Épisode 761 : Youpi, c’est lundi et aujourd’hui on vous débrieffe l’actualité social media du moment. On parle de Metaverse, de Snapchat, du reseau social de Elon Musk, de Facebook ads, de Tiktok et du dossier Targeted Victory

Tiktok propose une fonctionnalité permettant de retrouver les vidéos visionnées

Aujourd’hui quand je parcours TikTok je bascule dans un flux ininterrompu de vidéos proposées par l’algorithme en fonction de mes centres d’intérêts. C’est le principe.

Parmi ce tsunami de vidéos il ya de tout. Du très mauvais et quelques jolies pépites à garder pour plus tard. Oui, sauf que voilà illisible quasiment impossible de retrouver une vidéo TikTok si on ne l’a pas immédiatement ajoutée à ses favoris.

Et bien, justement TikTok teste une nouvelle fonctionnalité pour parcourir l’historique des vidéos visionnées.

Une Watch History vous permettant de retrouver l’intégralité des vidéos que vous avez visionné au cours des 7 derniers jours.

Pour le moment, cette fonctionnalité est en phase de test en espérant u’elle soit bientôt de nouveau disponible.

Pour l’instant pour visionner à nouveau une vidéo, vous devez toujours l’aimer, l’ajouter à vos favoris ou l’envoyer à un autre utilisateur.

Une étude sur les ciblages Facebook fait tomber les chiffres

Une étude révèle que le ciblage par centre d’intérêts de Facebook est inexact environ 30 % du temps

Ca fait maintenant plusieurs années que le groupe Meta est sur la sellette pour son processus complexe de ciblage d’audience.

L’algorithme de Meta découvre vos centres d’intérêts en fonction de votre activité dans l’application puis canalise ces informations dans son moteur de ciblage publicitaire.

Certaines études ont même suggéré que Facebook en sait plus sur vous que vos amis ou votre famille.

Ok, mais quel est le taux de précision réel des options de ciblage publicitaire de Facebook ?

Des chercheurs de la North Carolina State University se sont penchés sur la question et parviennent à un résultat plutôt moyen.

Selon eux, le ciblage par centre d’intérêts de Facebook est inexact environ 30 % du temps.

Les chercheurs ont créé une petite centaine de comptes de toute pièce et les résultats ne sont pas probants. Selon eux, Facebook adopte une approche agressive de la notion de centre d’intérêt.

D’après cette étude, même la plus petite action peut entraîner une inférence dans votre profil de ciblage publicitaire. Par exemple faire défiler une page a conduit Facebook à déterminer qu’un utilisateur a un intérêt pour un sujet en particulier.

Par ailleurs, le système de Facebook ne fait souvent pas la distinction entre les interactions positives et négatives, ce qui peut également entraîner des inexactitudes.

Par exemple, ils ont commenté négativement une page Harry Potter et ils ont reçu des propositions pour Harry Potter et Daniel Radcliffe.

Elon Musk réfléchirait à créer son propre réseau social

Non content d’être le CEO de Tesla et SpaecX, Elon Musk estime aussi le CM d’une communauté de 80 millions d’abonnés sur Twitter. Debrier coup d’éclat en date, la semaine dernière.

Tout a commencé avec un Tweet de Musk : « La liberté d’expression est essentielle au fonctionnement d’une démocratie. Croyez-vous que Twitter adhère rigoureusement à ce principe ? »

Un tweet avec un sondage.
Un sondage auquel un peu moins de 70 % des sondés ont répondu « non ». 70% de 80 millions ça fait beaucoup !

Dans la foulée, un internaute lui a demandé si il imaginait créer sa propre plateforme Social Media. Le milliardaire lui a expliqué qu’effectivement c’était sur ses tablettes et qu’il y réfléchissait sérieusement.

Il faut dire que la relation u’entretient Elon Musk est complexe.

En 2018, il se retrouvait contraint de signer un accord avec Tesla (Sa propre boite) l’interdisant de Twitter pour el compte de la marque. Sauf sous supervision des avocats de Tesla.

Si Musk devait pousser plus loin son projet il rejoindrait le non moins outrancier Donald Trump dans sa quête d’indépendance.

Souvenons nous que Donald Trump a lancé en février une plateforme sociale indépendante appelée Truth Social.

Zara dans le metavers

Le groupe Zara continue son exploration du Meta Verse avec cette fois le lancement de sa première collection en solo !
La collection baptisée Line Glam a été conçue pour exister à la fois online et off line, elle s’inspire de lignes psychédéliques et futuristes.

Sur le site Zara, la collection Lime Glam est présentée sous forme d’objets digitaux qui renvoient vers les vraies pages produit.

La collection est composée de fringues, d’accessoires et de make up et est complétée dans le metaverse par un photobooth et une piste de danse.

On peut retrouver ce monde virtuel dans l’application Zepeto qui fonctionne comme un Roblox.

source

Snapchat autorise l’intégration de vidéos YouTube

Une nouvelle fois, Snapchat s’aventure sur un nouveau terrain de jeu et innove en permettant l’intégration de vidéos YouTube sous forme de stickers, de capsules dans ses stories.

Pour se faire, il faut accéder à la vidéo YouTube que vous souhaitez partager, appuyer sur le bouton « Partager », puis de sélectionner « Snapchat ». 
Snapchat s’ouvrira et la vidéo apparaîtra automatiquement dans votre story photo sous la forme de vignette, apparaitront également le nom de la vidéo et le créateur de la vidéo. Ensuite, vous pouvez jouer avec la taille de l’autocollant, le faire pivoter et le placer n’importe où sur l’écran. Vos abonnés peuvent ainsi cliquer sur le lien et visionner la vidéo dans l’application YouTube ou dans son navigateur Web.

C’est l’évolution de la version précédente plus compliquée qui permettait d’afficher une vidéo sous forme d’un lien clivable.

Ce qui se passe chez Snapchat n’est jamais à prendre à la légère, c’est même la plateforme qui inspire toutes les autres. On lui connait les stories, les filtres en réalité augmentée, les options de montage vidéo, l’intégration de tweets.. Il ne faudra donc pas s’étonner si l’on voit apparaitre ça demain chez Bytedance ou Meta.

source

Facebook joue une sale coup médiatique à TikTok

Il y a 4 jours, le Washington post sortait une énième enquête sur MEta : Le dossier Targeted Victory.

L’entreprise de Markito aurait payé une agence américaine dénommée Targeted Victory, pour ternir l’image de TikTok dans la presse. L’objectif était de relayer des histoires négatives sur son rival chinois dans les journaux américains.

Dans des e-mails internes entre Facebook et l’agence, on découvre des choses comme « le rêve, ce serait de voir publiés des articles avec des titres du genre : « Des danses aux dangers : comment TikTok est devenue le réseau social le plus nocif pour les enfants”. ».

L’objectif caché (ou pas) de Meta était donc de donner mauvaise presse à Tiktok sur le sol Américain en déterrant des vidéos potentiellement dangereuses et en les affichant dans la presse. Dans la ligne de mire, des tendances comme le « Devious licks » consistant à voler des objets dans son école ou le « Slap a teacher challenge » consistant à giffler un prof.

Un bon coup bien vicieux pour dissiper les Facebook Files ou l’enquête antitrust..

source 1
source 2

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Ensemble, nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Ensemble, nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.



Partager cet épisode

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !