Épisode 874 : Avec la Coupe du Monde au Qatar, entre polémiques, manifestations et indignement, sur les réseaux sociaux, les marques se retrouvent confrontées à un véritable dilemme et optent bien volontiers pour une stratégie de l’évitement.

Lorsqu’il ya risque de conflit ou de crise, il existe plusieurs stratégies pour le désamorcer.

On peut collaborer pour trouver une solution, faire preuve d’autorité et s’insurger… ou jouer la montre et utiliser un stratégie d’évitement.

Avec la Coupe du Monde au Qatar, les marques se retrouvent confrontées à un véritable dilemme et elles ont été nombreuses à opter pour la stratégie de l’évitement.

Eviter le conflit, fuir le dialogue, remettre à plus tard. C’est un comportement de défense visant à ne pas se trouver confronté à une situation redoutée.

Je gagne du temps avec l’objectif de (peut-être) régler la crise quand le contexte sera plus approprié.

Les réseaux comme porte étendard de l’inclusivité

Chaque étape de la communication des équipes, des marques, des Pays a été scrutée et décortiquée par les médias en ligne. Des tonnes de mèmes ont circulé.

Tous les maux du Qatar remontent à la surface

La coupe du monde c’est l’occasion de faire une belle pub pour son Pays, et pour le Qatar c’est clairement l’inverse

Plusieurs reportages viennent apporter de l’info, compléter le tableau

« Qatar : au pays des mille et une ruses » > France 5
« Une dynastie à la conquête du monde » > Arte

les sponsors de l’équipe de France ne se montrent pas

Alors que la France arbore sa deuxième étoile sur le maillot, les sponsors ne sont pas si démonstratifs.
KFC, Carrefour, EDF, PMU, personne ne prend la parole sur l’événement, même Halloween était plus productif.

Volkswagen France a fait 3 timides posts, sans prétention , sans médiatisation, sans grosse envie quoi

Peu de place pour les joueurs

Au milieu de tout ce battage médiatique, il semblerait que les délégations nationales soient un peu à la ramasse, dépassées et qu’elles peinent à communiquer.

Alors, lors de ces 10 derniers jours, les équipes nationales ont commencé à aborder le sujet, à s’exprimer.
Les États Unis installent une bannière LGBT dans leur centre d’entrainement, Les Allemands et les Anglais ont peint un message de paix sur leur avion,

Pantone surfe habilement et propose un peu Rainbow Flag

Pantone s’est d’ailleurs récemment associé à Stop Homophobie en confectionnant un « Rainbow Flag » – dont les couleurs ont été remplacées par les références Pantone.

L’autorité nationale des jeux lance une campagne anti paris sportifs

Une coupe du Monde, c’est beaucoup mais alors beaucoup d’argent dépensée en paris en ligne. Au minimum 530 millions d’euros seront dépensés en France.

L’Autorité Nationale des Jeux (ANJ) a lancé une campagne « T’as vu, t’as perdu ».

Un rap à destination des jeunes de banlieue qui prévient des effets néfastes et de l’addiction qu’entraîne les paris sportifs. Une opération pensée par Rosbeef!.

Nike lance une campagne vidéo hors du commun mais pas un mot sur le Qatar et la Coupe du Monde

A quelques jours du lancement de la Coupe du monde, Nike vient dé dévoiler une pub déjà mythique. Nike Footballverse.

Le Pitch : Organiser un duel entre les légendes d’hier avec les stars d’aujourd’hui, le tout grâce à un multiverse.

La vidéo est folle, les guests sont légendaires.

Pas un mot sur le Qatar et la Coupe du Monde.

Belle esquive !

Heetch profite de la coupe du Monde pour renforcer son ancrage urbain

Heetch est d’ores et déjà partenaire de la coupe de France des Quartiers et du Red Star FC.

Heetch réalise 2 campagnes à l’occasion de la coup du Monde.

« Heetch Origins ».

À chaque fois qu’un joueur originaire du 77, 78, 91, 92, 93, 94, ou du 95 marquera pour la France, Heetch offrira les 100 premières courses au départ de la banlieue parisienne.

La 2ème campagne offre une prime de match aux chauffeurs qui seront derrière le volant au moment des matchs.

Pour les joueurs aussi la situation est embarrassante

Longtemps discrets, les joueurs de l’équipe de France ont annoncé mardi leur intention d’apporter un soutien financier à des ONG œuvrant « pour la protection des droits humains » et rappelé leur « attachement » au « refus de toute forme de discrimination ».

Pourquoi un boycott des téléspectateurs serait une catastrophe pour la FIFA ?

Depuis 2002, les droits TV sont la principale source de revenu de l’instance du football mondial.

55% des recettes de la Coupe Du Monde réside dans la vente des droits TV. 3 Milliards de dollars en 2018

En théorie, ne pas regarder la Coupe du monde mettrait la FIFA sous l’eau et l’obligerait à reconsidérer ses prochaines destinations. Mais soyons honnêtes, ça n’arrivera pas.

Le boycott des groupes de supporters pourrait être une dynamique néfaste mais le Qatar a pensé à tout

Ce qui pourrait avoir un impact, ce sont les mouvements des supporters. On l’avait vu avec le projet de Superligue, où beaucoup d’entre eux étaient sortis dans la rue. Ca avait fait capoter le projet.

L’histoire la plus grotesque revient sûrement à celle des faux fans. Plusieurs médias ont démontré que lors de manifestations en l’honneur des différéntes délégations des visages revenaient un peu trop souvent. Les organisateurs auraient ils payé pour faire vivre l’avant événement ?

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.
Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Ensemble, nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Ensemble, nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !