Épisode 679 : Après une petite décennie d’influence marketing, on commence à y voir plus clair et les micro influenceurs tirent leur épingle du jeu

Après une petite décennie à tenter de tirer le plus fort possible sur la corde des partenariats de marques, l’industrie de l’influence semble arriver à maturité ? Si ça se trouve…

En tout cas, on commence à y voir plus clair sur ce que c’est un vrai influenceur. On s’est tous mis d’accord pour dire qu’un compteur de followers Instagram n’avait de valeur que si les followers ne sont pas des faux followers. Que le taux d’engagement était au moins aussi important que la portée des contenus. On s’accorde aussi à dire que créateur de contenu est un bon synonyme pour influenceur.

Et puis, et puis… on commence à pouvoir faire le distinguo entre 3 différentes typologies d’influenceurs.

Les nano : toi, moi avec nos petites communautés en dessous de 5.000 abonnés

Les mega influenceurs : avec des comptes rassemblant plusieurs centaines de milliers d’abonnés

Et au milieu il y @ les micro influenceurs.

Il n’y a pas de définition officielle.

Ils ont entre 3 000 et 50 000 followers

Les micro-influenceurs, ces influenceurs qui comptent moins de fans, mais qui parlent avec eux de manière plus authentique, renouvellent la pratique.

Alors que les consommateurs se détournent de la publicité traditionnelle, les micro-influenceurs deviennent un vecteur de communication incontournable pour les annonceurs.

Les micro influenceurs c’est surtout plus de tout

Plus d’authenticité, plus de force de recommandation, plus d’engagement et moins de faux followers.

Proches de leurs abonnés, authentiques et passionnés, les micro-influenceurs jouissent d’un réel pouvoir de recommandation auprès de leur audience. Ils ne sont pas perçus comme des professionnels de la communication. Leurs abonnés les considèrent au contraire comme des pairs : des consommateurs honnêtes, avides de partager leurs expériences.

Les micro influenceurs sont aujourd’hui de véritable leaders d’opinion

Bien plus que des instagrammmeurs à la petite semaine, certains micro influenceurs sont aujourd’hui de véritable leader d’opinion.

Des Thought leader qui inspirent leur entourage et impulsent le changement.

Parmi les influenceurs, les micro-influenceurs sont probablement ceux qui endossent le mieux la casquette de leader d’opinion. Ces créateurs de contenu se concentrent sur une niche éditoriale, une spécialité (mode éthique, food vegan, beauté naturel, sneakers)

Les micro influenceurs créent de la Valeur ajoutée pour leurs audiences

Véritables early adopters, ils expérimentent les dernières nouveautés, apprivoisent les produits et développent une approche personnelle (voire innovante) de leur sujet de prédilection.

Cette spécialisation constitue la pierre angulaire de leur influence car elle les rend super crédibles.

Ils sont spécialistes mais aussi créateurs de contenu et à ce titre accorde beaucoup d’attention à nourrir leurs audiences.

Dans une étude proposée par Hivency, 82% des internautes disent être attentifs aux recommandations des micro influenceurs.

source

L’intense proximité avec leurs communautés est l’une des forces des micro influenceurs

La taille plus réduite de leur communauté constitue un atout puisqu’elle leur permet d’entretenir une relation de confiance et de proximité avec leurs abonnés. Un micro influenceur connait sa communauté parfaitement et ses audiences ont un fort sentiment d’appartenance.

En gros un micro influenceur à une relation plus horizontale avec ses audiences là où un créateur de contenu plus « célèbre » aura une relative plus verticalisée.

Selon une étude de SingleGrain, 92 % des consommateurs interrogés accorderaient plus de crédit aux recommandations de leurs pairs qu’aux messages diffusés par les marques. A ce titre les micro influenceurs, ont une force d’influence souvent plus intéressante que les macro influenceur avec des communautés dépassants les 100K.

source

——

Instagram étoffe ses outils de campagnes d’influence

L’apparition de la fonction de post collaboratif sur Instagram

Une nouvelle fonctionnalité qui permet à deux comptes Instagram de collaborer sur la publication de Feed Posts et Reels.

En gros je suis une marque je peux poster mon contenu à la fois sur mon compte mais aussi sur le compte de l’influenceur. En même temps. Les contenus seront montrés à un plus grand nombre d’abonnés et apparaîtront simultanément dans les grilles des deux comptes.

L’identification des deux comptes sera visible en haut du contenu, et le nombre de likes et des commentaires seront partagés.

source

La fonction Instagrams shopping from creators

Qui Permet de mettre à disposition d’influenceur un accès à sa boutique Instagram shopping. Les créateurs sont ensuite en capacité de taguer vos produits dans leurs stories et posts.

Chaque fois qu’un créateur tague l’un de vos produits, vous pourrez suivre les performances des publications.

source

Live Instagram

Il y a les live Rooms dans lesquels on peut intégrer jusqu’à 3 invités.

Il y a les fonction live shopping qui arrivent très très fort.

——

Le micro influenceurs comme émissaires des consos auprès des marques

Les micro-influenceurs sont désormais les émissaires des consommateurs auprès des marques. Grace à eux, les marques obtiennent des insights et des idées créatives parfaitement alignées avec les attentes de leur cible.

De plus en plus de marques basculent de l’influence vers de véritables partenariats. Ils sondent ces consommateurs-prescripteurs, les impliquent dans l’élaboration de leurs campagnes de marketing.

Les internautes échangent beaucoup avec les influenceurs, ils vont leur parler des problèmes qu’ils rencontrent, de leurs besoins, de ce qu’ils trouvent ou ne trouvent pas dans les magasins… Ils vont avoir beaucoup plus de mal à avoir cet échange avec une marque

L’exemple de la marque Gemo

Instagram

La marque Gemo s’est vraiment faite une spécialité en matière d’influence marketing. Ils proposent par exemple des cartes blanches pour que des micro influenceurs proposent leurs looks. Les contenus créés viennent nourrir la stratégie de prise de parole de la marque sur Instagram. Ces micro influenceurs rapportent une caution mode et un nouveau regard sur les collections.

La marque collabore aussi avec des influenceurs de façon plus précise sur des sujets de niches; La marque cherche à se nourrir de l’expérience de ce scréateurs de contenu sur des sujets très ciblés. Elle travaille par exemple à la création d’une collection grandes tailles avec l’influenceuse Lalaa Misaki et sur la problématique des petites pointures (inférieure à 35) avec @sweetie.

Des plateformes pour organiser ses campagnes de micro influence

Avec l’explosion du nombre de micro influenceurs, de nombreuses plateformes ont vu le jour, mettant en relation annonceurs et influenceurs. Ces market places proposent divers partenariats entre les marques et les créateurs de contenu : un post en échange d’un produit offert, pourcentage sur le nombre de vente d’un produit ou autre.

De notre côté on utilise Hivency mais Kolsquare ou Reech font aussi ça très bien…

Attention un micro influenceur ça se paie

On en avait parlé de façon très direct dans l’épisode 654 du podcast.

source

Pour un micro influenceur, il faut envisager un budget allant de 200 euros à 1000 euros par post.

Evidemment tout dépend de l’audience de son engagement, de la personnalité du créateur…

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !