Épisode 290 : Dans cet épisode nous revenons sur cette fameuse expression qui fait le buzz : « Ok Boomer » ! Nous vous racontons d’où elle vient, puis sur la définition des différentes générations : les Baby Boomers, la génération X, la génération Y et la génération Z. Nous essayons de décrypter ce qui les opposent et ce qui les rapprochent ! Bonne écoute les vieux !

Mais d’où vient cette nouvelle expression « Ok Boomer ! »

D’après le journal Le Monde, l’expression serait née en Nouvelle-Zélande. Chlöe Swarbrick, députée néo-zélandaise de 25 ans défendait l’urgence de la lutte contre le réchauffement climatique pendant qu’un de ses collègues plus âgé, huait son discours.Pour qu’il se taise, elle se retourna simplement vers lui en lui adressant un cinglant : « Ok Boomer » !

En fait cette expression serait utilisée déjà depuis plusieurs mois dans les pays anglo-saxons et cristalliserait l’opposition entre les baby boomers et les génération Y et Z !

Donc vous l’avez compris cette expression veut dire : « Ok le vieux, cause toujours ! »

Comment traduire ?

Mais comment traduire en français cette expression moqueuse vis-à-vis des baby boomers ? 

Conciliant :- “D’accord, senior”Rentre-dedans :- “Ta gueule, l’aïeul”Humiliant :- “Si tu veux, gâteux”

En pratique ? On l’utilise quand ?

Pour dire : « Ne me coupe pas la parole mon vieux »

Pour tacler des idées de réacs sur la question climatique

Le mème « OK boomer » dénonce une forme de condescendance qui s’est particulièrement exprimée autour de la figure de Greta Thunberg, jeune suédoise de 16 ans qui a poussé des centaines de milliers de jeunes à manifester pour le climat à travers le monde. Elle est régulièrement raillée par la génération des baby-boomers

Pour renvoyer des idées passéistes dans le passé

« Les millénials et la génération Z sont atteints du syndrome de Peter Pan, ils ne veulent pas grandir. » Ok boomer !

Des baby boomers à la Génération Z : 4 générations se tirent la bourre.

Qui sont les Baby Boomers

Les Baby Boomers sont les personnes nées après la seconde guerre mondiale, entre 46 et 64.

À cette période, on sort de la Seconde -Guerre Mondiale et il faut repeupler le monde occidental notamment l’Europe car la guerre a fait de très nombreux morts !

En France le pays se redresse petit à petit et le besoin de main d’oeuvre constant pour reconstruire le pays se fait pressant !

À cet instant tout l’occident connait une très forte croissance économique et un fort taux de natalité qui va durer jusqu’en 1965 pour les États-Unis.

Est née de cette période celle qu’on appellera la génération des Baby Boomers ! Ceux qui sont né pendant le Baby Boom !

Les 4 générations

Les Baby Boomer sont donc nés entre 45 et 61 en France, 65 aux États-Unis.

Ensuite la Génération X né entre 60 et 79.

La génération Y né entre 80 et 95.

Puis la Génération Z, né après 95.

Ces dates sont approximatives, car ce n’est pas exactement les années qui font les générations mais plus les individus d’une génération qui ont une certaine culture commune.

4 générations qui se retrouvent sur les réseaux sociaux pour le meilleur et pour le pire

Facebook

C’est la plateformes où l’on retrouve tout le monde !2,45 milliards d’utilisateurs actifs chaque mois ! Donc forcément il y a tout le monde !C’est la plateforme qu’utilise les baby boomers, ce qui provoque un changement dans l’utilisation de la plateforme et la fuite des plus jeune !

Et oui, aucun envie de raconter sa vie sur une plateforme où l’on retrouve ses parents, ses grands parents, ses oncles, ses tantes enfin tout le monde quoi !

Donc la génération X utilisent beaucoup aussi cette plateforme. La génération Y est ultra présente sur la plateforme aussi, mais s’en détache de plus en plus pour moins d’activité. Et la Génération Z s’en sert quasiment seulement pour parler à sa famille, notamment via Messenger !

Instagram

C’est la plateforme de la génération Y. On retrouve beaucoup de Z aussi et des X. Mais il n’y a plus de baby boomers.

En France, en millions d’utilisateurs, ce sont les 25-34 ans qui utilisent le plus Facebook (9,8 millions), devant les 18-24 ans et les 35-44 ans (7,5 millions chacun)

TikTok et Snapchat

Ce sont clairement les plateformes identifiées GenZ sans X, sans Baby Boomers et quelques Y qui trainent par là quand même !

Twitter

On retrouve bien sûr, tout ce joyeux monde qui s’écharpe sur Twitter.

Une fracture générationnelle ?

Pour rappel, comme l’analyse le New York Times, ce mème “marque la fin des relations amicales entre générations”. 

Ces deux simples mots traduisent la fracture générationnelle qui se cristallise en particulier autour de la question climatique entre les boomers et les générations Y et Z.

Les Baby Boomers ont grandit et prospérés durant la période qu’on a appelé les 30 Glorieuses. Elles ont duré de 1946 à 1975.

Durant cette période : une forte croissance économique, le plein emploi et une forte amélioration des conditions de vie !

Les chocs pétrolier de 1973 et 1979 marquent la fin de cette période prospère et le début des crises économique, énergétique et écologique.

Voici le premier point de rupture entre les baby boomer et les autres générations. Notamment la Génération X qui a suivi !

Le premier et principal reproche qui est fait au Baby Boomer, c’est d’avoir profité d’une super économie pendant 30 ans pour construire et accouché d’un monde en pleine crise, notamment écologique. Aujourd’hui la rupture est ici !

OK boomer est devenu le cri de ralliement d’une génération incomprise

Disséqués depuis des années, les millennials – ou génération Y – sont devenus une construction intellectuelle déconnectée de la réalité.

Pour certains, ils sont égoïstes et zappeurs, pour d’autres au contraire, ouverts sur le monde et engagés. 

Une étude très sérieuse démonte les préjugés

La Chose a réalisé en 2017 un sondage avec BVA sur plus de 2 000 jeunes de 18 à 30 ans, actualisé cette année.

Il en ressort l’image d’une génération beaucoup moins en rupture que l’on croit.

73% déclarent que le respect des traditions est essentiel,92%, que la famille est une valeur importante,78%, que le mariage est quelque chose de positif.

Seulement 27% utilisent le terme «connecté» pour se définir et 37% ont une perception négative des réseaux sociaux.

Les millennials ne sont pas comme les soixante-huitards, qui se sont construits en opposition à leurs parents. 

L’image d’un millennial insouciant et inconséquent est donc bien écornée.

Même le «dating» n’est pas leur apanage : seuls 16% des 25-34 ans sont connectés à une application de rencontres contre 28% des 50-64 ans, selon Kantar.

Des limites à cette opposition

Si certains sociologues comme Louis Chauvel souligne cette fracture générationnelle, d’autres sociologue comme Serge Guerin ou Claudine Attias-Donfut minimise cette fracture en soulignant plutôt la solidarité qui s’exerce entre les générations et en rappelant que c’est d’abord à l’intérieur de chaque générations qu’il existe des disparités.

Ok Boomer va au delà d’une guerre de génération, c’est une guerre de points de vue

Bernie Sanders c’est le contre exemple.

Bien que lui-même un baby-boomer, le sénateur Bernie Sanders (I-Vt.) est devenu le candidat préféré des Millennials et des GenZ lors des primaires démocrates de 2016 et de 2020.

Comment? Le plaidoyer en faveur de politiques révolutionnaires et la capacité de rencontrer les jeunes sur les médias sociaux ont stimulé ses candidatures.

Une expression tellement virale que la FOX cherche à déposer la marque

L’expression américaine « Ok, boomer », devenue très virale en quelques mois, a pris tellement d’ampleur que plusieurs entreprises tentent de mettre la main dessus. Début novembre, le groupe Fox Media a fait une demande auprès du Bureau américain des brevets et des marques de commerce pour déposer cette expression, a repéré lundi l’avocat Josh Gerben. Ironique quand on connaît la ligne éditoriale -très conservatrice- du groupe. Cinq autres demandes sont également en cours.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !