Bienvenue dans l'ère du contenu éphémère

Épisode 491 : Il y a d’abord eu les snaps, puis les stories et aujourd’hui, les contenus éphémères sont au coeur de toutes les plateformes. Ils traduisent un réel besoin des utilisateurs et ne doivent pas être mis de côtés par les marques !

Des contenus éphémères postés sur Snapchat qui disparaissaient au bout d’un certain temps ?
Une énigme à l’époque, personne ne voyait trop l’intérêt. Poster du contenu qui ne restera pas ? Pourquoi faire ?

Ensuite les stories sur Instagram avec une durée de vie là aussi de 24 h. Dans la foulée on a trouvé de la stories sur Facebook bien entendu mais aussi sur Linkedin.

Et puis, comble du comble, la semaine dernière [Twitter, annonce le lancement des Fleets[(https://lesuperdaily.com/episode/fleets-les-stories-a-la-sauce-twitter-sont-arrivees/) : du contenu éphémère avec une durée de vie de 24h.

L’idée qui est née dans Snapchat était peut être un peu folle au début mais elle a radicalement changé les réseaux sociaux. Pas de doute nous sommes en plein dans l’Ere du contenu éphémère.

En quelques chiffres

  • Snapchat compte 173 millions d’utilisateurs actifs par jour
  • Instagram Stories a 250 millions d’utilisateurs actifs par jour
  • Ensemble, ils représentent environ 18 milliards de vues de vidéos par jour
  • Les utilisateurs de Snapchat passent de 25 à 30 minutes par jour sur l’application. 
  • Pour Instagram, ce chiffre pass à 32 minutes.

——

Le contenu éphémère répond à un besoin des utilisateurs de s’extraire du définitif

Prendre la parole en publique ce n’est pas simple.

Assumer ses prises de paroles d’il y a 2 ans en arrière encore moins.

Ce que Snapchat a débloqué avec les snaps éphémère était un désir fort des utilisateurs de ne pas voir leurs actions numériques les suivre toute leur vie.

Pour les plateformes, les contenus éphémères permettent de proposer plus de contenu et donc de nous garder plus longtemps

Avec Instagram, les stories ont radicalement changé la matière dont nous utilisateurs consommons le contenu. Les actionnaires et les investisseurs s’en frottent les mains, la durée d’utilisation moyenne s’est largement accrue.

Désormais, nous consommons du contenu presque constamment.

Et ce contenu éphémère crée même chez les utilisateurs un besoin irrépressible de se reconnecter davantage à la plateforme chaque jour. On appelle ça le FOMO.

Ces contenus éphémères créent un sentiment d’urgence alimenté par la peur de passer à côté (FOMO).

Ces espaces de contenu éphémères sont aussi une aubaine pour les plateformes puisqu’elles offrent un nouvel inventaire publicitaire.

——

Pour les marques, le contenu éphémère est forcément déroutant et semble contre nature

Dépenser de l’argent pour produire un contenu qui ne restera pas : à quoi bon ?

L’objectif d’un investissement en communication n’est-il pas de nourrir durablement mon image de marque ?

Nous on veut du contenu every green !

Fin 2020, nombreuses sont les marques à n’avoir pas encore investi sérieusement le format Stories sur Instagram.

——

Quels sont les avantages du contenu éphémère pour les marques ?

Augmenter votre reach organique

Fidéliser vos audiences

Augmenter l’engagement

Le contenu éphémère a une durée de vie limitée, les gens sont plus susceptibles de le voir, de l’écouter et d’y réagir dès qu’ils le peuvent.

L’usage des stickers d’interactions dans le format stories en fait aujourd’hui le premier canal d’entrée pour le conversationnel.

Ce qui est fascinant avec les stories, c’est qu’en tirant parti de FOMO, elles créent un sentiment d’urgence – il n’y a qu’une fenêtre de 24 heures pour voir, répondre et partager, les utilisateurs sont donc poussés à agir. C’est un outil en or pour susciter des réponses immédiates et stimuler l’engagement.

Pour les marques c’est une opportunité de prendre la parole de façon plus riche

Le contenu éphémère peut présenter au public la personnalité derrière votre organisation. Étant donné que ce flux est séparé des flux principaux, vous pouvez publier du contenu qui n’est pas aussi léché et surtout qui n’est pas fait pour rester.

Les contenus stories donnent à vos clients la chance d’avoir un aperçu plus spécial et exclusif des coulisses de votre entreprise.


Le contenu éphémère offre aussi la possibilité de récupérer de l’UGC

Les médias sociaux sont une énorme opportunité de recueillir du contenu généré par les utilisateurs, et le contenu éphémère y contribue.

Un format populaire car accessible à tous et créatif / preuve par le format

On a tous vu l’un de nos potes se prendre pour un influenceur et faire des stories alambiquées et originales;
Est bien c’est là l’une des forces de ces contenus éphémères, ils sont aussi captivants que faciles à produire.
Ce n’est pas pour rien que l’on voit des tonnes de vidéos de tricks tiktok ou snapchat pour rendre ses stories encore plus stylées.

——

Quand le contenu éphémère de marques est amené à durer

——

Mais comme on vit dans un monde complexe, tout n’est pas binaire.

Un contenu éphémère peut être le point de départ d’un contenu amené à durer.

Les higlight stories

Le recyclage de lives

Utiliser les interactions éphémères issues des stories pour produire un contenu evergreen

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

6 règles pour rédiger des statuts qui engagent sur les réseaux sociaux !

Épisode 484 : Aujourd’hui on fait un gros point focus sur la rédaction des statuts de posts sur les réseaux sociaux. Les wordings sont ultra importants en social média, c’est souvent eux parfois plus que la créa qui vont permettre d’obtenir beaucoup d’engagements sous des posts.

Pourquoi l’engagement ?

Et quand on parle d’engagement, on ne parle pas d’engagement juste pour avoir de l’engagements. On parle surtout de créer une marque conversationnel sur les réseaux sociaux.

Marque conversationnelle

Bien sûr, ce n’est pas la première fois que vous entendez dans Le Super Daily que le conversationnel est le centre de stratégies social média.

D’un simple point de vue algorithmique, le conversationnel et l’engagement sont ultra importants sur les plates-formes sociales.

Plus il y aura d’engagements sur un post puis il obtiendra de portée organique, et donc plus il sera vu.

Mais créer du conversationnel, ça n’a pas seulement un but algorithmique.
Cela permet aussi de créer un lien fort avec ses audiences.

Le conversationnel, c’est accepter que votre marque est au même niveau que vos audiences sur les réseaux sociaux.

Dans ce conversationnel vous allez pouvoir récolter énormément d’informations qui vont venir nourrir votre stratégie social média car vous allez apprendre à connaître votre audience. Ainsi vous allez pouvoir adapter votre ligne éditoriale pour créer des contenus qui sont au plus proche des attentes de vos clients.

Au final est-ce qu’être un bon CM ou un bon Marketter ce n’est pas connaître ses audiences ou ses clients ?

Règle N°1 : Connaitre par coeur ses audiences cibles

Qui sont-ils ? Quels sont leur pain point ? Les motivation ? Qu’est-ce qui les fait sourir ? S’émouvoir ?

Règle N°2 : Savoir parler la même langue que ses personnas

Par exemple, un article que vous écrivez sur LinkedIn pour les cadres supérieurs se lira très différemment d’un article que vous écrivez sur Facebook pour les nouvelles mamans. Non seulement ces deux groupes de personnes ont des défis et des points de vue différents, mais leur langage – la formulation exacte qu’ils utilisent pour parler de leurs besoins et défis – diffère également considérablement.

Exemple avec le compte Ipone et sa communauté de clients motards.

Règle N°3 : Donnez la priorité à vos audiences

C’est impoli de ne parler que de soi.

Alors, écrivez de manière à placer votre public au centre de l’histoire.

Comment est-ce que tu fais ça? Facile. Dites «vous» plus que vous ne dites «nous».

Règle N°4 : Ecrivez des statuts que les gens veulent partager

Cela nécessite de comprendre pourquoi les gens partagent du contenu . Décomposons cela en cinq raisons principales:

Raison 1 : Les gens veulent partager des choses que leur public trouvera utiles. Cela peut signifier un contenu utile, divertissant ou qui mérite une attention particulière.

Raison 2 : Les gens veulent naturellement partager des messages qui montrent qu’ils font eux-mêmes partie de quelque chose de plus grand. Ils aiment aussi partager des posts susceptibles d’entamer une conversation. Une façon de faire est d’écrire des messages qui encouragent le marquage et le partage. « A qui souhaitez vous feter une

Règle N° 5 : Assumer une tonalité de marque consistante

Comment parle ma marque ? Quelle est sa tonalité ? Formel, informel ? Factuelle ou enthousiaste ? Drôle ou sérieuse ?

Cette tonalité doit être cohérente tout au long du contenu que vous créez et des publications que vous partagez sur les plateformes sociales, ainsi que de tout engagement que vous avez sur ces réseaux.

Cette cohérence aidera votre public à se connecter avec vous sur le plan émotionnel, à renforcer la confiance et à identifier vos publications sur les réseaux sociaux comme les vôtres.

Règle N° 6 : Ajoutez un appel à l’action

À la fin e vos publications, pensez à inviter votre public à indiquer l’action que vous aimeriez qu’il entreprenne ensuite en incluant un appel à l’action (CTA).

Demandez-leur d’aimer ou de partager vos publications sur les réseaux sociaux
Posez une question à laquelle ils peuvent répondre dans les commentaires
Dirigez-les vers un autre contenu

_

Construire un statut qui engage

Quelles sont les objectifs d’un statut en social média ?

Créer du lien avec l’audience
Inciter les audiences à interagir
Apporter de la valeur ajoutée
Contextualiser le contenu

Donc notre manière de construire un statut c’est d’avoir une accroche qui crée de l’engagement voir du conversationnel puis d’avoir un développement qui apporte de la valeur ajoutée.

L’accroche conversationnelle

Pour créer cette accroche conversationnelle, il faut questionner l’audience et pour questionner l’audience il faut poser une question ouverte.
Trop souvent on voit des questions rhétoriques qui n’appellent pas vraiment de réponses de la part de l’audience.

Ou alors on peut voir aussi la question fermée qui peut fonctionner mais qui demande un avis plus simpliste à l’audience.

L’idéal c’est qu’il existe dans cette accroche une contextualisation du contenu.
En gros il faut essayer d’amener un peu de contexte pour qu’on comprenne mieux le visuel qui peut être en dessous.

La valeur ajoutée

Après cette accroche conversationnelle, on peut ajouter un peu plus de statut pour apporter de la valeur ajoutée.

Alors qu’est-ce que la valeur ajoutée ?

Ça peut être de l’information sur la marque, ça peut être aussi du savoir-faire, de l’information produit, des conseils, ou même de l’humour.

L’idéal est donc d’avoir une accroche conversationnel puis une valeur ajoutée, les marques n’appliquent pas forcément exactement cette formule, mais on la retrouve régulièrement dans les posts les plus engageants pas toujours exactement dans cet ordre là.

Exemple

Milka

L’exemple de Milka est criant !

Milka utilise l’inverse, en apportant d’abord de la valeur ajoutée puis en posant une question ouverte.

« Un pot PataMilka, des gressins et des Toppings colorés : on vient de vous donner la recette pour votre prochain goûter créatif ! Vous le prévoyez pour quelle occasion ? »

« Du pain et du chocolat Milka au riz croustillant : c’est le goûter gourmand croquant ! Dites-nous avec qui vous allez le partager ? »

On retrouve bien là notre valeur ajoutée dans un premier temps à chaque fois qui est plutôt basé sur le conseil de consommation, puis la question qui vient créer l’engagement et le conversationnel.

Les cinémas Pathé Gaumont

Dans un tout autre style ils utilisent aussi cette manière de rédiger leurs statuts.

« On ne le présente plus. Happy birthday Léo ! Lequel de ses rôles vous a le plus marqué ? » (DiCaprio)

« La thématique du huis clos peux donner aux films des genres bien différents… Lequel de ses huis clos avez-vous préféré ? » Et en dessous il propose quatre visuels avec quatre films différents. (8 femmes, Dîner de cons…)

Aoste

C’est une marque dont on s’occupe, et qui est devenue extrêmement conversationnel, alors que ce n’était pas forcément le cas avant. De plus si vous vous dites qu’il faut absolument être une marque « fun » pour pouvoir créer de la conversion sur les réseaux sociaux, c’est faux. Le ton de Aoste est assez sérieux, et pourtant on crée de la conversation.

« L’apéro c’est sacré ! Que trouve-t-on dans votre apéro parfait ? Voici un peu d’inspiration ! »

« Avec qui partageriez-vous ce plateau de viande des Grisons ? Nous avons hâte de découvrir tous ces amateurs de charcuterie ! »

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi, c’est lundi ! Cours sur Whatsapp, Erreur chez Linkedin, Filtres maquillage, Messageries chiffrées dans le viseur, Jean Guile et retrait des pubs politiques

Épisode 483 : Youpi, c’est un nouveau lundi de confinement ! Au menu en ce début de semaine : Nouveau design Insta, Des cours en ligne sur Whatsapp, Une jolie erreur de données chez Linkedin, La Brand Utility de L’Oréal Paris, Les messageries chiffrées dans le viseur de l’UE, La Jean Guile et le retrait des pubs politiques sur Facebook.

Instagram modifie encore son interface et ajoute les onglets Reels et Shop dans le menu principal

Qu’on se le dise Instagram veut que vous utilisiez Reels et Shop. En fin de semaine dernière, la plateforme a apporté une mise à jour à son application qui intègre 2 onglets à la barre de menu principale située en bas de l’écran.

On constate que l’onglet sous forme de cœur qui donnait accès à son activité (likes, commentaires, mentions, etc) se situe désormais en haut à droite dans l’application, ainsi que l’onglet pour ajouter un post.

Cours en ligne sur WhatsApp en Inde pendant la pandémie

Cause de la pandémie, de nombreuses écoles sont fermées Inde mais ce n’est pas pour autant que les prof ne dispensent pas leurs cours.

Et pour que le système scolaire puisse fonctionner, les profs envoient les cours via WhatsApp le soir.
Comme les jeunes Indiens n’ont pas accès à un mobile personnel ils doivent utiliser celui des parents après le travail.
Le soir suivant un google meet est fait avec les élèves pour s’assurer qu’ils ont compris le cours.

L’Inde est le premier marché de WhatsApp au monde avec 400 millions d’usagers.
Dans le Pays, l’éducation est à un tournant majeur puisque 27 % de la population a moins de 15 ans et c’et aujourd’hui que se joue l’avenir du Pays.

  • 66 % des instituteurs utilisent l’application WhatsApp pour envoyer les cours et les sujets d’examens, d’après un sondage réalisé durant le premier semestre de l’année 2020.
  • Pour empêcher les écoliers de tricher aux épreuves, Rajesh Malhotra, le proviseur de la Sainath Public School de Delhi, mise sur la montre.

 
>  « On dit aux enfants que le contrôle aura lieu entre midi et 13h. On envoie les questions par WhatsApp cinq minutes avant le début de l’épreuve. Et à 13h, les élèves doivent prendre en photo leurs réponses et les renvoyer sur le groupe WhatsApp »

source

LinkedIn découvre une erreur de data dans ses publicités.

Une petite erreur qui a entraîné la surfacturation de plus de 400.000 annonceurs

source

La semaine dernière Linkedin à avoué avoir fait une grosse bourde dans l’analyse des données issues du publicitaires. Dans un communiqué de presse, la plateforme reconnait avoir surfacturé plus de 400.000 annonceurs pendant 2 ans.

L’erreur est liée aux campagnes diffusées sur des appareils iOS. Lorsque les utilisateurs ont fait pivoter leur téléphone pour regarder des vidéos, le système de LinkedIn les a comptabilisées comme des vues vidéo supplémentaires, qui ont ensuite été répertoriées dans les statistiques de votre campagne.

Toujours selon la plateforme, plus de 90% des annonceurs ont constaté un impact inférieur à 25 USD. Cela représente tout de même une surfacturation globale de plus de 10 millions de dollars.

Linkedin étudie les options pour rembourser ou recréditer tout le monde.

Signature Faces, la Brand utility version Loréal Paris

Pendant le premier confinement, on a beaucoup parlé de Brand Utility, de comment les marques pouvaient apporter leur aide, leur soutien à leurs abonnés pendant une période compliquée.
L’Oréal Paris vient de répondre à la question en proposant des filtres de maquillage pour vos stories et même vos Visio conférences.

Le groupe annonçait vouloir proposer une toute nouvelle expérience du maquillage moderne.
Signatures Faces ce sont au total 10 filtres déclinés en 3 collections.

Comment utiliser Signature Faces ?

Pour utiliser ces filtres sur votre outil de visioconférence, il vous suffit de télécharger Snapcamera, un logiciel disponible sur Windows et Mac, permettant d’ajouter des filtres en superposition de votre webcam et de les utiliser sur Google Meet ou zoom par exemple.

Du côté de Snapchat, il vous suffit d’accéder au compte officiel de la marque en tapant  « @lorealparis » dans la barre de recherche. Cliquez ensuite sur « lenses » pour accéder à tous les filtres disponibles.  Pour Instagram, rendez-vous sur le compte officiel de L’Oréal Paris puis cliquez sur l’icône « filtres »
Enfin, du côté de Google Duo il vous suffit de vous rendre dans la catégorie « effets » puis de cliquer sur l’icône de la marque.

sourc Bdm

Les messageries chiffrées sont dans le viseur de l’Union Européenne

Suite aux récents attentats terroristes survenus en Autriche, l’UE s’est penchée sur la question des messageries chiffrées comme WhatsApp et Telegram.

Selon une résolution provisoire le chiffrement proposé par ces plateformes empêche les autorités compétentes d’avoir accès à des données cruciales pour lutter et anticiper des actes de terrorisme ou la pédopornographie.

L’UE envisage de contraindre ces messageries à mettre en place des backdoors leur permettant de contourner le chiffrement et de pouvoir remonter la piste d’actions criminelles.

Un coup dur pour Whatsapp et Telegram qui font du cryptage des conversations une promesse forte.

#LaJeanGuile

Il y a quelques semaines sortait la série « la Flamme » de Jonathan Cohen sur Canal+. L’histoire tourne autour d’un Bachelor totalement fictif mais ce week-end la fiction a dépassé la réalité.
Dans l’un des épisodes, on célèbre une fête totalement fictive, la Jean Guile. Selon l’histoire Jean Guile, Boulanger à Kayserberg dans le Haut-Rhin mais avait les bras trop courts pour beurrer ses tartines. Depuis ce temps, tous les 14 Novembres, on beurre des tartines en se déguisant en hommage à Jean Guile.

Et ce week-end sur son compte Instagram Jonathan Cohen partageait des tas de vidéos d’inconnus et de célébrités qui ont célébré cette fête imaginaire. Même des commerçants ont joué le jeu en affichant la fête sur leur vitrines et en le partageant sur les réseaux.
Et bien sûr tous les acteurs de la série ont également contribué au buzz en y allant de leur petit post.

Sur TikTok les contenus avec le #LaJeanGuile ont été vus 3,4 Millions de fois

Facebook maintient provisoirement le retrait des publicités politiques sur ses réseaux

Le processus officiel de dépouillement et de certification des votes étant toujours en cours après l’élection présidentielle américaine, Facebook a annoncé qu’il maintiendrait sa pause actuelle sur les publicités politiques aux US.

Depuis le 4 Novembre, Facebook interdit toutes les nouvelles publicités à caractère social, électorales et politiques aux États-Unis.

Facebook a choisi de rester ferme pour l’instant, afin d’éviter toute autre complication potentielle. Facebook ne veut pas participer à l’amplification des allégations non fondées notamment des annonces de victoires ou d’appel à la violence.

source

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi, c’est lundi : la fin de Donald, Stop the steal, des modérateurs Whatsapp, Insta stories, effets d’image sur Facebook et news Linkedin

Épisode 479 : Youpi c’est lundi ! Aujourd’hui au programme; fin de la suprématie Trump sur Twitter, Facebook ferme le groupe Stop the steal, bientôt des modérateurs sur Whatsapp ?, nouveautés sur les stories Insta, nouveaux effets d’image sur Facebook et nouveautés autour de Linkedin.

Plus de pitié pour Donald sur Twitter

Élections américaines et alertes sur les tweets de Donald

Ce n’est pas la première fois que Twitter masque des posts de Donald et là, alors qu’il perdait les élections, sa fougue habituelle s’est vite retrouvée dans les radars .

« Les observateurs n’ont pas été acceptés dans les salles de comptage. J’ai remporté l’élection, j’ai obtenu 71 000 000 de votes légaux. De mauvaises choses sont arrivées et nos observateurs n’ont pas pu les constater. Cela n’était jamais arrivé avant. « 

La véracité des propos de ce tweet étant controversée, twitter a affiché un avertissement indiquant que cette allégation de fraude était controversée. En lien un article pour éviter toute propagation de fake news.

« La fraude électorale de toute nature est extrêmement rare aux États-Unis, confirment les experts électoraux.Alors que le dépouillement se poursuit … les experts et les responsables affirment qu’il n’y a eu aucune preuve de fraude électorale lors des élections américaines de 2020. Le processus électoral est sécurisé et la fraude électorale de tout type est incroyablement rare selon l’Associated Press et Reuters.»

Un autre tweet Samedi après-midi

J’ai gagné cette élection avec beaucoup d’avance
a également été pointé du doigt par Twitter

Après sa défaite, le musée de Madame Tussaud’s à Londres a rhabillé Donald en golfeur.

Le traitement spécial de Trump sur Twitter n’est pas encore terminé, car il est toujours en fonction jusqu’en janvier. En tant que leader mondial, cela signifie que Twitter ne supprimera pas ses tweets, ni ne suspendra son compte.

Twitter himself troll Donald

Maintenant que Trump n’est plus protégé par son statut, Twitter se fait un plaisir de le troller.

Lorsque vous chercher « loser » dans Twitter, la première suggestion faite par la plateforme est le compte de Donald Trump. Oui oui !

Par contre, dés que Biden sera investi Trump ne bénéficier a de plus aucune protection particulière et Twitter se reservera le droit de supprimer son compte sans pitié.

——

Facebook ferme un groupe « stop the steal »

« Stop the Steal » est devenu en quelques heures le cri de ralliement des complotistes et autres soutiens ultimes de Donald Trump.

Stop the Steal comme arrêtez le vol !

Sur Facebook un groupe s’est créé Mercredi, soir de l’élection.
Le groupe Stop the Steal, a très vite été rempli de posts accusant les démocrates de comploter pour voler l’élection présidentielle de 2020 au président Donald Trump.

Le groupe a accumulé plus de 300 000 membres en moins de 48 heures avant que Facebook ne le supprime jeudi après-midi.

« Conformément aux mesures exceptionnelles que nous prenons pendant cette période de tension accrue, nous avons supprimé le groupe. »

« Le groupe était organisé autour de la délégitimation du processus électoral, et nous avons vu des appels inquiétants à la violence de la part des membres »

Avant que Facebook ne supprime le groupe jeudi, les publications encourageaient les utilisateurs à visiter StolenElection.us. Là, les utilisateurs ont été invités à ajouter leurs noms à ce qui semblait être une liste de diffusion au cas où le groupe Facebook serait supprimé. Prévoyants les gars !

Whatsapp : Bientôt des modérateurs pourraient lire vos conversations

La confidentialité est l’un des meilleurs arguments de WhatsApp grâce à son système de chiffrement de bout en bout, soit disant infaillible.

Récemment, il semblerait que WhatsApp cherche à renforcer son système de signalement des comportements inappropriés. Aujourd’hui, lorsqu’un utilisateur est victime de spam, de harcèlement, ou d’autres comportements inappropriés, il peut signaler son interlocuteur.
Cela a pour effet de supprimer la discussion et de bloquer le profil signalé. Mais WhatsApp souhaiterait aller plus loin et renforcer ses mesures contre les personnes ayant un comportement inapproprié sur sa plateforme.

En cas de signalement, les messages les plus récents seront transférés sur les serveurs de WhatsApp, afin qu’ils soient lus par des modérateurs. Ces derniers pourront alors évaluer si le signalement est légitime et si un bannissement est nécessaire.

C’est encore en phase de test mais les contours se dessinent.

Combien de « messages récents » seront transférés aux modérateurs de WhatsApp ? Jusqu’où pourront-ils remonter dans la conversation pour statuer sur le comportement des utilisateurs ? Seuls les messages du profil signalé seront transférés aux modérateurs ou est-ce que l’ensemble de la conversation sera transmise ?
Une chose est sûre, la confidentialité de WhatsApp ne pourra plus être entièrement assurée. Et cela pourrait coûter cher à l’app, même si c’est pour une bonne raison.

source

Instagram teste une nouvelle façon de réagir aux stories sans envoyer de DM

Aujourd’hui lorsque je parcours mes stories, je peux interagir sous la forme d’un message privé ou en utilisant des émoticones. Celles-ci crée une petite animation très cool sur l’écran de la story mais pas que. Lorsque je répond à une story avec un émoticone cela crée aussi un message privé.

Sympa mais dans le cas de comptes instagram extrêmement actifs, la situation peut vite se compliquer et générer un embouteillage dans Instagram DM et du côté de vos notifications.

La plateforme travaille donc en ce moment à reformuler ces micro interactions en les retirant des DMs. cela prendrait la forme de ce qu’on peut trouver dans les lives. Des interactions qui apparaissent directement sur la story et pas dans votre boite de messagerie.

Facebook teste de nouvelles options d’effets visuels pour les images publiées sur le News Feed.

La première fonctionnalité concerne les publications multi images.

En complément de la version classique « galerie » vous aurez désormais le choix entre 3 autres mises en page, l’un avec une image en forme de bannière et les 2 autres ressemble à des sortes de galeries massonery.

La deuxième option, propose des effets d’animation à rapporter à une image. Lorsque vous appliquez une option de mouvement, elle crée alors un nouveau type d’image, qui effectue un zoom ou fait la mise au point comme une vidéo.

Evidemment tout ça est en cours de test et n’est disponible que pour une petite partie des utilisateurs Facebook.

L’année de tous les records pour Linkedin

Avec la crise de l’emploi liée à la pandémie de Covid-19, le réseau social a vu son nombre d’utilisateurs croître fortement ces derniers temps ; passant de 675 à 722 millions d’utilisateurs dans le monde.
Selon Microsoft, sa plateforme a enregistré des « niveaux record d’engagement » avec une hausse de 31% au cours du trimestre passé.
Les revenus publicitaires en hausse de 16% par rapport à l’an dernier

source

Pfp maker : Un outil pour faire de jolies photos de profil

Pas toujours facile de réaliser une jolie photo de profil pour ses comptes social media quand on est pas un crac sous photoshop.

PFP Maker permet justement de créer un visuel de profil parfait. Il intègre une fonctionnalité de détourage automatique et permet d’intégrer ds centains de fonds de couleur ou avec motifs en arrière plan de sa photo de profil. Plutot cool !

lien vers l’outil
. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Les tendances Social Media 2021

Épisode 475 : Hubspot et Talkwalker ont sorti un gros dossier de plus de 50 pages sur les tendances qui vont animer les réseaux sociaux en 2021.
On a décidé de mettre le nez dedans et d’essayer de vous en sortir ce qui était le plus important. On vous donne bien sûr accès via ce lien à cette étude
Cette étude revient d’abord sur l’année 2020 qui était extrêmement particulière sur les réseaux sociaux aussi dû à la pandémie du COVID-19.
Cette pandémie a initié de nouvelles manières de communiquer, et surtout un niveau de transparence encore jamais atteint par les entreprises sur les réseaux sociaux.

L’engagement des marques

C’est la tendance numéro un pour 2021 que met en avant ce rapport, les entreprises doivent s’engager pour faire la différence.

Malgré les clichés qui peuvent exister sur les plus jeunes, les génération (comme les génération Z ou Alpha) et on l’avait déjà vu dans le passé dans Le Super Daily, ce sont des générations qui sont engagées autour de thématiques de fond et ce sont elles qui décident des tendances de demain.

Ces jeunes génération n’hésitent pas à s’engager autour de sujets politiques, comme l’égalité, l’éducation ou encore la santé mentale….

Ne pas négliger L’impact de la génération Alpha, la génération socialement responsable

Selon cette étude et les clusters de conversations observés cette année, on observe une forte implication des jeunes générations sur les sujets sociaux.

Pour rentrer dans ce moule, les entreprises devront aborder davantage de sujets de société comme la santé mentale, l’éducation, l’évolution des tendances alimentaires, l’inclusivité et la justice sociale, sans quoi elles pourraient perdre en utilité vis a vis de leurs consommateurs.

Ces sujets sont indispensables aux yeux de cette génération Alpha mais aussi de la génération Z qui les précèdent. Cette génération qui a vu ses proches perdre leur emploi pendant le covid ou avoir eux-même des difficultés à trouver un premier emploi. Et il y a de fortes chances qu’ils haussent le ton sur ces sujets dans les années à venir

Ces audiences ont été mobilisées sur les réseaux par leurs youtubeurs préférés notamment avec le mouvement écolo / Eco responsable #onestprêts, on peut parler aussi de greta thumberg. Ils se sont aussi questionnés sur les gilets jaunes, intéressés au mouvement Adama Traoré et bien sûr ils avaient un carré noir au milieu de leur grille insta.

Cependant attention, aller sur ce terrain implique de s’engager, les mots perdent de leur sens si la marque ne s’engage pas.

Exemple de marque : dans la foulée du mouvement Black Lives Matter, Nike a directement embrayé sur sa campagne #UntilWeAllWin et n’hésite pas à se positionner sur les sujets de justice sociale.

L’utilisateur au centre

L’étude relève tout d’abord quelque chose de nouveau. Le remixing, c’est le fait que certaines personnes de votre audience récupère des contenus que vous avez généré pour les réutiliser à sa sauce. (Gif, Filtre en réalité virtuelle)

C’est notamment une plate-forme comme TikTok qui a aussi lancé cette tendance. Puisque sur la plate-forme TikTok il y a quand même un principe de reproduire le contenu de quelqu’un d’autre.

Il faut donc en tant que marque penser à mettre à disposition du contenu et encourager la créativité de ses utilisateurs.

L’étude nous dit notamment : « les contenus générés par l’utilisateur suscite 28 % d’interactions supplémentaires par rapport au contenu de marque classique ».

Il faut donc remettre l’utilisateur au centre de sa stratégie de communication.

Mettre l’utilisateur au centre de sa communication c’est aussi accepter que le conversationnel sur les réseaux sociaux est indispensable.

Vous le savez chez Supernatifs depuis le début on défend cette idée que sur les réseaux les consommateurs et les marques sont sur un pied d’égalité. Ce n’est plus une communication top Down mais une communication où on échange véritablement avec ses clients.

Ainsi 2021 plus que jamais sera aussi l’année du conversationnel.

Les memes

Ce contenu vieux comme le net, est toujours d’actualité et performe encore plus en 2020 et devrait continuer en 2021.

55 % des 13 à 35 ans envoient des memes au moins une fois par semaine ! C’est juste énorme.

Pas toujours facile d’intégrer ce format à sa communication de marque, mais il est possible de se servir des créations de ses utilisateurs et de les partager en Story ou en retweet sur Twitter.

On a déjà parlé des memes ici

La nostalgie

C’est peut-être lié à ce qu’on vit durant l’année 2020 et aux souvenirs qu’on a de l’année 2019 qui était meilleur puisque le Covid n’était pas encore arrivé, mais la nostalgie apparaît comme un thème dominant dans la communication d’aujourd’hui et de l’année prochaine.

L’étude nous précise que l’utilisation de mots-clés liés à la nostalgie a doublé quasiment depuis la fin du confinement.

On voit d’ailleurs un exemple assez criant avec Netflix qui se sert beaucoup de la nostalgie dans sa communication sur les réseaux sociaux.

On retrouve parfois des créas avec du rétro Gaming ou même avec des choses évoquant un passé plus heureux.

Le succès d’une série comme Stranger Things, qui respire à plein nez cette nostalgie des années 80 et séduit une large audience en est l’exemple parfait.

C’est simple, la nostalgie a été mentionné 157 700 fois en lien avec la marque Netflix cette année.

Le Social Gaming

C’est une tendance qui monte déjà depuis quelques temps, nous en avions déjà parlé avec Fred Cavazza dans un ancien épisode il y a plus d’un an.

Le Social Gaming c’est exactement ce qu’on retrouve dans Fortnite, qui est à la base un jeu en ligne autour duquel se développe un nombre d’interactions sociales très important.

Aujourd’hui, les plus jeunes qui jouent à Fortnite se retrouvent sur le jeu pour discuter, échanger, parfois sans même jouer.

On sait aussi que Facebook horizon devrait arriver et déclencher de nouvelles choses, amener le Social Gaming dans une plus grande dimension encore.

On en a déjà beaucoup parlé, mais des plate-formes comme Twitch prennent de plus en plus de place, notamment avec le confinement. Mais on voit aussi YouTube se positionner fortement sur le streaming de jeu vidéo, notamment pour toutes les interactions sociales qui peuvent exister autour.

L’essor des fake news

Les fake news, on en entend parler tous les jours dans les actualités et elles ont même dépassé le stade des réseaux sociaux. Aujourd’hui, c’est d’ailleurs une date anniversaire puisqu’on est en pleine campagne présidentielle Américaine. Le monde traverse une période de précarité sociale et environnementale et il n’en faut pas plus à la désinformation pour s’installer.

On a fait parlé de ce phénomène il y a quelques mois suite à une étude sur le sujet, et les résultats sont dingues.

Des personnes ayant étées exposées longtemps à des fake news les ont jugé plus dignes d’être repartagées même en sachant pertinemment que l’information est fausse.

Aujourd’hui, 28 % des adultes aux États-Unis sont convaincus qu’un vaccin potentiel contre la COVID-19 sera utilisé pour implanter des micro-puces aux citoyens.

Exemple de marque : En décembre 2016, Vinci est victime d’une fausse information et son cours de bourse perd en quelques minutes près de 20 % de sa valeur. L’information, relayée sur les réseaux sociaux et par une agence de presse est fausse, mais fait partie d’une opération plus large allant même jusqu’à la publication d’un faux démenti.

Le retour d’une communication pertinente à l’ancienne

Les techniques de communication sont comme de bonnes recettes de cuisine, celles qui marchent reviennent au goût du jour et c’est ce que l’on voit aujourd’hui. Là où l’on était il y a quelques mois encore dans une évolution du web marketing vers du 100% digital, on a tendance aujourd’hui à rappliquer de bonnes vieilles méthodes et à utiliser de bons vieux outils.
Et là, c’est avec grand plaisir que cette étude souligne fortement un regain d’intérêt pour les newsletters, le podcast et les SMS . Des formats éprouvés depuis un ou plusieurs dizaines d’années.

En 2020, les podcasts natifs représentent 9,2 millions d’écoutes, les mentions de newsletters ont augmenté de 14% pendant le confinement. Et tiens toi bien : le retour de la VOIX ! Aujourd’hui 68% des personnes communiquent par SMS avec leur mobile, mais l’heure est à la recherche vocale, les tweets vocaux et même les appels..

Contrairement à d’autres méthodes de communication, l’optimisation de l’expérience utilisateur ne vient pas de la façon dont le contenu est partagé, mais de sa qualité et son accessibilité.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Super Guest : CopyPost | Si on arrêtait le LinkedIn Bullshit !

Épisode 449 : Nous avons la chance dans cet épisode d’accueillir Thomas Pons un des fondateurs de CopyPost. Avec lui, on a fait le tour de LinkedIn et de ses mauvaises pratiques tout en expliquant ce qu’est donc CopyPost !
Bienvenue dans l’épisode de podcast le plus cool jamais enregistré sur LinkedIn !

Imaginez un réseau social loin de votre cousine Nathalie et de votre tonton Thierry. Un réseau social constitué de professionnel évoluant dans le même écosystème que vous. Un réseau social où on parle boulot, ou on peut trouver de vrais experts et apprendre des trucs…

Jusqu’à il y a 1 ou 2 ans, Linkedin ressemblait à la terre bénite des pros. On pensait même que LinkedIn pourrait nous préserver des dérives des épanchements personnels de ses membres.

Et ben non !

La plateforme s’est transformée en un lieu où chacun y va de son petit mantra ringard, de son anecdote plus ou moins vraie ou de ses conseils flous et vides de sens..

Et puis surtout Linkedin est devenu le temple du copier-coller.

Un RS ou on pique le bullshit des autres pour faire la malin à moindre frais.

Et au milieu de tout ça il y a un super héro, un compte pourfendeur de la vérité, un vengeur masqué qui remet tout le monde en place : le compte Copy post

Interview

Alors qu’est-ce que Copy Post ?
Comment explique-t-on son succès avec plus de 8000 abonnés en quelques semaines ?
Qu’est ce qu’un post plagié ?
Comment ça fonctionne, comment on fait pour remonter à Copy-post un post qui nous semble copier-coller ?

Quand le story telling devient un grand n’importe quoi !

Nouvelle tendance : le partage d’expériences plus ou moins vraies, visant à démontrer qu’avec persévérance on peut se sortir vainqueur de toutes les situations.

Des posts 100% texte avec la très grosse dose de leçons de charité, du drama familial, des reconversions difficiles et surtout beaucoup de courage et de « toi aussi tu peux y arriver. »

Des posts qui commencent par : « Hier, j’ai foiré un RDV » ou encore « 10 euros ça ne vaut plus rien. C’est en tout cas ce qu’on m’a dit récemment. »

LinkedIn Bullshit

A ton avis pourquoi Linkedin est devenu la place tournante du Bullshit pro ?

Comme l’impression que Linkedin s’est fait contaminé par la tendance des influenceurs wannabe. Il y a des jours où on se croirait sur Instagram mais à la sauce startup nation, non ?

C’est quoi l’expression ou le mot qui te fait sauter au plafond quand tu le vois dans un post Linkedin ?

Un générateur de posts Linkedin

Au milieu de temps de Bullshit c’est vrai qu’il est parfois difficile de rester inspiré. Mais heureusement je suis tombé sur l’arme absolue : un générateur de posts Linkedin

Je te donne un exemple de ce que ça donne :

« Hier j’ai disrupté l’esprit de mon CTO en lui proposant de remplacer les congés par du team learning en mode world café. Ne cessez jamais d’être l’étincelle de l’innovation dans votre boîte ! #ToutEstPossible »

Tu connaissais ce générateur ? C’est un bon moyen de se retrouver sur copy-post, non ?

Est-ce que le storytelling en post est vraiment un moyen efficace de nourrir ses audiences Linkedin ?

Un post Linkedin réussi ça tient à quoi ?

LinkAlyze

Parallèlement à Copy-post tu es le CEO de Linkalyze ?

Est-ce que tu peux nous expliquer ce que c’est ?

Découvrir LinkAlyse

Linkalyze permet donc de connaitre la valeur de ses posts Linkedin. Comment vous faites pour calculer une valeur sonnante et trébuchante ?

J’avoue ne jamais avoir trop compris ce qu’était un influenceur sur Linkedin. Est-ce qu’il y a des logiques de partenariat de marque aussi sur Linkedin ?

En fait c’est super malin ton histoire. Copy-post c’est clairement le cheval de Troie de LinkAlyze. Est-ce que ça vous permet de rendre le service plus visible ?

LinkAlyze propose aussi un service qui s’appelle Trend’in et qui permet de retrouver sur Linkedin tous les posts contenant un certain mots clés. Ça me semble super intéressant pour faire de la veille ou de la prospection. Tu peux nous expliquer comment ça marche ?

Pour en revenir à Copy-post, c’est quoi la suite ?

Tu étais dans Forbes il y a quelques jours. C’est une consécration, ça, non ?

Copy-post aux Us ?

Retrouvez Thomas Pons sur Linkedin

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi c’est Lundi : modération et rachat TikTok, design Instagram, Facebook Campus, LinkedIn Pages

Episode 447 : Comme chaque lundi on fait le tour de l’actu social media ! Et dans cet épisode on parle de TikTok qui n’arrive pas à supprimer une vidéo de suicide de sa plateforme, on parle aussi de son rachat aux États-Unis. On parle d’Instagram qui cherche à mieux intégrer ses nouvelles fonctionnalités comme Shopping et Reels, de Facebook Campus et des nouveautés de LinkedIn sur les pages entreprises !

Tiktok n’arrive pas à supprimer une vidéo de suicide

Vous en avez sûrement entendu parler mais la semaine dernière TikTok a eu un gros coup de chaud ! Une vidéo montrant un homme se suicider a été diffusé pendant plus de 48h sur la plateforme !

On a vu alors les limites de l’algorithme automatique de Tiktok.

La vidéo avait une cover tout à fait normale et anodine qui a trompé l’algorithme !

Et du coup l’algorithme de TikTok a commencé à suggérer cette vidéo en toute tranquillité ! Avant qu’elle commence à se faire signaler en masse !

Des comptes ont alors commencé à partager ou même à republier cette vidéo et c’était le calvaire pour TIkTok !

La plateforme a fini par bannir directement tous les comptes qui publiaient la vidéo !

Le système de suggestion de TikTok rend vraiment la modération des contenus beaucoup plus compliqués, par rapport à d’autres plateformes !

TikTok US devrait finalement être racheté par Oracle

C’est la saga de l’été. Trump exige le rachat de la branche US de TikTok par une entreprise américaine sans quoi il annonce une coupure de service à compter du 15 septembre.

Le 15 septembre c’est demain et sans que ce soit totalement officiel il semblerait que l’on tienne enfin notre grand vainqueur.

Ils étaient nombreux sur la corde à linge dont Microsoft qui avait officiellement présenté sa candidature.

Oui mais voilà il semblerait que ce soit Oracle qui gagne le gros lot !

Selon le Wall Street Journal « Oracle devrait être annoncé comme le« partenaire technologique de confiance »de TikTok aux États-Unis ».

Le journal précise aussi que l’accord ne sera probablement pas structuré comme une vente pure et simple.

C’est là que les choses se compliquent et que la saga continue.

Si Oracle a semble-t-il gagné le droit de racheter TikTok aux Etats Unis, la société américaine n’empocherait qu’une petite partie du gâteau.

On apprenait dimanche dans dans le South China Morning Post qu’en raison de la nouvelle réglementation du gouvernement chinois limitant la vente des progrès technologiques à entreprises étrangères, les algorithmes de TikTok ne seront pas inclus dans l’accord.

What ? Racheter TikTok sans son algorithme ?

En gros, Oracle paiera essentiellement pour la marque TikTok et l’accès à ses 100 millions d’utilisateurs actifs mensuels aux États-Unis. A charge pour lui de reconstruire son propre algorithme.

Une histoire de fou dont on a pas fini d’entendre parler !

L’annonce officielle est à prévoir demain ou dans les prochains jours…

Facebook lance Campus pour les étudiants

Facebook revient à ses racines avec Campus, une section spéciale pour les étudiants !

Le réseaux social offre un espace aux étudiants et aux universités pour les aider à se connecter entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt !

Avec Facebook Campus, les élèves peuvent découvrir de nouveaux groupes, participer à des concerts virtuels ou encore demander des conseils à leurs camarades de promo.

En gros, il va y avoir trois fonctionnalités dans Campus :

  • Il y aura un fil d’actualité spécifique à une université ou école ! Dedans on retrouve les publications de ses camarades, des groupes et des événements !
  • Il y aura un annuaire des écoles qui répertorie les élèves par école. On pourra donc retrouver des élève de sa classe ou de son école plus facilement !
  • Et des Campus Chats, des groupes discussions façon Messenger.

Tout les contenus partagés dans cette section ne sont visible que par les personnes faisant parti de Campus, pas à quelqu’un d’extérieur !

Et il y aura des Campus Chats privés, d’autres publiques etc… Pareil pour les groupes.

Les pages d’université pourront à leur guise interagir dans ses groupes ou conversation !

C’est clairement un retour aux sources où Facebook déclare d’ailleurs :

« Au début, Facebook était un réseau réservé aux universités, et maintenant nous introduisons Campus pour permettre aux étudiants de trouver plus facilement des camarades de classe ayant des intérêts similaires dans une section dédiée de Facebook. »

Instagram empile les nouvelles fonctionnalités et se pose des questions sur son UX

On ne cesse de le dire, le social media c’est une question de test and learn. On fait des tests, on regarde, on compare et on prend des décisions.

Et bien justement, la plate-forme Instagram est en ce moment en pleine session d’A/B testing avec son interface. Le point de départ de la réflexion : comment laisser davantage de place à Instagram Shopping et Reels au coeur de l’interface d’Instagram.

Un challenge pour faire rentrer à sa juste place tous ces nouveaux formats au coeur d’une application mobile.

C’est la barre centrale en bas de l’écran qui est au coeur des expérimentations. Vous savez la barre où l’on trouve aujourd’hui 5 boutons dont le bouton « + » permettant de poster un nouveau contenu.

Instagram fait tourner un test grandeur nature avec 3 déclinaisons différentes intégrant un 6ème bouton.

Adam Mosseri le big boss d’Instagram s’est exprimé sur ce sujet :

«Nous commençons à tester différentes versions de l’écran d’accueil d’Instagram. Lorsque vous ouvrez l’application, vous verrez bientôt un onglet Reels et un onglet Shop dans l’une de ces trois mises en page. »

« Face à la montée en puissance des créateurs, l’explosion de la vidéo, l’accélération des achats en ligne. Nous voulons adapter Instagram à ces changements tout en gardant les choses simples. « 

Nul doute que l’arrivée de Reels dans la barre de menu principal d’Instagram permettra de donner encore davantage d’élan au format concurrent de TikTok.

——

Par ailleurs Instagram, intègre désormais des suggestions de Reels au coeur du feed Instagram.

Quand vous scrollez votre feed vous pouvez désormais y trouver 3 suggestions de contenu au format Reels. Une preuve de plus qu’Instagram est bien disposé à appuyer sur le champignon et à booster au maximum l’utilisation de ce nouveau format.

Les Nouveautés des pages LinkedIn

LinkedIn lance ses nouveautés pour les pages entreprise.

LinkedIn veut répondre au besoin de la distance qui sépare les employés entre eux !

On le voit aujourd’hui il y a plein de boite qui travaille encore en télétravail et pour un moment !

Donc LinkedIn c’est donné la mission de rapprocher les différents collaborateurs !

Évenement

Objectif : Faciliter les échanges des participants à un événement, ou entre collaborateurs.

LinkedIn lance les événements pour les pages entreprises ! Ça c’est quand même une grosse nouveauté !

Les pages peuvent créer des événements sur LinkedIn pour leur prochain Webinar, ou conférences…

Vous aurez maintenant sur une pages dans les onglets situé à gauche un onglet Events !

Abonnés

Les pages vont avoir plus de possibilités aussi sur leurs abonnés.

Aujourd’hui on peut voir le nombre de fans, les données démographiques, demain on va pouvoir afficher la liste des abonnées, la trier par entreprise, ou secteur d’activité, ou géographiquement…

C’est quand même un gros changement pour apprendre à connaitre son audience ! Où si on veut contacter un type de personne dans son audience !

My Company

Nouvel onglet My Company pour mieux connecter des collègues entre eux ! C’est un espace réservé aux personnes travaillant dans la même entreprise !

Facilite les échanges, l’engagement, les événements internes !

Bon mauvaise nouvelle il faut au moins 201 employés pour accéder à cet onglet !

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi c’est lundi : Facebook Horizon, LinkedIn stories, Livre Blanc Agorapulse, Facebook Watch, story Facebook

Episode 442 : Comme tous les lundis on démarre la semaine avec le Youpi c’est Lundi ! Dans les News de la semaine on retrouve Facebook Horizon qui démarre en test en version bêta aux États-Unis, on parle des stories sur LinkedIn, de la moitié de la planète qui est sur les réseaux sociaux, d’un livre blanc d’Agorapulse sur le vidéo Facebook, de Facebook Watch et des stories Instagram qui se partagent sur Facebook.

Avant de commencer cet épisode je voulais juste corriger une erreur qui a été dite dans l’épisode de vendredi dernier. Ensemble on a discuté rebranding et j’ai dis une connerie… ben oui ça arrive.

C’est Thomas de la marque De Fursac qui a eu la gentillesse de me le remonter.

Le rebranding de la marque c’est bien fait en duo mais il y a eu erreur sur les responsables. On va donc corriger ça tout de suite.

  • DA : Atelier Franck Durand (toujours en place)
  • Le design des collections est assurée par Alix Le Naour (toujours en place)

Voilà. Désolé pour cette imprécision. Place au Youpi c’est Lundi :

Facebook Horizon arrive en bêta

On en avait déjà parlé dans Le Super Daily de Facebook Horizon. C’est l’experience Social Media ultime en réalité virtuelle.

Facebook va lancer son monde virtuelle basé sur les échanges sociaux et des mini jeux.

Ça va faire un an que Facebook a présenté ce projet et ça y est une version bêta en test fermé va être fait avec les utilisateurs de casque Occulus en Amérique du Nord.

C’est une grosse info parce que c’est sûrement le réseau social de demain ! En tout cas Facebook pari fort là dessus.

Rappelez-vous Zuckerberg parlait carrément de citoyenneté, de citoyen de Facebook Horizon.

Et c’est vraiment un monde virtuel, on a son espace personnel dedans. On peut y invité des amis. Il y aussi des espaces communs, d’échanges, et on trouve aussi des mini jeux pour s’amuser entre amis.

On est représenté par un Avatar et on accède à ce monde avec un casque en réalité virtuelle Occulus.

Les premiers pas vers le transhumanisme. Peut-être. En tout cas on reste attentif à ce qui va se passer avec ses premiers tests de Facebook Horizon. Le géant américain pourrait frappé un grand coup si le réseau se démocratise.

La grande question dans l’utilisation était de savoir comment Facebook allait gérer la modération !

Alors les utilisateurs pourront mettre en pause à n’importe quel moment l’application. Ils pourront aussi couper le son venant d’un autre utilisateur à tout moment, le bloquer ou même se transporter dans un autre endroit.

Il y aura un système de signalement comme sur Facebook. Mais on ajoutera les dernières secondes ou minutes de notre expérience, pour que le modérateur puisse les visionner et prendre sa décision sur le bannissement de l’utilisateur signalé.

Et si Facebook et Facebook Horizon restent deux réseaux séparés, les comptes seront liés, et un double bannissement pourra être fait !

LinkedIn pourrait bientôt offrir la possibilité d’ajouter des liens dans vos stories

Difficile de savoir où on en est réellement du déploiement des stories Linkedin.

Après avoir initialement lancé la nouvelle option au Brésil en avril , LinkedIn a ensuite poursuivi le déploiement aux Pays-Bas, en Australie et aux Émirats arabe. Et depuis le mois de Mai les stories Linkedin sont disponibles en France.

Mais depuis rien. Le déploiement s’est arrêté et aux US et en Angleterre ont se désespère…

Alors que passe-t-il ? Est-ce que le manque d’utilisation des Stories par les utilisateurs de Linkedin invite la plateforme à ralentir son déploiement international. Possible.

Possible aussi que l’impossibilité d’utiliser de lien dans les stories Linkedin soit l’un des frais à son développement.

La bonne nouvelle, c’est que LinkedIn teste actuellement une nouvelle option qui permettrait aux utilisateurs d’ajouter des liens URL à leurs Stories.

D’après les screen captures ayant fuité, la fonctionnalité ressemblerait exactement à la fonction swipe dans Instagram.

Ce qui en ferait une option plus précieuse pour générer du trafic de référence.

La moitié de l‘humanité sur les réseaux sociaux

C’est une grosse news quand même ! La moitié de l’humanité est sur les réseaux sociaux, c’est fou !

C’est le dernier rapport Digital 2020 de Hootsuite et We Are Social qui l’affirme.

3,96 milliards de personnes sont sur les réseaux sociaux, soit 51% de la population mondiale.

Et encore si on enlève, les moins de 13 ans qui n’ont officiellement pas le droit d’être sur les réseaux sociaux, cela représente 65% de la population mondiale !

Ce que je trouve encore plus fou, et qui est un très bon indicateur des usages, c’est que 59% de la population mondiale utilise internet et 51% les réseaux sociaux.

D’autres infos sont importantes à souligner. Quand les internautes cherchent une information sur une marque ils cherchent en premier sur un moteur de recherche sinon sur les réseaux sociaux.

Et le nombre d’utilisateurs continue d’augmenter, il y aurait 12 nouveaux utilisateurs de réseaux sociaux par seconde !

L’étude montre aussi que nous sommes présents sur différentes plateformes, en général l’utilisateurs est présent sur 9 plateformes sociales différentes.

J’ai compté, ça va vite, je suis sur Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat, Linkedin, Tiktok, Pinterest, Telegram, WhatsApp, Discord, Twitch…

Agorapulse propose un livre blanc pour tout savoir sur la vidéo dans Facebook

Chaque jour, les utilisateurs de Facebook regardent plus de 100 millions d’heures de vidéo sur la plateforme. Devant se chiffre imparables, les marqueteurs et les marques se sont empressées de saisir l’opportunité et ont déployé des budgets importants pour capitaliser sur l’opportunité vidéo.

Seul gros hic, parmi les utilisateurs conquis par le format vidéo, seulement 17% regardent une vidéo Facebook plus de 30 secondes.

La guerre à l’attention bat son plein et aujourd’hui mettre en place une stratégie vidéo sur Facebook est-ce dernier toment plus complexe qu’un simple upload.

C’est dans ce cadre qu’Agorapulse s’est associé avec PlayPlay pour nous livrer un gros livre blanc bien complet sur la vidéo dans Facebook.

Pour rappel, Agorapulse c’est une solution de social media management. C’est l’outil que l’on utilise chez Supernatifs pour programmer nos publications sur les réseaux et gérer le conversationnel de nos clients.

Le livre Blanc donne un bon paquet de chiffres et de bonnes pratiques pour y voir plus clair.

Il décrypte le fonctionnement du feed Facebook et la manière dont les vidéos ressortent. Il parle des Facebook Ads et donne des tips sur le format vidéo idéal en publicité. Il ya aussi un beau morceau sur Facebook Live.

C’est du solide.

L’ascension de Facebook Watch

Facebook Watch n’en fini plus de grimper.

Facebook a lancé cet outils pour essayer de concurrencer Youtube, et au début j’étais très perplexe, parce Watch partait avec tellement de retard que je ne pensais pas que ça pouvait devenir intéressant.

Avec la puissance de ses utilisateurs de base sur Facebook, le réseaux social ne cesse de développer son outils.

On apprend qu’il aurait désormais 1,25 milliard d’utilisateurs actifs par mois sur Facebook Watch. Ce qui est déjà une franche réussite et une sacré croissance.

En juin 2019 il y avait 720 millions d’utilisateurs actifs par mois !

La confinement et la pandémie ont accéléré le processus. Et c’est notamment les vidéos de catégories Gaming qui ont le plus augmenté ! +75% d’heures passées sur les vidéos Gaming au 2e trimestre 2020 !

Pour Facebook, c‘est ultra encourageant, et la force de la plateforme Watch c’est toutes les interactions sociales qui peuvent exister autour d’une vidéo, qui est moins dans l’ADN de Youtube.

Ce qui est encourageant aussi c’est que 1,25 milliard d’utilisateurs ce n’est que la moitié des utilisateurs de Facebook. Donc la marge de progression est encore importante.

En 2018, Youtube déclarait 1,8 milliard d’utilisateurs mensuels, mais c’est sans compter ceux qui vont sur Youtube sans compte !

On en avait parlé, mais Facebook Watch essaie de développer au maximum sa plateforme sur les clips vidéos musicaux. C’est un des axes en tout cas où Youtube est encore très en avance !

On peut aussi noter que l’arrivée de Facebook News avec une section vidéo va aider encore au développement de Facebook Watch.

Facebook permet à certains utilisateurs de voir des Stories Instagram… sur Facebook

Vous le savez le groupe Facebook cherche depuis plusieurs années à renforcer les passerelles entre ses différentes plateformes. Vous pouvez repartager un contenu Facebook dans WhatsApp, Lire et répondre à vos messages privés Instagram depuis Creator Studio et bientôt WhatsApp, Messenger et Instagram DM seront parfaitement intégrés en une même plateforme de messagerie.

Mais ce n’est pas le cas partout, il se passe quelque chose du côté des stories.

Si jusqu’à présent vous pouviez choisir de partager une story Instagram dans Facebook, le groupe a semble-t-il décidé d’automatisé et systématisé ces partages.

Certains utilisateurs peuvent désormais voir les histoires Instagram sur Facebook même si elles n’ont pas été partagé.

La story Instagram apparait dans le fil des stories Facebook, avec une bordure arc-en-ciel autour de l’icône de profil, par opposition au bleu de Facebook.

Plus le choix donc.

Mais attention, il n’y a que vos abonnés Facebook et Instagram qui verront cette story. Un peu étrange.

En gros si je suis abonné au compte Instagram d’une marque je verrais sur Facebook l’intégralité de ses stories Instagram.

Il s’agit pour le moment d’un test à petite échelle effectué par Facebook.

Comme je le disais, il s’agit ici d’une extension des efforts de Facebook pour intégrer ses processus back-end.

Selon certains, l’enquête anti trust concernant Facebook n’y serait pas pour rien. Facebook a peur d’un démantèlement et s’applique à complexifier un éventuel démantèlement. Si Facebook pouvait affirmer que ses réseaux sont tous connectés et que les fonctionnalités de chaque application sont liées à l’autre, cela pourrait rendre plus difficile la séparation de ses applications

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi, c’est lundi : Facebook, Youtube, Instagram & Linkedin

Youpi, c’est Lundi ! Au menu aujourd’hui : Transfert d’images de Facebook vers Google, Youtube Facts Checking, des nouveautés dans les stories Instagram et les stories Instagram sur la rampe de lancement.

Youpi c’est les vacances : Youtube, WhatsApp, Schreiner, Agriculture, Influence Marketing et Story LinkedIn.

Épisode 346 : C’est les vacances ! Du coup on fait un épisode par semaine, et dans cet épisode on vous propose une petite revue Social Media ! On parle de publicitaire Youtube, de WhatsApp, de Cyril Schreiner et ses billes de bain, d’Agriculture, égalité homme / femme dans l’influence marketing et de story LinkedIn !

Publicitaire Youtube

Un peu à la sauce Instagram où les influenceurs peuvent faire des publicités sponsorisées avec des marques, YouTube réfléchit actuellement à un nouveau programme permettant aux créateurs de contenu de vendre des espaces publicitaires aux marques avec lesquelles ils travaillent. Une nouveauté qui devrait bouleverser le monde de l’influence marketing !

Définir une stratégie publicitaire efficace et ciblée. Pour l’instant, le programme n’est ouvert qu’à une minorité de créateurs de contenu.

La démonétisation est un sujet épineux sur YouTube. La plateforme décide, grâce à des algorithmes et des équipes humaines, sur quelles vidéos les vidéastes peuvent insérer des publicités et ainsi gagner de l’argent.
Malgré ses efforts en matière de transparence, la plateforme reste, pour beaucoup, trop mystérieuse à ce sujet. On l’accuse par exemple de démonétiser les vidéos sur des sujets bien précis, comme celles sur l’homosexualité.

Des youtubeur sont d’ailleurs fait un test en publiant plus de 15000 vidéos pour voir qu’est-ce qui entraînait une démoinétisation et ils ont sorti une étude ultra compacte !

WhatsApp : 2 milliards d’utilisateurs

En Février, WhattsApp, l’application détenu par Facebook, a annoncé avoir dépassé les 2 millards d’utilisateurs !

Sa progression reste impressionnante !

L’application a été crée en 2011, elle est rachetée en 2014 par Facebook. Et sur les deux dernières années elle est passée de 1,5 milliards d’utilisateurs à 2 milliards !

Facebook annonce d’ailleurs qu’entre Instagram, Messenger et WhatsApp, il y a au moins chaque jour 2,26 milliards de personnes qui ouvrent une application appartenant au groupe Facebook !

WhatsApp est très développé dans des pays en voie de développement où les opérateurs téléphoniques sont très chères !

D’ailleurs vous devez vous souvenir que l’Iphone de Jeff Bezos avait été piraté par le Prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman.

Des rumeurs disaient que le piratage venait de WhatsApp, tandis que le groupe Facebook rejetait la faute sur Apple.

Aujourd’hui WhatsApp communique beaucoup pour rassurer ces utilisateurs ! Il communique notamment sur le fait que tout ces messages sont cryptés :

« Ce chiffrement sophistiqué agit comme un cadenas numérique inviolable qui préserve les informations que vous envoyez par WhatsApp contre les pirates et les criminels. Les messages sont uniquement conservés sur votre téléphone et personne ne peut ni lire ces derniers ni écouter vos appels, pas même nous. »

Et si certains pensent qu’il existe une Backdoor sur les applications appartenant à Facebook pour donner accès notamment au gouvernement américain à certains messages ou à de la surveillance et bien soyez rassurés ! WhatsApp répète :

«  Un chiffrement solide est une nécessité de la vie moderne. Nous ne ferons aucun compromis sur la sécurité, car cela pourrait exposer nos utilisateurs à certains dangers. »

En comparaison, Telegram : 200 millions d’utilisateurs actifs.

Cyril Schreiner : On en parle ou pas ?

Si vous pensiez que le Buzz est mort depuis au moins 5 ans, et bien tirez votre chapeau à Cyril Schreiner. Un instagrameur alsacien qui casse le web social depuis maintenant 10 jours. Juste hallucinant !

Comment ? Et bien, il a bouché les canalisations de sa salle de bain avec des perles d’eau pour le bain…
Ce monde est fou !

Le 23 février, il a la bonne idée de remplir sa baignoire de perles d’eau. Vous savez les fameux Orbiz.
Marrant sauf qu’à un moment il a bien fallu vider la baignoire et là catastrophe. Le gars décide de tout évacuer par les canalisations mais c’est retrouvé embarqué dans un bug hors du commun.

Le billes ressortent par ses toilettes, son lavabo, et finissent même par boucher toutes les canalisations de la rue. On en retrouve même sur le trottoir.

Un belle connerie mais surtout un story telling génial. Cyril documente en story Instagram l’intégralité de ses mésaventures. Il raconte face caméra la galère en semi-direct. Il invente même des épisodes.
Episode 1 : la fausse bonne idée.
Episode 2 : c’est tout bouché.
Episode 3 : La mairie porte plainte. Un régal. Du vrai entertainment !

Résultat ses comptes réseaux sociaux explosent. 1,2 millions de followers sur Instagram et 2,7 millions sur TikTok.

Son histoire fait le tour du monde. On parle de lui de partout.
Du coup il en profite pour intercaler des petits placements publicitaires au milieu de ses stories. Pas bête la garçon.

Génial, non ? Oui sauf que, sauf que… Et bien tout ça serait une mascarade.

Selon 20 minutes, le maire de la ville parle de supercherie et a carrément déposé une main courante pour « faux » après avoir découvert le canular.

Il précise même que Le youtubeur n’a pas pu boucher les canalisations collectives, comme on le voit sur sa vidéo. 

«Nous n’avons pas de réseau collectif qui pourrait être bouché, dit le maire. Ce n’est pas possible.»

AgriZoom : l’agricultrice connectée

@agri_zoom

En cette période d’après salon de l’agriculture écourté par la nature, je voulais vous parler de Nadège Petit, alias @agri_zoom .

Nadège, elle est agricultrice en Normandie !

Comme on en a parlé dans un précédent épisode du SuperDaily, l’Agribashing fait rage et notamment sur les réseaux sociaux et certains n’hésitent pas à se lancer dans la bataille.

Sa bataille à elle, c’est de rapprocher le grand public des agriculteurs, parler de son environnement avec un regard différent.
Elle est donc venue au salon de l’agriculture retrouver l’association France Agri Twittos @Fraritwittos

Que ce soit Nadège ou France Agri, ils sont hyper présents sur Twitter et communiquent de manière dynamique et ça vaut le coup d’aller jeter un oeil à leurs comptes.

Égalité Homme / Femme dans l’Influence Marketing

C’est un sujet dont on entend beaucoup parler ces derniers temps et a raison ! L’égalité Homme / Femme est une nécessité absolue !

D’après les études de Business Insider et de Reech, les chiffres dans l’influence marketing ne reflète pas cette égalité homme / femme recherchée.

En France, 75% des influenceurs sont des femmes mais pourtant elles continuent à être moins bien payées que les hommes !

La rémunération moyenne d’un partenariat entre un homme et une marque est de 614 euros. Tandis que pour les femmes se montant chute à 424 euros !

Le revenu annuel moyen d’un homme influenceur est de 7450 euros contre 3450 pour une femme.

Si dans la société française, d’après l’INSEE l’écart entre les salaires Homme/Femme est de 18,5%; il serait là de 31% dans ce secteur !

Il y a des explications : la rareté des profils masculin, les rendent plus couteux pour les marques. Et en moyenne les hommes influenceurs sont suivi par 1,7 millions de followers tandis que les femmes par 82 000 followers !

Ce sont des pistes de réflexions. Il faudrait des études plus poussées, notamment des comparaisons Homme/Femme avec le même type d’audience et la même taille d’audience.

Mais une chose est sûr, il reste encore du chemin à parcourir !

Les Stories sur Linkedin c’est pour bientôt !

C’est officiel, Linkedin annonce travailler à la mise en place des stories Linkedin pour tous ses utilisateurs.

Dans un article sur le blog de Linkedin, Pete Davies qui est chef de produit pour la plateforme rappelle el succès du format stories sur les autre splateformes :

« Les stories sont apparues pour la première fois sur Snapchat, puis sur d’autres plateformes comme Instagram et Facebook. Elles se sont propagées pour une bonne raison: elles offrent un moyen léger et amusant de partager une info sans qu’elle soit parfaite ou attachée à votre profil pour toujours. »

Et pour ceux qui se pose la question de la place du format chez le réseau social le plus business de la place, et bien Linkedin affirme que oui c’est cohérent. « Un peu comme une conversation à la machine à café. »

Le format Stories est idéal pour partager des moments clés d’événements professionnels, le style narratif plein écran facilite le partage de conseils et des astuces qui nous aident à travailler plus intelligemment.

Sans oublier que les Stories peuvent ouvrir de nouveaux fils de messagerie.

On se souvient qu’en 2018, LinkedIn a commencé à tester sa première itération de LinkedIn Stories, mais uniquement pour les étudiants universitaires.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !