Épisode 498 : Au menu cette semaine, Whatsapp à l’heure de l’esthétique, Markito et l’hosto, désinformation autour des vaccins, bientôt du 3minutes sur TikTok, Twitter s’attaque aux propos racistes et de nouvelles fonctionnalités social chez Google !

Whatsapp à l’heure de l’esthétique

WhatsApp c’est le réseau social grand public le plus en vogue et pour cause dès qu’une nouveauté sort , tout le monde en parle, aussi petite soit elle.

Récemment ce sont des mises à jours « Esthétiques » qui ont été annoncées avec la possibilité d’ajouter des fonds d’écrans personnalisés à chaque conversation.
On rentre dans le micro détail, de la cosmétique pour le bien être utilisateur.

La mise à jour contient également de nouveaux packs de stickers que l’on peut télécharger pour les utiliser et également un moteur de recherche permettant de trouver des stickers plus rapidement. Mais toujours pas de moteur de recherche de gifs.

Les toutes dernières releases en dates étaient la possibilité d’envoyer des messages éphémères de 7jours + un outil pour simplifier le stockage de l’application.

Nul n’est prophète en son pays et surtout pas Mark Zuckerberg.

La ville de San Francisco à refusé qu’un des grands hôpitaux de la ville soit rebaptisé en hommage au fondateur de Facebook.

Il y a 5 ans, Zuckerberg et son épouse ont fait un don de 75 millions de dollars au General Hospital de San Francisco, un hôpital public.

En guise de remerciements les administrateurs de l’hôpital avaient décidé de renommer l’hôpital : Le Zuckerberg General Hospital.

Dés lors cette décision fait polémique et souligne une fois de plus à quel point Mark Zuckerberg est mal perçu aux Etats Unis.

En 2018, des salariés de l’hôpital avaient même organisé une manifestation pour protester contre le nom donné à leur établissement.

En fin de semaine dernière, les élus de la ville ont signifié leur désapprobation de façon très clair en votant contre le changement de nom.

L’un des élus municipaux à notamment expliqué que le seul hôpital public de San Francisco ne devrait pas porter le nom d’une personne responsable de la mise en danger de la santé publique dans notre pays.

Plateformes VS désinformation sur les vaccins

Les réseaux sont un espace de libre expression et forcément les lieux de débat entre complotistes, fake news et donneurs d’avis. Et forcément en ce moment l’un des sujets piquants du moment est la vaccination. Et l’on observe actuellement sur les réseaux et sur le web en général une sorte de pandémie de la méfiance.

Pour lutter contre cette désinformation, les plateformes vont collaborer avec l’organisation britannique Full Fact, qui s’est spécialisée dans la vérification des faits

Facebook a précisé à qu’il autorisera sur ses plateformes les contenus qui traitent des études et des essais de vaccins, mais supprimera les allégations selon lesquelles il existe un vaccin sûr et efficace « jusqu’à ce que les autorités sanitaires mondiales aient approuvé un tel vaccin ». Les publicités qui découragent les gens de se faire vacciner seront également rejetées.

Twitter renvoie ses utilisateurs vers des organismes faisant autorité à ce sujet comme il a pu le faire pendant les élections.

YouTube prévoit également de supprimer les allégations qui soutiendraient que le vaccin tue des personnes ou cause l’infertilité. Les théories complotistes sur des micropuces implantées sur chaque personne qui sera vaccinée ne seront également pas tolérées.

Enfin, TikTok parle de supprimer les fausses informations liées aux vaccins. Le réseau social agit de manière proactive mais il s’appuie aussi sur les signalements des utilisateurs.

Bientôt des vidéos de 3 minutes sur TikTok ?

La plateforme s’est fait connaître pour ses vidéos courtes, très courtes… mais elle serait sur le point de modifier sa stratégie pour venir taquiner Instagram et Youtube.

TikTok expérimente un nouveau format de contenu, plus long, d’une durée maximum de 3 minutes. Cette expérimentation est en cours auprès d’un petit groupe de créateurs.

Aujourd’hui la limite des vidéos est fixée à 60 secondes.

L’allongement de la durée pourrait permettre à TikTok de prendre des parts de marché à IGTV ou encore YouTube.

Cela offrirait aussi une opportunité à de nouveaux créateurs : vlogs, tutos…

Rappelons nous aussi que TikTok a signé un partenariat avec la maison de disque Sony. On peut imaginer que ce futur rallongement soit un premier pas vers l’intégration de véritables clips musicaux dans la plateforme.

Twitter s’attaque aux propos racistes

Twitter va désormais bannir les tweets qui « déshumanisent » les personnes en fonction de leur race, ethnie et origine nationale. Cela vient d’être annoncé dans une mise à jour des conditions d’utilisation.

En juillet 2019, Twitter mettait à jour sa politique de lutte contre les propos haineux ou injurieux. Depuis, cette règle a été étendue, en mars 2020, aux discours qui s’attaquent aux personnes en raison de leur âge, leur maladie ou leur handicap.
Cette fois, cette règle est élargie aux discours blessants, haineux ou
injurieux qui visent « la race, l’ethnie ou l’originale nationale » de ses utilisateurs.

Concrètement, les tweets de ce type seront immédiatement supprimés après signalement. En parallèle, l’entreprise utilisera des processus automatisés pour repérer les contenus haineux. Les utilisateurs publiant ce type de messages à plusieurs reprises pourront être bannis du site. Twitter a partagé plusieurs exemples du type de tweets visés par la mesure :

Exemple sur Twitter
En mars, le réseau social subissait ainsi une augmentation de 900 % des messages offensants envers la Chine et ses citoyens

Exemple sur YouTube
Johanna Wright vice présidente de Youtube

Depuis le début de l’année 2019, le nombre de suppression de commentaires haineux a été multiplié par 46. Au dernier trimestre, plus de 1,8 million de chaînes ont été supprimées pour violation de notre politique [d’utilisation], et plus de 54 000 d’entre elles le furent pour incitation à la haine.

Google ajoute des options de messagerie dans Maps et dans le Search

Google vient d’annoncer qu’il ajoutait de nouvelles options de messagerie à la fois dans Maps et dans la recherche.

Dans Maps: à partir d’aujourd’hui, les entreprises validées sur Google My Business pourront recevoir et répondre aux messages de l’application Google Maps.

Pour cela il faut avoir activé la messagerie à partir de son profil GMB.

Par ailleurs, Google annonce qu’il va mettre en place le même système de messagerie en dessous de chaque Google Post.

Un pas de plus pour transformer GMB en une vraie interface social media….

Jusqu’à présent la manip est relativement fastidieuse pour les CM. Il faut obligatoirement en passer par l’application GMB pour pouvoir répondre.

Google annonce que d’ici peu cette messagerie sera accessible dans la version desktop de GMB.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !