Épisode 475 : Hubspot et Talkwalker ont sorti un gros dossier de plus de 50 pages sur les tendances qui vont animer les réseaux sociaux en 2021.
On a décidé de mettre le nez dedans et d’essayer de vous en sortir ce qui était le plus important. On vous donne bien sûr accès via ce lien à cette étude
Cette étude revient d’abord sur l’année 2020 qui était extrêmement particulière sur les réseaux sociaux aussi dû à la pandémie du COVID-19.
Cette pandémie a initié de nouvelles manières de communiquer, et surtout un niveau de transparence encore jamais atteint par les entreprises sur les réseaux sociaux.

L’engagement des marques

C’est la tendance numéro un pour 2021 que met en avant ce rapport, les entreprises doivent s’engager pour faire la différence.

Malgré les clichés qui peuvent exister sur les plus jeunes, les génération (comme les génération Z ou Alpha) et on l’avait déjà vu dans le passé dans Le Super Daily, ce sont des générations qui sont engagées autour de thématiques de fond et ce sont elles qui décident des tendances de demain.

Ces jeunes génération n’hésitent pas à s’engager autour de sujets politiques, comme l’égalité, l’éducation ou encore la santé mentale….

Ne pas négliger L’impact de la génération Alpha, la génération socialement responsable

Selon cette étude et les clusters de conversations observés cette année, on observe une forte implication des jeunes générations sur les sujets sociaux.

Pour rentrer dans ce moule, les entreprises devront aborder davantage de sujets de société comme la santé mentale, l’éducation, l’évolution des tendances alimentaires, l’inclusivité et la justice sociale, sans quoi elles pourraient perdre en utilité vis a vis de leurs consommateurs.

Ces sujets sont indispensables aux yeux de cette génération Alpha mais aussi de la génération Z qui les précèdent. Cette génération qui a vu ses proches perdre leur emploi pendant le covid ou avoir eux-même des difficultés à trouver un premier emploi. Et il y a de fortes chances qu’ils haussent le ton sur ces sujets dans les années à venir

Ces audiences ont été mobilisées sur les réseaux par leurs youtubeurs préférés notamment avec le mouvement écolo / Eco responsable #onestprêts, on peut parler aussi de greta thumberg. Ils se sont aussi questionnés sur les gilets jaunes, intéressés au mouvement Adama Traoré et bien sûr ils avaient un carré noir au milieu de leur grille insta.

Cependant attention, aller sur ce terrain implique de s’engager, les mots perdent de leur sens si la marque ne s’engage pas.

Exemple de marque : dans la foulée du mouvement Black Lives Matter, Nike a directement embrayé sur sa campagne #UntilWeAllWin et n’hésite pas à se positionner sur les sujets de justice sociale.

L’utilisateur au centre

L’étude relève tout d’abord quelque chose de nouveau. Le remixing, c’est le fait que certaines personnes de votre audience récupère des contenus que vous avez généré pour les réutiliser à sa sauce. (Gif, Filtre en réalité virtuelle)

C’est notamment une plate-forme comme TikTok qui a aussi lancé cette tendance. Puisque sur la plate-forme TikTok il y a quand même un principe de reproduire le contenu de quelqu’un d’autre.

Il faut donc en tant que marque penser à mettre à disposition du contenu et encourager la créativité de ses utilisateurs.

L’étude nous dit notamment : « les contenus générés par l’utilisateur suscite 28 % d’interactions supplémentaires par rapport au contenu de marque classique ».

Il faut donc remettre l’utilisateur au centre de sa stratégie de communication.

Mettre l’utilisateur au centre de sa communication c’est aussi accepter que le conversationnel sur les réseaux sociaux est indispensable.

Vous le savez chez Supernatifs depuis le début on défend cette idée que sur les réseaux les consommateurs et les marques sont sur un pied d’égalité. Ce n’est plus une communication top Down mais une communication où on échange véritablement avec ses clients.

Ainsi 2021 plus que jamais sera aussi l’année du conversationnel.

Les memes

Ce contenu vieux comme le net, est toujours d’actualité et performe encore plus en 2020 et devrait continuer en 2021.

55 % des 13 à 35 ans envoient des memes au moins une fois par semaine ! C’est juste énorme.

Pas toujours facile d’intégrer ce format à sa communication de marque, mais il est possible de se servir des créations de ses utilisateurs et de les partager en Story ou en retweet sur Twitter.

On a déjà parlé des memes ici

La nostalgie

C’est peut-être lié à ce qu’on vit durant l’année 2020 et aux souvenirs qu’on a de l’année 2019 qui était meilleur puisque le Covid n’était pas encore arrivé, mais la nostalgie apparaît comme un thème dominant dans la communication d’aujourd’hui et de l’année prochaine.

L’étude nous précise que l’utilisation de mots-clés liés à la nostalgie a doublé quasiment depuis la fin du confinement.

On voit d’ailleurs un exemple assez criant avec Netflix qui se sert beaucoup de la nostalgie dans sa communication sur les réseaux sociaux.

On retrouve parfois des créas avec du rétro Gaming ou même avec des choses évoquant un passé plus heureux.

Le succès d’une série comme Stranger Things, qui respire à plein nez cette nostalgie des années 80 et séduit une large audience en est l’exemple parfait.

C’est simple, la nostalgie a été mentionné 157 700 fois en lien avec la marque Netflix cette année.

Le Social Gaming

C’est une tendance qui monte déjà depuis quelques temps, nous en avions déjà parlé avec Fred Cavazza dans un ancien épisode il y a plus d’un an.

Le Social Gaming c’est exactement ce qu’on retrouve dans Fortnite, qui est à la base un jeu en ligne autour duquel se développe un nombre d’interactions sociales très important.

Aujourd’hui, les plus jeunes qui jouent à Fortnite se retrouvent sur le jeu pour discuter, échanger, parfois sans même jouer.

On sait aussi que Facebook horizon devrait arriver et déclencher de nouvelles choses, amener le Social Gaming dans une plus grande dimension encore.

On en a déjà beaucoup parlé, mais des plate-formes comme Twitch prennent de plus en plus de place, notamment avec le confinement. Mais on voit aussi YouTube se positionner fortement sur le streaming de jeu vidéo, notamment pour toutes les interactions sociales qui peuvent exister autour.

L’essor des fake news

Les fake news, on en entend parler tous les jours dans les actualités et elles ont même dépassé le stade des réseaux sociaux. Aujourd’hui, c’est d’ailleurs une date anniversaire puisqu’on est en pleine campagne présidentielle Américaine. Le monde traverse une période de précarité sociale et environnementale et il n’en faut pas plus à la désinformation pour s’installer.

On a fait parlé de ce phénomène il y a quelques mois suite à une étude sur le sujet, et les résultats sont dingues.

Des personnes ayant étées exposées longtemps à des fake news les ont jugé plus dignes d’être repartagées même en sachant pertinemment que l’information est fausse.

Aujourd’hui, 28 % des adultes aux États-Unis sont convaincus qu’un vaccin potentiel contre la COVID-19 sera utilisé pour implanter des micro-puces aux citoyens.

Exemple de marque : En décembre 2016, Vinci est victime d’une fausse information et son cours de bourse perd en quelques minutes près de 20 % de sa valeur. L’information, relayée sur les réseaux sociaux et par une agence de presse est fausse, mais fait partie d’une opération plus large allant même jusqu’à la publication d’un faux démenti.

Le retour d’une communication pertinente à l’ancienne

Les techniques de communication sont comme de bonnes recettes de cuisine, celles qui marchent reviennent au goût du jour et c’est ce que l’on voit aujourd’hui. Là où l’on était il y a quelques mois encore dans une évolution du web marketing vers du 100% digital, on a tendance aujourd’hui à rappliquer de bonnes vieilles méthodes et à utiliser de bons vieux outils.
Et là, c’est avec grand plaisir que cette étude souligne fortement un regain d’intérêt pour les newsletters, le podcast et les SMS . Des formats éprouvés depuis un ou plusieurs dizaines d’années.

En 2020, les podcasts natifs représentent 9,2 millions d’écoutes, les mentions de newsletters ont augmenté de 14% pendant le confinement. Et tiens toi bien : le retour de la VOIX ! Aujourd’hui 68% des personnes communiquent par SMS avec leur mobile, mais l’heure est à la recherche vocale, les tweets vocaux et même les appels..

Contrairement à d’autres méthodes de communication, l’optimisation de l’expérience utilisateur ne vient pas de la façon dont le contenu est partagé, mais de sa qualité et son accessibilité.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !