Épisode 765 : A j-3 des présidentielles, on parcoure pour vous l’écosystème politique et Social media qui envahit actuellement nos réseaux sociaux .

La loi en matière de communication digitale

Les élus et acteurs de la république Française sous le gouvernement actuel sont soumis au principe de neutralité. Tout candidat, ainsi que ses soutiens, titulaires d’une telle fonction doivent veiller à distinguer actions de communication en lien avec leurs fonctions et celles rattachées à la campagne électorale.
Un ministre actuel ne doit donc pas officiellement afficher ses soutiens sur les réseaux sociaux.

Aussi
Les comptes de réseaux sociaux des candidats ne doivent pas être utilisés de manière à confondre exercice de fonctions officielles et propagande se rattachant à la campagne électorale.

Par Exemple, le 7 Mars, la CNCCEP  Commission nationale de contrôle de la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle (CNCCEP) a demandé au président de la République de s’abstenir d’utiliser son compte Twitter @EmmanuelMacron à des fins de propagande électorale pour la durée de la campagne. 
Ce compte a été utilisé de longue date par Emmanuel Macron pour relayer des messages concernant l’exercice de ses fonctions.

La commission a donc invité le candidat à retirer sa déclaration de candidature de ce compte et à utiliser le compte spécialement créé pour les besoins de la campagne.

C’est la guerre, c’est sauvage et pourtant comme ana Sun combat de MMA il y a des règles. Ces règles c’est la CNCCEP qui les fixe.

(CNCCEP) = La Commission nationale de contrôle de la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle.

Et justement depuis le mois de février la commission est sur le feu pour essayer de faire respecter les règles.

Le 28 février 2022 la commission publiait un avis sur l’utilisation par les candidats de comptes de réseaux sociaux.

Ce qui est interdit :

fausses nouvelles ;
propos diffamatoires ;
manipulations par diffusion massive de messages ;
ingérences étrangères.

La CNCCEP rappelle aussi que l’exercice de fonctions publiques est soumis au principe de neutralité.

En gros interdit d’utiliser son compte de parlementaire, de maire ou de président pour faire campagne.

A ce titre le 7 mars 2022, la CNCCEP demandait officiellement au président de la République de s’abstenir d’utiliser son compte Twitter @EmmanuelMacron à des fins de propagande électorale.

D’ailleurs Emmanuel Macron a créé un compte dédié à sa campagne @avecvous.

Les candidats et candidates le plus radicaux sont ceux qui font le plus de bruit sur les réseaux. C’est organique. Les réseaux sociaux sont des espaces qui favorisent les clivages et à ce titre les candidats des extrêmes bénéficient généralement d’un cout de pouce algorithmique compte tenu du volume de discussions qu’ils suscitent.

A ce titre, c’est surtout Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon dont on a entendu parler sur les plateformes.

Jean Luc Melenchon, une campagne numérique de geeks trublions

Chez les équipes de campagne de JLM il y a une vraie culture numérique.

YouTube de Jean Luc Melenchon

739 000 abonnés

Plusieurs formats vidéos différents.

Le candidat a lancé une websérie « 2022 : nos pas ouvrent le chemin. »

Il ya aussi des émission récurrente comme « 24 heures avec Jean-Luc Mélenchon » et puis quelques vidéos très longues et très sérieuse autour du programme et de son financement.

La dernière vidéo a été publiée cette nuit

C’est une FAQ d’1heure dans laquelle Melenchon répond aux questions des internautes. Ca commence par un « bon bah bonjour. »

C’est filmé dans son bureau un peu à la volée. C’est bien fait, franchement !

Le ton est totalement informel.

TikTok de Jean Luc Melenchon

1,8M d’abonnés

Melenchon c’est clairement le Troll de Tiktok.
A la fois ça peut dénoter avec sa stature d’homme politique et les manières qu’on en attend
Et A la fois, ça rentre dans le vif
Son truc à lui c’est de reprendre des passages vidéos de ses concurrents montés ensemble et sur lesquels sont ajoutés des montages, des sons et des effets.
Notamment une vidéo de marine Le Pen ou elle cite Poutine et Trump, c’est plutôt fracassant

D’ailleurs il a aussi créé son filtre INstagram / Snapchat > #hologrammedepoche

On y voit pas mal de vidéos d’autres candidats avec des petites piques bien trouvées.

Après on voit surtout des extraits backstage de sa campagne.

Instagram de Jean Luc Melenchon
225k abonnés

Filtre en réalité augmentée

Cette la nouveauté qu’avait apportée le candidat lors de la campagne de 2017 et bien les équipe sont décidé de réitérer. Et cette fois-ci sur Instagram.

Twitch pour retransmettre l’intégralité des meetings de Jean Luc Mélenchon

Quand je vous disais qu’ils sont solides la team digitale de JLM !

Le candidat est même sur Twitch où il rassemble 93k abonnés. C’est énorme !

On y retrouve l’intégralité des meetings en direct et notamment ses multi meeting hologramme.

Yannick Jadot et sa campagne Instagram

yannick jadot sur Instagram > 38,5k abonnés

Pour le coup ici on a quand même du mal a faire la distinction entre compte perso et compte candidat.
Il existe bien un compte candidat Yannick Jadot 2022 mais il a du mal à générer de l’engouement avec ses 327 abonnés.
Sur ce compte de campagne il choisit de mettre en avant quelques messages clés mais surtout récemment il véhicule une image de proximité avec son électorat, avec la population.

En revanche si je reviens sur son compte Perso, on a un vrai case Study,

  • Les couleurs, du vert et du blanc on identifie directement ses valeurs écolos
  • Des highlights bien identifiées autour du programme, des meetings, de l’éolien du cannabis
    Et les posts reprennent clairement les pans de sa campagne

Éric Zemmour tisse sa toile et tente de faire du Trump

Astrosurfing

On dira ce qu’on veut mais les équipes digitales de Zemmour ont bien bossé.

Pendant plusieurs mois elles n’ont qu’une seule idée en tête : nous faire croire qu’il y avait derrière Eric Zemmour un vaste mouvement populaire.

Pour cela ils ont usé de l’astrosurfing.

On appelle aussi ça le similantisme.

Le but de donner une fausse impression d’un comportement spontané ou d’une opinion populaire sur Internet.

Concrètement, les équipes de Zemmour ont créé des centaines de faux comptes réalistes et manipulent depuis plusieurs semaines l’algorithme de Twitter pour positionner Zemmour dans les Top tendance Twitter France.

Eric Zemmour sur Youtube

Idem stratégie de clivage à l’américaine sur le compte Youtube de Zemmour.

Entre les vidéos de Meeting on trouve des vidéos bien violantes sous la forme de témoignages.

Des témoignages d’homme et de femmes qui auraient été agressé par des étrangers en France.

Je vous balance les titres :

« Catherine : ma fille a été agressé par un algérien de 11 coups de couteau. »

« Alexandre : j’ai été agressé a coups de barre de fer »

« Evelyne : mon fils a été tué par un migras soudanais. »

Zemmour sur Instagram c’est mission normalisation

https://www.instagram.com/ericzemmour_/reels/

225k abonnés

On sait bien ici le besoin de normaliser le candidat.

De l’inscrire dans la vraie vie. On y trouve un Eric Zemmour moins clivant plus proche des gens. Un Eric Zemmour qui fait du bowling, qui va voir des matchs de foot, qui cuisine, qui fait du tennis, qui parle aux chevaux…

C’est un peu bizarre.

——

Côté Emmanuel Macron, quasiment pas de campagne digitale

Ambiance étonnante du côté des réseaux sociaux de la campagne Macron.

Les comptes sont presque vides, très peu de followers, pas grand chose, pas d’idées magistrales ou de gadget… C’est étrange.

En fait pas tant que ça, la campagne numérique de Macron est à l’image de sa campagne IRL. Quasiment inexistante. C’est ouf quand même !

Les comptes d’Emmanuel Macron

Avec vous le compte de campagne d’Emmanuel Macron
34k abonnés

Rien à voir avec les 8 Millions d’abonnés de son compte Twitter @emmanuelMacron

Ici on sent qu’o n’est dans une élection, le nom es évocateur « Emanuel Macron avec vous », on y retrouve des résumés de meetings, des punchlines. Des posts inspirationnels, des drapeaux Français.

Le compte officiel de Macron culmine lui à 8M

Série Youtube « le candidat »

Il n’y a finalement que sur Youtube que Macron a mis le paquet.

Avec une webserie en 5 épisode qui s’appel « le candidat ».

5 videos de 8 minutes dans lesquelles on suit Macron aux 4 coins de la France.

C’est marrant ça ressemble un peu au format du document sur Orelsan. Je pense même que c’est carrément le bench.

Mixe entre images documentaires, petite interview à l’arrière de la voiture, tonalité très directe. L’angle est vraiment mis sur le Macron en Problem solder. Celui qui voit les réalités des français en face et essaye de trouver des solutions.

——

Les médias sociaux joue le ludique

Comment raconter une campagne présidentielle, parler de trucs sérieux en 30 secondes max, c’est un peu le challenge que se sont donnés tous les médias en ligne.

Et du coup on voit apparaitre une grosse journée tendance à la gamification de la campagne.

Les Q/A de Brut sur Instagram

Brut propose une serie de Q/A avec les candidates et candidats.
Formats stories. Max 30 secondes par réponse.

Vous pouvez les retrouver en highlight.

J’avoue que je me suis régalé avec la série de Fabien Roussel.

Il y parle viande, chasse, vote à 16 ans, et même de Staline.

Des messages et des filtres dédiés sur Snapchat

Et là ,attention, c’est le gouvernement français que s’est associé à Snapchat pour « inciter les jeunes » à voter lors des deux tours de l’élection présidentielle.
Concrètement, les créateurs à forte audience sur Snapchat feront « passer des messages » aux 24,2 millions d’utilisateurs actifs mensuels du réseau social en France.
Un « filtre » dédié à la procuration qui renvoie vers le site du gouvernement sera également disponible. D’autres fonctionnalités sont prévues, comme des « bitmojis », aux couleurs de la France, un compte à rebours, un message automatique de rappel ainsi qu’une urne électorale en réalité augmentée seront aussi déployés.

Les présidentielles comme Alibi de communication

La station de ski des Gets, a lancé l’opération « Tous Skitoyens », et proposera, ce dimanche, un forfait de ski à la journée à 1 €, sur présentation de sa carte d’électeur tamponnée à la date du jour ou du récépissé d’une procuration signé par l’administration. Les enfants des votants bénéficieront aussi d’un forfait au même prix.

Les présidentielles, ça passe aussi par le podcast

Pas plus tard qu’hier, dans notre seconde émission de Podcast « Podcastologie », Rémi et ses invités décryptaient 9 podcast tournés autour du sujet des présidentielles .
Ça vaut le coup d’aller en écouter quelques uns !

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Ensemble, nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !