Épisode 482 : Si jamais vous ne connaissez pas le Vendée Globe c’est la plus grande course à la voile autour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance. Rien que ça !
Le premier Vendée Globe a lieu en 1989, 13 marins prennent le départ. Ils seront 7 à finir la course, aux Sables d’Olonne.
On appelle ça aujourd’hui l’Everest des mers. C’est le 9e Vendée Globe qui s’élance cette année. Sur les 167 marins qui se sont élancés seulement 89 ont fini les 8 première éditions ! Autant vous dire que c’est chaud !
Le trajet est simple, on part de France, on descend tout l’Océan Atlantique pour passer sous l’Afrique, on traverse l’océan Indien pour passer sous l’Australie, puis on traverse le pacifique pour passer sous l’Amérique du Sud, et remonter tout l’océan Atlantique jusqu’en France. C’est une véritable aventure humaine mais c’est aussi une histoire de marque.

Dans cette épisode on analyse la communication du Vendée Globe sur les réseaux sociaux, mais aussi du skipper Armel Tripon sur le bateau de l’Occitane en Provence. On parle aussi du jeu Virtual Regatta et du podcast « Au bout de ses rêve » qui suit l’aventure de Damien Seguin, premier skipper handisport à participer aux Vendée Globe, sur le bateau Groupe Apicil.

Si le Vendée Globe c’est une aventure humaine hors du commun, c’est aussi un histoire de marques.

Pour un skipper, faire un Vendée Globe ça coute très très cher. Alors pour boucler leur budget, chaque équipe fait appel à des sponsors qui sont attirés principalement par la visibilité que le Vendée Globe peut apporter.

  • 45 000 sujets relayés par les médias (TV, presse écrite, web, radios…)
  • 198 millions d’euros de valorisation brute média en France
  • 10 millions de visiteurs uniques sur le site internet du Vendée Globe

C’est l’univers de l’agro-alimentaire qui est le plus présent avec sept marques inscrites sur les bateaux. Le secteur des BTP, avec des entreprises visant une cible de professionnels, arrive ensuite avec six bateaux, juste devant le secteur banque-assurance qui s’affiche avec cinq marques.

Le Hashtag Vendée Globe sur Instagram c’est 34777 publications

La Page officiel du Vendée Globe

Sur Insta c’est 127k abonnés pour la page Vendée Globe 2020

C’est aussi 311 372 personnes sur Facebook

Sur Twitter on est à 77,4k abonnés

Twitter

Si vous voulez suivre la course en direct je trouve leur flux Twitter très cool !

Beaucoup de photos, de la vidéo avec des explications de Skipper ! C’est vraiment du contenu très riche.

Par exemple après une nuit d’intempéries Armel Tripon a eu un problème avec son mât. Le compte du Vendée Globe a cité le tweet du skipper pour informer de sa situation.
Puis a carrément publié une vidéo en natif du skipper et de ses explications face caméra ! Ça marche super bien !

Facebook

Là, il y a un format que je trouve trop cool et qu’on adore chez Supernatifs, c’est le live Facebook !

Tous les jours la page Facebook du Vendée Gobe propose un live à midi et demi pour parler de l’actualité de la course !

Là où c’est très fort, c’est qu’en plus, il propose un live en Français et un autre en Anglais !

C’est très cool, c’est présenté comme un petit journal, avec des images en plus en mer pour illustrer le propos de la présentatrice.

Alors c’est très sérieux, ça fait presque télé je trouve dans la présentation. Puis faut comprendre tous les termes techniques : « il a cassé le hook de J3 » moi ça me parle pas trop.

Je mettrais un peu plus de cool, de vulgarisation dans la présentation pour que ça soit plus accessible pour le grand public. Mais c’est un choix très sport dans la ligne éditoriale.

En tout cas je trouve que le petit format live Facebook tous les jours est très cool et fonctionne bien !

Et puis à la fin de ce live il y a une séquence qui s’appelle « Le Journal de Bord » c’est un petit montage vidéo de ce que les skippers envoient chaque jours à la direction de course. C’est vraiment très cool, et c’est un super contenu exclusif.

Instagram

J’aime bien la com Insta parce qu’elle suit la tendance.

Esthétiquement il n’y a rien d’incroyable, c’e n’est pas ultra beau, mais c’est surtout spontané. Et c’est ça qui fonctionne !

La grille c’est surtout des selfies assez drôle je trouve des marins sur leur bateau !

Et puis après vous avez les story où vous pouvez suivre la course. Vous avez des points sur le classement plusieurs fois dans la journée, puis vous avez des extraits vidéos des marins face caméra, des photos aussi un peu.

Ensuite, il y a un beau boulot sur les highlights.

Je vous laisse aller découvrir tout ça !

Certains skippers agacés par le cahier des charges sur la communication du Vendée Globe

Une amende de 5.000 euros sera appliquée si les participants à la course autour du monde en solitaire et sans escale, qui débute dimanche, ne respectent pas le quota d’envoi de vidéos et de photos.

« Envoyer quatre minutes d’images par semaine et cinq photos »,

La Franco-Allemande Isabelle Joschke (MACSF)

« Cette obligation contractuelle biaise notre métier. On va tous faire de notre mieux mais procéder à l’envoi d’images, de sons, de textes, c’est autant de sommeil en moins ! Et dormir trois ou quatre heures par jour tient déjà de l’exploit sur un tour du monde. »

Le voilier de l’Occitane en Provence

@loccitanesailing sur Instagram

4631 abonnés

Le skipper s’appelle Armel Tripon. Il a remporté la dernière Route du Rhum. Il est le papa de trois garçons, Nantais pur jus et c’est son tout premier Vendée Globe.

Sur Instagram on peut suivre les coulisses de la courses. On est littéralement embarqué à bord du navire d’armes Tripon et celui-ci nous raconte face caméra ses aventures.

Dernières en date il a cassé sa voile avant. Compte tenu des conditions météo difficiles impossible de monter au mat pour réparer immédiatement.

Anecdote intéressante, Armel Tripon a décidé d’embarquer à bord de son monocoque un dispositif pour lui permettre d’évaluer sa lucidité pendant le Vendée Globe.

Entre le stress, la fatigue, la pression, le bruit , les marins du Vendée Globe peuvent avoir des hallucinations et faire échouer les bateaux sur la côte.

Alors pour rester performant et en sécurité pendant toute la course, malgré le manque de sommeil et la cadence effrénée, Armel Tripon s’est tourné vers l’Université de Nantes.

C’est une application qui s’appelle LuciEole.

Toutes les six heures, l’application va lui demander de répondre à des questions, pour tester son état de fatigue mentale et physique. Il recevra ensuite une appréciation sur son degré de fatigue avec un code couleur. Si c’est rouge, c’est une alerte qui montre qu’il est fatigué et qu’il n’est pas à même de prendre une décision.

« En ces temps de crise sanitaire, je pense qu’on offre une fenêtre sur le large, un bol d’air, l’occasion de s’évader et de sortir d’un quotidien qui peut être un peu morose. La course apporte un peu d’iode et un parfum d’aventure. »

Instagram de l’Occitane en Provence

Le Jeu Virtual Regatta

C’est le Jeu gratuit qui vous met dans la peau d’un marin et dont beaucoup de monde parle sur Twitter !

C’est déjà un compte Twitter de plus de 10k personnes

Je trouve que c’est une tendance qui monte aussi sur les réseaux avec la course.

Il y a 700 000 bateaux qui font actuellement la course en virtuel sur le jeu, c’est vraiment énorme !

Et je vois beaucoup de compte assez important que je suis dans le sport en France, qui se vannent sur le jeu, et qui participent à la course !

Je trouve que c’est très malin d’aller sur le côté ludique pour promouvoir la course. Sachant que le jeu Vitual Regata a un partenariat exclusif avec World Sailing qui est la Fédération Mondiale de Voile.

Au bout de ses rêves

Vous savez on aime les podcast chez Supernatifs. Et on en produit un très cool.

C’est le Podcast qui suit l’aventure de Damien Seguin sur le bateau du Groupe Apicil.

Damien c’est un skipper qui a du se battre pour pouvoir participer à ce Vendée Globe, à la base il n’avait pas le droit d’être là, car il est en situation de handicap. Il lui manque une main.

Pourtant c’est un marin d’expérience, 2 fois médaillés d’or et une fois d’argent aux Jeux Paralympiques mais aussi par exemple 5 fois champion du monde. C’est énorme.

Mais quand il a voulu faire de la course au large il a dû se battre et insister pour arriver à participer.

Dans ce podcast, il nous raconte son histoire dans le premier épisode. Puis on le suit dans chaque épisode depuis son bateau dans l’aventure sur la mer, dans son tour du monde.

Mais ce n’est pas tout, dans chaque épisode, il y a aussi une interview de quelqu’un qui participe de près ou de loin à ce projet.

On retrouve par exemple Nathalie Gateau qui gère le mécénat et sponsoring dans le groupe Apicil et qui raconte sa rencontre avec Damien.
On retrouve aussi sa femme, ou encore le chef cuisinier Grégory Cuilleron qui est le parrain de son bateau !

Bref on vous invite surtout à aller l’écouter soit sur les plateformes de streaming soit sur le site :

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !