Épisode 484 : Aujourd’hui on fait un gros point focus sur la rédaction des statuts de posts sur les réseaux sociaux. Les wordings sont ultra importants en social média, c’est souvent eux parfois plus que la créa qui vont permettre d’obtenir beaucoup d’engagements sous des posts.

Pourquoi l’engagement ?

Et quand on parle d’engagement, on ne parle pas d’engagement juste pour avoir de l’engagements. On parle surtout de créer une marque conversationnel sur les réseaux sociaux.

Marque conversationnelle

Bien sûr, ce n’est pas la première fois que vous entendez dans Le Super Daily que le conversationnel est le centre de stratégies social média.

D’un simple point de vue algorithmique, le conversationnel et l’engagement sont ultra importants sur les plates-formes sociales.

Plus il y aura d’engagements sur un post puis il obtiendra de portée organique, et donc plus il sera vu.

Mais créer du conversationnel, ça n’a pas seulement un but algorithmique.
Cela permet aussi de créer un lien fort avec ses audiences.

Le conversationnel, c’est accepter que votre marque est au même niveau que vos audiences sur les réseaux sociaux.

Dans ce conversationnel vous allez pouvoir récolter énormément d’informations qui vont venir nourrir votre stratégie social média car vous allez apprendre à connaître votre audience. Ainsi vous allez pouvoir adapter votre ligne éditoriale pour créer des contenus qui sont au plus proche des attentes de vos clients.

Au final est-ce qu’être un bon CM ou un bon Marketter ce n’est pas connaître ses audiences ou ses clients ?

Règle N°1 : Connaitre par coeur ses audiences cibles

Qui sont-ils ? Quels sont leur pain point ? Les motivation ? Qu’est-ce qui les fait sourir ? S’émouvoir ?

Règle N°2 : Savoir parler la même langue que ses personnas

Par exemple, un article que vous écrivez sur LinkedIn pour les cadres supérieurs se lira très différemment d’un article que vous écrivez sur Facebook pour les nouvelles mamans. Non seulement ces deux groupes de personnes ont des défis et des points de vue différents, mais leur langage – la formulation exacte qu’ils utilisent pour parler de leurs besoins et défis – diffère également considérablement.

Exemple avec le compte Ipone et sa communauté de clients motards.

Règle N°3 : Donnez la priorité à vos audiences

C’est impoli de ne parler que de soi.

Alors, écrivez de manière à placer votre public au centre de l’histoire.

Comment est-ce que tu fais ça? Facile. Dites «vous» plus que vous ne dites «nous».

Règle N°4 : Ecrivez des statuts que les gens veulent partager

Cela nécessite de comprendre pourquoi les gens partagent du contenu . Décomposons cela en cinq raisons principales:

Raison 1 : Les gens veulent partager des choses que leur public trouvera utiles. Cela peut signifier un contenu utile, divertissant ou qui mérite une attention particulière.

Raison 2 : Les gens veulent naturellement partager des messages qui montrent qu’ils font eux-mêmes partie de quelque chose de plus grand. Ils aiment aussi partager des posts susceptibles d’entamer une conversation. Une façon de faire est d’écrire des messages qui encouragent le marquage et le partage. « A qui souhaitez vous feter une

Règle N° 5 : Assumer une tonalité de marque consistante

Comment parle ma marque ? Quelle est sa tonalité ? Formel, informel ? Factuelle ou enthousiaste ? Drôle ou sérieuse ?

Cette tonalité doit être cohérente tout au long du contenu que vous créez et des publications que vous partagez sur les plateformes sociales, ainsi que de tout engagement que vous avez sur ces réseaux.

Cette cohérence aidera votre public à se connecter avec vous sur le plan émotionnel, à renforcer la confiance et à identifier vos publications sur les réseaux sociaux comme les vôtres.

Règle N° 6 : Ajoutez un appel à l’action

À la fin e vos publications, pensez à inviter votre public à indiquer l’action que vous aimeriez qu’il entreprenne ensuite en incluant un appel à l’action (CTA).

Demandez-leur d’aimer ou de partager vos publications sur les réseaux sociaux
Posez une question à laquelle ils peuvent répondre dans les commentaires
Dirigez-les vers un autre contenu

_

Construire un statut qui engage

Quelles sont les objectifs d’un statut en social média ?

Créer du lien avec l’audience
Inciter les audiences à interagir
Apporter de la valeur ajoutée
Contextualiser le contenu

Donc notre manière de construire un statut c’est d’avoir une accroche qui crée de l’engagement voir du conversationnel puis d’avoir un développement qui apporte de la valeur ajoutée.

L’accroche conversationnelle

Pour créer cette accroche conversationnelle, il faut questionner l’audience et pour questionner l’audience il faut poser une question ouverte.
Trop souvent on voit des questions rhétoriques qui n’appellent pas vraiment de réponses de la part de l’audience.

Ou alors on peut voir aussi la question fermée qui peut fonctionner mais qui demande un avis plus simpliste à l’audience.

L’idéal c’est qu’il existe dans cette accroche une contextualisation du contenu.
En gros il faut essayer d’amener un peu de contexte pour qu’on comprenne mieux le visuel qui peut être en dessous.

La valeur ajoutée

Après cette accroche conversationnelle, on peut ajouter un peu plus de statut pour apporter de la valeur ajoutée.

Alors qu’est-ce que la valeur ajoutée ?

Ça peut être de l’information sur la marque, ça peut être aussi du savoir-faire, de l’information produit, des conseils, ou même de l’humour.

L’idéal est donc d’avoir une accroche conversationnel puis une valeur ajoutée, les marques n’appliquent pas forcément exactement cette formule, mais on la retrouve régulièrement dans les posts les plus engageants pas toujours exactement dans cet ordre là.

Exemple

Milka

L’exemple de Milka est criant !

Milka utilise l’inverse, en apportant d’abord de la valeur ajoutée puis en posant une question ouverte.

« Un pot PataMilka, des gressins et des Toppings colorés : on vient de vous donner la recette pour votre prochain goûter créatif ! Vous le prévoyez pour quelle occasion ? »

« Du pain et du chocolat Milka au riz croustillant : c’est le goûter gourmand croquant ! Dites-nous avec qui vous allez le partager ? »

On retrouve bien là notre valeur ajoutée dans un premier temps à chaque fois qui est plutôt basé sur le conseil de consommation, puis la question qui vient créer l’engagement et le conversationnel.

Les cinémas Pathé Gaumont

Dans un tout autre style ils utilisent aussi cette manière de rédiger leurs statuts.

« On ne le présente plus. Happy birthday Léo ! Lequel de ses rôles vous a le plus marqué ? » (DiCaprio)

« La thématique du huis clos peux donner aux films des genres bien différents… Lequel de ses huis clos avez-vous préféré ? » Et en dessous il propose quatre visuels avec quatre films différents. (8 femmes, Dîner de cons…)

Aoste

C’est une marque dont on s’occupe, et qui est devenue extrêmement conversationnel, alors que ce n’était pas forcément le cas avant. De plus si vous vous dites qu’il faut absolument être une marque « fun » pour pouvoir créer de la conversion sur les réseaux sociaux, c’est faux. Le ton de Aoste est assez sérieux, et pourtant on crée de la conversation.

« L’apéro c’est sacré ! Que trouve-t-on dans votre apéro parfait ? Voici un peu d’inspiration ! »

« Avec qui partageriez-vous ce plateau de viande des Grisons ? Nous avons hâte de découvrir tous ces amateurs de charcuterie ! »

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !