Épisode 167 : Rues colorées, calanques idylliques désertes, sommets enneigés au milieu de nul part…C’est officiel : dans la course à l’image parfaite, Instagram est peut-être en train de ruiner les plus jolis coins de la planète !

Instagram est en train de redéfinir la façon dont nous achetons des choses: nos vêtements, notre nourriture, nos produits – et, via le géotagging, elle joue également un rôle important en aidant les gens à choisir la destination de leur prochain voyage.

Cool me direz vous ! Oui cool ! Sauf qu’il arrive parfois que certaines petites pépites, des petits coins de paradis jusqu’alors inconnus se retrouvent du jour au lendemain complètement surexposé sur Instagram.

Instagram est à votre choix de pont du 8 mai, ce que Pinterest est à votre choix de déco de mariage

Le bouche à oreilles façon réseaux sociaux comme amplificateur

Avant Instagram, Les réseaux Sociaux avaient déjà cet impact, au début de la « démocratisation du voyage longue distance »

Avant la popularité d’Instagram on observait déjà ce phénomène via Facebook > Salar d’Uyuni – Amérique du sudMAIS > Ce phénomène impliquait des Destinations et pas des lieux précis

La géolocalisation mise en cause ?Aujourd’hui avec Instagram et la géolocalisation, ce phénomène cible des lieux précis.Parfois même il n’y a rien de très intéressant autour.

Le phénomène est tellement impressionnant que sur Instagram en tapant Italie, en tapant « Italie » on tombe très vite sur beaucoup de photos de 5 terres ou Positano

L’influence d’Instagram sur l’industrie touristique est énorme !

Quand vous cherchez le hashtag « travel » dans Instagram, vous tombez sur 380 millions de photos toute plus belles les unes que les autres.

En fait, une étude sur Facebook a révélé que 67% des amateurs de voyages sur Instagram utilisent la plateforme pour trouver l’inspiration pour de nouveaux lieux de voyage. 

La carte des lieux à ne pas visiter selon Instagram

Bonne nouvelle pour l’Islande qui est devenue une destination prisée !

L’Islande est un pays qui a connu une hausse du nombre de touristes, en grande partie grâce à Instagram.

L’office du tourisme officiel de l’Islande a constaté que beaucoup de gens ont d’abord pris conscience du fait que le pays était une destination par le biais des médias sociaux, notamment avec Instagram. 

Depuis 2014, l’Islande a connu un taux de croissance annuel moyen d’ au moins 24%.

——

Toute la magie de ces photos réside dans l’impression que les instagrameurs qui les postent sont seuls au monde. Ils partagent un secret, un petit coin de paradis.

Les offices de tourisme ont aussi flairé le bon filon et font aussi la promotion de leurs destinations toujours avec des mises en scène qui font rêver.

Le problème, c’est qu’Instagram possède une influence énorme sur l’industrie du voyage et a tendance à déclencher de véritables « ruées touristiques ». Une simple photo peut déclencher la venue de centaines de milliers de personnes dans des lieux qui ne sont pas pensés pour les accueillir. 

Si vous voulez vous marrer, jetez un coup d’oeil au compte @instarepeat.

A Paris, la rue Crémieux n’en peut plus et se rebelle !

Le hastag #ruecremieux compte plus de 30 000 publications sur Instagram.Cette rue piétonne située à Paris fait le bonheur des photographes amateurs à Paris.C’est notamment grâce à ses façades colorées que la rue s’est fait connaitre sur Instagram.

Les photos publiées en ligne sont toutes belles, mises en valeur par des influenceuses qui du coup attirent leurs abonnés. Résultat des courses, chaque jour c’est la foire d’empoigne dans cette petite rue tranquille de la capitale.

Ses riverains n’en peuvent plus et demandent la fermeture de la voie au moins le week-end et le soir

@clubcremieux. Compte Instagram parodique réalisé par l’un des habitants de la rue.La biographie sur le compte ? « Shit people do in Rue Crémieux ».

Que se passe-t-il lorsque la nature devient virale?

Mettant même parfois en péril la faune et la flore locale.

C’est le cas pour un lieu qui s’appelle Horseshoe Bend. Un lieu offrant une vue exceptionnelle sur le Fleuve Arizona, aux Etats-Unis. C’est juste magnifique !

Pendant longtemps le lieu était quasiment inconnu. Seuls quelques routards aventuriers s’aventuraient dans al région.

Mais Instagram est passé par là. Si vous faites une recherche sur Instagram #horseshoebend vous pourrez y voir plus de 433k publications.

Aujourd’hui le site naturel accueille un peu plus de 1,5 millions de touristes chaque année. Ce qui pose de nombreuses problématiques de conservation, de sécurité et de solution.

Norvège > Trolltunga > La langue de Troll, randonnée de 28 km

Des déchets partout, des marcheurs non préparés, beaucoup de file d’attente, des infrastructures inadaptées / transports / hébergements

La ferme aux tournesol de Bogles Seeds

Au début de l’été 2018, les propriétaires de cette ferme de tournesols n’ont pas compris ce qui leur arrivait. Alors qu’ils avaient l’habitude de laisser les touristes de passage accéder aux champs pour la modique somme de 7 dollars, des milliers de touristes ont débarqué pour se prendre en photo, après avoir vu l’endroit sur Instagram. Le propriétaire des lieux, Brad Bogle a fini par appeler la police quand 7 000 voitures ont commencé à se garer aux alentours. Interrogé par le Mail, il a décrit cet épisode comme une « invasion de zombies » digne des pires films d’horreur.

La solution pour éviter la foule ? Stalker les locaux !

Au cours des dernières années, 12 millions de photos ont été prises sur Instagram à Saint-Pétersbourg.Une équipe de chercheurs de l’Université ITA de ST Petersbourg a décidé de les étudier de près et à constaté qu’il y avait une différence notable entre les photos prisent par les touristes celles prisent par les locaux.

Ils ont décidé de plancher sur un algorithme capable trouver les endroits qui intéressent le plus les habitants et de les suggérer aux touristes. 

Avec cet algorithme en poche, ils ont créé une application et équipe des Travel Angels qui sillonnent les rue de St Petersbourg avec un panneau « Je connais St Perstbourg. »

. . .

Le Super Daily est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence de content marketing et social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Contact : bonjour@supernatifs.com



Partager cet épisode