Épisode 844 : Il aura suffit que Disney balance la bande-annonce de son prochain film : la petite sirène, pour que les réseaux sociaux s’enflamment sur un sujet qui ne devrait même pas en être un.
Et oui, apparemment c’est le plus gros problème à régler tout de suite, aujourd’hui, et donc il faut absolument parler de ça sur les réseaux sociaux : Ariel l’héroïne de la petite sirène est noire. Waw
C’est un vrai sujet de société en ce moment puisque il y a la petite sirène, il y a eu aussi House of the Dragon, mais aussi les Anneaux de Pouvoir spin off du Seigneur des Anneaux, qui ont créé la polémique parce que certains personnages sont joués par des acteurs noirs.
C’est vrai quelle idée de mettre des personnes de couleur dans des mondes imaginaires.
On retrouve donc des elfes et des nains métisses du côté des Anneaux de Pouvoir. On retrouve carrément un seigneur noir dans Game of Thrones, et la une héroïne ! S’en est trop.
On imagine des monde qui n’existe pas et en plus y a des noirs dedans, c’est pas possible !

Un hashtag Not my Ariel

Ça date déjà de 2019. Puisque à l’époque Disney avait annoncé son choix pour la chanteuse afro américaine Halle Bailey pour interpréter Ariel au cinéma.

Juste à l’époque on se retrouve avec une chanteuse qui a 19 ans, qui décroche le plus grand rôle de sa vie, et qui subit un déferlement de haine et de racisme sur les plates-formes.

Alors je vous déconseille d’aller regarder sous ce hashtag on n’y retrouve beaucoup beaucoup de conneries et surtout le regret d’une chevelure rousse, de yeux bleus et de peau bien blanche.

Perso, ce genre de nostalgie, ça me rappelle plutôt des mauvais souvenirs.

Aparté publicitaire

Sous ce # on retrouve un poste sponsorisé de Quotidien et Dominos Pizza qui parle du championnat de France de barbecue. Comme quoi parfois il faut aussi une plate-forme saine pour faire du placement publicitaire.

Quelles sont les revendications ?

Ouais donc des gens qui se basent sur le Disney sortis en 1989, un dessin animé, qui offrait une représentation de Ariel rousse et blanche.

Sachant que ce dessin animé est déjà une interprétation d’un conte d’Andersen.
Et ce même compte serait inspiré d’autres mythes et de légendes bien antérieurs encore.

Donc compliqué de dire comment devrait être réellement Ariel et on s’en fout.

Certains sont même allés jusqu’à donner des explications scientifiques à la blancheur de cette héroïne.

La encore c’est des mauvais souvenir !

À la fin c’est quand même une bande-annonce sur YouTube vu plus de 20 millions de fois et qui a récolté plus de 2 millions de « je n’aime pas » en deux jours.

Le bien, le mal.

Comme le décrivent très bien MC Solaar et Guru il y a bien longtemps il s’agit là surtout du bien et du mal. Et de la représentation qu’on en a.

Je m’explique. Ça n’a jamais posé de problème que des personnes ne soit pas blanche et joue dans des rôles de criminels, de pirates ou d’esclaves. En gros des rôles de méchant.

On retrouve notamment dans toute la série Game of Thrones des personnes qui ne sont pas blanches, mais ce ne sont pas des héros.

Nous avons toujours eu des représentations où le blanc représente l’innocence, la pureté, l’immaculée, le bon, le bien, le riche…
Ce sont des images transmises par nos cultures et traditions…

Et je trouve que tout ça interroge nos propres représentations.

Et le noir c’est posé comme l’antithèse du blanc censé représenter l’obscure on parle d’ailleurs de l’expression être dans une misère noire, ou une colère noire, on est quand même toujours dans quelque chose de négatif.

En mettant l’héroïne enfantine de toute une génération de couleur noir Disney vient de renverser tous ces codes.

Une question d’époque

Peut-être même qu’à l’époque où Andersen a écrit son compte en Scandinavie, il ne devait pas beaucoup croiser de personnes différentes de lui même.

Tolkien non plus dans les années 40 n’était peut-être pas entouré de noirs et d’arabes.

Mais ceux qui créer aujourd’hui, les artistes qui réalisent des films, qui les écrivent, ils ont grandi dans des sociétés beaucoup plus cosmopolite, et c’est normal que ça influe sur leurs œuvres.

Et niveau business ?

On peut imaginer que plein de nouvelles personnes vont se sentir aussi représenté par cette héroïne.

Et si Disney a fait ce choix c’est aussi parce que Disney fait le choix de parler à tout le monde et surtout à d’autres.

On peut même imaginer que tous les enfants peu importe leur couleur de peau puissent se reconnaître et s’identifier à une héroïne qui serait noire.

Comme avant, tous les enfants s’identifiaient à des héroïne qui étaient blanches pourtant tous ces enfants ne l’était pas.


Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : supernatifs.com/. Ensemble, nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Ensemble, nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !