Épisode 280 : Les adolescents adorent TikTok et ça commence à faire flipper la Silicone Valley. Dans cet épisode, nous revenons sur la progression de TikTok aux États-Unis, sur son rapport avec ses concurrents américains et notamment le groupe Facebook, ou encore sur l’enquête ouverte par les États-Unis. TikTok se retrouve pris dans une guerre économique plus large, celle qui oppose la Chine et les États-Unis !

TikTok, qui est géré par ByteDance, une société de Pékin âgée de sept ans , permet aux utilisateurs de créer des vidéos courtes et attrayantes et de les partager à travers le monde.

Rappelons qu’aujourd’hui TikTok est sous drapeau Chinois et c’est ça qui inquiète sûrement le plus les décideurs américains !

Pour rappel Musical.ly était une Start up américaine racheté par le géant chinois ByteDance pour un millions de dollars en 2017, l’application devient alors TikTok.

La progression de TikTok aux États-Unis

TikTok connait une forte progression dans le monde et notamment aux États-Unis.

Certains ont jugé peut-être un peu trop vite cette plate-forme, en se disant qu’elle était surtout un peu fun et destiné au pré-ado, elle avait donc ces limites.

Mais sa croissance est énorme et ne s’arrête pas vraiment !

TikTok c’est 650 millions d’utilisateurs actifs par mois !

L’application est téléchargée 4,6 millions de fois en Septembre.

C’est la 2ème application la plus téléchargé aux États-Unis Sur cette période juste derrière Instagram !

Et elle est par exemple numéro 1 sur Google Play !

Quoiqu’il arrive elle est devant Facebook, Snapchat, Pinterest ou Twitter !

TikTok explose tout en ce moment ! Selon une étude de Sensor Tower, l’application TikTok a été téléchargée plus de 750 millions de fois au cours des 12 derniers mois, contre 715 millions pour Facebook, 450 millions pour Instagram, 300 millions pour YouTube et 275 millions pour Snapchat.

C’est la première fois dans l’histoire du web qu’une entreprise chinoise réussit une percée aussi fulgurante en zone ennemie.

En réaction les géants américains sortent les griffes et usent de tous les stratagèmes pour freiner la progression de la licorne chinoise. Création de plateformes copiant le concept de Tik Tok, propagation de rumeurs (plus ou moins exagérées) sur la censure chinoise, pressions judiciaires… tout est bon pour freiner l’avancée de Tok Tok.

TikTok s’attaque aux salariés de Facebook !

TikTok a récemment emménagé dans un bureau à Mountain View, en Californie, précédemment occupé par l’application de messagerie WhatsApp de Facebook.

Depuis 2018, TikTok et sa société mère chinoise ByteDance ont embauché plus de 25 employés provenant de Facebook.

TikTok offre des salaires concurrentiels et paie parfois jusqu’à 20% de plus.

Lasso le clone de TikTok façon Facebook

L’année dernière, Facebook a lancé Lasso , une application presque identique à TikTok, à l’exception des statistiques de téléchargement.

Lasso a été téléchargé par seulement 420 000 utilisateurs dans le monde

Instagram intègre des fonctions playbacks et de clip

Instagram aurait également travaillé sur une nouvelle fonctionnalité appelée Clips, qui copie les capacités de création vidéo de TikTok.

Zuckerberg brandit la menace de la censure chinoise

Dans un discours à l’université de Georgetown le 19 octobre

« Il y a dix ans, presque toutes les grandes plateformes Internet étaient américaines. Aujourd’hui, six des dix premiers sont chinois. Nous commençons à le voir aussi dans les médias sociaux. Alors que nos services, tels que WhatsApp, sont utilisés par les manifestants et les militants du monde entier en raison d’un cryptage puissant et de protections de la confidentialité, l’application chinoise TikTok mentionne que ces mêmes manifestations sont censurées, même aux États-Unis. Est-ce l’internet que nous voulons? »

Ouverture d’une enquête

Le Comité pour l’investissement étranger aux États-Unis enquête sur le rachat de Musical.ly en 2017 qui deviendra ensuite TikTok.

Le gouvernement américain et les responsables politiques du pays seraient inquiet de l’utilisation des données de 26,5 millions d’utilisateurs américains.

Pour rappel aussi TikTok avait déjà été condamné en Février 2019 justement pour collecte illégale de données d’enfants de moins de 13 ans !

La plateforme avait alors été condamnée par la Federal Trade Commission à payer une amende de 5,7 millions de dollars !

Qui mène l’enquête ?

C’est le CFIUS qui mènent l’enquête, le Comité pour l’investissement étranger aux États-Unis.

Ce comité réunit plusieurs agences fédérales américaines et surveillent les rachats d’entreprises américaines par des investisseurs étrangers.

Le but ? Éviter que des technologies ou des informations qui pourraient être sensible pour la sécurité des États-Unis tombent dans les mains d’entreprises étrangères !

USA vs Chine

TikTok : pas les seuls

TikTok n’est pas la première application acheté par des Chinois sur laquelle se penche ce Comité !

Par exemple :Le groupe Chinois Kunlun avait racheté l’application de rencontre gay Grindr en 2016 en achetant 61,5% de ses parts !Trois ans plus tard ce Comité, le CFIUS, a demandé à ce groupe chinois de revendre l’application, car d’après ce comité, cette acquisition menaçait la sécurité américaine.Un processus de vente a donc été mis en place cette année !

Durant ces deux dernières années les États-Unis ont bloqué l’acquisition de deux autres applications par des entreprises chinoises !

L’achat d’une société américaine spécialisé dans le transfert d’argent : MoneyGram International Inc.

Et l’achat d’une société de marketing mobile : AppLovin.

Ces deux sociétés étaient sur le point de se faire racheter par des groupes chinois.

Les États-Unis s’intéressent de plus en plus à la collecte de données de leurs propres Citoyen !

Un contexte de guerre économique

Nous sommes en train d’assister à une véritable guerre économique entre la Chine et les États-Unis :

  • Huawei, le géant chinois, a porté plainte contre le gouvernement américain pour avoir interdit aux agences fédérales d’utiliser ses produits
  • Meng Wanzhou. La directrice financière de Huawei qui est la fille du fondateur de ce mastodonte des télécoms chinois a été arrêté au Canada avec une demande d’extradition des États-Unis.
  • Les États-Unis par l’intermédiaire de Donald Trump, font pression sur leurs alliés comme l’Allemagne, l’Italie ou le Japon pour qu’il baissent Huawei de leurs réseaux télécom

En gros en ce moment tout ce qui est Chinois n’est pas le bienvenu aux États-Unis. Les drones Chinois utilisés par l’armée américaine ont par exemple été cloués au sol !

Que risque TikTok ?

Ce sont les sénateurs américains qui ont lancé l’alerte sur la collecte de données que pouvaient faire TikTok des utilisateurs américains. En accusant la plateforme de revendre les donner au gouvernement chinois.

TikTok s’en défend en arguant que leurs serveurs ne sont pas situés en chine et donc que leurs donnés ne sont pas soumises aux lois chinoises !

Par peur de se voir être obligé de revendre la plateforme, TikTok est entrée en discussion avec le CFIUS pour prouver que ByteDance la société mère qui est en Chine n’influence pas son fonctionnement et que sa plus grande priorité était de gagner la confiance des utilisateurs et des autorités américaines en collaborant avec le Congrès Américain.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !