Épisode 793: Mark Zuckerberg a eu une vision. Une vision grandiose et futuriste : Le Metavers. Un mode virtuel amplifié et connecté qui transcende l’univers connu et qui nécessite…. Une paire de lunettes !

** Venez fêter avec nous le 800 ème épisode du super Daily**
C’est le 16 Juin et pour vous inscrire c’est ici > https://bit.ly/LeSuperDaily_Episode800

Et de ce côté Zuckerberg déploie aujourd’hui des moyens colossaux pour créer une père de lunette futuriste. Un game changer qui devrait permettre de faire exploser les usages et démocratiser sa vision du metaverse.

retrospective de la lunette dans la tech

En 2012, on ne parlait que des révolutionnaires Google Glasses, permettant de traduire instantanément du texte et d’afficher des information à portée de votre oeil. Le projet est abandonné notamment à cause de la couverture 4G.
En 2017, Snapchat lance son modèle Spectacle capable d’afficher et de la réalité augmentée mais également de filmer ! LA version 3 est sortie l’an dernier et pourtant on en entend jamais parler
En Septembre 2021, Facebook et Ray Ban annoncent en grande pompe leur partenariat pour la création des Ray Ban Stories, des lunettes connectées.

Le groupe Meta et les lunettes c’est pas une histoire nouvelle.

En Avril 2022, Meta annonçait le lancement d’une nouvelle paire de lunettes appelées Stories et issue d’un partenariat entre Meta et la marque Rayban. source

Des lunettes « intelligentes » qui permettent de prendre des photos et des vidéos en mode mains libres. Elles permettent aussi d’écouter de la musique et de passer des coups de fil sur Whatsap par exemple.

Ok, sympa mais on est encore très loin du Metaverse.

C’est une première étape. Meta voit plus loin.

Zuckerberg veut créer une vraie paire de lunette en réalité augmentée.

projet a un nom de code. Projet Nazaré. source

Zuckerberg met les moyens pour développer un vrai objet futuriste

Le projet de lunettes développé par les équipes de Zuckerberg se veut réellement futuriste.

L’objectif : une père de lunette qui me permet d’avoir des infos en réalité augmentée sur l’écran. Une conversation WhatsApp entre amis par exemple, réaliser une recette en ayant dans mes lunettes un turoriel, faire une parie d’échec au milieu de mon salon avec un ami en hologramme…

Les Ray Ban Stories c’est quoi ?

Les Ray Ban Stories, c’est un peu comme les caméras sur les pare brise dans les pays de L’est, une manière de filmer à la première personne pour faire plaisir à son assurance.

Aujourd’hui ces lunettes sont équipées de capteurs de 5 Mega pixel pour filmer et photographier. C’est quoi 5 Mega Pixel ? La qualité photo d’un iPhone 4 !

Un combiné de Air prod et d’appareil photo.

Pour que ces lunettes ne soient pas utilisées pour espionner des gens, elles ont une lumière LED qui s’allume lors des enregistrements.

Si on fait tout ce tintouin autour de ces lunettes, c’est parce que Marc est persuadé qu’un jour elles remplaceront le smartphone.

Des lunettes clairement futuristes

Pour y parvenir, Meta prévoit d’accompagner les lunettes d’un appareil de poignet pour les contrôler. Une sorte de bracelet qui utilise l’électromyographie différentielle, pour mesurer les impulsions électriques dans le bras.

En gros cela crée essentiellement l’effet d’un membre fantôme. On peut par exemple imaginer contrôler une interface virtuelle avec les mains ou même taper sur un clavier virtuel.

Cette technologie a été acquise par Meta après l’acquisition d’une startup appelée CTRL-Labsen. Montant de la transaction : 1 milliard de dollars !

Si cela fonctionne à grande échelle, l’entreprise pense qu’elle pourrait avoir la prochaine souris et le prochain clavier.

Mark Zuckerberg vit mal le vieillissement de Meta. Il souhaite que le groupe continue à porter son ADN de créateur innovant.

Le moral des employés est globalement bof bof depuis que la réputation du réseau social a été entachée par une série de scandales liés à la confidentialité et à la modération de contenu.

Les régulateurs américains et européens tentent de démanteler l’entreprise et de freiner son activité de publicité personnalisée.

Et parmi ses pairs de la Silicon Valley, Zuckerberg a perdu de son aura et est considéré comme un vieux briscard un peu cleptomane toujours près à te voler une bonne idée.

Avec ses fameuses lunettes en réalité augmenté, Zuckerberg espère pouvoir s’offrir un renouveau de hype.

Pour Zuckerberg, ces lunettes en réalité augmenté, c’est comme l’iPhone de Steeve Jobs. Un lancement important qui change radicalement l’histoire du Monde. Markito veut « un moment iPhone »

——

Pour la première fois, Zuckerberg n’est plus en haut de la chaine alimentaire et ça il aime pas du tout

Pendant longtemps tout puissant, le gourde Meta subit aujourd’hui une vraie dépendance à Apple et Google.

Ce sont ces 2 géants qui dictent ensemble les conditions que les applications comme Facebook doivent respecter dans nos mobiles.

Et en quelques mois les relations se sont nettement compliquées depuis qu’Apple a mis fin au options de tracking publicitaire de Facebook et Instagram sur iOS.

Le premier prototype de ces lunettes en réalité augmentées conçu pour marcher sans téléphone

Il y a les lunettes et un petit boitier sans fil additionnel qui déportent tous les besoins informatiques difficiles à faire rentrer dans les montures d’une paire de lunette.

Zuckerberg souhaite que ces lunettes en RA soient socialement acceptables

Le design actuel des lunettes ressemble légèrement aux montures noires de Superman lorsqu’il est déguisé en Clark Kent. Elles pèsent 100 grammes, soit environ quatre fois plus qu’une paire de lunettes normale.

Zuckerberg voit dans ses lunettes l’occasion de supprimer notre besoin d’un téléphone, les appels en Visio pouvant être remplacé par des appels en hologramme. Pourquoi pas.

Zuckerberg prêt à tout pour encourager l’adoption par le grand public de ses futures lunettes en RA

Meta a déjà dépensé des milliards pour développer ses lunettes AR. Pour autant ses attentes en termes de ventes sont modestes. En interne on parle d’objectif fixés à seulement quelques dizaines de milliers pour la première version.

Zuckerberg semble être près à dépenser encore plus pour subventionner l’acceptation de cette techno par le grand public. En gros les lunettes devraient sortir à un prix légèrement au dessus des 300 dollars.

C’est peu. Trop peu pour faire de la marge.

L’objectif de Zuckerberg, inonder le marché, encourager l’adoption et surtout venir taquiner Apple et Google sur le terrain du mobile.

A terme, Meta espère vendre des dizaines de millions de lunettes intelligentes vers la fin de cette décennie.

——

A y regarder de plus près, ce projet de lunettes en réalité augmentée semble être un gouffre sans fin pour le groupe Meta

Zuckerberg dépense beaucoup pour sa vision du Metaverse.

On parle ici en milliard de dollars et pour l’instant 100% à perte.

Au cours du premier trimestre 2022, l’activité Metaverse de Meta lui aura couté près de 3 milliards de dollars. EN pure perte.

Zuckerberg assume. « It’s part of the plan ».

Y a intérêt que ça marche cette histoire !


Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Ensemble, nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !