Épisode 287 : Au cours des deux dernières années, les diverses mises à jour de l’algorithme LinkedIn ont entraîné une augmentation de plus de 50% de l’activité virale. Plus de deux millions de publications , vidéos et articles sont désormais filtrés, classés et affichés dans les flux de plus de 645 millions de membres de LinkedIn.

EN des temps bien anciens, la portée faisait sa loi sur Facebook, tout le monde avait Facebook, tout le monde consultait Facebook plusieurs fois par jour et tout le monde était récompensé, que ce soit en portée ou en interactions d’ailleurs.

A l’heure ou nous croulons sous les contenus, même un contenu de qualité n’est pas sûr de trouver sa place auprès des publics du web social.

Linkedin n’hésite pas à mettre à jour son algorithme pour maintenir du reach organique

LinkedIn a découvert que son algorithme avait créé par inadvertance une bulle algorithmique de super star. En gros l’algorithme offrait trop de reach et de viralité à des comptes qui n’en avaient pas vraiment besoin. Laissant les comptes plus modeste en rade de portée !

Mais voilà, c’est corrigé.

Pour remédier à cette disparité, LinkedIn a mis à jour l’algorithme afin d’afficher les messages des membres qu’ils connaissent réellement. Et le contenu qui concerne les sujets qui les intéressent.

Ce changement augmente les chances d’interaction et les chances de créer plus d’engagement sur toute la ligne.

Comment fonctionne l’ algorithme Linkedin fin 2019.

Comme Facebook et Instagram , l’algorithme LinkedIn donne la priorité au contenu que vous êtes le plus susceptible de trouver pertinent et au contenu le plus récent.

L’algorithme de LinkedIn a deux objectifs principaux:

  1. Donner la priorité au contenu pertinent
  2. Promouvoir l’engagement

——

Des dizaines de milliers de messages sont créés chaque seconde. Mais l’algorithme d’apprentissage automatique de LinkedIn est conçu pour trier, noter et classer rapidement le contenu en fonction de différents signaux.

Liens personnels

Vous pouvez suivre Bill Gates sur Linkedin, mais vous risquez de ne pas la connaître personnellement. Le nouvel algorithme de LinkedIn vise à donner plus de poids aux connexions personnelles .

Pour déterminer les publications les plus personnellement liées aux membres, LinkedIn prend en compte les signaux implicites et explicites. Il considère avec qui vous avez interagi directement, à travers des commentaires, des partages et des réactions. Il prend également en compte les informations sur les profils, tels que les intérêts et les compétences, et les personnes avec lesquelles les membres travaillent, entre autres signaux.

Pertinence

Vous pouvez être personnellement connecté à quelqu’un, mais cela ne signifie pas que vous appréciez le même contenu. Pour cette raison, l’algorithme LinkedIn mesure l’affinité d’un message avec les intérêts de quelqu’un en fonction des groupes dans lesquels il se trouve, des hashtags, des personnes et des pages qu’ils suivent.

Selon le blog Engineering de LinkedIn , l’algorithme examine également la langue de la publication, ainsi que les sociétés, les personnes et les sujets qui y sont mentionnés.

Probabilité d’engagement

L’interaction est la clé du succès des performances de l’algorithme. L’algorithme de LinkedIn classe cette composante en deux étapes.

Tout d’abord, l’algorithme évalue la probabilité que vous partagiez, commentiez ou réagissiez à un message. Il peut mesurer cela en fonction du contenu que vous avez aimé et partagé par le passé, ainsi que des personnes avec lesquelles vous interagissez le plus souvent. LinkedIn appelle cette optimisation multi-objectifs.

Deuxièmement, comme le dit LinkedIn, «le modèle prend également en compte les commentaires opportuns adressés aux créateurs de contenu». En d’autres termes, une fois l’article publié, plus il commence rapidement à générer des interactions, plus il est probable que LinkedIn l’inclut dans les flux. d’autres.

Vous avez peut-être remarqué que ces facteurs ont beaucoup en commun avec les signaux algorithmiques d’ Instagram .

——

[8 astuces pour “battre” l’algorithme de LinkedIn][2]

——

Attention à être régulier MAIS rester dans un calendrier naturel

Bien que vous deviez publier régulièrement – pas de vacances d’une semaine -, l’algorithme de LinkedIn privilégie les calendriers d’affichage «naturels» par rapport aux horaires très réguliers. Cela signifie que vos messages pourraient en fait être sanctionnés pour leur publication quotidienne à la même heure.

——

Linkedin a beau être performant, il faut se plier au jeu de l’algorithme

Comme toutes les plateformes Linkedin a ses contraintes et il faut composer avec si l’on souhaite performer :

  • La plateforme n’aime pas que l’on mette de lien externe dans ses posts
  • La plateforme valorise les contenus qui marchent immédiatement pour donner un ordre d’idée, si vous n’avez pas environ 10likes et 3 commentaires dans l’heure qui suit votre publication, il y a fort à parier que la plateforme poussera un peu moins fort votre post
    • Ce qui nous fait réfléchir sur le moment de publication, ne publiez pas trop tard, car c’est un réseau professionnel. Si vos cibles sont parties du travail, votre post ne performer pas immédiatement et il risque d’être dévalorisé par la plateforme dès son deuxième jour d’existence.
  • Si vous tanguez des personnes qui ne sont pas actives sur Linkedin et donc qui ne viennent pas réagir à votre post, le tatouage aura un effet inverse et dévalorisera la position de votre post
  • les partages ne sont pas mis en avant dans l’algorithme
  • la portée des pages entreprises n’et pas optimale car LK veut nous vendre de la pub

Décodage du score de marketing de contenu LinkedIn<:h2>

L’un des facteurs clés qui influent sur la performance de votre contenu est le score de marketing de contenu de votre page d’entreprise. Ce score est constamment évalué et ajusté par l’algorithme de

LinkedIn est influencé par quatre facteurs:

Contenu

LinkedIn évalue la qualité, la pertinence et la fréquence des contenus postés sur votre page. En bref, le contenu qui interpelle votre public aide à démontrer que votre entreprise partage un contenu précieux sur votre réseau.

Influenceurs, partenariats et employés

En parlant d’engagement, LinkedIn donne la priorité à certains domaines d’influence. Ils notent le nombre de mentions, de commentaires et de partages que vos publications reçoivent des influenceurs, des partenaires et des employés, respectivement.

Actions des employés

Chaque fois qu’un employé marque votre page de société dans une publication, LinkedIn en assure le suivi. L’engagement élevé des employés profite à votre page.

Pour augmenter le score de marketing de contenu de votre page d’entreprise, il est important de disposer d’une stratégie pour chacun des quatre facteurs. Si votre contenu est génial, mais que personne (pas même vos employés) ne le partage, LinkedIn ne le favorisera pas le feed.

D’un autre côté, encourager quelques partenaires ou influenceurs clés à s’intéresser à votre contenu ou à votre marque peut avoir un impact extrêmement bénéfique sur votre score global.

Astuce: avoir un bon score de marketing de contenu peut réellement vous aider à optimiser votre budget de publicité sur LinkedIn. Les pages avec des scores élevés ont tendance à voir des coûts inférieurs dans le gestionnaire de campagne.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes [une agence social media basée à Lyon][3]. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

[1]: https://engineering.linkedin.com/blog/2018/10/linkedin-feed-with-creator-side-optimization [2]: https://blog.hootsuite.com/how-the-linkedin-algorithm-works-hacks/ [3]: https://supernatifs.com



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !