Épisode 833 : Une page du monde s’est tournée la semaine dernière et avec elle, une véritable icône de la pop culture. On décrypte !

Une icône de la pop culture nous a quitté.

Parce que oui, Elisabeth II en plus d’être une souveraine a été l’objet de beaucoup d’œuvres, de films, de tableaux…

Elle est devenue une icône : de Warhol à The Crown en passant les Simpsons, James Bond et tous les produits dérivés.

Et évidemment son chapeau, ses corgis

Les réseaux sociaux submergés d’hommages après le décès de la Queen

Dès que le monde a su que la reine était malade, l’oeil des réseaux sociaux s’est immédiatement tourné vers l’Angleterre, et dès cet instant, le compteur s’est emballé pour une très longue période.

Plus de 20 millions de Tweets au sujet du décès royal

Selon Visibrain, plus de 20,4 millions de tweets ont été publiés au sujet de la disparition de la reine Elizabeth II.

Au plus haut pic de l’actualité, on comptait même 1834 tweets par seconde. C’est énorme !

Si tu souhaites te replonger dans ces quelques jours, le compte Instagram de la famille Royale est rempli d’hommages et de souvenirs.

D’ailleurs c’est assez étrange de voir Instagram utilisé comme ça.
Il y a 5 jours, on peut y lire le « statement du prince de gales » , un texte hommage émouvant à sa grand mère avec une photo en noir et blanc.

Nous qui avons l’habitude d’utiliser les stories pour diffuser le programme d’un évènement, ici c’est plutôt le déroulé de la journée de deuil qui est présenté. Ça fait très froid dans le dos.

La famille royale avait tout prévu, y compris l’annonce officielle sur Twitter.

Sur le compte Twitter de la @RoyalFamily.

« La Reine Elisabeth est décédée paisiblement. »

Ce tweet a été like 1,5 millions de fois et retweeté plus de 500k fois. Dingue !

——

Un compte Twitter qui monitorat l’état de santé de la reine

Un compte Twitter qui depuis 2008 donne des infos sur l’état de santé de la Reine Elisabeth.

Depuis le compte a changé de ligne éditorial puisqu’il parle de l’état de santé de Clint Eastwood. Histoire vraie.

Pour les marques, fallait-il prendre la parole ou se taire ?

C’est un exercice toujours tentant.

Un événement mondial majeur se produit, et pour les CM la tentation est forte de rebondir sur cette actualité et aller chercher l’engagement communautaire. Forcément.

Alors que faire. Prendre la parole ? Le risque de faux pas est flippant.

Ne rien dire ? Difficile aussi. Et si c’était considéré comme un manque de respect. Pour les marques anglo-saxonnes, le dilemme était énorme.

Et forcément, forcément, certaines marques l’ont appris à leur dépend : le news jacking a ses limites.

Surtout lorsqu’il s’agit de la reine d’Angleterre.

Le Groupe Thomas Cook, s’est par exemple pris les pieds dans le tapis avec un tweet hommage : « Voyagez en toute sécurité, madame ».

La marque Playmobil a aussi tenté un post hommage avec une figure ressemblant à la reine et un message « efficace » : rest in peace

Les commentaires ont été sévères : « Pas classe », « sur-réaliste, « zéro respect »

Un changement dans l’histoire qui réveille aussi de vieilles blessures

Un sombre rappel au Bloody Sunday et à l’Irlande du Nord

Dans un tweet on voyait supporters Irlandais ont entonné une petite chanson pour fêter l’évènement en souvenir des années noires

Bien des époques traversées, et des pays colonisés

Des # sont devenus viraux en soutien aux irlandais mais aussi aux peuples colonisés #IrishTwitter, #BlackTwitter #IndianTwitter rappelant les années plus difficiles au cours de laquelle la Reine a participé à la colonisation.

Le parti sud-africain Economic Freedom Fighters

* »Nous ne pleurons pas le décès d’Elizabeth, car pour nous, sa mort est un rappel d’une période tragique pour le pays et l’histoire de l’Afrique »*

Avec les décès de la Reine, les réseaux sociaux laisse aussi entendre la voix des opposants à la Monarchie

Il y a eu de nombreux appels sur les réseaux sociaux pour l’abolition de la monarchie. #NotMyKing et #AbolishTheMonarchy sont même rentré en tendance.

La devise de la Reine, un bon exemple pour les marques

La Reine avait une devise : « Never complain, never explain. »

Ne jamais se plaindre. Ne jamais se justifier.

Un mantra qui devrait résonner chez les marqueteurs qui ont été amené un jour à gérer une situation de crise.

——

Il ne faut jamais se plaindre de quoi que ce soit, parce que, celui à qui l’on fait part de ses tracas trouve souvent le moyen de vous expliquer que ses ennuis sont bien pires que les nôtres.

Et ne jamais expliquer (ou se justifier), car il s’agit d’une marque de faiblesse. Vos amis n’en ont pas besoin, et vos ennemis ne vous croirons pas de toute façon.

——


Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Ensemble, nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Ensemble, nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !