l’utilisent à la perfection et les avantages sont nombreux…

Je, nous, on ? À quelle personne doit parler une marque sur les réseaux sociaux ?

En 2019, il n’est pas rare de voir des comptes majeurs, tels que Netflix, MTV et winamax, publier sur les médias sociaux sur un ton décontracté.Mais a quel moment ont-ils décidé d’utiliser «je»? Et pourquoi est-ce si efficace?

Voici quelques informations que vous pourriez savoir sur Netflix en suivant la société sur Twitter :

Elle pense que Steve Carell est sexy. Elle panique à la perspective d’une nouvelle bande-annonce de Game of Thrones et recommandera la série les Américains à tous ceux qui voudront bien l’écouter.

Elle ? Elle ? Mais on parle des goûts d’une plate-forme de streaming sans vie ici… C’est pas elle, c’est nous plutôt non ?Et ben il se trouve que si je peux vous parler aujourd’hui des goûts de Netflix c’est que la marque s’exprime en utilisant le pronom «je».

——

La marque comme personnage ?

Depuis quelques temps on voit le retour de l’usage du  « je » de façon très stratégique et conscientisée. L’idée s’est de modeler un flux en ligne de la même manière qu’un romancier pourrait développer un personnage.

Un personnage a des goûts, des tics de langage, des attitudes particulières face à certaines situations.

Y compris dans les bio instagram et Twitter

Et on peut retrouve ce personnage de marque même dans les bio Twitter. Alors qu’il était une pratique courante dans la biographie de Twitter d’une entreprise de créditer les pseudos de ses gestionnaires de médias sociaux ou des patrons de la boite, cet espace est maintenant bien souvent occupé par une petite blague ou un bon mot pour renforcer la marque comme personnage.

Pour Netflix, l’objectif est de gommer la distinction avec les services de recommandation.

Dans le cas de Netflix, l’objectif est d’utiliser une approche plus personnalisée des médias sociaux pour estomper la distinction entre plateforme de streaming et service de recommandation. 

Le « je » aide la marque à trouver une place légitime dans des micro communautés constituées d’êtres humains en chair et en os.

Un bon exemple avec le compte Twitter de MTV !Tout a la première personne et à vocation à se rapprocher de communautés de fans de célébrités ou de pop music. On parle de fandom. Et quoi de mieux pour être légitime sur ce registre qu’une marque qui se positionne elle aussi comme fan à la première personne.

On peut aussi parler des groupes Facebook et de la possibilité désormais pour une marque d’intégrer un groupe. Là aussi l’usage du « je » peut devenir nécessaire pour être légitime à intégrer les conversations de ces groupes.

——

Les mascottes de marques comme narrateur à la première personne ?

Avez-vous déjà remarqué combien de marques parmi les plus reconnues au monde possèdent une mascotte? 

Tiens, un bon exemple c’est la marque Oasis avec ces petites mascottes en forme de fruit. Ou encore M&M’s avec ses 2 personnages jaune et rouge.

Grâce aux médias sociaux, les marques et les entreprises semblent plus que jamais tirer parti d’un personnage mascotte pour impliquer leur audience, fidéliser et aider à clarifier des idées complexes.

Certaines des sociétés les plus reconnaissables d’aujourd’hui ont repris leurs mascottes de marque et leur ont donné une voix et une personnalité, en les mettant en place sur Facebook, Twitter et Instagram pour divertir, inspirer et interagir avec les audiences.

C’est le cas de Feu Vert avec sa mascotte chat, prénommé Ramses et qui anime aujourd’hui les RS de la marque.

——

La starification du Community Manager

Le community manager incarne la marque sur internet. Les consommateurs veulent s’adresser à quelqu’un en particulier, avoir un réel interlocuteur et surtout une personne qui parle comme eux, qui les comprennent !

Créer une relation avec sa communauté implique de l’humain. Il s’agit de créer une relation pas seulement avec la marque mais également avec sa représentation humaine virtuelle. C’est une pratique fondamentale du Community Manager.

D’autant plus vrai avec l’émergence du format live Video sur Facebook ou Instagram.

——

Nous dans les posts et je dans les commentaires

En France pour le moment, on s’en tient au « Nous » dans les posts et au « Je » dans les commentaire. C’est notamment le cas sur le compte de Winamax, ou le CM est une véritable Star de Twitter !

——

Avec la disparition des blogs de marque, le besoin de parler à la première personne pour les marques se fait ressentir sur les RS

. . .

Le Super Daily est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence de content marketing et social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Contact : bonjour@supernatifs.com



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !