Episode 493 : Comme tous les lundis on vous présente les dernières grosses news Social Media. On parle de l’image du week-end avec Sebastien Grosjean qui est sorti d’une Formule 1 en feu, ça a fait le tour du monde des réseaux sociaux. On parle d’un micro chatbot Instagram, de Spotlight Snapchat, de la NPE de Facebook, des certifications sur Twitter et des collabs marque/influenceurs sur Instagram.

Chatbot Instagram

Instagram teste une nouvelle fonctionnalité de FAQ dans les directs messages pour les comptes pro.

Il semble que les marques pourront définir quatre questions qui seront affichées dans votre toute première interaction via la messagerie privée d’Instagram.

En gros quand un followers souhaitera m’envoyer un premier DM il lui sera proposé jusqu’à 4 questions déjà écrites.

L’idée est d’augmenter encore davantage le conversationnel en messagerie privée et d’offrir aux marques un moyen simple et automatisé de répondre aux questions les plus courantes.

Une fonctionnalité similaire est proposée sur Messenger, où les propriétaires de pages Facebook peuvent ajouter des options de réponse automatisée pour répondre aux questions courantes.

Plus d’infos de Matt Navarra ici

Spotlight Snapchat

On peut dire que dans cette année 2020, c’est vraiment TikTok qui instaure les nouveaux standards en social média.

Après Instagram qui a lancé le format Reels, c’est maintenant Snapchat qui lance une fonctionnalité du même acabit s’appelant : Spotlight.

Quand on parle d’un contenu de même format, on peut dire que Snapchat est largement un précurseur dans les vidéos verticales, mais qu’il se concentre là dans le déploiement d’une fonctionnalité musicale.

Le principe de Spotlight est très simple. C’est un nouvel endroit dans l’application Snapchat qui va réunir les meilleurs Snaps de la plate-forme. Un peu ce qu’on peut retrouver donc sur TikTok.

On retrouvera donc à cet endroit les Snaps les plus populaires mais qui peuvent être réalisés par des influenceurs comme par de simples utilisateurs.

À la différence de l’application chinoise les Snaps diffusés sur Spotlight ne seront pas ouverts aux commentaires publics, et quelqu’un qui a un compte privé pourra retrouver ses Snaps dans Spotlight s’ils ont vraiment bien marché.

Attention il y a une cerise sur le gâteau, puisque pour que les utilisateurs et créateurs de contenu envoient leurs meilleures vidéos sur Spotlight, Snapchat s’engage à verser plus d’un million de dollars par jour jusqu’à la fin de l’année 2020 à ceux qui auront les créations les plus virales.

La manœuvre est assez simple, Snapchat veux récupérer les meilleurs créateur de contenu sur sa plate-forme, alors qu’actuellement TikTok et peut-être la plate-forme la plus attirante pour les influenceurs.

Cette fonctionnalité est maintenant disponible dans de nombreux pays, puisqu’on la retrouve aux États-Unis, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Irlande, Norvège, Suède, Danemark, Allemagne et France.

Facebook sort une nouvelle application expérimentale aux US

On en avait déjà parlé à ce micro, Facebook dispose d’une petite armée de développeur et designers dont le travail est de concevoir des applications social media expérimentale. Cette division Fringe est aussi appelée le NPE.

La semaine dernière ce groupe de R&D a annoncé la sortie d’une toute nouvelle expérimentation qui s’appelle EGG.

E.gg est une application social media qui permet aux utilisateurs de créer des collages. Avec E.gg, vous pouvez organiser des images, des GIF, des formes et du texte dans des sortes de moodboard.

E.gg a été inspiré par l’esprit brut et exploratoire des débuts d’Internet: des GIF clignotants, des livre d’or bariolés et des pages Web perso clignotante.

« À l’époque, vous pouviez facilement créer des pages qui vous représentaient de manière unique . Il y avait quelque chose dans cette atmosphère qui était étrange et merveilleux. »

Plus d’infos sur de NPE Facebook ici

Depuis son lancement le NPE à sorti Paz moins de 10 application expérimentales et honnêtement aucun n’a réellement décollé. L’enjeu se situe d’ailleurs sans doute ailleurs pour Mark Zuckerberg.

L’équipe NPE essaie essentiellement de prendre une longueur d’avance sur la prochaine grande tendance social media.

L’équipe NPE utilise des informations internes, basées sur le suivi Facebook, pour glaner des informations sur les dernières tendances en matière d’usage, puis cherche à les transformer en nouvelles applications.

Le retour des comptes certifiés Twitter

À la fin de l’année 2017, Twitter avait suspendu son programme de certification et de vérification des comptes.

Une polémique avait éclaté avec des comptes d’extrême droite et de suprémacistes blancs.

Le but de la certification était de permettre de s’assurer de l’authenticité d’un compte d’intérêt public.

Twitter s’apprête à relancer son programme de certification.

Twitter a déclaré sur son blog :

« Nous prévoyons de relancer la vérification, y compris un nouveau processus de demande publique, au début de 2021. Mais d’abord, nous devons mettre à jour notre politique de vérification avec votre aide. Cette politique jettera les bases d’amélioration future en définissant ce qui signifie la vérification, qui est éligible à la vérification, et pourquoi certains comptes pourrais perdre la vérification afin de garantir que le processus est plus équitable. »

La plate-forme Twitter a décidé d’identifier 6 types de comptes susceptibles de pouvoir être certifié.

On retrouve d’abord le gouvernement, donc toutes les personnes faisant partie du gouvernement, les entités institutionnelles ou même les ambassadeurs ou encore porte-parole officiel.

Les entreprises, les marques et les organisations.

Les médias : donc on retrouve les agences de presse, les journalistes, les journalistes indépendants, en plus des médias traditionnels.

Le monde du divertissement qu’il soit institutionnel ou que ce soit des réelles personnes.

On retrouve aussi le monde du sport.

Et les activistes, ou les personnes influentes qui cherchent à informer le monde sur des causes socio-économiques, politiques et culturelles.
Autant dire que cette dernière catégorie sera la plus dure à définir.

Ensuite il y a quelques règles à respecter :

  • Il faut un profil rempli entièrement, photo de profil, bio, bannière !
  • Il faut avoir été connecté au moins une fois dans les six derniers mois.
  • Il faut avoir une adresse mail ou un numéro de téléphone confirmé relié à son compte Twitter. Et il faut avoir un compte qui n’a pas été verrouillé pour avoir enfreint les règles de Twitter au cours des six derniers mois.

Certains comptes ne seront donc plus certifié.

Je pense à nos amis les amoureux des animaux, puisque les comptes d’animaux ou de personnages fictifs ne pourront plus être certifiés sauf s’ils sont directement affiliés à une marque ou une entreprise.

Twitter va aussi mettre en place une possibilité de perdre sa certification.

C’est un gros changement puisqu’une mauvaise attitude sur Twitter pourra vous faire perdre votre petite certification.

Donc par exemple si vous usurpez l’identité de quelqu’un ou alors si vous ne respectez pas les règles de Twitter en publiant des tweets avec une conduite haineuse, un comportement abusif, ou une incitation à la haine… vous pourrez alors perdre votre certification.

Je trouve que c’est très intéressant d’avoir cette possibilité d’enlever la certification à un compte, puisqu’on sait que cette certification lui donne de l’importance. Donc c’est aussi une certaine responsabilité, on ne peut pas dire n’importe quoi lorsqu’on a obtenu la certification de Twitter.

En tout cas on devrait en savoir plus et en voir plus surtout au début de l’année 2021.

Mais je trouve que de manière générale Twitter a toujours une grosse réflexion autour de la manière dont elle gère ce qui se passe sur sa plate-forme.
Elle a été aussi en proie à de nombreuses critiques et polémiques par le passé et on sent qu’aujourd’hui la plate-forme veut mieux réfléchir la manière de modérer le contenu et de donner de l’importance à certaines personnes.

Instagram branded content ads

Instagram permet aux marques de créer des publicités directement sur le compte des influenceurs.

Instagram apporte des modifications aux publicités de contenu de marque, notamment en permettant aux annonceurs de créer des publications sponsorisées au nom des utilisateurs.

Les branded content ads ont été lancé l’année dernière pour permettre aux influenceurs d’identifier leurs publications quand elles sont sponsorisées par une marque.

Les annonces ressemblent à des publications organiques publiées à partir du compte de l’utilisateur, mais elles comportent une balise indiquant: « Partenariat payant avec… »

La mise en oeuvre de ce type de publicité était jusqu’alors plutôt fastidieuse et contraignant. Le contenu devait d’abord être publié en tant que publication organique par l’influenceur, puis la marque passait par Instagram pour promouvoir la publication en tant que publicité.

Instagram lance un nouveau processus où les annonceurs peuvent publier des publicités de contenu de marque sans que les influenceurs aient besoin de créer d’abord une publication organique.

Avec cette nouvelle fonctionnalité les marques pourront créer une annonce avec le propre compte du créateur et même la publier. Avec l’approbation de l’influences ou de l’influenceur, bien sûr.

Plus d’infos d’Instagram ici

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !