TikTok Moments, la dernière folie du géant Chinois

4 jours après avoir passé le pallier du milliard d’utilisateurs actifs, la plateforme Tiktok annonce qu’elle se lance dans le NFT dans un article de sa newsroom
« S’appuyant sur notre engagement à aider les créateurs à atteindre leurs objectifs dans l’économie des créateurs en pleine expansion, les NFT de TikTok permetront aux créateurs d’être reconnus et récompensés pour leur contenu, et aux fans de posséder un moment « culturellement significatif » sur TikTok ».

Pour accompagner l’évènement, c’est le chanteur Lil Nas X qui aura la primeur de lancer cette collection de NFT en édition limitée dès demain en collaboration avec l’artiste Rudy Willingham dont les différentes vidéos ont connu un énorme succès.
CI-joint le lien du clip Toxic de Britney remasterisé en version stop motion collage Le NFT de Lil Nas X présentera ainsi sa vidéo virale en stop motion de Montero (Call me by your name).

Très rapidement, d’autres œuvres NFT de créateurs ayant eu un « impact sur le divertissement, la culture et la communauté TikTok » suivront avec Bella Poarch, Curtis Roach, Brittany Broski…

TikTok précise que le produit des ventes NFT ira « en grande partie » directement aux créateurs et artistes NFT impliqués ou aux œuvres caritatives, « offrant aux fans et aux passionnés de TikTok et NFT un moyen de montrer leur soutien aux créateurs qu’ils aiment ».

Sur l’article de la Newsroom TikTOk on connait déjà le détail des vidéos qui seront vendues en NFT.

Facebook Files : Frances Haugen la lanceuse d’alerte sort du bois

Frances Haugen, c’est le nom à retenir en ce moment, elle était Data Scientist chez Facebook et c’est elle qui est à l’origine des Facebook Files.
Hier soir à 20h, elle apparaissait en public dans l’une des émissions les plus regardées par les américains. Pendant sa carrière elle a bossé pour les plus gros comme Google ou encore Pinterest et elle a rejoint Facebook en 2019.

A ce moment là, elle a intégré le département d’ »intégrité civique », un service censé prévenir des risques de désinformation avant les élections de 2020. Service supprimé juste après l’élection, Facebook considérant qu’il n’avait plus lieu d’être.  

Ce qui l’a poussé à révéler au grand jour les fameux fichiers, c’est le manque de Transparence de Facebook. Selon elle ême lorsqu’il existait, le service Civic Integrity dont elle faisait partie ne parvenait à traiter que très peu des cas qu’il aurait dû traiter. Son équipe par exemple ne travaillait que sur un tiers des dossiers qui leur étaient adressés faute de personnel. Quand le service a été supprimé, Frances a compris qu’ils n’étaient pas prêts “à investir ce qui doit être investi pour empêcher Facebook d’être dangereux.“

Pour elle, Facebook a trahi la démocratie

Avant les élections, certains paramètres ont été activés pour réduire la diffusion de la désinformation et de la haine en ligne, explique Frances Haugen. Mais ces paramètres ont été désactivés juste après l’élection présidentielle « pour prioriser la croissance plutôt que la sécurité » . « Pour moi c’est une trahison envers la démocratie. »

Son but n’est pas de blesser Facebook mais de faire radicalement changer l’entreprise. Pour la lanceuse d’alerte, l’entreprise devrait se déclarer en « faillite morale » . C’est-à-dire « reconnaître qu’elle a échoué et repartir de zéro, reconnaître que les gens ne veulent plus travailler ici, réorganiser l’entreprise. Car sinon les problèmes vont forcément continuer. »

source

Facebook lance une option publicitaire permettant de booster des post Insta dans Whatsapp

Depuis bientôt 2 ans, le groupe Facebook envisage de fusionner ses 3 réseaux sociaux, Facebook, Insta et Messenger. Aujourd’hui elles sont liées mais pas totalement fusionnées.
Aujourd’hui on peut par exemple lier un compte Insta pro à un profil WhatsApp Business ce qui permet de renvoyer les demandes SAV ou une partie de la conversation d’instagram vers FB.

Pour aller plus loin dans cette démarche, Instagram vient d’annoncer une nouvelle option : la possibilité de créer des posts sponsorisés qui redirigent directement vers une messagerie WhatsApp. Un moyen de pousser les utilisateurs à entrer en contact plus facilement avec les entreprises :

Booster un message qui renvoie vers WhatsApp est un moyen pour les entreprises de toucher encore plus de clients. Comme ceux qui ne communiquent que par ce biais.

Chose intéressante, Facebook a indiqué que cette fonctionnalité a été développée sur la base de l’analyse du comportement des utilisateurs, en recoupant ceux qui avaient tendance à créer des publicités conduisant à WhatsApp via un lien.

Pour pouvoir en bénéficier, il faudra d’abord lier son compte Instagram à un compte whatsapp professionnel. Puis lors de boost natifs, sélectionner l’objectif « plus de messages » et sélectionner WhatsApp.

source

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !