Épisode 768 : En 2019, Zuckerberg dévoilait en grande pompe un projet intitulé Libra. Un projet de crypto monnaie qui a ensuite été rebaptisé Diem avant de se casser la gueule.
Meta n’aura jamais été en mesure d’obtenir l’aval des régulateurs et le projet n’a jamais vu le jour.
Nous voilà en 2022, et il semble que les aventures de Zuckerberg en crypto boy ne soient pas encore terminées.

Meta, à la recherche d’une monnaie numérique

Malgré l’échec du projet Diem, Meta cherche toujours une manière de lancer une monnaie que pourraient utiliser l’ensemble de ses utilisateurs.

Le Financial Times rapporte l’existence d’un projet de monnaie virtuelle spar le Groupe Meta.

En interne, elle est surnommé Zuck Bucks !

Des jetons sociaux pour récompenser les utilisateurs et créateurs de Facebook et Instagram

Meta envisage développer des jetons numériques pour récompenser les utilisateurs, ainsi que des jetons de créateurs (creator tokens en anglais) destinés aux influenceurs sur Instagram.

Dans l’idée, c’est ce que font Twitch et TikTok.

Sur TikTok il y a un système de pourboires par lequel les fans peuvent acheter des pièces pour ensuite offrir des cadeaux aux créateurs qu’ils souhaitent soutenir.

——

Meta envisage d’introduire des tokens in-app qui seraient contrôlés de manière centralisée.

Une monnaie numérique mais pas une crypto monnaie

Une crypto monnaie c’est décentralisé, ça repose sur la blockchain.
Ici Zuckerberg souhaite conserver le propriété intégrale de cette monnaie virtuelle.

Robux comme source d’inspiration

Ici avec les Zuck Bucks, Meta envisage un fonctionnement équivalent à la monnaie Robux utilisé sur la plateforme Roblox.

Aucun doute que Zuckerberg regarde avec envie ce qu’il se passe du côté de Roblox. la vente d’objets virtuels lui rapporte jusqu’à 200 millions de dollars de commissions par mois pour Roblox

——

Meta s’intéresse aussi de très près aux NFTs

L’arrivée des NFTs sur Instagram est d’ores et déjà annoncée pour le mois de Mai.

On ne sait pas encore exactement de quoi il sera question ?
Pourra-t-on importer des NFTs dans Instagram, les utiliser dans ses contenus, stories, filtres en réalité augmentée… C’est la grande inconnue.

Meta envisage également d’afficher et de partager les NFT sur Facebook. En mai elle prévoit de lancer un premier projet permettant d’autoriser l’adhésion à des groupes Facebook sur une base NFT.

En gros j’ai un NFT je peux céder à un Groupe privé.

Meta ne laissera pas passer la vague du Web3 sans réagir.

Il y a aussi et surtout ce projet de Metavers

Le métavers que Zuckerberg cherche à bâtir est avant tout une immense opportunité commerciale.

Acheter des vêtements virtuels, accéder à des événements en ligne, décorer sa maison… On parle en centaines de milliards de dollars.

Meta a annoncé lancer des tests sur sa plateforme en réalité virtuelle Horizon Worlds.

Une poignée de créateurs triés sur le volet vont pouvoir vendre sur Horizon Worlds des objets ou des tickets pour accéder à certains recoins des mondes virtuels qu’ils ont bâti eux-mêmes. Les paiements se feront en dollars.

Avec une commission bien bien cochonne : Sur un objet vendu 1 dollar, le créateur en recevra 53 centimes.

Objectif : réduire la dépendance de ses plateformes à la publicité dans le futur métaverse .

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Ensemble, nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !