Épisode 390 : Instagram, comme Facebook ou Google, a recours à un algorithme pour classer ses contenus et c’est lui qui décide ceux qui doivent être mis en avant. Pour contrer ce système empirique, les Pods, ces groupes privés à la limite du Growth Hacking plongent leurs utilisateurs dans une infernale spirale de likes et de commentaires forcés à la conquête de l’interaction.

Les pods, sont à Instagram ce que Bernard Madoff était à Wall Street, un ingénieux Système de fraude à l’algorithme.
Pour rappel, le concept Madoff reposait sur la chaîne de Ponzi, un système qui consiste à rémunérer les investissements des clients par les fonds procurés par les nouveaux entrants et le tout de manière exponentielle.

Cet algorithme évolue dans le temps : depuis maintenant 2 ans les posts Instagram ne s’affichent plus dans l’ordre chronologique mais en fonction de l’intérêt supposé que leur porte les audiences.

C’est l’algorithme qui décide de cet intérêt supposé.

Si vous interagissez régulièrement avec un compte via des likes ou des commentaires, ou que vous enregistrez le contenu en archive, vous verrez plus souvent les contenus de ce compte.

Pour faire simple, l’algorithme Instagram tend à favoriser les publications qui recueillent des réactions.

C’est sur cette base que les pods se sont développés : ils permettent de créer de l’engagement rapidement… pour lui donner un coup de pouce dans l’algorithme Instagram

Comment ça marche exactement les pods Instagram ?

Concrètement, c’est un groupe d’utilisateurs d’Instagram qui se connectent entre eux, via une discussion privée, et qui s’engage à liker et/ou à commenter les posts Instagram de chacun des membres du groupe afin de « cracker » l’algorithme et booster la visibilité de leurs contenus !

Des chaînes qui aident les participants à acquérir de la visibilité… et à en donner.

Bien souvent les pods utilisent WhatsApp ou Telegraph pour échanger et fixer les règles

Les pods sont donc des groupes de discussions privées, souvent hébergés sur Telegram ou whatsapp ou la messagerie privée de Twitter qui partagent mutuellement des likes et des commentaires sur Instagram.
L’avantage d’un groupe Telegram est qu’il peut accueillir jusqu’à 200 000 membres et qu’il est intraçable par les autres plateformes car chiffré de bout en bout
L’algorithme d’Instagram s’appuie sur des critères de popularité des posts de manière à les rendre ensuite plus visible dans sa recherche ou ses suggestions.

Quand tu adhères, il te donne une liste quotidienne de tâches à effectuer. Liker, commenter ou enregistrer 3 fois les comptes de untel, untel et unetelle.

Est-ce que les pods Instagram marchent vraiment ?

Oui. C’est mathématique.

Les pods permettent d’augmenter l’engagement organique des posts

Une équipe de chercheurs de l’Université Tandon de New York et de l’Université de Drexel à Philadelphie a mené une étude sur les pods. L’objectif : découvrir s’ils ont permis d’augmenter réellement l’interaction organique des posts sur Instagram.

Ils ont analysé plus d’1,8 million de posts publiés sur Instagram, des posts de 111 455 comptes qui ont étés boostés par plus de 400 pods. L’étude montre que leur utilisation a conduit à une augmentation des interactions organiques des utilisateurs.

Chaque pod de l’étude comptait en moyenne environ 900 utilisateurs, certains pouvaient être suivis jusqu’à 17 000 personnes. Les pods analysés ont posté des commentaires plus de 4 000 fois par jour et chacun

  • 70 % des utilisateurs ont connu une multiplication par 2 ou plus du niveau d’interaction sur leurs posts après avoir commencé à publier dans des pods et ces utilisateurs ont vu le nombre de commentaires être multiplié en moyenne par 5 ;
  • les utilisateurs qui n’avaient jamais utilisé le levier pods ont commencé à publier 50 % de leurs publications dans ces groupes de discussions, ils ont vu les interactions organiques des publications qu’ils n’avaient pas publié dans des pods multipliées par 5 sur leurs propres comptes.

Process
Pour arriver à ces résultats, l’équipe de chercheurs a développé un outil de machine learning pour détecter les posts avec une forte probabilité d’avoir gagné en popularité grâce à l’engagement de pods. La façon dont les membres de ces groupes ont commenté des posts sur Instagram, de même que l’heure de publication de leurs réponses, a été comparée avec d’autres posts plus « classiques ». Les chercheurs ont ainsi remarqué certaines différences significatives dans la manière de s’exprimer et les mots employés.

[Source](https://www.blogdumoderateur.com/etude-engagement-pods-instagram/

##Une autre étude semble souligner que l’effet n’est pas durable

Source

Seuls les posts partagés sur des pods Instagram bénéficient d’une hausse de l’engagement, du reach et des impressions.

——

Pourquoi les pods Instagram c’est mal ?

Instagram va finir par s’en rendre compte

Instagram est aujourd’hui au courant de ces pratiques qui ne respectent pas ses conditions d’utilisation. La plateforme cherche à « assainir » son réseau et à contrôler ce genre de tactiques.

Elle supprimes régulièrement des comptes ayant des pratiques douteuses. Ça se passe sans préavis. Ca tombe comme un couperet.

Les pods un monde de paranos complotistes

Chaque lien que tu postes dans un groupe d’engagement est donc « tracké » par Instagram : si tu fais un simple copier-coller du lien de ta publication dans une discussion sur WhatsApp, et que systématiquement, ce sont les mêmes 20 personnes pendant 1 mois qui commentent chacun de tes posts, l’algorithme pourra se méfier de toi et finalement, diminuer quand même la visibilité de ton contenu.

Certaines personnes ont donc adapté leur pratique et dans les PODS, ont pour obligation de s’abonner à toutes les notifications des posts des membres du groupe afin d’éviter les envois de liens trackés.

——

Adhérer à un pod Instagram nécessite du travail

La stratégie des pods Instagram repose sur un principe donnant-donnant. Les gens commentent et likent vos photos… mais vous vous engagez aussi à en faire de même avec les leurs. Ça demande donc du temps, beaucoup de temps et aussi une disponibilité à toute épreuve.

Finalement il y a un moment ou participer à un pod demande autant si ce n’est plus de temps que de simplement jouer le jeu de la plateforme Instagram elle-même. Liker naturellement du contenu, commenter naturellement ce qui nous plait…



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !