Comment Twitch va devenir un indispensable de votre stratégie sur les réseaux

Épisode 531 : Comment Twitch s’installe dans le paysage social media et est en passe de devenir un indispensable de votre stratégie sur les réseaux sociaux.

Déjà Twitch a grossi, nettement grossi.
La plateforme est passée de 3,7 millions de streamers actifs mensuel en février 2020 à près de 10 millions en janvier 2021. Le confinement n’y est pas pour rien.

Si vous jetez un coup d’œil au site Internet twitchtracker.com vous constaterez d’ailleurs que tous le signaux sont au vert fluo. Explosion du nombre d’heures de visionnaire, du nombre de channels… Bref dans les chiffres Twitch est en train de s’imposer.

Twitch a changé aussi dans la nature de ses programmes.

Il n’est plus question de parler exclusivement de gaming. Depuis plusieurs mois ont assiste à un élargissement notable de la richesse des contenus.

On voit émerger des programmes qui parlent de politique, d’actualité, des matinales presque sérieuses et aussi de plus en plus de contenus à l’initiatives de marques.

Twitch c’est la plateforme du marketing conversationnel

Plus que jamais, l’heure est au La tendance est au marketing conversationnel. Les consommateurs interpellent les marques sur tous types de canaux digitaux et pour les marques l’opportunité est forte de tisser des liens solides avec leurs audiences.

Twitch permet d’aller plus loin dans cette démarche conversationnelle, avec la possibilité pour les marques d’être force de proposition en invitant leur communauté à un véritable moment de discussion et de partage. 

Le Jeudi c’est Xiaomi

Xiaomi donne rendez-vous à ses fans chaque jeudi avec l’émission live « Le jeudi c’est Xiaomi » diffusée dès 20h50 sur Twitch. Les viewers peuvent discuter avec des membres de l’équipe mais aussi des influenceurs tech, gaming ou marketing sur des sujets d’actualité ou les nouveautés de la marque.

L’objectif renforcé le caractère Lovebrand de Xiaomi.

Twitch permet aux marques de travailler une prise de parole dans le temps long et donc de renforcer ses messages pédagogiques

EDF « Guess Watt »

Edf a lancé “Guess Watt”, une série de vidéos lives éducatives autour de la production d’électricité et de la transition énergétique. Co-créé avec Les Frères Poulain, duo d’influenceurs mordus de sciences et de Tech, le programme se décline en différents contenus et temps forts en live. 

À destination des 13-18 ans, des enseignants et des parents, les vidéos sont ludiques et interactives. Edf a relayé sa série sur Twitch et ses différents réseaux sociaux.

Une opération montée par l’agence We Are Social qui explique : « Avec Twitch, on a privilégié une plateforme permettant l’interaction pour ne pas être dans une posture trop descendante. YouTube en complément nous permet d’assurer de la pérennité à ces vidéos dans une logique de déploiement éducatif et pédagogique sur le long cours »

Twitch c’est aussi le lieu pour proposer des expériences de marques uniques et marquantes

Mesure sanitaire oblige, nous assistons à une distanciation physique de plus en plus compliquée entre les marques et leurs clients. Les salons, événements sont annulés. La fréquentation en magasin est en baisse…

Les marques doivent faire preuve de créativité pour proposer des expériences digitales innovantes et singulières. Et à ce petit jeu Twitch est devenu la plateforme de toutes les initiatives.

Burberry organise un défilé sur Twitch

Le 17 septembre 2020, la marque Burbery a proposé un défilé en direct sur Twitch.Une expérience digitale 100% immersive, tournée avec plusieurs angles de vue pour être au plus près de la nouvelle collection.

Ralph Lauren The Holiday Run,

En décembre, la marque de Polo s’est associée à Twitch pour une expérience mêlant mode, jeux et musique pour les fêtes de fin d’année. L’idée : séduire un public plus jeune.

La marque a donc créé un jeu vidéo qui consistait à se mettre dans la peau de l’ours Polo et de parcourir les vitrines du monde entier à la recherche de cadeaux. Sur les fauteuils des joueurs, 3 twitchers : Le gamer français Domingo, le britannique Toby Jizzle et l’allemand Jonas

Au menu des heures de jeu et des cadeaux à gagner.

Twitch c’est le nouveau repère des marques medias

Samuel Etienne de la TV mainstream à Twitch

Lancée en décembre dernier, la matinale de Samuel Étienne est sans doute le plus gros carton de ce début d’année avec 200 000 abonnés et près de 20 000 spectateurs en moyenne. Dans ses lives, le présentateur de Questions pour un champion nous offre une revue de presse, souvent tirée d’un magazine spécialisé peu connu, et discute avec ses fans.

Science et Avenir, une émission en Live tous les Jeudi à 21h

On y parle planète, vaudou, robotique, zombies… Une émission hebdo d’1h30

lien vers l’émission

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi c’est lundi : micro vidéo Youtube, Snapchat AI, board Instagram, l’Italie interdit TikTok aux moins de 13 ans et Twitter lance Birdwatch.

Épisode 528 : Comme tous les lundis, on fait le tour de l’actualité social média. Aucune nouveauté des réseaux sociaux ne peut vous échapper ! Ce matin on parle du nouveau format de micro vidéo sur Youtube, de Snapchat qui rachète une entreprise d’intelligence artificielle au service de la réalité augmentée, d’un nouveau board Instagram, d’un drame en Italie qui pourrait changer beaucoup de choses sur le contrôle des moins de 13 ans sur TikTok et de Twitter qui lance Birdwatch.

Youtube pense de plus en plus micro format vidéo

Youtube souhaite ne pas rater le train des vidéos courtes.

Après le lancement de shorts courant 2020, la plate-forme a commencé à tester une nouvelle fonctionnalité permettant aux utilisateurs et aux créateurs de partager des courts extraits d’une vidéo.

Ça s’appelle « Clips » et comme son nom l’indique cette fonctionnalité permet de partager des extrais très court de 5 à 60 secondes.

Ces clips sont partageables sur la chaine du créateur. Particulièrement utile pour les chaine de gaming avec des vidéos de live très longue. Elles permettront de faire comme Twitch et extraire juste un highlight ou 2.

Ce qui est ici intéressant c’est qu’il s’agit de clips aussi partageables en externe à YouTube. La fonctionnalité marche exactement comment la fonction de partage habituelle d’une vidéo Youtube. Vous choisissez votre morceau de vidéo et ensuite vous pouvez l’embed dans un site, la partager sur un RS (Twitter, Facebook)…

La fonctionnalité Clips est actuellement disponible en version alpha limitée. Elle n’est activée que sur un nombre limité de chaînes.

Lien pour en savoir plus

Snapchat achète l’entreprise Ariel AI

On le sait Snapchat est une plate-forme innovante. C’est souvent le réseau social qui lance les modes de demain.

Ces dernières années Snapchat investit beaucoup sur la réalité augmentée.

La plate-forme a des filtres en réalité augmentée de qualité et souvent bien plus variés que ce qu’on peut trouver aujourd’hui sur d’autres plates-formes.

Maintenant Snapchat s’attaque à l’intelligence artificielle au service de la réalité augmentée.

En effet CBNC, la maison-mère de Snapchat a annoncé le rachat d’une entreprise britannique Ariel AI spécialisée en intelligence artificielle.

Snapchat continue donc sur sa lancée.
En décembre dernier la plate-forme avait annoncé la création d’un fond de 3,5 millions de dollars pour la réalité augmentée.

L’entreprise rachetée, Ariel AI, a été fondé à Londres en 2018 par des anciens de Google et Facebook.

L’entreprise par exemple développe une technologie de modèle 3D d’une personne afin de l’utiliser pour des essais de vêtements ! C’est l’avenir du shop en ligne.

La plate-forme Snapchat veut continuer de développer les liens entre des données de localisation notamment avec le rachat de l’entreprise Street Scred et l’amélioration de sa réalité augmentée.

On se souvient déjà de la fonctionnalité locale Lenses qui vient d’être lancé et qui permet de peindre virtuellement des murs d’une rue.

Instagram vient de lancer un nouveau tableau de bord professionnel

Instagram souhaite offrir une vue d’ensemble plus simple et didactique de ses différents outils dédiés aux comptes professionnels et créateurs.

Depuis quelques jours vous pouvez accéder à un Dashboard professionnel qui réunit les différentes fonctionnalités disponibles.

Vous pouvez accéder à ce tableau de bord depuis votre compte avec un petit bouton situé en haut de l’écran.

Pas de grosses nouveautés sur les informations disponibles mais par contre c’est vrai que c’est beaucoup plus lisible.

Analyse de vos performances

On voit une courbe du nombre de comptes atteints sur les 30 derniers jours. Quand vous cliquez dessus vous pouvez accéder à une vue plus détaillée de vos performances statistique.

Des outils pour développer votre business

Gestion de publicités, les outils d’approbation de contenu de marques, la gestion des réponses enregistrés… Et puis en fonction des typologies de comptes vous avez accès à votre configuration d’Instagram Shopping et des fonctions commande de repas.

Des ressources dédiés aux professionnels

Suivre @instagramforbusiness et un lien sortant vers les ressources de Facebook.

TikTok interdit aux moins de 13 ans en Italie

Les réseaux sociaux en France par exemple sont interdits aux moins de 13 ans.

Mais on le sait, il est souvent très compliqué d’empêcher des enfants de moins de 13 ans de se créer un compte sur les réseaux sociaux.

Il n’y a que les parents qui puissent surveiller ça.

Il existe donc un flou sur la responsabilité d’une plate-forme si un enfant de 10 ans se créé un compte sur celle-ci.

Un drame en Italie vient peut-être de faire bouger les choses.

En Sicile une fille de 10 ans est morte asphyxiée en participant au jeu du foulard sur TikTok.

Elle avait pu se créer un compte.

Au-delà de ce drame c’est surtout les choses qui risquent de changer en Italie qui sont intéressantes.

Le gouvernement italien a dû réagir très vite, car cet incident a suscité une forte émotion chez nos voisins transalpins.

Et l’Italie annonce avoir provisoirement bloqué l’accès de TikTok aux utilisateurs qui ne sont pas en mesure de prouver qu’ils ont l’âge minimal requis pour pouvoir s’inscrire sur l’application.

En gros ce que ça pourrait changer, c’est que au lieu aujourd’hui de seulement déclarer l’âge qu’on a, il faudrait maintenant pouvoir le prouver pour pouvoir s’inscrire.

TikTok a rappelé que la sécurité de sa communauté était sa priorité absolue et qu’elle était à disposition des autorités italiennes pour l’enquête.

C’est peut-être un vrai changement dans la manière d’appréhender l’âge limite sur les réseaux sociaux, et l’utilisation que les mineurs peuvent faire de ses plates-formes.

Reste à savoir comment on peut justifier de son âge auprès d’une entreprise privée. Est-ce qu’il faudra photocopier ou scanner ses papiers identités ?

Twitter lance Birdwatch : son collectif anti fake news

Depuis plusieurs mois, Twitter est en guerre contre les fake-news. Après avoir supprimé des milliers de comptes, dégagé Donald Trump, la plateforme propose aujourd’hui une approche participative pour responsabiliser ses utilisateurs contre la propagation de fausses informations sur sa plateforme.

Avec BirdWatch, les Twittos ont la possibilité d’identifier les Tweets qu’ils jugent trompeurs et de soumettre à la communauté un ensemble de contre arguments étayés.

Si le tweet est signalé plusieurs fois et qu’il y a un consensus de la communauté Birdwatch, les tweets originaux seront annotés comme étant faux ou trompeurs et une liste de contre arguments sera disponible en dessous de chaque fake news.

Après la suppression du compte Twitter de Donald Trump la plateforme s’était retrouvée embarquée dans une polémique soulignant le caractère unilatérale et autoritaire de la décision.

Aujourd’hui Twitter semple vouloir commencer à déléguer une partie de la responsabilité à ses communautés.

Birdwatch est né d’une consultation large auprès de plusieurs centaines de Twittos. Le réseau social a mené « plus de 100 entretiens qualitatifs avec des personnes de tous les horizons politiques », afin de connaître leurs feedbacks et récolter leur soutien au sujet de Birdwatch.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Ego Marketing : Non, vous n'êtes pas l'audience cible !

Épisode 526 : Thérapie de groupe ce matin :

On va tous respirer profondément et répéter ensemble : « Non, Je ne suis pas mon audience cible. » « Non, je ne suis pas mon audience cible. » Félicitations, vous avez franchi l’une des premières et les plus importantes étapes du social media marketing. Vous avez admis que vous n’êtes pas votre propre client. Que vos goûts, vos usages, vos habitudes sur les réseaux sociaux ne sont pas ceux de votre audience cible.

Ce n’est pas parce que vous n’utilisez pas Facebook ou Twitter, par exemple, que votre public cible ne le fait pas. 

Combien de fois entend-on : « mais plus personne n’utilise Facebook en 2021 ! » pourtant Facebook est le réseau social numéro 1 en France. Combien de fois a-t-on entendu « Perso, je ne regarde jamais de Live sur Instagram. Je vois pas l’intérêt. » Pourtant, les Iives ne se sont jamais aussi bien portés.

La manière dont nous utilisons les RS, nos goûts, nos préférences, nos habitudes n’ont aucun intérêt. Seule compte ce qui se passe du côté de nos audiences cibles.

Gare à l’ethnocentrisme !

Voir le monde et sa diversité à travers le prisme privilégié et plus ou moins exclusif des idées, des intérêts et des archétypes de notre communauté d’origine.

Aujourd’hui on va faire un petit peu d’ethnologie ou d’anthropologie puisque penser que les pratiques de tout le monde sont les mêmes que les siennes c’est être un petit peu être ethnocentré.

L’ethnocentrisme a été introduit par le sociologue William Graham Sumner, il fut le premier professeur de sociologie de l’université de Yale.

Il a introduit le concept d’ethnocentrisme. Pour lui c’est : « voir le monde et sa diversité à travers le prisme privilégié et plus ou moins exclusif des idées, des intérêts et des archétypes de notre communauté d’origine, sans regard critique sur celle-ci ».

En gros ce qu’il veut dire c’est qu’on a tendance à voir le monde à travers un prisme. Et on imagine le reste du monde par rapport à nos habitudes, nos pratiques ou celle de ceux qui nous ressemblent.

Et c’est très souvent ça aussi en marketing !

Ça pousse d’après lui à : « Surestimé le groupe raciale, géographique ou national auquel on appartient, aboutissant parfois à des préjugés en ce qui concerne les autres peuples. »

Effectivement on peut reporter ça au marketing, puisqu’on a tendance à penser que notre manière de faire et celle de tout le monde.

On pense que si ça nous parle à nous ça parlera aux autres.

Ce concept est quasi universel et il a été repris par de nombreux anthropologue sociologue comme par exemple Claude Lévi-Strauss dans ses recherches.

Donc pas de panique c’est un premier réflexe normal pour la plupart des êtres humains.

Maintenant on peut se poser la question de comment éviter cet écueil ?

Les dangers de l’ego marketing

L’ego marketing peut être expliqué très simplement : lorsque vos efforts marketing concernent davantage vous-même, votre marque ou même vos produits que les personnes à qui vous essayez de les vendre. 

Définir ses personas social media

Créer un persona vous permet de comprendre la logique de vos consommateurs et de vos audiences cibles. Identifier avec précision leurs problématiques, leurs freins, leurs habitudes de consommations, leurs usages des réseaux sociaux et leur mode de pensée…

Il s’agit ici de définir l’identité type de votre persona marketing. Concrètement, vous allez ici rédiger un véritable portrait robot de votre persona marketing en répondant aux questions suivantes :

⁃    Nom, Age, lieu, profession⁃    Quels sont ses besoins ? Quelles sont ses frustrations ?⁃    Quel est son usage des réseaux sociaux ? Sur quelles plateformes ? A quelle fréquence ? 

Laisser de la place à l’empathie

L’une des erreurs les plus courantes que l’on commet lors de l’identification d’un public cible est de supposer que nous sommes le groupe démographique. C’est faux !

L’empathie est tout simplement la capacité à se mettre à la place de l’autre afin de comprendre son mode de fonctionnement, ses pensées et ses émotions

Comment concevoir ses audiences cibles en social media

Questionnez vos clients

L’un des moyens les plus efficaces pour définir vos personas est d’écouter vos clients actuels.

Parlez avec vos équipes internes

Interrogez vos équipes commerciales ! Ce sont probablement les plus aptes à vous donner des informations sur vos personas. En effet, ce sont elles qui sont en contact direct avec les prospects et clients. Les forces de vente ont donc une connaissance précise des freins et motivations de vos personas.

Appuyez-vous sur la data !

Utilisez les outils digitaux pour créer vos personas ! Si vous avez déjà des clients, développer vos personas sera beaucoup plus simple. Vous pouvez vous appuyer sur les données que vous avez déjà concernant leurs informations démographiques, leurs habitudes de consommation et les retours clients afin d’identifier les similarités et construire vos profils types de clientèle.

Apprendre à connaitre ses cibles dans la durée

Ecouter avant de dire

Poser la question à vos audiences

Test and Learn

Pour en revenir aux usages social media…

Formats, fonctionnalité et créa

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

TikTok Creative Lab : Une mine d’inspiration pour les marques

Épisode 525 : TikTok For Business vient tout juste de lancer sa revue trimestrielle « Pour Toi » à destination des marques et ça dépote. La plateforme y propose une sélection d’inspirations créatives basées sur les dernières tendances TikTok.

Concrètement il s’agit d’un magasin en ligne qui chaque trimestre revient sur les tendances créatives émergentes et offre un éclairage bienvenu sur la culture pop des année 2020. La culture TikTok.

La première édition de magasine s’appelle « sound on ». Sous la forme de plusieurs articles bien étayés, les équipes créatives de TikTok décryptent les tendances musicales qui se développent et qui prennent vie sur TikTok.

Quelques chiffres en entrée

  • 2 milliards de téléchargements de l’application (comme Facebook, WhatsApp, Instagram et Messenger)
  • 689 millions d’utilisateurs actifs mensuels dont 11 millions en France (+7 millions)
  • Un public majoritairement féminin (60/40)
  • 41% des users ont dans les 16-24
  • 52 min par jour passées sur l’application
  • 270 millions de contenus créés

——

Comment TikTok est devenue la station de radio du monde

TikTok a révolutionné la façon dont la musique est découverte en ligne en la simplifiant radicalement en un « Son » de 15 secondes.

Au grand drame des amateurs d’album et de titre format 3min30sec, la musique est désormais de taille réduite, transformable et virale.

La plateforme décrypte ici cette tendance de fond qui a un impact sur toute les communautés : les marques, les consommateurs, les producteurs, les éditeurs et les artistes.

L’article souligne l’incroyable force de découvrabilité que TikTok offre à toute l’industrie musicale. Aujourd’hui, TikTok est devenu incontournable pour les artistes. 

De la Gen Z à la Gen T

On entend beaucoup de choses sur les utilisateurs de TikTok. Et souvent, on associe ce groupe unique et diversifié à un seul adjectif : jeune.

Même s’il est clair qu’une grande partie du public de TikTok appartient à la génération Z, la plateforme explique que l’on ne peut pas résumer les caractéristiques des utilisateurs uniquement en fonction leur âge.

En réalité, la génération T (pour TikTok, bien sûr) n’a pas d’âge.

Sur TikTok, la mentalité est un facteur plus important que l’aspect générationnel et, quel que soit leur âge, les utilisateurs partagent les mêmes valeurs et comportements. 

L’attitude est positive et ouverte.
La génération T est inclusive : elle apprécie la différence, l’imperfection et l’excentrique.

La nouvelle Fandom

Le dossier, se penche sur l’évolution de la notion de fan à l’ère TikTok.

Les artistes qui sortent du lot sur la plateforme sont des héros à part entière que les fans et les créateurs peuvent incarner, assimiler et ensuite retransmettre. Le principe de viralité propre à la plateforme pousse encore plus loin les limites du fandom.

Les fans se rapprochent plus que jamais de leurs idoles : ils reprennent leurs titres, imaginent des danses originales sur leur musique et reprennent les attitudes et les vêtements de leurs pochettes d’album.

Pourquoi les DNVB sont les bons élèves en social media ?

Episode 516 : L’année 2020 et ses deux confinements aura vu s’accentuer l’écart entre deux écoles.
D’un côté les marques traditionnelles vendues en boutique et s’appuyant sur un modèle B2B2C et de l’autre les DNVB, des marques 100% digitales, qui vendent en digital et qui fédèrent des audiences fidèles et engagées sur les réseaux sociaux.
Si je vous dis Bergamotte, Jimmy Fairly, Le Slip français, Tediber, Horace… Ce sont toutes des DNVB.

C’est quoi les DNVB

Les Digital Native Vertical Brands sont un modèle de marque D2C (Direct to consumer) et B2C (Business to consumer), née sur internet et construite de manière verticale.

Si le terme est rentré dans le langage courant il est en réalité tout neuf. Il a été utilisé la première fois en 2016 pour parler de la marque de vêtements Bonobos.

A l’origine les DNVB sont nées en ligne pour vendre exclusivement en ligne en s’appuyant sur la force des réseaux sociaux et donc en s’adressant principalement à une cible de millenials.

Depuis le modèle a muri. Les DNVB vendent aussi bien en ligne qu’hors-ligne et elles sont parvenues à élargir leur marché initial à d’autre pendants de la population.

——

Les DNV se sont développées sur un principe de smart cost

Des marques bien souvent mono produit au début. Comme Tediber qui ne vent qu’un seul matelas par exemple, ou le slip Français qui initialement ne vent que des slips.

Les DNVB se sont surtout des marques qui se passe d’intermédiaire et font donc de la vente Direct to Consummer.

——

Les DNVB trustent sur les RS

Une étude proposée par Hype Auditor porte sur un panel de 298 Digitally Native Vertical
Brands françaises.

75% des DNVB ont moins 50K
followers … seuls 14% ont moins de 5K
followers.

Les DNVB investissent
nettement sur Instagram car ce canal est
en adéquation avec leur ADN de marque

Un peu plus de 10% des marques ont plus de 100K followers avec une seule marque (@Sezane) qui dépasse le million (avec 1,6 M de followers).

Budget d’influence marketing moyen 80k/ an en moyenne sur Instagram.

Storytelling

Les DNVB sont digitale Native et le storytelling entrepreneurial fait partie de la stratégie de fidélisation

Justine Huteau et Respire
Tout le monde connait le storytelling de Guillaume Gibeaut et le Slip français

Avant une campagne de communication démarrait à la commercialisation du produit, avec les DNVB elle démarre bien avant. Le démarrage du projet la constitution des équipes, les maquettes, la campagne de crowdfounding… Les DNVB ont changé le media plan de base d’un lancement de produit.

Se nourrir de son audience

Des marques qui se nourrissent de leurs audiences pour faire évoluer leur offre

La stratégie est presque toujours la même.
Générer une première communauté et collecter des data.

Sur cette base les marque font évoluer leur offre de façon super agile pour ensuite compléter leur offre ou l’adapter aux usages.
Quand Tediber lance des coussins à mémoire de forme. La marque a au préalable écouté ses audiences et réalisés que le sujets oreillés revenait fréquemment chez ses audiences et qu’il y avait une opportunité.

——

Le Why

Les DNVB mettent leur why au coeur de leurs piliers de contenu et passent de la promesse à la preuve

JHO (contraction de juste et honnête) vous promet des protections hygiéniques clean chez vous tous les mois

1083 vous promet des Jeans et Chaussures fabriqués en France à moins de 1083 km de chez vous

Experience Client

Les DNVB ont instauré l’expérience client au rend de religion

Puisqu’elles proposent une expérience direct to consommer… L’intégralité de l’expérience client est entre leur main.

culture magasin vs culture data.

——

UGC

Les DNVB laisse une place importante au contenu UGC par ce qu’il rapporte de la preuve sociale

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

L'influenceur est mort, vive le créateur de contenu !

Épisode 514 : L’agence Reech qui travaille dans le marketing d’influence a sorti une grosse étude sur l’influence marketing en 2020. C’est un petit peu un bilan de l’année et ça permet de faire le point sur l’état de l’influence marketing sur les réseaux en France.

Les influenceurs sur les réseaux sociaux deviennent des relais de visibilité de plus en plus prisés par les entreprises. Le marché mondial du marketing d’influence connaît une très forte croissance ces dernières années. Selon un étude Statista, il pesait déjà plus d’un milliard de dollars en 2016. Mais en l’espace de 4 ans, son chiffre d’affaires mondial a été multiplié par près de quatre pour atteindre 7 milliards de dollars en 2020.

L’émergence de ce nouveau marché a attiré de nombreuses entreprises spécialisées dans la gestion de la relation entre les marques et les influenceurs. Entre 2016 et 2019, le nombre de plateformes et d’agences dédiées à ces activités est passée de 300 à plusieurs milliers.

Parmi celle-ci il y a la plateforme Reech qui chaque année propose une étude poussée sur l’influence Marketing en France. Une étude qui permet d’y voir plus clair sur les influenceuses et influenceurs français.

Étude Statista

Étude agence Reech

Méthodologie

L’enquête se baseSur un questionnaire transmis à 1423 influenceurs, mais qui sont tous géré par l’agence Reech.

Donc cela permet de poser une base de réflexion, mais l’échantillonnage n’est clairement pas scientifique.

Profil

Ils ont 30 ans en moyenne, et 75 % d’entre eux sont des femmes.

96 % d’entre eux se lance pour partager leur passion. On est donc sur un profil de personnes qui n’est pas professionnel à la base.

D’ailleurs 39 % sont des salariés. Il y a un premier chiffre étonnant qui arrive : pour 15 % d’entre eux l’influence est leur activité principale.

Seulement 15 %, ce n’est rien du tout. Ça veut quand même dire qu’on a 85 % de ses influenceurs pour qui l’influence n’est qu’une activité complémentaire.

L’influence Marketing se porte bien et l’année 2021 s’annonce fleurissante

En 2020, 81% des créateurs ont effectué au moins un partenariat cette année.
L’étude explique qu’en 2020, 51% des créateurs ont reçu plus de demandes de partenariat qu’en 2019. 47% affirment avoir été davantage contactés en direct par les marques. La moyenne de la rémunération des partenariats est en hausse de 15%.

——

On ne dit plus influenceur on dit créateur de contenu

67% des influenceurs préfèrent qu’on les appelle créateurs de contenu.
96% se lancent dans l’influence pour partager leur passion.

——

Quel est le profil type des influenceuses et influenceurs français ?

La moyenne d’âge des créateurs de contenus est de 30 ans et 74% sont des femmes.

——

De quoi ils parlent ?

Les sujets Lifestyle notamment mode et beauté sont les 2 principales thématiques abordées. Plus de 40% des créateurts de contenu parlent de ces sujets Lifestyle.

Le voyage est toujours un classique, 36% des créateurs en parlent en 2020 et ce malgré un confinement mondial.
36% parlent de food.

Les confinements ont aussi favorisé les sessions déco et bricolage, qui passent de 17% à 20%.

Et les causes d’intérêt public sont aussi plébiscitées avec des partenariats rémunérés ou non. Parmi les créateurs ayant réalisés des partenariats en 2020, 47% ont réalisé au moins un partenariat d’intérêt public. Un peu plus de la moitié (56%) de ces partenariats d’intérêt public étaient non rémunérés.

3% des influenceurs parlent de sujets business et entrepreneuriaux.

——

Comment ils collaborent avec les marques ?

Les influenceurs sont des passionnés, sans passion il est dur de créer des contenus de façon régulière et percer.

Les partenariats avec les marques n’ont pas baissé. 81% des influenceurs ont effectué au moins 1 partenariat cette année et 51% ont reçu plus de demandes que l’année dernière. Il y-a également eu davantage de contacts directs entre marques et créateurs de contenus

Les influenceurs privilégient les partenariats sur le long terme et ceux à forte valeur ajoutée.

Quelques pratiques : production de contenus, organisation de concours, co-création…

Ils sont également sélectifs et n’hésitent pas à refuser certains partenariats. Les 3 principales raisons de refus sont :

Le créateur de contenu n’aime pas le produit ou ne croit pas en lui (65%)
Le créateur de contenu et la marque ont des valeurs incompatibles (55%)
Le créateur de contenu n’aime pas ou n’a pas d’affinité avec l’entreprise (46%)

——

Instagram est la plateforme numéro 1 de l’influence marketing !

Sans surprise, Instagram est toujours le réseau où les influenceurs sont les plus actifs. 94% des créateurs de contenu y sont actifs.

Suivi par Facebook qui rassemble 39% des créateurs.
Fait étrange, le Blog est toujours bien vivant et reste dans le top des plateformes utilisées.

La grosse nouveauté de 2020, est a chercher du côté de TikTok. 41% des influenceurs se sont inscrits sur TikTok en 2020.
Mais le réseau ne représente que 4% des demandes de partenariats avec les marques.

———

Combien ils gagnent ?

La gestion d’une communauté est généralement une activité annexe pour les influenceurs mais, seulement 15% des créateurs de contenus font cette activité à plein temps.

Malgré la crise, la rémunération moyenne des partenariats poursuit sa hausse.
75% des partenariats rémunérés restent en dessous de 500 Euros.

——

L’amplification des actions d’influence marketing est l’une des tendance fortes de 2021

L’amplification des contenus, c’est la capacité pour un marque de faire de l’achat média directement sur le contenu de l’influenceuse et influenceur au nom de celui-cI.

Elle permet au marque d’augmenter la portée organique initial du cérateur de contenu pour étendre la visibilité du contenu.

C’est une tendance qui s’est systématisée aux États-Unis à tel point que les annonceurs investissent désormais le même budget en rémunération influenceur qu’en amplification.

En 2020, 45% des influenceurs français ont déjà participé à des partenraiats avec amplification publicitaire.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Social Media x SEO : quand les disciplines se complètent pour le bonheur des marques

Épisode 509 : Le débat est vieux comme Facebook et la question a déjà été tranchée il y a fort longtemps. Le social media n’a pas d’impact direct sur votre SEO, enfin pas sur le référencement naturel de votre site, mais dans les SERP c’est une autre histoire !

En 2021, les disciplines n’auront jamais été aussi étroitement liées. Les moteurs de recherche des réseaux sociaux se complexifient, les profils réseaux sociaux trustent les premières places de Google et Google vient d’annoncer qu’il allait désormais indexer un certain nombre de contenus social media additionnels.

Les réseaux sociaux n’ont pas d’impact direct sur le ranking de votre site Internet mais un impact important sur la visibilité de votre marque dans le moteur de recherche

Vos profils sociaux influencent définitivement le contenu de vos résultats de recherche. En fait, les profils de réseaux sociaux figurent souvent parmi les meilleurs résultats dans les listes de recherche de noms de marque.

Ce que l’on constate aujourd’hui :

Sur Facebook
Si vous recherchez le nom de votre marque sur Google Images il y a fort à parier que vous tombiez sur des images de votre compte Facebook. En effet certaines d’entres-elles y sont référencées. C’est du netlinking direct !
J’ai fait le test en tapant Ipone par exemple et j’ai trouvé la dernière photo de couverture que l’on a mise à jour idem pour Espace Emeraude, en recherchant Espace Emeraude Facebook, je retrouve sans trop de mal plusieurs contenus.

Sur Pinterest
On avait déjà abordé les atouts de Pinterest en terme de netlinking, c’est le seul réseau connu sur lequel on peut intégrer à chaque post un lien sortant, ce qui forcément peut générer du traffic direct vers votre site, donc traffic = SEO.

Sur Youtube
Alors tout le monde ne le considère pas comme un réseau… MAIS il n’en reste pas moins et comme tout bon produit 100% Google, ses contenus sont très bien indexés et intégrés aux moteurs du monde entier

Sur Linkedin,
A la surprise générale, les SERP peuvent parfois faire ressortir votre page entreprise Linkedin au dessus de votre site web ou de votre blog d’actualités.

Pour s’en convaincre une petite recherche rapide sur le mot clé JUNIQE.

La marque de décoration française. En 1ère page de Google on y trouve un board Pinterest et le lien direct vers la page Facebook de la marque.

Même chose évidemment avec le Slip Français.

Sur la 1ère page de Google on retrouve la page Facebook de la marque ainsi que son compte Linkedin.

Quelques astuces pour faire remonter ses profils médias sociaux dans le Moteur de recherche

1 – Réfléchir SEO dans le nom de ses profils et ses bios

2 – Soigner ses légendes et le nom de ses fichiers images

3 – Utiliser la force de Pinterest

Google va référencer les vidéos Instagram et TikTok

Pour aller plus loin le contenu social media lui même est aussi de plus en plus référencé dans Google. On pense forcément à Google Image qui embarque avec lui un paquet de contenus issus de Pinterest pas exemple.

Plus fort, fin Décembre 2020, Google annonçait procéder à un certain nombre d’ajustements sur son application mobile pour désormais afficher les vidéos Instagram et TikTok.

Cela ressemble très fortement à l’intégration des tweets dans Google. Cette fonctionnalité est disponible depuis 2015 et affiche directement dans le moteur de recherche un certain nombre de tweets en accord avec vos requetes.

Il en sera donc bientôt de même avec les vidéos Instagram et TikTok qui auront la particularité de pouvoir être lu directement au coeur du moteur de recherche sans basculer sur la plateforme social media.

Pour l’heure, la fonctionnalité n’est disponible qu’à un nombre restreint de personnes et uniquement pour certains mots clés.

source

Les contenus vidéos issus de Facebook et Twitter sont déjà largement référencés dans l’onglet vidéo de Google

Si vous cherchez Le Super Daily dans l’onglet vidéo de Google vous tomber sur des vidéos issus du site web lesuperdaily.com mais aussi beaucoup de contenu en provenance de Youtube et Facebook.

Intégrer correctement vos # de marque dans vos tweets

AUjourd’hui google intègre des tweets sur certaines recherches de # . Par exemple si je tape #socialmedia, je tombe en première position sur un tweet de Patrice Hillaire ! Bien joué Patrice !!
On remarque là une fois de plus une corrélation entre les 2 univers mais on voit surtout que la recherche par # qui est largement démocratisée dans le monde et le sera encore plus pour les générations futures, permet de se positionner à la très convoitée première place de google avec … un tweet —

Peut on imaginer le référencement prochain des guides Instagram ?

Si il y a un sujet autour des contenus vidéos on peut aussi parler du référencement des contenus texte dans le moteur de rceherche.

A ce titre les guides Instagram offrent sur la papier tout ce qu’il faut pour être une référencables à l’avenir par Google : beaucoup de texte, une URL ses friendly, une version desktop… Peut-être une feature à l’avenir…

——

De son côté Instagram fonctionne de plus en plus comme un moteur de recherche et intègre les keywords dans son search

En Novembre 2020, Instagram a annoncé une mise à jour de sa fonctionnalité de recherche qui donne aux utilisateurs la possibilité de rechercher des mots-clés spécifiques, au lieu d’être limités aux profils et hashtags.

Ce n’est peut-être pas la mise à jour la plus «sexy» de la plate-forme, mais c’est une mise à jour qui connfirme un rapprochement entre SEO et SMO.

L’outil de recherche par mot-clé d’Instagram va permettre de trouver des mentions de marque que vous avez peut-être manquées auparavant parce que votre client ne vous a pas tagué ou utilisé le hashtag de votre marque.

Le déploiement de la fonctionnalité est en cours.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi c'est lundi : Nouveauté et belles histoires TikTok, portée Instagram, Telegram et Potus sur Twitter.

Épisode 508 : Bonne année 2021 à tous ! Pour bien démarrer cette nouvelle année on attaque avec un Youpi c’est lundi, histoire de se remettre à jour pour la rentrée. Ce matin on parle de belles histoires TikTok et des changements de règles de communauté de la plateforme, on parle aussi de Telegram qui se renforce, de Twitter qui innove sur le compte du président des États-Unis et de la portée Instagram !

Ton flashback de l’année sur TikTok

Comme les autres plateformes, telles que Spotify, Snapchat ou Instagram, TikTok propose son « Year on TikTok ».

Le Blog du modérateur nous liste ce qu’on retrouve dedans

  • Date de création du compte.
  • Nombre de vidéos publiées dans l’année
  • Votre vidéo la plus vue
  • Votre effet le plus utilisé
  • Votre évolution d’abonné entre janvier et décembre
  • Vos genres de musique préférés
  • Votre type de vidéos préférées

Pour y accéder, dès que l’appli se lance il y a un petit badge qui s’affiche en haut à gauche par dessus la première vidéo qui se lance.
Il suffit de cliquer dessus pour démarrer.

Pour voir à quoi ça ressemble allez sur le hashtag « #YearOnTikTok ». C’est déjà plus de 6 milliards de vues !

Une comédie musicale née sur TikTok prend vie et devient le premier buzz de 2021

Il s’est passé quelque chose de fou sur TikTok pendant ses vacances de Noel.

Alors que les théâtres sont fermés et que les collèges et lycées sont devenues virtuelles, des kids et des professionnels du théâtre collaborent sur TikTok pour créer une comédie musicale à distance : Ratatouille Le Musical.

Cela fait en réalité plusieurs semaines que Ratatouille tourne à fond dans les Charts TikTok. Des compositeurs, chanteurs, acteurs, musiciens, danseurs et scénographes se réunisse pour écrire et interpréter des chansons originales pour une comédie musicale de Ratatouille qui n’existe sur aucune scène, mais qui est vivante et en constante évolution sur TikTok.

Ce qui avait commencé comme un mouvement spontané et viral s’est finalement transformé en réalité le 1er Janvier.

La comédie musicale Ratatouille de TikTok, réalisée par des fans, est passé des médias sociaux à la scène.

Le 1er Janvier, Ratatouille: The TikTok Musical a fait ses débuts en tant que véritable spectacle pour un concert d’une nuit seulement.

Une émission en streaming produite par Seaview Productions et TikTok dont les fonds seront reversés à The Actors Fund, qui soutient artistes et travailleurs de l’industrie du divertissement.

En quelques heures c’est l ‘équivalent d’un million de dollars en billets qui a été vendu.

Il n’avait pas tout le faste et le glamour d’une production haut de gamme de Broadway, mais les acteurs étaient filmés chez eux au format vertical évidemment et l’ensemble à plutôt de l’allure.

Vous pouvez toujours obtenir des billets pour le spectacle , qui sera disponible jusqu’à 19 h HE le 4 janvier. Je vous recommande fortement de le vérifier. Ca coute 5 dollars.

TikTok interdit la vente multi-niveau

Je ne sais pas si tout le monde voit ce qu’est la vente multi-niveau ?
Ça ressemble aux principes des ventes pyramidales qui la plupart du temps sont une forme d’escroquerie. (Méthode de Ponzi)

En gros, c’est un réseau de vente, où chaque client devient un vendeur. Il faut être parrainer pour entrer dans le système, et ensuite on touche quelque chose à chaque fois qu’on enrôle un nouveau revendeur ou sur des nouvelles ventes.

En général, il y a seulement 1% des personnes qui travaillent dans ces structures qui gagnent de l’argent.

Et le 15 décembre dernier TikTok a annoncé interdire ce système sur sa plateforme.

On retrouve cette pratique par exemple sur Facebook, dans des groupes privés.

Ce qui se passe souvent c’est que les personnes rentrent et se font livrer des articles à revendre pendant un an. Et au final vous n’arrivez jamais à les revendre et vous vous ruinez.

Sur TikTok le phénomène a explosé durant le confinement et depuis le début de la pandémie.

Sur les réseaux, la résistance se forme !
Un groupe de plus de 600k personnes dénonce cette pratique sur Reddit. On retrouve ça aussi sur Youtube.

Sur TikTok il existe déjà un hashtag « #antimlm » avec plus de 34 millions de vues.

TikTok passe donc à la vitesse supérieure, et change ses règles de la communauté pour interdire cette pratique sur la plate-forme.

Biden n’héritera pas des followers complotistes de Donald Trump

Aujourd’hui, les États-Unis sont dans une phase de transition entre l’administration Trump et celle de Joe Biden, avant l’investiture du président élu, qui se fera le 20 janvier. Et naturellement, les comptes Twitter institutionnels seront bientôt contrôlés par la nouvelle administration. Dont le fameux @potus

Saut qu’aujourd’hui parmi les 33 millions de followers du compte @Potus il n’y a pas que du bon.

Twitter informera les abonnés de ces comptes pour fournir le contexte que le contenu sera archivé et leur permettre de choisir de suivre les nouveaux comptes de l’administration Biden. Par exemple, les personnes qui suivent @WhiteHouse seront informées que le compte a été archivé en tant que @ WhiteHouse45 et auront la possibilité de suivre le nouveau compte @WhiteHouse

Ce qu’il y a d’étonnant, c’est que l’équipe de Joe Biden s’est opposée à ce nouveau dispositif de Twitter en rappelant que Obama avait ingérer l’intégralité des followers de la précédente administration.

Trump gardera son compte @realDonaldTrump, mais il ne bénéficiera plus du traitement de faveur des chefs d’État.

Telegram se renforce : monétisation et audio.

Vous connaissez tous Telegram l’application de messagerie, qui se veut indépendante et cryptée, et donc plus sûre. Et qui est surtout Russe.

Telegram avait déjà tenté un premier business pour gagner de l’argent avec le lancement de sa crypto monnaie. La société avait levé 1,7 milliard d’euros à l’époque pour ça. Ce fût un échec !

Le co-fondateur et CEO Pavel Durov explique qu’il faut une centaine de millions de dollars pour faire fonctionner chaque année son entreprise. Et pour le moment c’est lui qui a financé le développement de Telegram.

Telegram se lance donc en 2021 dans la monétisation.

Il existe sur la plateforme de grandes chaînes, des grands groupes de discussion publics, et qui aujourd’hui affichent déjà de la publicité !

Telegram veut sa part du gâteau !

Aujourd’hui, ces chaînes passent par des plateformes de publicités tierces. Et les publicités sont postées comme de simples messages.

Telegram souhaite donc monter sa propre plateforme de publicités, à la manière d’un Facebook.

Cependant la plate-forme ne souhaite pas mettre de la pub dans les chats, ou les groupes privés. Mais seulement les grands groupes publics.

En parallèle, Telegram a annoncé une nouvelle fonctionnalité, un mode de chat audio va faire son apparition !

L’appli continue son développement et cherche toujours son auto-financement.

Chute de la portée Instagram ?

La portée Instagram serait en baisse et face à la gronde des créateurs, Instagram offre des cours particuliers

Rachel Reichenbach
@rainylune / 75k followers

Elle en parle dans un super article sur son blog

La chose la plus importante que j’ai apprise est que l’algorithme d’Instagram vous récompensera ou vous punira en fonction de votre utilisation de l’application dans son ensemble. Il y a plus de 500 facteurs différents, mais cela prend beaucoup plus en compte que les likes, les vues, les commentaires. L’algorithme classe votre publication spécifique en tenant compte de votre utilisation d’Instagram dans son ensemble .

Les réels sont à intégrer de toute urgence à votre stratégie Instagram

Si vous ne publiez pas au moins 1 réel par semaine, l’algorithme va punir tous vos messages.

Si vous postez un réel par semaine et des messages normaux le reste de la semaine, tous vos posts pour cette semaine verront un engagement plus élevé.

Instagram veut que vous utilisiez toutes leurs fonctionnalités. Souvent et beaucoup.

3 posts in feed par semaine
8 à 10 stories par semaine, de préférence 2+ par jour
4 à 7 reels par semaine
1 à 3 IGTV par semaine

Autre truc la régularité

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi c'est lundi : Des reels sur TIkTok, Galères pour Markito, News Twitter, Rumble, Linkedin et Pierre Niney

Épisode 501 : Au menu ce de début de semaine : News Facebook pour contrer TikTok, Le géant bleu VC la loi antitrust, Twitter annonce de jolies choses, Rumble, refuge des pro-trump, nouveautés admin Linkedin et Live de Pierre Niney X Sea Shepherd.

Facebook envisage une nouvelle option pour renforcer la pression sur TikTok.

Cette fois en permettant aux utilisateurs d’Instagram qui publient des Reels de les cross poster sur Facebook.

C’est une info qui nous vient d’Alessandro Paluzzi. Il a plongé dans le codes d’Instagram et découvert une fonctionnalité sans doute à venir permettant de choisir la publication de ses reels dans Facebook.

Cela pourrait indiquer de nouvelles opportunités de promotion Reels sur Facebook, augmentant considérablement votre audience potentielle. Imaginez un panneau de sélection Reels dans le fil d’actualités ou une liste de Reels dédiée dans Facebook Watch.

Cela pourrait offrir Reels à un public beaucoup plus large, et sans doute freiner la croissance de TikTok en empêchant les utilisateurs de Facebook de dériver.

Est-ce un exemple de comportement anticoncurrentiel?

Ça chauffe pour le groupe Facebook

Mercredi dernier, la Commission de la concurrence américaine s’est jointe aux procureurs généraux de 48 Etats et territoires Américains pour déposer une plainte contre Facebook, qu’ils accusent d’abuser de sa position dominante et dessus poches bien pleines pour évincer la concurrence.
Il faut rappeler que plus de la moitié des Américains se connectent à Facebook chaque jour

Dans un communiqué, la Commission. (FTC) assure qu’elle pourrait réclamer, « entre autres choses, la cession d’actifs, soit un désinvestissement sur Instagram et WhatsApp

Selon les autorités, ces pratiques nuisent d’une part aux consommateurs en leur laissant moins de choix et en amenuisant la protection de leurs données privées.
Et d’autre part aux annonceurs en ne leur laissant pas d’autres solutions pour placer leurs publicités.

Facebook a, de son côté, accusé le gouvernement américain de vouloir réécrire l’histoire : 

« Les lois antitrust existent pour protéger les consommateurs et promouvoir l’innovation, pas pour punir les entreprises qui ont du succès

Quelle est la probabilité que la cour ordonne vraiment un démantèlement de Facebook ? 
Le cas c’est pas sans précédent aux états unis, notamment avec le démantèlement d’une. Société pétrolière en 1911 et un fabriquant de batteries en 2010.

Twitter annonce une nouvelle fonctionnalité pour partager des tweets dans les stories de Snapchat et Instagram.

Mais que se passe-t-il du côté de Twitter ?

Le RS serait-il en train de s’ouvrir au monde ?

Twitter a annoncé aujourd’hui que les utilisateurs d’iOS pourront désormais ajouter des tweets directement dans leurs snaps

Les plateformes sociales n’ont traditionnellement pas tendance à bien fonctionner ensemble, préférant plutôt garder les utilisateurs dans leurs propres applications.

Mais les tweets sont partagés partout. Twitter s’amusait d’ailleurs sil y a quelques mois du fait que les tweets envahissaient Instagram.

Pour partager un tweet dans votre Snap:

Appuyez sur l’icône de partage sur un Tweet
Sélectionnez l’icône Snapchat en bas du menu de partage pour créer l’autocollant
Une fois partagé, le Snap renverra au Tweet sur Twitter où vous pourrez voir toute la conversation

Ça c’est du côté de Snap. Coté Instagram, Twitter teste le même principe avec le partage en story de Tweets. Celui-ci apparaitrait sous la forme d’un sticker.
La source sur le monde

Rumble : Un nouveau refuge pour les militants pro-trump

Depuis la victoire de Biden, et avant même d’ailleurs, les réseaux sociaux et le web en général sont over saturés de contenus pro l’un ou pro l’autre. Depuis la fin de l’élection la désinformation prend un nouveau tournant et ce sont les pro-trump qui continuent de communiquer sur la tromperie, sur les erreurs de comptage…

Face à ce Fléau, Youtube est parfois pointée du doigt pour ne pas assez censurer… Elle a toutefois décidé de démonétiser une publication de la chaîne One America News Network (OANN) qui sous-entendait que Donald Trump avait gagné.

Récemment Youtube comme les autre a renforcé ses mesures contre les commentaires haineux. Ainsi, lorsque tu t’apprêtes à poster un message inapproprié, une popup s’affichera sous la forme d’un avertissement clair : « Gardez les commentaires respectueux ».

Ce durcissement de l’algorithme n’a pas plu aux Donaldos, ils se sont donc donnés le mot pour se barrer tous ensemble chez la concurrence : Rumble.

Cette plateforme d’hébergement de vidéos canadienne lancée en 2013 a la réputation d’être très ouverte en matière de liberté d’expression. C’est pour cette raison que la chaîne OANN a décidé d’y trouver refuge

Rumble est aussi très avantageux pour les créateurs de contenus. En plus de la monétisation classique, les vidéastes peuvent espérer toucher des revenus lorsque leur publication est cédée sous licence aux partenaires de Rumble : MTV, Yahoo, ou encore MSN. Dans notre cas, il y a peu de chances pour que des marques payent pour ce genre de contenus.
Rumble attribue par exemple 100 dollars à chaque vidéo qui fait la Une du site.

Linkedin ajoute enfin des nouveaux rôles d’administrateurs aux pages entreprises

LinkedIn a ajouté de nouveaux niveaux d’accès internes pour offrir plus d’options de gestion.

Super administrateur – Cette nouvelle option fournit un accès principal à toutes les autorisations d’administrateur, y compris l’ajout et la suppression de tous les administrateurs de la page, la modification des informations de la page et la désactivation de la page de votre entreprise.

Administrateur de contenu – Cela permet aux utilisateurs de créer et de gérer le contenu de la page

Curateur – Les curateurs sont en mesure de recommander du contenu à publier par les employés, avec accès à des informations sur les performances.

Analyste – Cela permet de surveiller les performances de la page grâce à des accès aux stats.

cela offrira plus de capacité pour gérer la page de votre entreprise LinkedIn, avec des contrôles spécifiques sur qui peut faire quoi et une séparation plus définie entre les gestionnaires de page de haut niveau et les autres.

Cela pourrait aider à réduire les risques de fausses manips, tout en permettant un plus large éventail de contributeurs.

La flamme, ça ne s’arrêtera donc jamais ?

Samedi sur son compte Instagram, Pierre Niney a fait un live très drôle que je voulais vous partager.

219 500 vues en 24h

Un vrai exercice pratique pour réussir son live, il meuble notamment très bien son introduction jusqu’à ce qu’il y ait assez de monde à le rejoindre.

Roselyne Bachelot est là, Bonjour Roselyne ça va ! C’est faux elle est pas là pour nous ! On est toujours au chômage

Au bout de 30 minutes il commence à bien tailler Jonathan Cohen en balançant des images bien crash de lui puis il l’appelle pour une belle séance de bagarre en ligne, un bon moment 🙂

Ce live n’est pas là juste pour rigoler, c’est un live pour Sea Shepherd dans le but de réclamer des fonds en live et c’est plus de 5673 € qui ont été récoltés.
Il faisait également gagner des cadeaux pour agrémenter le live

Pour retrouver le live
. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Le Found Content va nourrir vos stratégies Social Media 2021 !

Épisode 499 : Les temps sont difficiles pour les marques et les créateurs de contenu.
La guerre de l’attention continue à battre son plein et le besoin en contenu pour nourrir la prise de parole de marque sur les réseaux est de plus en plus soutenue.
J’ai besoin d’être partout et de diffuser du contenu sous tout type de formats : posts, vidéos, stories, vidéos longues, courtes, peut-être même en audio…
Cette année le contexte sanitaire a rapporté une complexité additionnelle. Continuer à nourrir ses prises de paroles en ligne sans avoir la possibilité de sortir de chez soi.
Face à ces enjeux, de nouvelles tendances fortes émergent. C’est notamment le cas du Found Content.

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !