6 règles pour rédiger des statuts qui engagent sur les réseaux sociaux !

Épisode 484 : Aujourd’hui on fait un gros point focus sur la rédaction des statuts de posts sur les réseaux sociaux. Les wordings sont ultra importants en social média, c’est souvent eux parfois plus que la créa qui vont permettre d’obtenir beaucoup d’engagements sous des posts.

Pourquoi l’engagement ?

Et quand on parle d’engagement, on ne parle pas d’engagement juste pour avoir de l’engagements. On parle surtout de créer une marque conversationnel sur les réseaux sociaux.

Marque conversationnelle

Bien sûr, ce n’est pas la première fois que vous entendez dans Le Super Daily que le conversationnel est le centre de stratégies social média.

D’un simple point de vue algorithmique, le conversationnel et l’engagement sont ultra importants sur les plates-formes sociales.

Plus il y aura d’engagements sur un post puis il obtiendra de portée organique, et donc plus il sera vu.

Mais créer du conversationnel, ça n’a pas seulement un but algorithmique.
Cela permet aussi de créer un lien fort avec ses audiences.

Le conversationnel, c’est accepter que votre marque est au même niveau que vos audiences sur les réseaux sociaux.

Dans ce conversationnel vous allez pouvoir récolter énormément d’informations qui vont venir nourrir votre stratégie social média car vous allez apprendre à connaître votre audience. Ainsi vous allez pouvoir adapter votre ligne éditoriale pour créer des contenus qui sont au plus proche des attentes de vos clients.

Au final est-ce qu’être un bon CM ou un bon Marketter ce n’est pas connaître ses audiences ou ses clients ?

Règle N°1 : Connaitre par coeur ses audiences cibles

Qui sont-ils ? Quels sont leur pain point ? Les motivation ? Qu’est-ce qui les fait sourir ? S’émouvoir ?

Règle N°2 : Savoir parler la même langue que ses personnas

Par exemple, un article que vous écrivez sur LinkedIn pour les cadres supérieurs se lira très différemment d’un article que vous écrivez sur Facebook pour les nouvelles mamans. Non seulement ces deux groupes de personnes ont des défis et des points de vue différents, mais leur langage – la formulation exacte qu’ils utilisent pour parler de leurs besoins et défis – diffère également considérablement.

Exemple avec le compte Ipone et sa communauté de clients motards.

Règle N°3 : Donnez la priorité à vos audiences

C’est impoli de ne parler que de soi.

Alors, écrivez de manière à placer votre public au centre de l’histoire.

Comment est-ce que tu fais ça? Facile. Dites «vous» plus que vous ne dites «nous».

Règle N°4 : Ecrivez des statuts que les gens veulent partager

Cela nécessite de comprendre pourquoi les gens partagent du contenu . Décomposons cela en cinq raisons principales:

Raison 1 : Les gens veulent partager des choses que leur public trouvera utiles. Cela peut signifier un contenu utile, divertissant ou qui mérite une attention particulière.

Raison 2 : Les gens veulent naturellement partager des messages qui montrent qu’ils font eux-mêmes partie de quelque chose de plus grand. Ils aiment aussi partager des posts susceptibles d’entamer une conversation. Une façon de faire est d’écrire des messages qui encouragent le marquage et le partage. « A qui souhaitez vous feter une

Règle N° 5 : Assumer une tonalité de marque consistante

Comment parle ma marque ? Quelle est sa tonalité ? Formel, informel ? Factuelle ou enthousiaste ? Drôle ou sérieuse ?

Cette tonalité doit être cohérente tout au long du contenu que vous créez et des publications que vous partagez sur les plateformes sociales, ainsi que de tout engagement que vous avez sur ces réseaux.

Cette cohérence aidera votre public à se connecter avec vous sur le plan émotionnel, à renforcer la confiance et à identifier vos publications sur les réseaux sociaux comme les vôtres.

Règle N° 6 : Ajoutez un appel à l’action

À la fin e vos publications, pensez à inviter votre public à indiquer l’action que vous aimeriez qu’il entreprenne ensuite en incluant un appel à l’action (CTA).

Demandez-leur d’aimer ou de partager vos publications sur les réseaux sociaux
Posez une question à laquelle ils peuvent répondre dans les commentaires
Dirigez-les vers un autre contenu

_

Construire un statut qui engage

Quelles sont les objectifs d’un statut en social média ?

Créer du lien avec l’audience
Inciter les audiences à interagir
Apporter de la valeur ajoutée
Contextualiser le contenu

Donc notre manière de construire un statut c’est d’avoir une accroche qui crée de l’engagement voir du conversationnel puis d’avoir un développement qui apporte de la valeur ajoutée.

L’accroche conversationnelle

Pour créer cette accroche conversationnelle, il faut questionner l’audience et pour questionner l’audience il faut poser une question ouverte.
Trop souvent on voit des questions rhétoriques qui n’appellent pas vraiment de réponses de la part de l’audience.

Ou alors on peut voir aussi la question fermée qui peut fonctionner mais qui demande un avis plus simpliste à l’audience.

L’idéal c’est qu’il existe dans cette accroche une contextualisation du contenu.
En gros il faut essayer d’amener un peu de contexte pour qu’on comprenne mieux le visuel qui peut être en dessous.

La valeur ajoutée

Après cette accroche conversationnelle, on peut ajouter un peu plus de statut pour apporter de la valeur ajoutée.

Alors qu’est-ce que la valeur ajoutée ?

Ça peut être de l’information sur la marque, ça peut être aussi du savoir-faire, de l’information produit, des conseils, ou même de l’humour.

L’idéal est donc d’avoir une accroche conversationnel puis une valeur ajoutée, les marques n’appliquent pas forcément exactement cette formule, mais on la retrouve régulièrement dans les posts les plus engageants pas toujours exactement dans cet ordre là.

Exemple

Milka

L’exemple de Milka est criant !

Milka utilise l’inverse, en apportant d’abord de la valeur ajoutée puis en posant une question ouverte.

« Un pot PataMilka, des gressins et des Toppings colorés : on vient de vous donner la recette pour votre prochain goûter créatif ! Vous le prévoyez pour quelle occasion ? »

« Du pain et du chocolat Milka au riz croustillant : c’est le goûter gourmand croquant ! Dites-nous avec qui vous allez le partager ? »

On retrouve bien là notre valeur ajoutée dans un premier temps à chaque fois qui est plutôt basé sur le conseil de consommation, puis la question qui vient créer l’engagement et le conversationnel.

Les cinémas Pathé Gaumont

Dans un tout autre style ils utilisent aussi cette manière de rédiger leurs statuts.

« On ne le présente plus. Happy birthday Léo ! Lequel de ses rôles vous a le plus marqué ? » (DiCaprio)

« La thématique du huis clos peux donner aux films des genres bien différents… Lequel de ses huis clos avez-vous préféré ? » Et en dessous il propose quatre visuels avec quatre films différents. (8 femmes, Dîner de cons…)

Aoste

C’est une marque dont on s’occupe, et qui est devenue extrêmement conversationnel, alors que ce n’était pas forcément le cas avant. De plus si vous vous dites qu’il faut absolument être une marque « fun » pour pouvoir créer de la conversion sur les réseaux sociaux, c’est faux. Le ton de Aoste est assez sérieux, et pourtant on crée de la conversation.

« L’apéro c’est sacré ! Que trouve-t-on dans votre apéro parfait ? Voici un peu d’inspiration ! »

« Avec qui partageriez-vous ce plateau de viande des Grisons ? Nous avons hâte de découvrir tous ces amateurs de charcuterie ! »

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi, c’est lundi ! Cours sur Whatsapp, Erreur chez Linkedin, Filtres maquillage, Messageries chiffrées dans le viseur, Jean Guile et retrait des pubs politiques

Épisode 483 : Youpi, c’est un nouveau lundi de confinement ! Au menu en ce début de semaine : Nouveau design Insta, Des cours en ligne sur Whatsapp, Une jolie erreur de données chez Linkedin, La Brand Utility de L’Oréal Paris, Les messageries chiffrées dans le viseur de l’UE, La Jean Guile et le retrait des pubs politiques sur Facebook.

Instagram modifie encore son interface et ajoute les onglets Reels et Shop dans le menu principal

Qu’on se le dise Instagram veut que vous utilisiez Reels et Shop. En fin de semaine dernière, la plateforme a apporté une mise à jour à son application qui intègre 2 onglets à la barre de menu principale située en bas de l’écran.

On constate que l’onglet sous forme de cœur qui donnait accès à son activité (likes, commentaires, mentions, etc) se situe désormais en haut à droite dans l’application, ainsi que l’onglet pour ajouter un post.

Cours en ligne sur WhatsApp en Inde pendant la pandémie

Cause de la pandémie, de nombreuses écoles sont fermées Inde mais ce n’est pas pour autant que les prof ne dispensent pas leurs cours.

Et pour que le système scolaire puisse fonctionner, les profs envoient les cours via WhatsApp le soir.
Comme les jeunes Indiens n’ont pas accès à un mobile personnel ils doivent utiliser celui des parents après le travail.
Le soir suivant un google meet est fait avec les élèves pour s’assurer qu’ils ont compris le cours.

L’Inde est le premier marché de WhatsApp au monde avec 400 millions d’usagers.
Dans le Pays, l’éducation est à un tournant majeur puisque 27 % de la population a moins de 15 ans et c’et aujourd’hui que se joue l’avenir du Pays.

  • 66 % des instituteurs utilisent l’application WhatsApp pour envoyer les cours et les sujets d’examens, d’après un sondage réalisé durant le premier semestre de l’année 2020.
  • Pour empêcher les écoliers de tricher aux épreuves, Rajesh Malhotra, le proviseur de la Sainath Public School de Delhi, mise sur la montre.

 
>  « On dit aux enfants que le contrôle aura lieu entre midi et 13h. On envoie les questions par WhatsApp cinq minutes avant le début de l’épreuve. Et à 13h, les élèves doivent prendre en photo leurs réponses et les renvoyer sur le groupe WhatsApp »

source

LinkedIn découvre une erreur de data dans ses publicités.

Une petite erreur qui a entraîné la surfacturation de plus de 400.000 annonceurs

source

La semaine dernière Linkedin à avoué avoir fait une grosse bourde dans l’analyse des données issues du publicitaires. Dans un communiqué de presse, la plateforme reconnait avoir surfacturé plus de 400.000 annonceurs pendant 2 ans.

L’erreur est liée aux campagnes diffusées sur des appareils iOS. Lorsque les utilisateurs ont fait pivoter leur téléphone pour regarder des vidéos, le système de LinkedIn les a comptabilisées comme des vues vidéo supplémentaires, qui ont ensuite été répertoriées dans les statistiques de votre campagne.

Toujours selon la plateforme, plus de 90% des annonceurs ont constaté un impact inférieur à 25 USD. Cela représente tout de même une surfacturation globale de plus de 10 millions de dollars.

Linkedin étudie les options pour rembourser ou recréditer tout le monde.

Signature Faces, la Brand utility version Loréal Paris

Pendant le premier confinement, on a beaucoup parlé de Brand Utility, de comment les marques pouvaient apporter leur aide, leur soutien à leurs abonnés pendant une période compliquée.
L’Oréal Paris vient de répondre à la question en proposant des filtres de maquillage pour vos stories et même vos Visio conférences.

Le groupe annonçait vouloir proposer une toute nouvelle expérience du maquillage moderne.
Signatures Faces ce sont au total 10 filtres déclinés en 3 collections.

Comment utiliser Signature Faces ?

Pour utiliser ces filtres sur votre outil de visioconférence, il vous suffit de télécharger Snapcamera, un logiciel disponible sur Windows et Mac, permettant d’ajouter des filtres en superposition de votre webcam et de les utiliser sur Google Meet ou zoom par exemple.

Du côté de Snapchat, il vous suffit d’accéder au compte officiel de la marque en tapant  « @lorealparis » dans la barre de recherche. Cliquez ensuite sur « lenses » pour accéder à tous les filtres disponibles.  Pour Instagram, rendez-vous sur le compte officiel de L’Oréal Paris puis cliquez sur l’icône « filtres »
Enfin, du côté de Google Duo il vous suffit de vous rendre dans la catégorie « effets » puis de cliquer sur l’icône de la marque.

sourc Bdm

Les messageries chiffrées sont dans le viseur de l’Union Européenne

Suite aux récents attentats terroristes survenus en Autriche, l’UE s’est penchée sur la question des messageries chiffrées comme WhatsApp et Telegram.

Selon une résolution provisoire le chiffrement proposé par ces plateformes empêche les autorités compétentes d’avoir accès à des données cruciales pour lutter et anticiper des actes de terrorisme ou la pédopornographie.

L’UE envisage de contraindre ces messageries à mettre en place des backdoors leur permettant de contourner le chiffrement et de pouvoir remonter la piste d’actions criminelles.

Un coup dur pour Whatsapp et Telegram qui font du cryptage des conversations une promesse forte.

#LaJeanGuile

Il y a quelques semaines sortait la série « la Flamme » de Jonathan Cohen sur Canal+. L’histoire tourne autour d’un Bachelor totalement fictif mais ce week-end la fiction a dépassé la réalité.
Dans l’un des épisodes, on célèbre une fête totalement fictive, la Jean Guile. Selon l’histoire Jean Guile, Boulanger à Kayserberg dans le Haut-Rhin mais avait les bras trop courts pour beurrer ses tartines. Depuis ce temps, tous les 14 Novembres, on beurre des tartines en se déguisant en hommage à Jean Guile.

Et ce week-end sur son compte Instagram Jonathan Cohen partageait des tas de vidéos d’inconnus et de célébrités qui ont célébré cette fête imaginaire. Même des commerçants ont joué le jeu en affichant la fête sur leur vitrines et en le partageant sur les réseaux.
Et bien sûr tous les acteurs de la série ont également contribué au buzz en y allant de leur petit post.

Sur TikTok les contenus avec le #LaJeanGuile ont été vus 3,4 Millions de fois

Facebook maintient provisoirement le retrait des publicités politiques sur ses réseaux

Le processus officiel de dépouillement et de certification des votes étant toujours en cours après l’élection présidentielle américaine, Facebook a annoncé qu’il maintiendrait sa pause actuelle sur les publicités politiques aux US.

Depuis le 4 Novembre, Facebook interdit toutes les nouvelles publicités à caractère social, électorales et politiques aux États-Unis.

Facebook a choisi de rester ferme pour l’instant, afin d’éviter toute autre complication potentielle. Facebook ne veut pas participer à l’amplification des allégations non fondées notamment des annonces de victoires ou d’appel à la violence.

source

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

#VendeeGlobe2020 : une aventure sur les réseaux sociaux

Épisode 482 : Si jamais vous ne connaissez pas le Vendée Globe c’est la plus grande course à la voile autour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance. Rien que ça !
Le premier Vendée Globe a lieu en 1989, 13 marins prennent le départ. Ils seront 7 à finir la course, aux Sables d’Olonne.
On appelle ça aujourd’hui l’Everest des mers. C’est le 9e Vendée Globe qui s’élance cette année. Sur les 167 marins qui se sont élancés seulement 89 ont fini les 8 première éditions ! Autant vous dire que c’est chaud !
Le trajet est simple, on part de France, on descend tout l’Océan Atlantique pour passer sous l’Afrique, on traverse l’océan Indien pour passer sous l’Australie, puis on traverse le pacifique pour passer sous l’Amérique du Sud, et remonter tout l’océan Atlantique jusqu’en France. C’est une véritable aventure humaine mais c’est aussi une histoire de marque.

Dans cette épisode on analyse la communication du Vendée Globe sur les réseaux sociaux, mais aussi du skipper Armel Tripon sur le bateau de l’Occitane en Provence. On parle aussi du jeu Virtual Regatta et du podcast « Au bout de ses rêve » qui suit l’aventure de Damien Seguin, premier skipper handisport à participer aux Vendée Globe, sur le bateau Groupe Apicil.

Si le Vendée Globe c’est une aventure humaine hors du commun, c’est aussi un histoire de marques.

Pour un skipper, faire un Vendée Globe ça coute très très cher. Alors pour boucler leur budget, chaque équipe fait appel à des sponsors qui sont attirés principalement par la visibilité que le Vendée Globe peut apporter.

  • 45 000 sujets relayés par les médias (TV, presse écrite, web, radios…)
  • 198 millions d’euros de valorisation brute média en France
  • 10 millions de visiteurs uniques sur le site internet du Vendée Globe

C’est l’univers de l’agro-alimentaire qui est le plus présent avec sept marques inscrites sur les bateaux. Le secteur des BTP, avec des entreprises visant une cible de professionnels, arrive ensuite avec six bateaux, juste devant le secteur banque-assurance qui s’affiche avec cinq marques.

Le Hashtag Vendée Globe sur Instagram c’est 34777 publications

La Page officiel du Vendée Globe

Sur Insta c’est 127k abonnés pour la page Vendée Globe 2020

C’est aussi 311 372 personnes sur Facebook

Sur Twitter on est à 77,4k abonnés

Twitter

Si vous voulez suivre la course en direct je trouve leur flux Twitter très cool !

Beaucoup de photos, de la vidéo avec des explications de Skipper ! C’est vraiment du contenu très riche.

Par exemple après une nuit d’intempéries Armel Tripon a eu un problème avec son mât. Le compte du Vendée Globe a cité le tweet du skipper pour informer de sa situation.
Puis a carrément publié une vidéo en natif du skipper et de ses explications face caméra ! Ça marche super bien !

Facebook

Là, il y a un format que je trouve trop cool et qu’on adore chez Supernatifs, c’est le live Facebook !

Tous les jours la page Facebook du Vendée Gobe propose un live à midi et demi pour parler de l’actualité de la course !

Là où c’est très fort, c’est qu’en plus, il propose un live en Français et un autre en Anglais !

C’est très cool, c’est présenté comme un petit journal, avec des images en plus en mer pour illustrer le propos de la présentatrice.

Alors c’est très sérieux, ça fait presque télé je trouve dans la présentation. Puis faut comprendre tous les termes techniques : « il a cassé le hook de J3 » moi ça me parle pas trop.

Je mettrais un peu plus de cool, de vulgarisation dans la présentation pour que ça soit plus accessible pour le grand public. Mais c’est un choix très sport dans la ligne éditoriale.

En tout cas je trouve que le petit format live Facebook tous les jours est très cool et fonctionne bien !

Et puis à la fin de ce live il y a une séquence qui s’appelle « Le Journal de Bord » c’est un petit montage vidéo de ce que les skippers envoient chaque jours à la direction de course. C’est vraiment très cool, et c’est un super contenu exclusif.

Instagram

J’aime bien la com Insta parce qu’elle suit la tendance.

Esthétiquement il n’y a rien d’incroyable, c’e n’est pas ultra beau, mais c’est surtout spontané. Et c’est ça qui fonctionne !

La grille c’est surtout des selfies assez drôle je trouve des marins sur leur bateau !

Et puis après vous avez les story où vous pouvez suivre la course. Vous avez des points sur le classement plusieurs fois dans la journée, puis vous avez des extraits vidéos des marins face caméra, des photos aussi un peu.

Ensuite, il y a un beau boulot sur les highlights.

Je vous laisse aller découvrir tout ça !

Certains skippers agacés par le cahier des charges sur la communication du Vendée Globe

Une amende de 5.000 euros sera appliquée si les participants à la course autour du monde en solitaire et sans escale, qui débute dimanche, ne respectent pas le quota d’envoi de vidéos et de photos.

« Envoyer quatre minutes d’images par semaine et cinq photos »,

La Franco-Allemande Isabelle Joschke (MACSF)

« Cette obligation contractuelle biaise notre métier. On va tous faire de notre mieux mais procéder à l’envoi d’images, de sons, de textes, c’est autant de sommeil en moins ! Et dormir trois ou quatre heures par jour tient déjà de l’exploit sur un tour du monde. »

Le voilier de l’Occitane en Provence

@loccitanesailing sur Instagram

4631 abonnés

Le skipper s’appelle Armel Tripon. Il a remporté la dernière Route du Rhum. Il est le papa de trois garçons, Nantais pur jus et c’est son tout premier Vendée Globe.

Sur Instagram on peut suivre les coulisses de la courses. On est littéralement embarqué à bord du navire d’armes Tripon et celui-ci nous raconte face caméra ses aventures.

Dernières en date il a cassé sa voile avant. Compte tenu des conditions météo difficiles impossible de monter au mat pour réparer immédiatement.

Anecdote intéressante, Armel Tripon a décidé d’embarquer à bord de son monocoque un dispositif pour lui permettre d’évaluer sa lucidité pendant le Vendée Globe.

Entre le stress, la fatigue, la pression, le bruit , les marins du Vendée Globe peuvent avoir des hallucinations et faire échouer les bateaux sur la côte.

Alors pour rester performant et en sécurité pendant toute la course, malgré le manque de sommeil et la cadence effrénée, Armel Tripon s’est tourné vers l’Université de Nantes.

C’est une application qui s’appelle LuciEole.

Toutes les six heures, l’application va lui demander de répondre à des questions, pour tester son état de fatigue mentale et physique. Il recevra ensuite une appréciation sur son degré de fatigue avec un code couleur. Si c’est rouge, c’est une alerte qui montre qu’il est fatigué et qu’il n’est pas à même de prendre une décision.

« En ces temps de crise sanitaire, je pense qu’on offre une fenêtre sur le large, un bol d’air, l’occasion de s’évader et de sortir d’un quotidien qui peut être un peu morose. La course apporte un peu d’iode et un parfum d’aventure. »

Instagram de l’Occitane en Provence

Le Jeu Virtual Regatta

C’est le Jeu gratuit qui vous met dans la peau d’un marin et dont beaucoup de monde parle sur Twitter !

C’est déjà un compte Twitter de plus de 10k personnes

Je trouve que c’est une tendance qui monte aussi sur les réseaux avec la course.

Il y a 700 000 bateaux qui font actuellement la course en virtuel sur le jeu, c’est vraiment énorme !

Et je vois beaucoup de compte assez important que je suis dans le sport en France, qui se vannent sur le jeu, et qui participent à la course !

Je trouve que c’est très malin d’aller sur le côté ludique pour promouvoir la course. Sachant que le jeu Vitual Regata a un partenariat exclusif avec World Sailing qui est la Fédération Mondiale de Voile.

Au bout de ses rêves

Vous savez on aime les podcast chez Supernatifs. Et on en produit un très cool.

C’est le Podcast qui suit l’aventure de Damien Seguin sur le bateau du Groupe Apicil.

Damien c’est un skipper qui a du se battre pour pouvoir participer à ce Vendée Globe, à la base il n’avait pas le droit d’être là, car il est en situation de handicap. Il lui manque une main.

Pourtant c’est un marin d’expérience, 2 fois médaillés d’or et une fois d’argent aux Jeux Paralympiques mais aussi par exemple 5 fois champion du monde. C’est énorme.

Mais quand il a voulu faire de la course au large il a dû se battre et insister pour arriver à participer.

Dans ce podcast, il nous raconte son histoire dans le premier épisode. Puis on le suit dans chaque épisode depuis son bateau dans l’aventure sur la mer, dans son tour du monde.

Mais ce n’est pas tout, dans chaque épisode, il y a aussi une interview de quelqu’un qui participe de près ou de loin à ce projet.

On retrouve par exemple Nathalie Gateau qui gère le mécénat et sponsoring dans le groupe Apicil et qui raconte sa rencontre avec Damien.
On retrouve aussi sa femme, ou encore le chef cuisinier Grégory Cuilleron qui est le parrain de son bateau !

Bref on vous invite surtout à aller l’écouter soit sur les plateformes de streaming soit sur le site :

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Quand vos audiences sont prêtes à payer pour du contenu exclusif.

Épisode 481 : Aujourd’hui il ne suffit plus d’avoir une grosse communauté et de la vidéo bien léchée pour que les contrats tombent. Les créateurs du web sont à la recherche de nouveaux modèles de rémunération complémentaires ou alternatifs et c’est là qu’intervient le contenu exclusif payant.

Aujourd’hui les nano influenceurs raflent des contrats de quelques centaines d’euros et ça leur convient; Pour les autres, les vrais créateurs c’est une autre histoire . Pour se rémunérer, maintenant il faut bosser et voire l’influence comme un marché !

Depuis quelques mois si ce n’est des années, on observe un nouveau virage dans la conception des réseaux sociaux mais aussi dans notre manière de les consommer. On souhaite en savoir autant sur nos influenceurs préférés que sur les produits que l’on achète.

Être payés pour créer peut-être, mais on le fait pour ses vrais fans ! Les influenceurs ont réussi à monétiser la proximité avec leur audience.

Historiquement, le business modèle d’un créateur de contenu (youtubeur, instagrammeur, podcasteur) fonctionnait sur la base d’un système de rémunération basé sur les revenus publicitaires de plateformes comme YouTube.

Mais les choses se sont durcies et les créateurs du web sont à la recherche de nouveaux modèles de rémunération complémentaires ou alternatifs.

Il existe une poignée de plates-formes de partage de contenu qui permettent aux créateurs de gagner de l’argent en ligne. Patréon, Utip, Substack ou OnlyFans. Désormais se sont les fans qui paient.

Patréon et Tipee

2 plateformes au fonctionnement identique ou presque.

Les créateurs de contenus qui s’inscrivent dessus proposent à leur communauté différents paliers de soutien pouvant aller du micro-don de quelques euros à un soutien mensuel conséquent.

Les plateformes se rémunèrent en prenant une commission de +/- 5%.

La plateforme Tipee, sert de moyen de financement à des créateurs dont le contenu est déjà public et gratuit sur le web. A ce titre Tipee est utilisé par une bonne partie du Youtube Game français comme Thinkerview ou Dirtybiology.

Patréon offre en plus un statut plus exclusif aux contributeurs qui peuvent voir sur la plateforme des créations qui ne sont pas disponibles autrement. On y trouve des profs de musique, des podcasteurs, des musiciens…

Les gens qui sont sur Patreon ne veulent pas financer un projet ou bien juste donner un pourboire. Ils sont là pour financer des personnes. Sur Patréon, ont le sentiment que les créateurs développent une relation privilégiée avec leur communauté.

La semaine dernière, Patron a annoncé un partenariat avec la plateforme de podcasting achats. L’objectif : En un seul clic, donnez aux auditeurs un accès facile à des épisodes premium exclusifs.

Aujourd’hui Patréon revendique 200 000 créateurs inscrits et plus de 6 millions de « patrons ».

Substack : la plateforme de newsletters payantes (ou gratuites)

Onlyfans et Mym Creators, des réseaux sociaux privés et premiums

OnlyFans est un site d’abonnement qui permet aux créateurs de contenu de monétiser leur influence.

OnlyFans est une plateforme anglaise créée en 2016. À l’aide d’abonnements payants allant de 5 à 50 dollars par mois, des fans peuvent accéder à des photos et vidéos exclusives de la part de leurs comptes favoris.

OnlyFans a une réputation qui lui colle à la peau. Pourtant, ce n’est pas une plateforme phonographique.

On y trouve de tout, mais sa grande tolérance pour la monétisation de contenus érotiques a fait sa renommée

Avec le confinement et la chute des partenariats, les créateurs se ruent sur Onlyfans

En mai 2020, le PDG Tim Stokely a révélé qu’OnlyFans avait vu environ 200 000 nouveaux utilisateurs toutes les 24 heures et 6 000 à 8 000 nouveaux créateurs

Les abonnements ont également augmenté de 50% en avril dernier.

Aujourd’hui, Onlyfans affiche environ 30 millions d’utilisateurs et 450 000 créateurs.

Qui utilise OnlyFans?

Modèles, musiciens, acteurs, coach sportifs et influenceurs utilisent tous OnlyFans pour générer des revenus. Ils peuvent recevoir de l’argent directement des fans sur une base mensuelle ou des pourboires. Il ya aussi des formules de paiement à la séance.

L’actrice Bella Thorne a récemment affirmé avoir gagné plus de 2 millions de dollars sur OnlyFans en une semaine.

Dans la même lignée que Onlyfans, Mym permet de partager avec ses fans des contenus privés et exclusifs et pour ça il faut s’y abonner.
Dans les qualités intrinsèques du réseau, on ne parle pas de chasse aux fake news ou de qualité visuelle mais de protection juridique et d’un algorithme d’utilisation des revenus.
Avant de se connecter, il est possible d’estimer ses revenus. Avec 5000 followers, je peux gagner entre 450 et 2250€/ mois. A 100000 abonnés, on me promet entre 9000 et 45000 € Le tout basé sur un taux d’abonnement de 1à5% de votre communauté, car là les fans payent à l’abonnement

Du contenu exclusif sur twitch

Les utilisateurs de Twitch ont aussi la possibilité de souscrire à un abonnement payant pour suivre leur star favorite de plus près. Comptez tout de même 5 dollars par mois. Sur cette somme, la plateforme reverse 50% aux streameurs et peut même passer à 70% à partir du moment où la communauté dépasse les 10 000 abonnés.

En plus des abonnements, les streameurs peuvent aussi compter sur les tips faits par les internautes.

source

——

Un changement de modèle qui fait tomber un certain nombre de tabous

Le principe qui consiste à demander à sa communauté de contribuer à son activité ou sa passion ne va pas toujours de soi. Notamment en France.

Jusqu’à il y a peu les créateurs gagnaient leur via grâce à des partenariats de marque, des aides du CNC pour les youtubeurs et évidemment le modèle publicitaire. Mais le modèle à depuis longtemps créé des dérives, obligeant les créateurs à des partenariats contre nature et à produire de plus en plus de contenu à la qualité discutable.

Aussi, ces plateformes permettent elles aux créateurs d’entretenir des espaces safe, loin des trolls et des dramas du YouTube game.

Qui dit loin des algorithmes, dit challenge sur la découvrabilité

Soyons clair, si vous n’avez pas déjà une proposition de valeur forte et identifiée, des audiences solides et fidèles il n’y a aucune chance pour vous de gagner votre vie via ces plateformes de financement.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Emotion et répétition : comment concevoir des campagnes SMA mémorisables ?

Il y a 3 facteurs importants à prendre en compte pour des campagnes publicitaires réussies sur les médias sociaux.

  • La portée (le nombre de personnes touchées)
  • La qualité de l’annonce
  • La répétition (le nombre de fois que l’audience voit l’annonce)

Avoir une bonne communication publicitaire sur Facebook passe par du contenu intéressant, créatif et posté au bon moment. Mais ne négligez pas une variable très importante : La fréquence.

Des dépenses publicitaires en hausse au 3ème trimestre 2020

Que ceux qui font de la publicité en ligne ne s’inquiètent pas si les performances sont un peu moins bonnes en ce moment, tout le monde fait de la pub !
En effet sur le troisième trimestre les dépenses ont repris leur rythme pré-covid, soit une augmentation de 56% par rapport au trimestre 2.
Hormis cette comparaison intra covid, les dépenses ont augmenté de 27 % par rapport au 3ème trimestre 2019

Le Coût par Clic mondial n’a jamais été aussi haut avec une hausse de 43 % par rapport au trimestre 2
Pour l’ouest, cela représente une augmentation de 30%

La bonne nouvelle, c’est quel taux de clics, lui est resté stable

Dans notre cas, on a ressenti et anticipé cette augmentation depuis début Mars.
Pour certains clients, les coûts publicitaires étaient 3x moins élevés pendant les mois d’Avril, Mai et Juin puis ils sont revenus à leur niveau de Février au mois de Juillet et à présent on sent cette légère augmentation.

L’importance de la fréquence de répétition publicitaire sur Facebook

Il est capital d’exposer votre cible à une fréquence adéquate. Annoncer à une fréquence trop basse ou à l’inverse, faire du matraquage publicitaire peut-être néfaste pour votre marque.

Chacun pilote ses campagnes à sa sauce et parfois on privilégie la quantité plutôt que la qualité.
Par exemple, avoir des objectifs de portée très élevés sur une cible très précise peut être risqué : si l’on a beaucoup beaucoup de budget, on va en effet réussir à atteindre notre objectif mais pour cela il faudra toucher, retoucher et re re re toucher certaines personnes jusqu’à ce qu’enfin elles interagissent avec votre contenu.

La question est, jusqu’à quel moment peut-on augmenter la fréquence sans obtenir d’effets néfastes ? Et oui, au bout d’un moment, trop de fréquence tue la fréquence, l’internaute se lasse de votre annonce (et peut-être même de votre marque).

Souvenez-vous « si je vais bien c’est Juvamine ».

Quel est la fréquence optimale d’une publicité Facebook ?

En télévision comme en digital, le « capping » optimal – le nombre maximal de fois où un individu sera exposé à un même message – est à prendre en compte : inutile de sur-exposer sa cible à une campagne, au risque de dépenser son budget média en pure perte, voire de susciter le rejet à cause d’une pression publicitaire trop importante.

Fin Octobre, Facebook a publié une étude sur le publicitaire dont le but est de de tirer des enseignements quantitatifs et qualitatifs.
L’étude a été menée sur 2400 campagnes publicitaires sur une durée de 6 mois avant que le covid ne vienne tout bousculer (de novembre 2019 à Mars 2020)
En Europe, au Moyen-Orient, en Afrique, en Amérique latine et en Amérique du Nord.

Facebook a cherché à analyser les interactions avec les campagnes pour les recroiser avec le nombre de fois où l’utilisateur a vu la campagne avant d’interagir avec elle.
Cela leur a permis de mesuré un « taux de réponse souhaité ».

L’étude suggère que passé 5 répétions les marques bénéficient de moins en moins de toucher la même personne.

source

Privilégiez une fréquence de réplétion élevée quand :

  • 1er : Votre marque est nouvelle
  • 2ème : Votre marque a peu de parts de marché (pour l’instant)
  • 3ème : Votre campagne sera courte (diffusion accélérée par exemple)

Plus l’émotion générée est forte, plus la mémorisation du message est élevée.

Selon une étude de L’IPA dataBANK. (La fédération des professionnels de la publicité en Grande Bretagne) les contenus basés sur l’émotion marchent nettement mieux.

Une analyse d’environ 1400 campagnes publicitaires a révélé que les campagnes avec un contenu entièrement émotionnel étaient deux fois plus performantes que celles avec un contenu rationnel . Lorsque vous pimentez vos campagnes d’émotion et d’enthousiasme, vous pouvez capturer l’esprit et le cœur de votre public.

——

Les réseaux sociaux intègrent une autre dynamique, la guerre à l’attention

Les défis des marques pour capter l’attention sont plus nombreux que jamais.

La capacité de mémorisation n’est pas la même en fonction du media

Autre élément à prendre en compte : tous les médias n’ont pas le même impact sur la mémorisation. Dans les années quatre-vingt, Armand Morgensztern présentait le « bêta » de mémorisation qui porte son nom.

En 2018, le département Business Intelligence de Dentsu Aegis Network le mettait à jour : celui-ci fixe à 18,4 % le bêta pour la télévision. Ce taux traduit le pourcentage d’individus qui, en moyenne, après avoir été exposé une seule fois au message à la télévision, a mémorisé le message de la marque. Pour la vidéo en ligne, ce bêta actualisé est de 5,7 % (contre 4,3 % en 2008), mais il peut monter jusqu’à 18 %, pour certaines campagnes optimisant le taux de visibilité et les qualités créatives du message. Les marques qui veulent maximiser leur taux de mémorisation doivent miser sur la qualité de la création et de la diffusion.

Quelles recommandations pour une meilleur mémorisation de marque dans les publicités SMA ?

  • le contenu capture-t-il l’attention dès les premières secondes ?
  • le message clé est-il compréhensible sans le son ? »
  • la création est-elle adaptée au format mobile ? »
  • le message de la marque est-il bien véhiculé ?

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi, c’est lundi : la fin de Donald, Stop the steal, des modérateurs Whatsapp, Insta stories, effets d’image sur Facebook et news Linkedin

Épisode 479 : Youpi c’est lundi ! Aujourd’hui au programme; fin de la suprématie Trump sur Twitter, Facebook ferme le groupe Stop the steal, bientôt des modérateurs sur Whatsapp ?, nouveautés sur les stories Insta, nouveaux effets d’image sur Facebook et nouveautés autour de Linkedin.

Plus de pitié pour Donald sur Twitter

Élections américaines et alertes sur les tweets de Donald

Ce n’est pas la première fois que Twitter masque des posts de Donald et là, alors qu’il perdait les élections, sa fougue habituelle s’est vite retrouvée dans les radars .

« Les observateurs n’ont pas été acceptés dans les salles de comptage. J’ai remporté l’élection, j’ai obtenu 71 000 000 de votes légaux. De mauvaises choses sont arrivées et nos observateurs n’ont pas pu les constater. Cela n’était jamais arrivé avant. « 

La véracité des propos de ce tweet étant controversée, twitter a affiché un avertissement indiquant que cette allégation de fraude était controversée. En lien un article pour éviter toute propagation de fake news.

« La fraude électorale de toute nature est extrêmement rare aux États-Unis, confirment les experts électoraux.Alors que le dépouillement se poursuit … les experts et les responsables affirment qu’il n’y a eu aucune preuve de fraude électorale lors des élections américaines de 2020. Le processus électoral est sécurisé et la fraude électorale de tout type est incroyablement rare selon l’Associated Press et Reuters.»

Un autre tweet Samedi après-midi

J’ai gagné cette élection avec beaucoup d’avance
a également été pointé du doigt par Twitter

Après sa défaite, le musée de Madame Tussaud’s à Londres a rhabillé Donald en golfeur.

Le traitement spécial de Trump sur Twitter n’est pas encore terminé, car il est toujours en fonction jusqu’en janvier. En tant que leader mondial, cela signifie que Twitter ne supprimera pas ses tweets, ni ne suspendra son compte.

Twitter himself troll Donald

Maintenant que Trump n’est plus protégé par son statut, Twitter se fait un plaisir de le troller.

Lorsque vous chercher « loser » dans Twitter, la première suggestion faite par la plateforme est le compte de Donald Trump. Oui oui !

Par contre, dés que Biden sera investi Trump ne bénéficier a de plus aucune protection particulière et Twitter se reservera le droit de supprimer son compte sans pitié.

——

Facebook ferme un groupe « stop the steal »

« Stop the Steal » est devenu en quelques heures le cri de ralliement des complotistes et autres soutiens ultimes de Donald Trump.

Stop the Steal comme arrêtez le vol !

Sur Facebook un groupe s’est créé Mercredi, soir de l’élection.
Le groupe Stop the Steal, a très vite été rempli de posts accusant les démocrates de comploter pour voler l’élection présidentielle de 2020 au président Donald Trump.

Le groupe a accumulé plus de 300 000 membres en moins de 48 heures avant que Facebook ne le supprime jeudi après-midi.

« Conformément aux mesures exceptionnelles que nous prenons pendant cette période de tension accrue, nous avons supprimé le groupe. »

« Le groupe était organisé autour de la délégitimation du processus électoral, et nous avons vu des appels inquiétants à la violence de la part des membres »

Avant que Facebook ne supprime le groupe jeudi, les publications encourageaient les utilisateurs à visiter StolenElection.us. Là, les utilisateurs ont été invités à ajouter leurs noms à ce qui semblait être une liste de diffusion au cas où le groupe Facebook serait supprimé. Prévoyants les gars !

Whatsapp : Bientôt des modérateurs pourraient lire vos conversations

La confidentialité est l’un des meilleurs arguments de WhatsApp grâce à son système de chiffrement de bout en bout, soit disant infaillible.

Récemment, il semblerait que WhatsApp cherche à renforcer son système de signalement des comportements inappropriés. Aujourd’hui, lorsqu’un utilisateur est victime de spam, de harcèlement, ou d’autres comportements inappropriés, il peut signaler son interlocuteur.
Cela a pour effet de supprimer la discussion et de bloquer le profil signalé. Mais WhatsApp souhaiterait aller plus loin et renforcer ses mesures contre les personnes ayant un comportement inapproprié sur sa plateforme.

En cas de signalement, les messages les plus récents seront transférés sur les serveurs de WhatsApp, afin qu’ils soient lus par des modérateurs. Ces derniers pourront alors évaluer si le signalement est légitime et si un bannissement est nécessaire.

C’est encore en phase de test mais les contours se dessinent.

Combien de « messages récents » seront transférés aux modérateurs de WhatsApp ? Jusqu’où pourront-ils remonter dans la conversation pour statuer sur le comportement des utilisateurs ? Seuls les messages du profil signalé seront transférés aux modérateurs ou est-ce que l’ensemble de la conversation sera transmise ?
Une chose est sûre, la confidentialité de WhatsApp ne pourra plus être entièrement assurée. Et cela pourrait coûter cher à l’app, même si c’est pour une bonne raison.

source

Instagram teste une nouvelle façon de réagir aux stories sans envoyer de DM

Aujourd’hui lorsque je parcours mes stories, je peux interagir sous la forme d’un message privé ou en utilisant des émoticones. Celles-ci crée une petite animation très cool sur l’écran de la story mais pas que. Lorsque je répond à une story avec un émoticone cela crée aussi un message privé.

Sympa mais dans le cas de comptes instagram extrêmement actifs, la situation peut vite se compliquer et générer un embouteillage dans Instagram DM et du côté de vos notifications.

La plateforme travaille donc en ce moment à reformuler ces micro interactions en les retirant des DMs. cela prendrait la forme de ce qu’on peut trouver dans les lives. Des interactions qui apparaissent directement sur la story et pas dans votre boite de messagerie.

Facebook teste de nouvelles options d’effets visuels pour les images publiées sur le News Feed.

La première fonctionnalité concerne les publications multi images.

En complément de la version classique « galerie » vous aurez désormais le choix entre 3 autres mises en page, l’un avec une image en forme de bannière et les 2 autres ressemble à des sortes de galeries massonery.

La deuxième option, propose des effets d’animation à rapporter à une image. Lorsque vous appliquez une option de mouvement, elle crée alors un nouveau type d’image, qui effectue un zoom ou fait la mise au point comme une vidéo.

Evidemment tout ça est en cours de test et n’est disponible que pour une petite partie des utilisateurs Facebook.

L’année de tous les records pour Linkedin

Avec la crise de l’emploi liée à la pandémie de Covid-19, le réseau social a vu son nombre d’utilisateurs croître fortement ces derniers temps ; passant de 675 à 722 millions d’utilisateurs dans le monde.
Selon Microsoft, sa plateforme a enregistré des « niveaux record d’engagement » avec une hausse de 31% au cours du trimestre passé.
Les revenus publicitaires en hausse de 16% par rapport à l’an dernier

source

Pfp maker : Un outil pour faire de jolies photos de profil

Pas toujours facile de réaliser une jolie photo de profil pour ses comptes social media quand on est pas un crac sous photoshop.

PFP Maker permet justement de créer un visuel de profil parfait. Il intègre une fonctionnalité de détourage automatique et permet d’intégrer ds centains de fonds de couleur ou avec motifs en arrière plan de sa photo de profil. Plutot cool !

lien vers l’outil
. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

#streetart : de la rue aux réseaux sociaux

Épisode 478 : Aujourd’hui le street art est partout, et pas uniquement dans la rue.
Il est partout parce qu’il est visuel et que cette forme d’art a beaucoup d’influence sur tout ce qui nous entoure. Alors forcément, il se décline jusque sur les réseaux sociaux !

Street Art et Social media : au coeur de l’éphémère

Le street art et les réseaux sociaux font très bon ménage et ce n’est pas pour rien. Le street art est par nature éphémère et en ça il se rapproche fortement des contenus social media. On shoot sur l’instant et on le partage.

Complémentarité entre le street art et les réseaux sociaux

Le Street art est à la portée de tous sans aucune exception, car il est dans la rue. A partir du moment où il est accessible à tous, il est partageable par tous.
Son contenu engagé avec parfois un fort lien avec l’actualité en fait un art extrêmement instagrammable.
C’est là qu’on observe cette complémentarité, les réseaux sociaux archivent le street art comme un musée le ferait pour l’art classique.

#streeetart > 56 millions
#streetartparis > 880 k
#streetartlyon > 70 k
#streetartist > 2 millions

Banksy

@banksy

C’est Probablement l’un des inconnus qui fait le plus parler de lui.
D’ailleurs nous lui déjà dédié un épisode entier du Super Daily le jour où il a volontairement détruit l’une de ses oeuvres qui venait de se vendre 1 Million de dollars.

Si j’en reparle ici brièvement, c’est tout simplement parce que l’on ne peut pas parler street art sans parler de lui.
Pour résumer le personnage, c’est un street artiste révolutionnaire,  anarchiste1, antimilitariste, anticapitaliste et antisystème. 

Banksy reprend les codes des réseaux sociaux dans ses oeuvres pour pointer du doigt les problèmes sociétaux

En Décembre 2018, il proposer un jeu concours Instagram pour dénoncer la mauvaise gestion des migrants arrivant par bateaux
Il a mis en jeu l’une de ses oeuvres sur Instagram. L’oeuvre représentait un bateau en bronze rempli de migrants?
Pour le gagner, il fallait deviner son poids. Bilan des milliers de commentaires et une exposition internationale


Un chaton à Gaza
En 2015, Banksy dessinait un chaton à Gaza.
Quand on lui a demandé pourquoi, il a répondu
« Un habitant m’a demandé : ‘S’il vous plaît, qu’est-ce que ça signifie ?’ J’ai expliqué que je voulais révéler au grand jour la destruction de Gaza en postant des photos sur mon site, et sur Internet, les gens ne remarquent que les photos de chatons. »

Ememem

@ememem.flacking

15,6k abonnés sur Instagram

Est-ce que tu sais ce que c’est que le Flacking ?

C’est un Art qui consiste à boucher les nids-de-poule ou autres dégradations de la chaussée comme des fissures par des carreaux de faïence.

Et Ememem c’est l’inventeur de cette technique. Un lyonnais dont personne ne connait le nom mais dont tout le monde ici connait les oeuvres.

Ememem a installé beaucoup d’œuvres à Lyon mais aussi à Madrid ou Paris. Il appelle son art le « flacking », parce que ces œuvres font comme des flaques d’eau sur les trottoirs.

Pourquoi l’espace public est-il un lieu qu’il est important de se réapproprier et de détourner ?

La question de la fonctionnalité est centrale. On a fait le choix historique de matériaux uniforme et efficaces, contre la pluie, l’usure, pour le confort de la semelle, de la roue de vélo, etc., mais l’espace public a-t-il la seule fonction pratique du passage ? Il n’y a-t-il pas moyen d’imaginer aussi une fonction d’espace de vie ? De s’y poser un peu, et donc d’y apporter de l’art.

Le Street Art récurrent

S’il y a bien un truc que je surkiffe dans le street Art, c’est quand il est récurrent, qu’il t’emmène jouer à cache-cache et que tu le retrouves dans un paquet de ville en France et dans le monde.
Parfois sans même connaître le nom de l’artiste tu créées une affinité avec le style.

TocToc et ses duduss

@bytoctoc
48,8k abonnés
Son truc à lui ce son les duduss, cespetits bonhommes sacrément prognathes, avec une sacrée grande mâchoire. Et ses bonshommes on les retrouve partout, même dans les pentes de Fourvière d’ailleurs. Il reproduit beaucoup de personnages de fiction bien connus mais il est aussi très fort pour utiliser les lieux à son avantage.

La ligue des Duduss
Toctoc a fait une utilisation particulièrement cool des Higlihgts : La ligue 1 et la Ligue 2 des duduss.
Il a organisé un concours interne entre ses duduss pour élire le duduss préféré de son audience.
Le personnage gagnant a été sérigraphié et mis en vente sur son site

A regarder absolument

In The woup

@in_the_woup
1262 abonnés
Encore un lyonnais, qui a affiché ses oeuvres un peu partout son truc à lui, c’est les SUPER MARIO. Il prend Super Mario et il lui fabrique des costumes. Le tout en mosaïque qu’il colle ensuite sur les murs des villes dans des petits coins cachés

Toki_art

@toki_art
1700 abonnés
Lui c’est mon petit coup de coeur du moment, c’est un duo de street artistes lyonnais qui font des collages avec des personnages de fiction en mode cyclopes

—-

La Fresque / Le montumental

Vinie Graffiti

@viniegraff

95 k followers

Vinie Graffiti est originaire de Toulouse.

Elle couvre les murs d’un personnage récurrents que vous connaissez déjà sans doute. Sa femme signature et une « poupée » noire, au corps élancé et dont les yeux ont des airs de manga Japonais.

Ce personnage qu’elle décline comme une figure fétiche, est dotée d’une énorme coiffure afro super colorée et représentée parfois par les branches des arbres alentours.

Sur son Instagram on retrouve une galerie magnifique qui met super bien en avant les dernières fresques monumentales sur lesquelles elle a pu travailler dernièrement notamment en Polynésie.

Son style est reconnaissable notamment grâce à sa façon d’intégrer l’environnement dans son travail

Mantra >

@mantrarea
40k abonnés

Youri Cansell aka Mantrarea Un street artiste et Naturaliste Français

Lui son truc à lui, ce sont les papillons et les animaux géants ultra réalistes.
Il redonne ses droits à la nature sur les murs des villes et c’est superbe.

—-

Nikita Golubev

@Proboynick

107k followers

Le Street Art tient bien souvent à une appropriation de l’espace urbain avec la volonté de ramener du beau ou du poétique là où il n’y a que du terne et du fonctionnel.

Nikita c’est un russe qui pratique justement le dirty Art. Il utilise la saleté pour faire de l’art.

Sa cible de prédilection: Les voitures et autres camionnettes sales dans les rues de Moscou. Là où certains ne voient qu’une épaisse couche de poussière, Nikita voit des toiles qui ne demandent qu’à être travaillées.

Sur son compte Instagram on voit pas mal de vidéo avant après, où on le voit sur le trottoir avec ses pinceaux et ses éponges…

RNST

@rnst_art
21k abonnés

Street artiste Dijonnais

« Inencadrable est l’un des adjectifs qui colle le mieux à la peau de RNST. »

Il peint des personnages masqués pour illustrer les conditions de vie des population opprimées : les clandestins, migrants, ouvriers .;. Il exprime sa colère face à ces situations au travers de son art, de ses pochoirs et ses graffitis.

J’ai kiffé sa série de peintures sur poubelles #poubellelavie

Jerome Mesnager

@jeromemesnager

Jérôme on le connaît pour son bonhomme blanc qui fait penser au mannequin de couture de la pub o’cedar

Acuteart

@acuteart

Une application qui te permet de disposer des oeuvres de streetartists où tu le souhaites en réallité augmentée.

Tu installes l’application et ensuite tu peux jouer avec les oeuvres d’artistes internationaux comme Kaws ou Christo.

250k téléchargements depuis le mois de Mars 2020.

——

StreetArt et marques, un mariage opportuniste

Depuis une dizaine d’années, de plus en plus de marque de luxe parient sur les artistes urbains dans l’espoir de séduire une clientèle plus jeune.

On peut citer : la bouteille de cognac Hennessy colorée par la star JonOne, les bouteilles de Perrier rendues sauvages par Juan Travieso, les boîtes de La Maison du Chocolat graffées par Nasty…

La liste est longue pour, chaque fois, des collections capsules vendues en édition limitée.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Les réseaux sociaux au centre de l’Élection Présidentielle Américaine 2020

Episode 477 : L’élection américaine vient d’avoir lieu, on en parle depuis des semaines et notamment sur les réseaux sociaux ainsi que dans Le Super Daily.
Et oui car les réseaux sociaux ont encore joué un rôle central dans cette élection américaine. Alors que nous attendons toujours les résultats définitifs pour savoir qui de Joe Biden ou Donald Trump sera le prochain Président des États-Unis, nous allons essayer de décrypter un petit peu ce qui s’est passé sur les réseaux sociaux durant cette élection américaine.

Un scrutin pas comme les autres

Pas comme les autres par ce qu’il fait suite à 5 ans de déchirements et de de clivage aux Etats-Unis.

Pas comme les autres par ce que bien sure il y a Donald Trump, l’incontrôlable, le maléfique, Le Donald.

ET puis aussi il y a cette histoire de pandémie. En raison d’un énorme pic du vote par correspondance lié à la pandémie, les résultats devraient être plus ambigus le soir des élections en 2020 que les années précédentes, et jusqu’à présent, cela s’est avéré vrai.

Hantées par les élections de 2016

Des élections toujours hantées par le fantôme de 2016 et les scandales de manipulation.

On en a parlé dans le dernier Youpi C’est Lundi, les trois grands patrons de Facebook, Twitter et Google étaient convoqués devant le Sénat la semaine dernière.

Il a été question de modération et de savoir qui est responsable des propos tenus sur une plate-forme. Est-ce que la plate-forme doit être responsable du contenu qui se trouve à l’intérieur de celle-ci ?

Mais la réunion a vite tourné en un débat politique entre démocrates et républicains.

Les républicains souhaitent que les plates-formes arrêtent de censurer Trump et d’autres élus républicains, et les démocrates aimeraient qu’il y ait plus de modération de la part des plates-formes pour lutter contre les fake News et les messages qu’ils considèrent comme des messages d’incitation à la haine.

On sent bien que derrière toute cette crispation, il y a surtout le souvenir d’une élection 2016 où Donald Trump est sorti vainqueur, et qui avait été plus ou moins influencée par des pays étrangers.

On se rappelle du scandale de Cambridge Analytica et les fortes présomptions sur le fait que la Russie avait notamment par l’achat d’espace publicitaire et par la création de groupe sur Facebook essayé d’attiser la haine et l’opposition entre certaines minorités américaines. En pensant qu’en mettant ces sujets là au centre du calendrier politique cela serait bénéfique à Donald Trump.

Twitter au centre de l’élection

Plus de 9,7 millions de messages ont été échangés pendant la nuit de l’élection.

Selon une étude de Visibrain, le jour du scrutin a généré une activité social media hors du commun.

Entre le 3 novembre et le 4 novembre, presque 10 millions de tweets.

De manière plus large, l’élection américaine a produit plus de 573 millions de messages en l’espace d’un an, soit un taux six fois supérieur à l’élection de 2016

Les médias sociaux sur la brèche depuis plusieurs mois

Les médias sociaux ont commencé à élaborer de nouvelles politiques pour les circonstances inhabituelles de l’élection de 2020 et son écosystème de désinformation inquiétant dans les mois précédant novembre.

Twitter avait annoncé la couleur dés le mois de Septembre

Twitter a également déclaré dans une annonce politique de septembre qu’il supprimerait ou étiquetterait tous les tweets incitant à une activité illégale et menaçant un «transfert pacifique du pouvoir ou une succession ordonnée». Alors que les tweets que Twitter restreint restent en ligne, ils sont placés derrière un message d’avertissement sur lequel les utilisateurs doivent d’abord cliquer pour afficher leur contenu. Les tweets restreints ont également leurs retweets, likes et commentaires désactivés, ce qui réduit leur portée.

Facebook avait précédemment déclaré qu’il prévoyait d’étiqueter tous les messages revendiquant une victoire prématurée avec un message d’information indiquant aux utilisateurs les résultats officiels des élections. Mais la portée n’est en rien stoppée ou freinée sur la platefrome.

La polémique des votes par correspondance

Au coeur de la polémique le dépouillement des bulletins par correspondance

Depuis plusieurs semaines déjà le président Trump sème le doute et parle ouvertement de risque de fraude massif lié au dépouillement des bulletins par correspondance.

Alors que le candidat républicain à appelé les électeurs à se déplacer pour aller voter, les démocrates les ont enjoint d’user de ce dispositif en raison de la pandémie de coronavirus.

Trump annonce sa victoire et crie au complot

Acter sa victoire avant l’heure. Une communication qu’a choisi de mener Donald Trump face à la crainte du résultat de la prise en compte des votes par correspondances ou anticipés.

Un discours confus, retransmis en direct par des chaînes de télévision, et notamment NBC, qui a choisi d’interrompre le président candidat à sa réélection pour reprendre l’antenne.

Sur Fox News, chaîne de télévision habituellement favorable au président des Etats-Unis, le journaliste Chris Wallace a réagi au terme de la prise de parole, qualifiant la situation d' »extrêmement inflammable ». « Le président vient de jeter une allumette au milieu », a-t-il ajouté.

Les rumeurs de fraudes explosent

Ecrit en majuscule, parfois sous la forme d’un mot-clé (#stopthesteal), le mot d’ordre a agrégé des témoignages censés démonter que des fraudes électorales ont eu lieu au bénéfice de Joe Biden. Une vidéo présentée comme étant tournée en Arizona, affirmant sans preuves que les bulletins républicains ont été marqués en amont pour ne pas être comptabilisés, a été vue plusieurs centaines de milliers de fois sur différents réseaux sociaux.

En réaction, le bureau du commissaire de la ville de Philadelphie a choisi de mettre en place la diffusion en direct du depouillement. Dans ce qui est peut-être le live le plus pénible au monde, on peut voir des dizaines de travailleurs masqués, gantés vêtus de gilets jaune et orange vif et triant les bulletins de vote.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

TikTok X Shopify : en route pour booster le e-commerce

Épisode 476 : L’annonce est toute récente et elle pourrait bien venir bouleverser encore un peu plus l’échiquier social media en place. C’est officiel Tiktok investit dans le e-commerce en signant un partenariat mondial avec Shopify.

Le réseau social chinois a annoncé, ce mardi 27 octobre 2020, un partenariat mondial avec Shopify.

Mais ce n’est pas le début de l’histoire..

On le sait, on n’en parle régulièrement dans Le Super Daily, le social commerce est une tendance montante très forte sur les réseaux sociaux.

Le groupe Facebook en premier a vite compris que le social commerce était l’avenir des réseaux sociaux.

Aujourd’hui, on peut travailler entièrement son tunnel de conversion sur les réseaux sociaux. On peut travailler sa notoriété de marque, sa préférence de marque et même sa conversion.

On n’en a d’ailleurs parlé dans l’épisode 464 de ce podcast

Aujourd’hui c’est TikTok qui avance fort sur le sujet.

En avril 2020 TikTok a déjà lancé sa propre fonctionnalité « Shop Now ».

Cette fonctionnalité a été lancée pour les influenceurs et les marques.

En gros, c’est un bouton d’achat direct qui peut s’intégrer à des vidéos postées par les influenceurs et les créateurs de contenu.

Surtout ce bouton permettrait à TikTok de mesurer quel influenceurs réalise des ventes pour quelle marque. Ainsi TikTok pourrais plus facilement mettre en lien les bons influenceurs avec les bonnes marques et contrôler les campagnes d’influence réalisées sur sa plate-forme. C’est ainsi que TikTok pourrait générer des revenus de cette influence marketing.

La marque Levi’s est une des premières à avoir utilisée le bouton « Shop Now » de TikTok

La marque a établi un partenariat avec 4 influenceurs de la plate-forme. Ces quatre influenceurs ont utilisé la technologie de personnalisation d’un jean pour créer leur propre jeans sur l’application et en faire la promotion.

Ensuite, grâce au bouton « Shop Now » des utilisateurs qui tombait sur leurs vidéos pouvait cliquer et aller acheter directement leurs jeans.

Ainsi Levi’s a communiqué sur le fait que cette campagne d’influence s’est traduit par une hausse significative de son trafic sur son site.

L’objectif de l’opération étant de permettre au million de e-commerçants utilisant shopify, de stimuler leurs ventes en atteignant directement les TikTok’ers.

Dans une étude Nielsen de Juin 2020 commandée par Tiktok, 88% des utilisateurs ont déclaré découvrir de nouveaux contenus qu’ils apprécient en utilisant l’application, et environ la moitié des utilisateurs ont déclaré découvrir de nouveaux produits grâce à des publicités publiées par un produit ou une marque. *

Un mot d’ordre, la simplicité

On le rappelle, à la base Shopify c’est un CMS dédié au e-commerce et permettant à ses utilisateurs de sortir en quelques clics un site de vente en ligne opérationnel.
C’est totalement Plug & Play et ça correspond tout à fait aux besoins d’aujourd’hui.

Et en terme de simplicité, ce partenariat va dans le bon sens. Tel un add-on natif de shopify, Tiktok vient se glisser à l’intérieur du CMS pour faciliter le travail.
Partant de ce module, en un clic, votre pixel Tiktok se voit installé sur votre site à la manière de Facebook, on vous propose même un outil de création publicitaire et pour couronner le tout, TikTok vous offre un crédit de 300$ à spender !

Période COVID : Un partenariat qui tombe à pic

En cette période de covid le e-commerce vit de belles heures au second trimestre 2020, Amazon a doublé ses profits et aux États-Unis, les ventes en ligne aux Etats-Unis ont fait un bon de 49% sur le seul mois d’avril de cette année 2020.
De son côté, Shopify a atteint les 117 milliards de dollars de valeur marchande et a enregistré une augmentation de 71% de ses créations de boutiques.

Clairement dans le million d’utilisateurs de Shopify, on dénombre un bon paquet de petites entreprises qui ont choisi la facilité et l’actionnabilité rapide et en ce moment pour eux ce n’est pas simple. La crise est au pas de leur porte et il faut vendre alors ce module tombe à pic et pourquoi pas essayer puisque l’on nous propose 300 $!

Quelle est l’opportunité VS Tranche d’âge tiktok ?

Blake Chandlee, vice-président des solutions commerciales pour TikTok, explique : 
« Alors que le commerce social prolifère, les commerçants reconnaissent que la communauté créative et très engagée de TikTok la distingue des autres plateformes. ».

  • L’intervalle des 16-24 ans représente 41% des utilisateurs de l’application.
  • Mais sur TikTok on sait aussi que la tranche d’âge la plus représentée est celle des 11-19 ans

Il faut savoir qu’on ne peut pas faire de la pub a destination des moins de 13 ans

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous met le lien vers la newsroom de Tiktok sur le sujet

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Les tendances Social Media 2021

Épisode 475 : Hubspot et Talkwalker ont sorti un gros dossier de plus de 50 pages sur les tendances qui vont animer les réseaux sociaux en 2021.
On a décidé de mettre le nez dedans et d’essayer de vous en sortir ce qui était le plus important. On vous donne bien sûr accès via ce lien à cette étude
Cette étude revient d’abord sur l’année 2020 qui était extrêmement particulière sur les réseaux sociaux aussi dû à la pandémie du COVID-19.
Cette pandémie a initié de nouvelles manières de communiquer, et surtout un niveau de transparence encore jamais atteint par les entreprises sur les réseaux sociaux.

L’engagement des marques

C’est la tendance numéro un pour 2021 que met en avant ce rapport, les entreprises doivent s’engager pour faire la différence.

Malgré les clichés qui peuvent exister sur les plus jeunes, les génération (comme les génération Z ou Alpha) et on l’avait déjà vu dans le passé dans Le Super Daily, ce sont des générations qui sont engagées autour de thématiques de fond et ce sont elles qui décident des tendances de demain.

Ces jeunes génération n’hésitent pas à s’engager autour de sujets politiques, comme l’égalité, l’éducation ou encore la santé mentale….

Ne pas négliger L’impact de la génération Alpha, la génération socialement responsable

Selon cette étude et les clusters de conversations observés cette année, on observe une forte implication des jeunes générations sur les sujets sociaux.

Pour rentrer dans ce moule, les entreprises devront aborder davantage de sujets de société comme la santé mentale, l’éducation, l’évolution des tendances alimentaires, l’inclusivité et la justice sociale, sans quoi elles pourraient perdre en utilité vis a vis de leurs consommateurs.

Ces sujets sont indispensables aux yeux de cette génération Alpha mais aussi de la génération Z qui les précèdent. Cette génération qui a vu ses proches perdre leur emploi pendant le covid ou avoir eux-même des difficultés à trouver un premier emploi. Et il y a de fortes chances qu’ils haussent le ton sur ces sujets dans les années à venir

Ces audiences ont été mobilisées sur les réseaux par leurs youtubeurs préférés notamment avec le mouvement écolo / Eco responsable #onestprêts, on peut parler aussi de greta thumberg. Ils se sont aussi questionnés sur les gilets jaunes, intéressés au mouvement Adama Traoré et bien sûr ils avaient un carré noir au milieu de leur grille insta.

Cependant attention, aller sur ce terrain implique de s’engager, les mots perdent de leur sens si la marque ne s’engage pas.

Exemple de marque : dans la foulée du mouvement Black Lives Matter, Nike a directement embrayé sur sa campagne #UntilWeAllWin et n’hésite pas à se positionner sur les sujets de justice sociale.

L’utilisateur au centre

L’étude relève tout d’abord quelque chose de nouveau. Le remixing, c’est le fait que certaines personnes de votre audience récupère des contenus que vous avez généré pour les réutiliser à sa sauce. (Gif, Filtre en réalité virtuelle)

C’est notamment une plate-forme comme TikTok qui a aussi lancé cette tendance. Puisque sur la plate-forme TikTok il y a quand même un principe de reproduire le contenu de quelqu’un d’autre.

Il faut donc en tant que marque penser à mettre à disposition du contenu et encourager la créativité de ses utilisateurs.

L’étude nous dit notamment : « les contenus générés par l’utilisateur suscite 28 % d’interactions supplémentaires par rapport au contenu de marque classique ».

Il faut donc remettre l’utilisateur au centre de sa stratégie de communication.

Mettre l’utilisateur au centre de sa communication c’est aussi accepter que le conversationnel sur les réseaux sociaux est indispensable.

Vous le savez chez Supernatifs depuis le début on défend cette idée que sur les réseaux les consommateurs et les marques sont sur un pied d’égalité. Ce n’est plus une communication top Down mais une communication où on échange véritablement avec ses clients.

Ainsi 2021 plus que jamais sera aussi l’année du conversationnel.

Les memes

Ce contenu vieux comme le net, est toujours d’actualité et performe encore plus en 2020 et devrait continuer en 2021.

55 % des 13 à 35 ans envoient des memes au moins une fois par semaine ! C’est juste énorme.

Pas toujours facile d’intégrer ce format à sa communication de marque, mais il est possible de se servir des créations de ses utilisateurs et de les partager en Story ou en retweet sur Twitter.

On a déjà parlé des memes ici

La nostalgie

C’est peut-être lié à ce qu’on vit durant l’année 2020 et aux souvenirs qu’on a de l’année 2019 qui était meilleur puisque le Covid n’était pas encore arrivé, mais la nostalgie apparaît comme un thème dominant dans la communication d’aujourd’hui et de l’année prochaine.

L’étude nous précise que l’utilisation de mots-clés liés à la nostalgie a doublé quasiment depuis la fin du confinement.

On voit d’ailleurs un exemple assez criant avec Netflix qui se sert beaucoup de la nostalgie dans sa communication sur les réseaux sociaux.

On retrouve parfois des créas avec du rétro Gaming ou même avec des choses évoquant un passé plus heureux.

Le succès d’une série comme Stranger Things, qui respire à plein nez cette nostalgie des années 80 et séduit une large audience en est l’exemple parfait.

C’est simple, la nostalgie a été mentionné 157 700 fois en lien avec la marque Netflix cette année.

Le Social Gaming

C’est une tendance qui monte déjà depuis quelques temps, nous en avions déjà parlé avec Fred Cavazza dans un ancien épisode il y a plus d’un an.

Le Social Gaming c’est exactement ce qu’on retrouve dans Fortnite, qui est à la base un jeu en ligne autour duquel se développe un nombre d’interactions sociales très important.

Aujourd’hui, les plus jeunes qui jouent à Fortnite se retrouvent sur le jeu pour discuter, échanger, parfois sans même jouer.

On sait aussi que Facebook horizon devrait arriver et déclencher de nouvelles choses, amener le Social Gaming dans une plus grande dimension encore.

On en a déjà beaucoup parlé, mais des plate-formes comme Twitch prennent de plus en plus de place, notamment avec le confinement. Mais on voit aussi YouTube se positionner fortement sur le streaming de jeu vidéo, notamment pour toutes les interactions sociales qui peuvent exister autour.

L’essor des fake news

Les fake news, on en entend parler tous les jours dans les actualités et elles ont même dépassé le stade des réseaux sociaux. Aujourd’hui, c’est d’ailleurs une date anniversaire puisqu’on est en pleine campagne présidentielle Américaine. Le monde traverse une période de précarité sociale et environnementale et il n’en faut pas plus à la désinformation pour s’installer.

On a fait parlé de ce phénomène il y a quelques mois suite à une étude sur le sujet, et les résultats sont dingues.

Des personnes ayant étées exposées longtemps à des fake news les ont jugé plus dignes d’être repartagées même en sachant pertinemment que l’information est fausse.

Aujourd’hui, 28 % des adultes aux États-Unis sont convaincus qu’un vaccin potentiel contre la COVID-19 sera utilisé pour implanter des micro-puces aux citoyens.

Exemple de marque : En décembre 2016, Vinci est victime d’une fausse information et son cours de bourse perd en quelques minutes près de 20 % de sa valeur. L’information, relayée sur les réseaux sociaux et par une agence de presse est fausse, mais fait partie d’une opération plus large allant même jusqu’à la publication d’un faux démenti.

Le retour d’une communication pertinente à l’ancienne

Les techniques de communication sont comme de bonnes recettes de cuisine, celles qui marchent reviennent au goût du jour et c’est ce que l’on voit aujourd’hui. Là où l’on était il y a quelques mois encore dans une évolution du web marketing vers du 100% digital, on a tendance aujourd’hui à rappliquer de bonnes vieilles méthodes et à utiliser de bons vieux outils.
Et là, c’est avec grand plaisir que cette étude souligne fortement un regain d’intérêt pour les newsletters, le podcast et les SMS . Des formats éprouvés depuis un ou plusieurs dizaines d’années.

En 2020, les podcasts natifs représentent 9,2 millions d’écoutes, les mentions de newsletters ont augmenté de 14% pendant le confinement. Et tiens toi bien : le retour de la VOIX ! Aujourd’hui 68% des personnes communiquent par SMS avec leur mobile, mais l’heure est à la recherche vocale, les tweets vocaux et même les appels..

Contrairement à d’autres méthodes de communication, l’optimisation de l’expérience utilisateur ne vient pas de la façon dont le contenu est partagé, mais de sa qualité et son accessibilité.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !