Youpi, c’est lundi ! Reels, Twitter, TikTok, QAnon et boom d’anniversaire pour Insta

Épisode 467 : Youpi, c’est lundi ! Au programme, des nouveautés audio sur reels, une fonction d’ajout groupée sur Twitter, Facebook part à la chasse à QAnon, des surprises pour les 10 ans d’Instagram et TikTok vs Insta.

Instagram ajoute de nouvelles fonctionnalités audio pour les Reels

Il est encore trop tôt pour présager du succès de Reels, mais Instagram mais les bouchées doubles pour booster le taux de pénétration de ce nouveau format chez ses utilisateurs.

A ce titre Instagram vient d’annoncer une nouvelle série de fonctionnalités autour de l’audio.

La possibilité d’enregistrer l’audio – Cela donnera aux utilisateurs la possibilité d’enregistrer des sons dans l’application, qu’ils pourront ensuite utiliser dans leurs propres clips Reels

Partager des collections audio – Les utilisateurs pourront désormais partager des collections de réels utilisant un son spécifique via DM.

Rechercher les contenus avec uns on précis – Les utilisateurs pourront rechercher des sons et de la musique, ainsi que les clips Reels qui les utilisent.

Instagram ne s’en cache pas tout ça est pompé sur TikTok et vient accompagner des usages grandissants autour de la viralité des fichiers audio.

Mis à part les musiques du moments, on voit de plus en plus d’extraits sons devenir viraux comme des bouts d’audio extraits de films, de la téléréalité ou même de discours politique.

Pour rappel, la dernière mise à jour date d’il y a à peine 15 jours et permet des Reels plus longs (jusqu’à 30 secondes).

Twitter Follow all

Parce que toujours plus, c’est toujours mieux, Twitter vient de dévoiler une nouvelle fonctionnalité qui permettra de suivre plusieurs personnes en un seul clic. Et cela s’applique aux personnes suggérées.

Le But derrière cette nouvelle brique algorithmique est de faciliter la découverte de comptes à suivre. Aujourd’hui lorsque tu t’abonnes à un compte sur twitter, d’autres comptes te sont suggérés de manière personnalisée en rapport avec tes goûts et le type de contenus qui te plaisent. Et bien maintenant ce sont plusieurs comptes à la fois que tu pourras ajouter.

Au delà de découvrir des comptes qui pourrait te plaire, cela a vocation à faire grossir ton réseau, puisqu’on le sait chez Twitter le Followback a encore bien sa place.

Pour le moment, le module n’est mis en test que sur Android
source BdM

Facebook muscle sa position contre QAnon et interdit toutes les pages, groupes et comptes liés au mouvement complotiste

Est-ce que vous connaissez Qanon ? Ce mouvement complotiste américain d’extrême droite qui défend une théorie selon laquelle Donald Trump livrerait une guerre secrète contre des élites implantées dans le gouvernement (Deep State), les milieux financiers et les médias, afin de mettre fin à des crimes pédophiles et sataniques.

Brefs des bargeots bien flippants qui aimes jouer avec des armes à feux.

Dans une mesure que beaucoup considèrent comme attendue depuis longtemps, Facebook a annoncé mardi dernier une interdiction totale de QAnon sur Facebook et Instagram.

« Bien que nous autorisions les gens à publier du contenu qui soutient ces mouvements et groupes, nous limiterons leur capacité à s’organiser sur notre plate-forme. »

A ce titre des milliers de groupes Facebook et de pages ont été supprimé.

Pourquoi est-ce qui ça a pris si longtemps ? Et pourquoi Facebook revient sur sa position concernant la libre expression ?

Certains suggère que les récents boycotts publicitaires, mené à la suite du meurtre de George Floyd, ont incité Facebook à examiner de plus près des mouvements comme QAnon.

D’autres mettent en avant la pression publique exercée par les groupes de défense des droits civiques appelant Facebook à faire plus sur ces sujets.

Il semble que la pression continue a poussé Facebook à agir, et bien que l’approche préférée de la plateforme soit de laisser ses utilisateurs décider de ce qui est acceptable, il est clair que pour QAnon la digue à fini par céder.

Instagram : 10 ans et des petites surprises

Je te parlais lundi des 10 ans des groupes Facebook et figure toi que l’on approche également de la date anniversaire d’Instagram qui aura aussi 10 Ans ! Quand je regarde tout ça, mon premier post sur mon premier compte j’ai l’impression que d’était il y a 10 mois…

A l’occasion de ses 10 bougies, de nouvelles fonctionnalités sympa sont au menu de la fête d’anniversaire !

Côté stories

Un mode calendrier pour parcourir les stories archivées

Aujourd’hui tes archives de stories, c’est une grille de 9 / 12 images et si tu veux revenir 2 ans en arrière ou chercher une date précise, c’est pas toujours simple. Et bien c’est fini avec cette nouvelle fonctionnalité qui permet de consulter tout ça sous fourme de calendrier clivable.

Une map pour retrouver tes stories
idem si je veux retrouver les stories
publiées pendant min voyage en Norvège en 2017 avec ma chérie, je bascule sur l’option carte, je pointe la Norvège et lieux par lieux je peux trouver les stories créées

Côté design

Alors ça j ‘ai adoré ! Insta propose de changer l’icône de son app en retrouvant les vieux modèles, ainsi en mettant à jour votre app, aller dans paramètres, faites glisser la page vers le bas et des icônes apparaissent . Donc depuis ce matin j’ai basculé sur l’icône du 31 Aout 2011

Lutte contre l’intimidation en ligne

Plusieurs fonctionnalités ont déjà été mises en place dans l’année qui s’est écoulée qui ont conduites à une diminution des interactions négatives et le combat continue. A l’occasion des 10 ans de la plate forme, 2 nouveaux outils viennent combattre ce fléau :

  • Une IA masquera automatiquement les commentaires similaires à ceux signalés précédemment
  • Une alerte supplémentaire vient d’être créée si un utilisateur essaye d’envoyer un trop grand nombre de messages malveillants

Ces 2 fonctionnalités sont en test depuis quelques jours et s’appliquent à des commentaires rédigés en français, anglais, espagnol, portugais, russe, arabe et chinois.

Source Bdm

C’est officiel, les adolescents américains préfèrent désormais TikTok à Instagram

Une enquête menée par la banque d’investissement Pieper Sandlers en Octobre. Sur 9800 adolescents américains de la génération Z avec une moyenne d’âge de 16 ans.

L’étude montre que l’application TikTok vient de passer devant Instagram dans le classement des réseaux sociaux favoris des adolescents américains.

Oui mais, là surprise, c’est Snapchat qui serait numéro 1.

Pour rappel, Snapchat c’est 90 millions d’utilisateurs actifs quotidiens aux États-Unis.

Donc dans l’ordre on a :

  • 34 % des adolescents choisissent Snapchat comme application préférée.
  • 29 % TikTok comme leur application favorite,
  • 25 % des adolescents us préfèrent Instagram.

Concernant les usages c’est un peu différent.

Selon le rapport, Instagram reste l’application où l’engagement est le plus fort (84 %), suivi de Snapchat (80 %) et TikTok (69 %).

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

#TalkShowTwitch : Et si Twitch se démocratisait ?

Twitch a bien changé ces derniers mois et il était important de faire un petit détour dans Le Super Daily par cette super plateforme de Gaming. Aujourd’hui on vous présente des Talk-Show sur Twitch qui nous montre que la plateforme est peut-être en train de s’ouvrir au delà du gaming !

Pinterest : moins de clivage plus de positivisme

Épisode 465 : Alors que les plateformes sociales sont acculées dans les cordes, accusées de ne plus maitriser leurs algorithmes et de renforcer les clivages, Pinterest sort de son silence et balance une étude en forme un plaidoyer.

Oui le positif sur les réseaux sociaux ça peut payer. Oui en faisant du bien on peu faire du bif.

Que l’on soit dans un contexte sanitaire pas évident, une crise internationale, une période électorale tendue, un climat écologique variable ou dans un contexte économique difficile, une chose est sûre, il faut rester positif dans ses prises de paroles.

source de l’étude

Un plaidoyer contre les mécaniques d’engagement par le clivage

Oui, c’est vrai les clivages créent de l’engagement. Oui aujourd’hui les algorithmes ne tiennent pas compte de la teneur des interactions.

Bonnes interactions, mauvaises, positives ou négatives… tout ça c’est de l’engagement et donc selon les algorithmes de FB et Instagram de la portée additionnelle !

Selon Pinterest le positif ça paie

Pinterest tape du poing sur la table et remet au coeur de la discussion l’impact de l’interaction sur l’image de marque. Si l’environnement est pollué par la négativité, la mémorisation e marque est moindre et le chemin vers l’acte d’achat se complique.

Dans son Etude Pinterest avance des chiffres inédits qui font pencher la balance du côté clair de la Force :

6 personnes sur 10 sont plus susceptibles de faire confiance à une marque quand elle la croise dans un environnement positif. En gros… pas sur Twitter ! 🙂

Le Positivisme a un impact sur toutes les étapes du tunnel de conversion

6 personnes sur 10 concèdent que :

  • Elles se rappellent mieux d’une marque qui communique positivement
  • Elles ont des sentiments positifs vis à vis des marques qu’elles ont rencontré dans un environnement positif
  • Elles ont confiance dans les marques qu’elles ont rencontré dans un contexte positif
  • Elles achètent plus facilement quand la marque donne une image positive

60% des adultes interrogés,
Disent que certaines zones d’internet leur font peur, les inquiètent et que cela va s’intensifier.

70% des personnes interrogées
Avouent que dans cette période incertaine, les marques qui placent ouvertement leurs profits avant les personnes perdent leur confiance à tout jamais

En 2020, les gens en ont marre de se battre en ligne !

Selon Pinterest, les gens en ont marre de se battre. « Nous entendons distinctement leur besoin d’expériences en ligne plus positives. »

60% des internautes adultes considèrent en effet que certaine parties d’internet sont inquiétantes et un peu creepy. Notamment par ce que les gens s’entre déchirent en raison de leur conviction et de leur croyances.

Selon Pinterest, nous tous souhaitons que les RS soient plus inspirants. Et 70% des gens interrogés dans l’étude sont prêts à en tenir les marques pour responsables.

A ce titre, les recherches en ligne sur le sujet de la positivité sont d’ailleurs en nette progression.
La recherche « spread positivity » à augmenté de 3x en 2020 et +60% sur « positive mind ».

Pinterest souhaite être le refuge pour les gens en recherche de plus de positif

Pinterest a en effet pris des positions très clair en ce qui concerne les publicités politiques en interdisant les publicités politiques sur sa plateforme.

Par ailleurs, lorsque les gens recherchent sur Pinterest des sujets tels que comment voter ou des candidats à la présidentielle, ils affichent une bannière qui mène à Vote.org , une ressource non partisane où les américains peuvent s’inscrire pour voter.

Pinterest souhaite aussi souligner son environnement brandsafe

La plateforme sociale appuie là où sa fait mal et souligne la nécessité croissante pour une marque d’être là où il faut être mais surtout ne pas êtres là où sa notoriété peut être chahuté.

Selon son étude 2 personnes sur 3 estiment que c’est la responsabilité de la marque de savoir où s’affichent ses pubs. Lorsqu’une pub s’affiche dans un environnement négatif, la confiance vis à vis de la marque peut être fortement atteinte.

Par ailleurs Pinterest enfonce le clou en rappelant que sur toutes les autres plateformes, les publicités politiques allaient faire grimper massivement les enchères publicitaires. Zero pub politique sur Pinterest signifie que les enchères vont rester à un niveau cohérent…. En gros mettez vos sous chez nous.

Dans la foulée Pinterest annonce des nouveautés

Alors oui, vous vous dites : mais Pinterest c’est bien mais c’est pas vraiment un réseau social. En tout cas il n’y a pas beaucoup de place pour l’humain, l’authentique, le conversationnel, le face caméra…

Voilà on y est le format stories débarque sur Pinterest… Mais à la sauce Pinterest.
A y est regardé de près ça ressemble à s’y méprendre à Instagram Stories.

On peut prendre des images, des vidéos, ajouter du texte par dessus. On a le même système de slide vers la gauche pour dérouler les différentes slides de la story. Bref c’est de la story.

Sauf que Pinterest ne fait jamais rien comme les autres.

Ici pas de fil dédié au format story sur la plateforme.
En réalité les stories, sont des épingles comme les autres.

Elle ne sont pas éphémères et ne disparaissent donc pas au bout de 24h.
Les stories peuvent être enregistrées dans des tableaux pour plus tard et sont détectables au fil du temps.

Elles seront également distribuées dans le flux d’accueil et les résultats de recherche.
Ce qui est intéressant c’est le côté engagement qui va être nettement plus poussé que sur un post classique.

Les stories à la sauce Pinterest ne seront initialement disponibles que pour certains créateurs aux États-Unis, et d’autres régions suivront dans les mois à venir.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

On a regardé le docu drama de Netflix dont tout le monde parle : The Social Dilemma

Pendant 90 minutes le documentaire réuni une dizaine d’ex employés de Google, Facebook, Pinterest et Instagram et tente de répondre à la question. Quel est le problème exactement ?

Youpi c’est lundi : Mort de Donald, Nouveautés Groupes Facebook, Pornhub, Code RH, Google Meet, Twitter & Facebook Ads

Au menu de ce lundi : L’interdiction de souhaiter la mort de Donald sur les réseaux, nouveautés sur les Groupes Facebook, Pornhub « Not my Job », le podcast Code RH, Google meet sondages, algorithme Twitter & fin de l’attribution Facebook ads à 28 jours.

Instagram DM et Messenger fusionnent !

Épisode 460 : Avalanche de nouveautés et d’annonces du côté d’Instagram.
Tout est tombé hier et il y a du très très lourd, avec « la fusion » de Direct Message d’Instagram et Messenger !
Le groupe Facebook avait annoncé il y a longtemps déjà qu’il travaillait sur un regroupement des leurs messagerie privée Direct Message de Instagram, Messenger de Facebook et WhatsApp.

Cancel Culture : les marques doivent elles en avoir peur ?

Épisode 459 : Il ne se passe pas une semaine sans qu’éclate un conflit opposant une communauté d’internautes à une personnalité ou une marque bien ciblée. Et au coeur de ses conflits on voit très vite apparaitre des invitations à l’annulation collective, au boycott. C’est ce qu’on appelle la Cancel culture.

Si vous voulez travailler dans le social media : affutez vos soft skills !

Épisode 458 : Et si le plus important ce n’était pas les diplômes ou les compétences techniques mais votre bagout et votre savoir-être.

Bien entendu, un responsable Social Media doit maîtriser parfaitement les bonnes pratiques de l’écriture Web, du SMO (Social Media Optimization) et connaitre sur le bout des ongles le fonctionnement des algorithmes utilisés par chaque réseau social.

Mais tout ça ça s’apprend. Plutôt vite d’ailleurs. Et puis, techniquement le social media évolue tellement vite que vos hard skills ont une durée de vie très faible.

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !