Épisode 289 : Youpi, c’est lundi dans Le Super Daily ! Tous les lundi, nous vous proposons une revu de presse social media. L’occasion de faire le tour de l’actualité avec des brèves, des news qui vous permettent de rattraper les infos de ces derniers jours que vous auriez manquées ! Ce matin nous parlerons de la pérennité de Snapchat, de machine à remonter le temps, de nouvelles fonctionnalités Twitter, de l’action #LeFéminicideDansLaloi et du #BountyGate.

Snapchat Continue et Continuera …

De récentes prévisions faites par le site e-marketeurs prévoient un bel avenir pour Snapchat et ça comment ce dès maintenant.

En 2018 la plateforme comptait 256 millions d’abonnés et est passé en un an à 293 millions, soit 14% d’augmentation.

L’étude en question prévoit une montée constante des utilisateurs de snapchat jusqu’à 2023 ou la plateforme devrait atteindre les 356 millions d’utilisateurs.

Pour rappel cette année, une nouvelle refonte avait fait un tôlé aux États Unis mais la création de filtres baby face et transcende ont fait les choux gras de la plateforme.

Snapchat joue la machine à remonter le temps

On dit souvent que Snapchat est la source d’inspiration ode autre plateformes et que tout le monde vient lui piquer ses nouvelles fonctionnalisés. ET bien cette fois-ci c’est l’inverse.

Vous pouvez de Faceapp cette application qui permet de voir à quoi on ressemblera dans 30 ans. L’application Russe avait fait un carton énorme cet été !

Et bien Snapchat copie FaceApp et lance Time Machine, « une lens qui vous permet de modifier votre âge en faisant glisser un simple curseur sur votre écran ».

Time Machine de Snapchat permet de changer l’apparence de votre visage ou celui de vos amis. Un curseur permet de devenir plus jeune ou plus vieux. Glissez-le vers la gauche pour rajeunir et vers la droite pour vieillir votre visage.

Reste maintenant à savoir combien de temps sera nécessaire à Instagram pour copier cette nouvelle fonctionnalité Snapchat.

Twitter teste la programmation des tweets sur la version web

Twitter va ENFIN permettre aux utilisateurs de programmer des tweets depuis l’interface web.

Aujourd’hui pour programmer des tweets, il faut passer par le client TweetDeck ou par un service tiers comme Agorapulse ou Buffer. Même si c’est une fonctionnalité qui semble basique, elle n’est pas prise en charge par le client web ou l’app mobile.

Chez Twitter, il faut parfois de longues années avant le développement d’une fonctionnalité attendue par la majorité des utilisateurs ! Mais tout va changer.

La fonctionnalité en test ressemble exactement aux fonctionnalités de programmation offertes par Facebook.

Twitter lance une nouvelle fonction pour masquer des réponses indésirables à un message

Twitter, tente depuis des années d’endiguer la propagation de propos haineux sur son réseau, a présenté, jeudi dernier, une nouvelle fonction permettant aux utilisateurs de garder le contrôle d’une conversation grâce à la possibilité de « masquer » certaines réponses indésirables à leurs propres tweets.

Après tout on pouvait déjà le faire sur Facebook pourquoi pas sur Twitter ?Est donc apparue à droite des commentaires une fonctionnalité « masquer ce commentaire »

Une réponse au problème des propos haineux sur la plateformeL’explication de Suzane Xie, chargée des produits :

« Tout le monde devrait se sentir en sécurité et à l’aise en parlant sur Twitter »« Pour ce faire, nous devons changer la manière dont les conversations se déroulent sur notre plate-forme. »

Retirer la haine, mais éviter aussi la censure

Avec cette fonctionnalité, n’importe qui peut choisir de cacher les réponses à ses propres tweets, comme il est possible de le faire sur un statut Facebook par exemple.

Mais pour éviter de tomber dans la censure, tout le monde peut continuer à voir les réponses cachées et poursuivre la conversation avec les auteurs de ces tweets indésirables en cliquant sur l’icône grise qui apparaîtra sur ces tweets.

Twitter :« De cette façon, vous avez plus de contrôle sur les conversations que vous entamez, mais les gens pourront toujours voir la conversation dans son intégralité », « Pour l’avenir, nous travaillons sur de nouvelles possibilités de contrôle et une plus grande clarté sur nos règles au sein des espaces de conversation », ajoute la plate-forme.

Les influenceuses se mobilisent contre le Feminicide

Mercredi dernier, Plusieurs comptes d’influenceuses affichent un carré noir avec leur date d’arrivée sur le réseau et celle du 20 novembre 2019.«Pour une cause très importante, je vais couper mon compte pour quelques jours. Je vous expliquerai tout plus tard, restez connecté. Surtout vous ne vous inquiétez pas de tout ce que je fais de côté, cela n’a rien à voir directement avec ma personne, ça va encore beaucoup me manquer de rien publier, mais ça va être rapide et c’est vraiment pour une bonne cause. »

@adrianatrends @lauracalu @Tziganette

Pendant 48h elles ont donc symboliquement coupé leur compte Instagram pour sensibiliser sur la cause des femmes battues.

C’est une campagne de sensibilisation qui a été lancé à l’initiative d’ONU femmes et qui s’inscrit dans une campagne plus large portée par le hashtag #lefemnicidedanslaloi.

Á l’issue des 16 jours de campagne, la comptabilisation des votes via le hashtag #LeFéminicideDansLaloi permettra à ONU Femmes France de faire remonter l’ampleur de la mobilisation pour la reconnaissance du féminicide dans la loi auprès des pouvoirs publics.

Le Bounty Gate

Le #bountygate

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !