Épisode 465 : Alors que les plateformes sociales sont acculées dans les cordes, accusées de ne plus maitriser leurs algorithmes et de renforcer les clivages, Pinterest sort de son silence et balance une étude en forme un plaidoyer.

Oui le positif sur les réseaux sociaux ça peut payer. Oui en faisant du bien on peu faire du bif.

Que l’on soit dans un contexte sanitaire pas évident, une crise internationale, une période électorale tendue, un climat écologique variable ou dans un contexte économique difficile, une chose est sûre, il faut rester positif dans ses prises de paroles.

source de l’étude

Un plaidoyer contre les mécaniques d’engagement par le clivage

Oui, c’est vrai les clivages créent de l’engagement. Oui aujourd’hui les algorithmes ne tiennent pas compte de la teneur des interactions.

Bonnes interactions, mauvaises, positives ou négatives… tout ça c’est de l’engagement et donc selon les algorithmes de FB et Instagram de la portée additionnelle !

Selon Pinterest le positif ça paie

Pinterest tape du poing sur la table et remet au coeur de la discussion l’impact de l’interaction sur l’image de marque. Si l’environnement est pollué par la négativité, la mémorisation e marque est moindre et le chemin vers l’acte d’achat se complique.

Dans son Etude Pinterest avance des chiffres inédits qui font pencher la balance du côté clair de la Force :

6 personnes sur 10 sont plus susceptibles de faire confiance à une marque quand elle la croise dans un environnement positif. En gros… pas sur Twitter ! 🙂

Le Positivisme a un impact sur toutes les étapes du tunnel de conversion

6 personnes sur 10 concèdent que :

  • Elles se rappellent mieux d’une marque qui communique positivement
  • Elles ont des sentiments positifs vis à vis des marques qu’elles ont rencontré dans un environnement positif
  • Elles ont confiance dans les marques qu’elles ont rencontré dans un contexte positif
  • Elles achètent plus facilement quand la marque donne une image positive

60% des adultes interrogés,
Disent que certaines zones d’internet leur font peur, les inquiètent et que cela va s’intensifier.

70% des personnes interrogées
Avouent que dans cette période incertaine, les marques qui placent ouvertement leurs profits avant les personnes perdent leur confiance à tout jamais

En 2020, les gens en ont marre de se battre en ligne !

Selon Pinterest, les gens en ont marre de se battre. « Nous entendons distinctement leur besoin d’expériences en ligne plus positives. »

60% des internautes adultes considèrent en effet que certaine parties d’internet sont inquiétantes et un peu creepy. Notamment par ce que les gens s’entre déchirent en raison de leur conviction et de leur croyances.

Selon Pinterest, nous tous souhaitons que les RS soient plus inspirants. Et 70% des gens interrogés dans l’étude sont prêts à en tenir les marques pour responsables.

A ce titre, les recherches en ligne sur le sujet de la positivité sont d’ailleurs en nette progression.
La recherche « spread positivity » à augmenté de 3x en 2020 et +60% sur « positive mind ».

Pinterest souhaite être le refuge pour les gens en recherche de plus de positif

Pinterest a en effet pris des positions très clair en ce qui concerne les publicités politiques en interdisant les publicités politiques sur sa plateforme.

Par ailleurs, lorsque les gens recherchent sur Pinterest des sujets tels que comment voter ou des candidats à la présidentielle, ils affichent une bannière qui mène à Vote.org , une ressource non partisane où les américains peuvent s’inscrire pour voter.

Pinterest souhaite aussi souligner son environnement brandsafe

La plateforme sociale appuie là où sa fait mal et souligne la nécessité croissante pour une marque d’être là où il faut être mais surtout ne pas êtres là où sa notoriété peut être chahuté.

Selon son étude 2 personnes sur 3 estiment que c’est la responsabilité de la marque de savoir où s’affichent ses pubs. Lorsqu’une pub s’affiche dans un environnement négatif, la confiance vis à vis de la marque peut être fortement atteinte.

Par ailleurs Pinterest enfonce le clou en rappelant que sur toutes les autres plateformes, les publicités politiques allaient faire grimper massivement les enchères publicitaires. Zero pub politique sur Pinterest signifie que les enchères vont rester à un niveau cohérent…. En gros mettez vos sous chez nous.

Dans la foulée Pinterest annonce des nouveautés

Alors oui, vous vous dites : mais Pinterest c’est bien mais c’est pas vraiment un réseau social. En tout cas il n’y a pas beaucoup de place pour l’humain, l’authentique, le conversationnel, le face caméra…

Voilà on y est le format stories débarque sur Pinterest… Mais à la sauce Pinterest.
A y est regardé de près ça ressemble à s’y méprendre à Instagram Stories.

On peut prendre des images, des vidéos, ajouter du texte par dessus. On a le même système de slide vers la gauche pour dérouler les différentes slides de la story. Bref c’est de la story.

Sauf que Pinterest ne fait jamais rien comme les autres.

Ici pas de fil dédié au format story sur la plateforme.
En réalité les stories, sont des épingles comme les autres.

Elle ne sont pas éphémères et ne disparaissent donc pas au bout de 24h.
Les stories peuvent être enregistrées dans des tableaux pour plus tard et sont détectables au fil du temps.

Elles seront également distribuées dans le flux d’accueil et les résultats de recherche.
Ce qui est intéressant c’est le côté engagement qui va être nettement plus poussé que sur un post classique.

Les stories à la sauce Pinterest ne seront initialement disponibles que pour certains créateurs aux États-Unis, et d’autres régions suivront dans les mois à venir.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !