#streetart : de la rue aux réseaux sociaux

Épisode 478 : Aujourd’hui le street art est partout, et pas uniquement dans la rue.
Il est partout parce qu’il est visuel et que cette forme d’art a beaucoup d’influence sur tout ce qui nous entoure. Alors forcément, il se décline jusque sur les réseaux sociaux !

Street Art et Social media : au coeur de l’éphémère

Le street art et les réseaux sociaux font très bon ménage et ce n’est pas pour rien. Le street art est par nature éphémère et en ça il se rapproche fortement des contenus social media. On shoot sur l’instant et on le partage.

Complémentarité entre le street art et les réseaux sociaux

Le Street art est à la portée de tous sans aucune exception, car il est dans la rue. A partir du moment où il est accessible à tous, il est partageable par tous.
Son contenu engagé avec parfois un fort lien avec l’actualité en fait un art extrêmement instagrammable.
C’est là qu’on observe cette complémentarité, les réseaux sociaux archivent le street art comme un musée le ferait pour l’art classique.

#streeetart > 56 millions
#streetartparis > 880 k
#streetartlyon > 70 k
#streetartist > 2 millions

Banksy

@banksy

C’est Probablement l’un des inconnus qui fait le plus parler de lui.
D’ailleurs nous lui déjà dédié un épisode entier du Super Daily le jour où il a volontairement détruit l’une de ses oeuvres qui venait de se vendre 1 Million de dollars.

Si j’en reparle ici brièvement, c’est tout simplement parce que l’on ne peut pas parler street art sans parler de lui.
Pour résumer le personnage, c’est un street artiste révolutionnaire,  anarchiste1, antimilitariste, anticapitaliste et antisystème. 

Banksy reprend les codes des réseaux sociaux dans ses oeuvres pour pointer du doigt les problèmes sociétaux

En Décembre 2018, il proposer un jeu concours Instagram pour dénoncer la mauvaise gestion des migrants arrivant par bateaux
Il a mis en jeu l’une de ses oeuvres sur Instagram. L’oeuvre représentait un bateau en bronze rempli de migrants?
Pour le gagner, il fallait deviner son poids. Bilan des milliers de commentaires et une exposition internationale


Un chaton à Gaza
En 2015, Banksy dessinait un chaton à Gaza.
Quand on lui a demandé pourquoi, il a répondu
« Un habitant m’a demandé : ‘S’il vous plaît, qu’est-ce que ça signifie ?’ J’ai expliqué que je voulais révéler au grand jour la destruction de Gaza en postant des photos sur mon site, et sur Internet, les gens ne remarquent que les photos de chatons. »

Ememem

@ememem.flacking

15,6k abonnés sur Instagram

Est-ce que tu sais ce que c’est que le Flacking ?

C’est un Art qui consiste à boucher les nids-de-poule ou autres dégradations de la chaussée comme des fissures par des carreaux de faïence.

Et Ememem c’est l’inventeur de cette technique. Un lyonnais dont personne ne connait le nom mais dont tout le monde ici connait les oeuvres.

Ememem a installé beaucoup d’œuvres à Lyon mais aussi à Madrid ou Paris. Il appelle son art le « flacking », parce que ces œuvres font comme des flaques d’eau sur les trottoirs.

Pourquoi l’espace public est-il un lieu qu’il est important de se réapproprier et de détourner ?

La question de la fonctionnalité est centrale. On a fait le choix historique de matériaux uniforme et efficaces, contre la pluie, l’usure, pour le confort de la semelle, de la roue de vélo, etc., mais l’espace public a-t-il la seule fonction pratique du passage ? Il n’y a-t-il pas moyen d’imaginer aussi une fonction d’espace de vie ? De s’y poser un peu, et donc d’y apporter de l’art.

Le Street Art récurrent

S’il y a bien un truc que je surkiffe dans le street Art, c’est quand il est récurrent, qu’il t’emmène jouer à cache-cache et que tu le retrouves dans un paquet de ville en France et dans le monde.
Parfois sans même connaître le nom de l’artiste tu créées une affinité avec le style.

TocToc et ses duduss

@bytoctoc
48,8k abonnés
Son truc à lui ce son les duduss, cespetits bonhommes sacrément prognathes, avec une sacrée grande mâchoire. Et ses bonshommes on les retrouve partout, même dans les pentes de Fourvière d’ailleurs. Il reproduit beaucoup de personnages de fiction bien connus mais il est aussi très fort pour utiliser les lieux à son avantage.

La ligue des Duduss
Toctoc a fait une utilisation particulièrement cool des Higlihgts : La ligue 1 et la Ligue 2 des duduss.
Il a organisé un concours interne entre ses duduss pour élire le duduss préféré de son audience.
Le personnage gagnant a été sérigraphié et mis en vente sur son site

A regarder absolument

In The woup

@in_the_woup
1262 abonnés
Encore un lyonnais, qui a affiché ses oeuvres un peu partout son truc à lui, c’est les SUPER MARIO. Il prend Super Mario et il lui fabrique des costumes. Le tout en mosaïque qu’il colle ensuite sur les murs des villes dans des petits coins cachés

Toki_art

@toki_art
1700 abonnés
Lui c’est mon petit coup de coeur du moment, c’est un duo de street artistes lyonnais qui font des collages avec des personnages de fiction en mode cyclopes

—-

La Fresque / Le montumental

Vinie Graffiti

@viniegraff

95 k followers

Vinie Graffiti est originaire de Toulouse.

Elle couvre les murs d’un personnage récurrents que vous connaissez déjà sans doute. Sa femme signature et une « poupée » noire, au corps élancé et dont les yeux ont des airs de manga Japonais.

Ce personnage qu’elle décline comme une figure fétiche, est dotée d’une énorme coiffure afro super colorée et représentée parfois par les branches des arbres alentours.

Sur son Instagram on retrouve une galerie magnifique qui met super bien en avant les dernières fresques monumentales sur lesquelles elle a pu travailler dernièrement notamment en Polynésie.

Son style est reconnaissable notamment grâce à sa façon d’intégrer l’environnement dans son travail

Mantra >

@mantrarea
40k abonnés

Youri Cansell aka Mantrarea Un street artiste et Naturaliste Français

Lui son truc à lui, ce sont les papillons et les animaux géants ultra réalistes.
Il redonne ses droits à la nature sur les murs des villes et c’est superbe.

—-

Nikita Golubev

@Proboynick

107k followers

Le Street Art tient bien souvent à une appropriation de l’espace urbain avec la volonté de ramener du beau ou du poétique là où il n’y a que du terne et du fonctionnel.

Nikita c’est un russe qui pratique justement le dirty Art. Il utilise la saleté pour faire de l’art.

Sa cible de prédilection: Les voitures et autres camionnettes sales dans les rues de Moscou. Là où certains ne voient qu’une épaisse couche de poussière, Nikita voit des toiles qui ne demandent qu’à être travaillées.

Sur son compte Instagram on voit pas mal de vidéo avant après, où on le voit sur le trottoir avec ses pinceaux et ses éponges…

RNST

@rnst_art
21k abonnés

Street artiste Dijonnais

« Inencadrable est l’un des adjectifs qui colle le mieux à la peau de RNST. »

Il peint des personnages masqués pour illustrer les conditions de vie des population opprimées : les clandestins, migrants, ouvriers .;. Il exprime sa colère face à ces situations au travers de son art, de ses pochoirs et ses graffitis.

J’ai kiffé sa série de peintures sur poubelles #poubellelavie

Jerome Mesnager

@jeromemesnager

Jérôme on le connaît pour son bonhomme blanc qui fait penser au mannequin de couture de la pub o’cedar

Acuteart

@acuteart

Une application qui te permet de disposer des oeuvres de streetartists où tu le souhaites en réallité augmentée.

Tu installes l’application et ensuite tu peux jouer avec les oeuvres d’artistes internationaux comme Kaws ou Christo.

250k téléchargements depuis le mois de Mars 2020.

——

StreetArt et marques, un mariage opportuniste

Depuis une dizaine d’années, de plus en plus de marque de luxe parient sur les artistes urbains dans l’espoir de séduire une clientèle plus jeune.

On peut citer : la bouteille de cognac Hennessy colorée par la star JonOne, les bouteilles de Perrier rendues sauvages par Juan Travieso, les boîtes de La Maison du Chocolat graffées par Nasty…

La liste est longue pour, chaque fois, des collections capsules vendues en édition limitée.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Les tendances Social Media 2021

Épisode 475 : Hubspot et Talkwalker ont sorti un gros dossier de plus de 50 pages sur les tendances qui vont animer les réseaux sociaux en 2021.
On a décidé de mettre le nez dedans et d’essayer de vous en sortir ce qui était le plus important. On vous donne bien sûr accès via ce lien à cette étude
Cette étude revient d’abord sur l’année 2020 qui était extrêmement particulière sur les réseaux sociaux aussi dû à la pandémie du COVID-19.
Cette pandémie a initié de nouvelles manières de communiquer, et surtout un niveau de transparence encore jamais atteint par les entreprises sur les réseaux sociaux.

L’engagement des marques

C’est la tendance numéro un pour 2021 que met en avant ce rapport, les entreprises doivent s’engager pour faire la différence.

Malgré les clichés qui peuvent exister sur les plus jeunes, les génération (comme les génération Z ou Alpha) et on l’avait déjà vu dans le passé dans Le Super Daily, ce sont des générations qui sont engagées autour de thématiques de fond et ce sont elles qui décident des tendances de demain.

Ces jeunes génération n’hésitent pas à s’engager autour de sujets politiques, comme l’égalité, l’éducation ou encore la santé mentale….

Ne pas négliger L’impact de la génération Alpha, la génération socialement responsable

Selon cette étude et les clusters de conversations observés cette année, on observe une forte implication des jeunes générations sur les sujets sociaux.

Pour rentrer dans ce moule, les entreprises devront aborder davantage de sujets de société comme la santé mentale, l’éducation, l’évolution des tendances alimentaires, l’inclusivité et la justice sociale, sans quoi elles pourraient perdre en utilité vis a vis de leurs consommateurs.

Ces sujets sont indispensables aux yeux de cette génération Alpha mais aussi de la génération Z qui les précèdent. Cette génération qui a vu ses proches perdre leur emploi pendant le covid ou avoir eux-même des difficultés à trouver un premier emploi. Et il y a de fortes chances qu’ils haussent le ton sur ces sujets dans les années à venir

Ces audiences ont été mobilisées sur les réseaux par leurs youtubeurs préférés notamment avec le mouvement écolo / Eco responsable #onestprêts, on peut parler aussi de greta thumberg. Ils se sont aussi questionnés sur les gilets jaunes, intéressés au mouvement Adama Traoré et bien sûr ils avaient un carré noir au milieu de leur grille insta.

Cependant attention, aller sur ce terrain implique de s’engager, les mots perdent de leur sens si la marque ne s’engage pas.

Exemple de marque : dans la foulée du mouvement Black Lives Matter, Nike a directement embrayé sur sa campagne #UntilWeAllWin et n’hésite pas à se positionner sur les sujets de justice sociale.

L’utilisateur au centre

L’étude relève tout d’abord quelque chose de nouveau. Le remixing, c’est le fait que certaines personnes de votre audience récupère des contenus que vous avez généré pour les réutiliser à sa sauce. (Gif, Filtre en réalité virtuelle)

C’est notamment une plate-forme comme TikTok qui a aussi lancé cette tendance. Puisque sur la plate-forme TikTok il y a quand même un principe de reproduire le contenu de quelqu’un d’autre.

Il faut donc en tant que marque penser à mettre à disposition du contenu et encourager la créativité de ses utilisateurs.

L’étude nous dit notamment : « les contenus générés par l’utilisateur suscite 28 % d’interactions supplémentaires par rapport au contenu de marque classique ».

Il faut donc remettre l’utilisateur au centre de sa stratégie de communication.

Mettre l’utilisateur au centre de sa communication c’est aussi accepter que le conversationnel sur les réseaux sociaux est indispensable.

Vous le savez chez Supernatifs depuis le début on défend cette idée que sur les réseaux les consommateurs et les marques sont sur un pied d’égalité. Ce n’est plus une communication top Down mais une communication où on échange véritablement avec ses clients.

Ainsi 2021 plus que jamais sera aussi l’année du conversationnel.

Les memes

Ce contenu vieux comme le net, est toujours d’actualité et performe encore plus en 2020 et devrait continuer en 2021.

55 % des 13 à 35 ans envoient des memes au moins une fois par semaine ! C’est juste énorme.

Pas toujours facile d’intégrer ce format à sa communication de marque, mais il est possible de se servir des créations de ses utilisateurs et de les partager en Story ou en retweet sur Twitter.

On a déjà parlé des memes ici

La nostalgie

C’est peut-être lié à ce qu’on vit durant l’année 2020 et aux souvenirs qu’on a de l’année 2019 qui était meilleur puisque le Covid n’était pas encore arrivé, mais la nostalgie apparaît comme un thème dominant dans la communication d’aujourd’hui et de l’année prochaine.

L’étude nous précise que l’utilisation de mots-clés liés à la nostalgie a doublé quasiment depuis la fin du confinement.

On voit d’ailleurs un exemple assez criant avec Netflix qui se sert beaucoup de la nostalgie dans sa communication sur les réseaux sociaux.

On retrouve parfois des créas avec du rétro Gaming ou même avec des choses évoquant un passé plus heureux.

Le succès d’une série comme Stranger Things, qui respire à plein nez cette nostalgie des années 80 et séduit une large audience en est l’exemple parfait.

C’est simple, la nostalgie a été mentionné 157 700 fois en lien avec la marque Netflix cette année.

Le Social Gaming

C’est une tendance qui monte déjà depuis quelques temps, nous en avions déjà parlé avec Fred Cavazza dans un ancien épisode il y a plus d’un an.

Le Social Gaming c’est exactement ce qu’on retrouve dans Fortnite, qui est à la base un jeu en ligne autour duquel se développe un nombre d’interactions sociales très important.

Aujourd’hui, les plus jeunes qui jouent à Fortnite se retrouvent sur le jeu pour discuter, échanger, parfois sans même jouer.

On sait aussi que Facebook horizon devrait arriver et déclencher de nouvelles choses, amener le Social Gaming dans une plus grande dimension encore.

On en a déjà beaucoup parlé, mais des plate-formes comme Twitch prennent de plus en plus de place, notamment avec le confinement. Mais on voit aussi YouTube se positionner fortement sur le streaming de jeu vidéo, notamment pour toutes les interactions sociales qui peuvent exister autour.

L’essor des fake news

Les fake news, on en entend parler tous les jours dans les actualités et elles ont même dépassé le stade des réseaux sociaux. Aujourd’hui, c’est d’ailleurs une date anniversaire puisqu’on est en pleine campagne présidentielle Américaine. Le monde traverse une période de précarité sociale et environnementale et il n’en faut pas plus à la désinformation pour s’installer.

On a fait parlé de ce phénomène il y a quelques mois suite à une étude sur le sujet, et les résultats sont dingues.

Des personnes ayant étées exposées longtemps à des fake news les ont jugé plus dignes d’être repartagées même en sachant pertinemment que l’information est fausse.

Aujourd’hui, 28 % des adultes aux États-Unis sont convaincus qu’un vaccin potentiel contre la COVID-19 sera utilisé pour implanter des micro-puces aux citoyens.

Exemple de marque : En décembre 2016, Vinci est victime d’une fausse information et son cours de bourse perd en quelques minutes près de 20 % de sa valeur. L’information, relayée sur les réseaux sociaux et par une agence de presse est fausse, mais fait partie d’une opération plus large allant même jusqu’à la publication d’un faux démenti.

Le retour d’une communication pertinente à l’ancienne

Les techniques de communication sont comme de bonnes recettes de cuisine, celles qui marchent reviennent au goût du jour et c’est ce que l’on voit aujourd’hui. Là où l’on était il y a quelques mois encore dans une évolution du web marketing vers du 100% digital, on a tendance aujourd’hui à rappliquer de bonnes vieilles méthodes et à utiliser de bons vieux outils.
Et là, c’est avec grand plaisir que cette étude souligne fortement un regain d’intérêt pour les newsletters, le podcast et les SMS . Des formats éprouvés depuis un ou plusieurs dizaines d’années.

En 2020, les podcasts natifs représentent 9,2 millions d’écoutes, les mentions de newsletters ont augmenté de 14% pendant le confinement. Et tiens toi bien : le retour de la VOIX ! Aujourd’hui 68% des personnes communiquent par SMS avec leur mobile, mais l’heure est à la recherche vocale, les tweets vocaux et même les appels..

Contrairement à d’autres méthodes de communication, l’optimisation de l’expérience utilisateur ne vient pas de la façon dont le contenu est partagé, mais de sa qualité et son accessibilité.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi c’est lundi : Insta Live, Career explorer, Boom chez Pinterest et Whatsapp, #onlytheyoung et passage au Sénat

Épisode 474 : Au programme de ce lundi matin, des nouveautés pour Instagram Live, une nouvelle fonction de recrutement pour Linkedin, Pinterest et Whatsapp en plein boom, #onlytheyoung la chanson politique de TailorSwift et passage au sénat pour Google Twitter et Facebook.

Instagram live

Instagram sort de nouvelles fonctionnalités autour de la possibilité de faire un live.

On sait que les lives durant le premier confinement ont vraiment été très utilisés par tout le monde.

Et en prévision de ce second confinement planétaire Instagram a décidé d’apporter des nouveautés autour de ce contenu

C’est simple par rapport à avant le premier confinement aux États-Unis l’utilisation des lives a augmenté de 70 %.

Les live sont venus remplacer des événements qui était parfois annulés et ont permis à certaines personnes comme les enseignants, les musiciens, les hommes politiques, ou encore bien d’autres de pouvoir communiquer ultra simplement et rapidement avec leurs audiences.

Cependant, si vous avez utilisé les lives durant le premier confinement, vous avez dû vous rendre compte qu’il y avait certaines limites. Par exemple le fait d’être bloqué au bout d’une heure. C’est pour ça qu’aujourd’hui Instagram propose pour tous les comptes créateurs de pouvoir réaliser des live de 4h maximum.

Cela réduit un petit peu la différence avec ce qui est déjà possible sur Facebook, puisque sur Facebook il est possible de réaliser des lives de 8h sur son ordinateur.

On a aussi vu que beaucoup avaient des problèmes pour enregistrer leur live. Instagram propose donc aujourd’hui un nouveau système d’archivage.

Ainsi les live sont maintenant automatiquement sauvegarder 30 jours avant d’être définitivement supprimé. Ce qui permet de pouvoir récupérer son contenu afin de le partager sur d’autres plates-formes ou de le réutiliser en venant couper des extraits à l’intérieur.

Autre nouveauté une fonctionnalité « live now » est maintenant existantes, ce qui permet depuis IGTV et la barre de recherche de trouver des directs.

Linkedin Career explorer

Actuellement, Linkedin, c’est 722 millions d’utilisateurs dans le monde et son activité principale est de mettre en relation les chercheurs d’emploi et les recruteurs et justement en pleine zone covid internationale les chômeurs sont plus nombreux que jamais.

Selon une étude, TechCrunch et l’Organisation internationale du travail , ce sont 12,6 millions d’américains et 245 millions de personnes dans le monde qui ont perdu leur emploi à cause de la pandémie.

Face à ce constat, LinkedIn a lancé un nouvel outil : Career Explorer, pour aider les chercheurs d’emplois à se trouver de nouveaux emplois sur la base de leurs compétences.

Le module consiste à faire correspondre vos compétences avec des emplois pour lesquels vous n’auriez pas postulé auparavant mais dont vous possédez les compétences requises. L’outil aiderait également les chercheurs d’emplois à acquérir de nouvelles compétences pour correspondre aux profils que les employeurs recherchent le plus actuellement.

Career Explorer sera une extension de l’outil de l’évaluation des compétences que LinkedIn a lancé en 2019 et qui permet aux chercheurs d’emplois de passer des tests pour faire un point sur les compétences qu’ils possèdent et celles qu’ils doivent acquérir pour postuler à un emploi .

Career Explorer est actuellement disponible en version bêta et en anglais, mais Linkedin a déclaré que d’autres langues s’ajouteront bientôt à cet outil. 

L’activité de Pinterest explose

Depuis le début de cette crise sanitaire que nous vivons autour de la pandémie du COVID-19, Pinterest vois son activité fortement augmenter, notamment son engagement et ses revenus.

D’après Pinterest, ses revenus du troisième trimestre de l’année 2020 ont augmenté de 58% par rapport à ceux de 2019 ! Ainsi ils ont atteint 443 millions de dollars contre une prévision initialement estimé à 383 millions de dollars.

La première explication de cette augmentation de revenus viendrait du boycotte de Facebook. Les budgets publicitaires qui n’ont pas été dépensés sur Facebook aurait été dépensé en partie sur la plate-forme Pinterest.

Pinterest déclare avoir atteint 442 millions d’utilisateurs.

Pinterest propose de plus en plus de nouvelles possibilités de contenu. Nous avons vu apparaître le format Story par exemple.

Pour finir de vous convaincre, Pinterest a vu aussi ses actions décoller de 28 % sur le bilan annuel.

#onlytheyoung

Depuis quelques jours, le #onlytheyoung est en trending topic sur Twitter; En cause une publicité politique du parti démocrate Américain qui utilise la chanson Only The Young de Tailor Swift.
Cette chanson sortie en janvier à l’occasion d’un reportage Netflix sur la chanteuse était déjà à l’époque qualifiée d’hymne politique. Aujourd’hui elle vient appuyer le discours électoral des démocrate en direction… des jeunes.

Sans approuver de candidat en particulier, la publicité est clairement pro-Biden et anti-Trump.

Les première paroles «  Pourquoi y a t’il autant de personnes si puissantes qui essayent de rendre le vote si difficile pour nous? » Vous l’aurez compris le sens caché de cette chanson est de faire réaliser aux jeunes l’importance de leurs votes.

Ce qui est très fort médiatiquement, c’est que la publicité fait beaucoup parler d’elle et l’on sait que publicité et campagne électorale américaine font polémique ces dernières années.

Et pourtant, un très faible budget média aurait été dédié à pousser cette publicité partant du principe que le partage social par les fans de Swift et des élus démocrates accumulerait beaucoup plus de valeur médiatique en l’absence d’emplacements rémunérés.

Lien vers la pub >

WhatsApp passe des caps

Il y a quelques jours, WhatsApp passait la barre des 100 milliards de messages quotidiens échangés sur la plateforme !
Ce volume de messages avait déjà été atteint lors du dernier réveillon du Nouvel an. Mais c’était un record, alors que maintenant, il s’agit d’une vitesse de croisière.

Quand l’application a été rachetée par Facebook en 2014, elle comptait 500 millions d’utilisateurs.
A cette époque, 50 milliards de messages étaient échangés au quotidien. Six ans plus tard, ce sont 4 fois plus de personnes qui utilisent la messagerie soit 2 milliards d’utilisateurs et deux fois plus de messages.

Will Cathcart, le PDG de WhatsApp, a relayé la bonne nouvelle sur Twitter en rappelant que cette année avait été particulière et que

« Nous nous sommes tous appuyés plus que jamais sur la messagerie pour rester en contact avec nos proches et travailler »

Google Twitter et Facebook devant le Sénat américain

Six jours avant l’élection présidentielle américaine les patrons de Google Twitter et Facebook ont été auditionné devant une commission spéciale du Sénat.

On a donc retrouvé Mark Zuckerberg pour Facebook, Sundar Pichai pour Google, et Jack Dorsey pour Twitter.

Le débat a porté sur un important texte de loi qui devrait encadrer la responsabilité légale des plates-formes par rapport aux propos qui sont diffusés à l’intérieur de celle-ci.

Les positions étaient assez claires, les républicains se sont plaint auprès des différents patrons que les plates-formes censuraient trop leur candidat Donald Trump, et les démocrates dénoncaient la volonté de tordre le bras des plates-formes sociales à une semaine des élections présidentielles.

Une phrase de Mark Zuckerberg résume bien la situation : « les démocrates nous accuse de ne pas modérer assez, les républicains de trop modérer. »

On le voit la manière dont cette élection présidentielle est traité sur les réseaux sociaux reste au cœur de la campagne.

On se souvient de la dernière élection présidentielle aux États-Unis et de toutes les influences qui ont pu avoir lieu sur les réseaux.

Il se peut qu’à l’avenir, au-delà de cette élection présidentielle, et du texte de loi proposé par les républicains, certaines questions soient discutées devant le Sénat comme celle de la vie privée sur les réseaux sociaux ou de la desinformations sur ces plates-formes.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Fall session 2 : Raz de marée de nouveautés Facebook, Whatsapp shopping, la transformation de Snapchat et Donald Hacké

Vous êtes peut-être en vacances scolaires ou au musée avec vos enfants, alors pendant cette période, nous vous proposons une veille social media condensée et efficace. Au menu aujourd’hui : beaucoup de nouveautés chez Facebook, Whatsapp shopping dans les tracks, Snapchat en pleine transformation et Donald qui se fait hacker à quelques jours des élections.

Fall Session : WhatsApp, Messenger, Giphy x Gucci, ZEvent et Influence Instagram !

Pour les vacances d’automne, nous vous proposons un épisode avec toutes les news du moment : WhatsApp se développe, Messenger débarque sur Instagram, Gucci s’allie avec Giphy, ZEvent retourne les réseaux sociaux le temps d’un week-end et Instagram sévit un peu sur les publicités en partenariat avec les influenceurs.

La tool box vidéo parfaite du CM et du Mobile Journalist (MoJo)

Épisode 467 : La vidéo est partout. En post, en stories, sur toute les plateformes.

Oui, depuis 3-4 ans tout le monde vous bassine avec la vidéo : « il faut en mettre dans votre social media. » Ok, sauf que la vidéo ça coute cher !

C’est surtout du côté du montage que l’addition peut vite grimper. Un montage pro c’est beaucoup de temps et donc de budget.

Faire de la vidéo pour les réseaux sociaux ce n’est pas faire de la vidéo pour le cinéma

Alors oui, quand on se lance dans une production vidéo on a vite fait de se prendre pour Steven Spielberg.

Sauf qu’à la place d’une caméra de cinéma c’est un iPhone que vous vous trimballez. Sauf aussi que votre master piece vidéo aura sur les réseaux sociaux une durée de vie très très brève.

Faire de la vidéo pour les réseaux sociaux ce n’est pas faire du cinéma.

Durée bien souvent courte (une minute)
Formats mixtes carré, 4:5ème et 9:16ème
On privilégie souvent les montages un peu clippés. Efficaces et catchy. Finalement très peu les narations complexes de type fictions.
Et puis encore une fois c’est un contenu social media donc éphémère.

Soyons honnêtes, ici chez Supernatifs on a la chance d’avoir une équipe dédiée à la production vidéo. Ils savent monter parfaitement, maitrisent la suite Adobe mieux que personne et ne sont pas contre rajouter un peu de motion cool par dessus au besoins.

C’est un luxe. Pour autant tout ne passe pas par eux.

Il y a parfois le besoin de faire des montages simples, efficaces et qui attire l’attention. Bref du contenu social media en vidéo !

Filmic PRo

40 €/ an
Là on est sur de l’application professionnelle pour une bouchée de pain. Nous pour être honnêtes, on l’a achetée pour aller sur le terrain et ramener de belles images.
On est sur une application avec pas mal de réglages très précis, notamment sur la mise au point, l’exposition et la gestion des couleur, des ISo, de la fréquence d’image et de l’audio.

Si nous on l’a pris en tout premier lieu ce n’était même pas pour ces exceptionnelles capacité vidéo mais parce que c’est l’une des seules applications (on pourrait aussi citer mavic pro) qui propose le monitoring Audio.
Quand on parle de monitoring audio, c’es tee pouvoir écouter en temps réel dans son casque ce qui est enregistré et ça ce n’est pas permis par les fonctionnalités natives de l’iPhone par exemple.

Je parlais de la qualité d’image, là on est sur du super Lourd avec notamment la possibilité de filmer en 4K, qualité cinéma. Le stockage de ton iPhone va prendre cher et ton DA te dira sûrement que si beau, si gros c’est un poil too much pour le social media mais franchement ça fait plaisir.

Le Kit Mojo du CM ambulant

Petite parenthèse sur le Kit Mojo idéal pour le CM ambulant.
Le jour où j’ai acheté Filmic, comme je le disais j’avais besoin de monitoring audio pour aller faire des rushs chez un client et d’ailleurs je n’avais pas emmené que ça.
Idéal et quasi obligatoire pour le format interview j’avais emporté un trépied. Pour le son, pas de miracle, un bon Micro HF sans fil de chez rode avec en complément un micro canon Video Mic Pro de chez Rode, c’est ce qu’il se fait de mieux et le son est vraiment net. Et bien sûr la tripotée de câbles et adaptateurs qui va bien + l’iPhone et le casque pour le monitoring.

La vidéo est partout. En post, en stories, sur toute les plateformes.

Oui, depuis 3-4 ans tout le monde vous bassine avec la vidéo : « il faut en mettre dans votre social media. » Ok, sauf que la vidéo ça coute cher !

C’est surtout du côté du montage que l’addition peut vite grimper. Un montage pro c’est beaucoup de temps et donc de budget.

Ce matin les ami(e)s on vous donne nos meilleurs tips pour monter des vidéos de façon simple, efficace et surtout très très cool.

Wave Animatron

Pas cher : 40 Euros / par mois

Ahhhh, les fameuses vidéos « à la Brut » !

Avec une jolie typo qui vient se poser par dessus de la vidéo.

C’est une application SAAS sur desktop. On est dans un vrai petit logiciel de montage mais ultra simplifié.

Il y a pleins e temples déjà tout fait et près à être adapté à ton projet vidéo.

Tu as aussi la possibilité d’uploader tes assets de marque : logos, typos, couleurs de marque pour plus de personnalisation.

Le trucs vraiment cool c’est qu eau fais ton montage et ensuite tu peux downloader tes créas dans 30 formats différents. Le resize se fait automatiquement.

https://wave.video/

InShot

Tarif 13€/an

Alors là INshot c’es tee couteau suisse absolu si on veut rester dans l’outil mobile simple et efficace. Dans les fonctions que j’utilise le plus souvent, il y a le redimensionnement de ta vidéo à tous les formats classiques web; 9/16 – 16/9 – 4/3 – Carré … mais aussi 4/5 – 3/4 … bref tout

En suite tu peux très facilement y ajouter de la musique et gérer tes volumes en 2 clics; Import de sons simplifiés via airdrop ou via ton cloud ou même google drive, idéal quand tu es à distance ou sur le terrain.

Tu peux aussi y ajouter des trucs Marant comme du texte, des images on des stocker avec des effets d’animation. C’es gadget mais ça peut servir quand on est malin.

Et derrière tu as tout une palette de petite outils marrants et malins comme l’inversion du sens de lecture, la rotation bien sur, la gestion de la vitesse, le split.

Moi je l’ai par exemple utilisée pour remonter des Live Instagram en y ajoutant une intro et une fin

Banque son Facebook

Quik

Quik est un éditeur pour monter et partager des vidéos animées réalisées à partir de photos ou vidéos prises sur smartphone.

C’est une application proposée par GoPro.

Une pépite méconnue qui permet de sortir des tueries de contenus vidéos.

Tu choisis tes photos, tes vidéos et la durée souhaitée et l’application te sort un montage tout cuit et presque parfait.

Franchement c’est bluffant. L’application arrive à capter lez moments importants d’une vidéo et à enchainer vachement bien les transitions.

L’application repose sur une intelligence artificielle qui analyse chaque éléments vidéos qui lui est fourni et réalise pour vous un montage tout cuit. L’IA repère les passages avec des visages, une rupture de rythme, des patterns communs… Et ensuite utilise tout ça pour faire un montage sur fond de musique.

Il ya une douzaine de style de montage. Tu peux choisir le format : 4:5, carré, story.

Utiliser tes propre sons ou la base de son libres de droits de GoPro.

C’est vraiment l’application idéale pour raconter un moment en vidéo. Faire un résumé d’un event ou d’une journée.

Bref une tuerie !

Cut Story

Petit outil très simple et complètement indispensable pour la découpe Cut Story qui coute une dizaine d’euros par an : Cut Story.
Avant qu’instaura et Facebook n’intègre une fonction de découpe des stories de plus de 15s, il était indispensable, maintenant je m’en sers plutôt pour faire des carrousel Instagram sur la base de vidéos de plus de 1 min. Il permet de découper équitablement des vidéos en portions de 15s – 30s ou encore une minute.

Trash

Une application moitié outil de montage moitié réseau social monté par l’ancienne DG de Vine. Autant dire que niveau vidéo social media il y a un peu de background.

Ils sont partis du constat que les utilisateurs pouvaient avoir les meilleurs téléphones avec les meilleurs caméra, ils finissaient toujours par dire que le montage était leur point faible. Trop technique, trop difficile.

La promesse : vous filmez, nous montons.

Comme Quik l’application repose sur une intelligence artificielle

En gros Trash te propose de faire des montages abstraits, sans scénarios disons exclusivement illustratifs. Parfait pour faire un mood video sur un event par exemple.

https://trash.app/

BigVu

Le face caméra c’est tout un art. Une application de teleprompteur.

https://bigvu.tv/

Du bonus en temps de guerre

Après n’oublions pas les outils tout bêtes qui sont à notre disposition dans notre téléphone.
En évènement par exemple, il m’arrive très souvent d’utiliser les fonction de crop d’image et de Cut de séquence natives de l’Iphone. Ça permet aussi de dépanner s’il y a de léger zooms à faire ou de micro ajustements de luminosité, c’es simple et ça dépanne.
Et parfois même je me suis vu utiliser Imovie pour des exports un peu lourd ou des montages très simples.

Complément de l’article du jour sur le journal du CM

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi, c’est lundi ! Reels, Twitter, TikTok, QAnon et boom d’anniversaire pour Insta

Épisode 467 : Youpi, c’est lundi ! Au programme, des nouveautés audio sur reels, une fonction d’ajout groupée sur Twitter, Facebook part à la chasse à QAnon, des surprises pour les 10 ans d’Instagram et TikTok vs Insta.

Instagram ajoute de nouvelles fonctionnalités audio pour les Reels

Il est encore trop tôt pour présager du succès de Reels, mais Instagram mais les bouchées doubles pour booster le taux de pénétration de ce nouveau format chez ses utilisateurs.

A ce titre Instagram vient d’annoncer une nouvelle série de fonctionnalités autour de l’audio.

La possibilité d’enregistrer l’audio – Cela donnera aux utilisateurs la possibilité d’enregistrer des sons dans l’application, qu’ils pourront ensuite utiliser dans leurs propres clips Reels

Partager des collections audio – Les utilisateurs pourront désormais partager des collections de réels utilisant un son spécifique via DM.

Rechercher les contenus avec uns on précis – Les utilisateurs pourront rechercher des sons et de la musique, ainsi que les clips Reels qui les utilisent.

Instagram ne s’en cache pas tout ça est pompé sur TikTok et vient accompagner des usages grandissants autour de la viralité des fichiers audio.

Mis à part les musiques du moments, on voit de plus en plus d’extraits sons devenir viraux comme des bouts d’audio extraits de films, de la téléréalité ou même de discours politique.

Pour rappel, la dernière mise à jour date d’il y a à peine 15 jours et permet des Reels plus longs (jusqu’à 30 secondes).

Twitter Follow all

Parce que toujours plus, c’est toujours mieux, Twitter vient de dévoiler une nouvelle fonctionnalité qui permettra de suivre plusieurs personnes en un seul clic. Et cela s’applique aux personnes suggérées.

Le But derrière cette nouvelle brique algorithmique est de faciliter la découverte de comptes à suivre. Aujourd’hui lorsque tu t’abonnes à un compte sur twitter, d’autres comptes te sont suggérés de manière personnalisée en rapport avec tes goûts et le type de contenus qui te plaisent. Et bien maintenant ce sont plusieurs comptes à la fois que tu pourras ajouter.

Au delà de découvrir des comptes qui pourrait te plaire, cela a vocation à faire grossir ton réseau, puisqu’on le sait chez Twitter le Followback a encore bien sa place.

Pour le moment, le module n’est mis en test que sur Android
source BdM

Facebook muscle sa position contre QAnon et interdit toutes les pages, groupes et comptes liés au mouvement complotiste

Est-ce que vous connaissez Qanon ? Ce mouvement complotiste américain d’extrême droite qui défend une théorie selon laquelle Donald Trump livrerait une guerre secrète contre des élites implantées dans le gouvernement (Deep State), les milieux financiers et les médias, afin de mettre fin à des crimes pédophiles et sataniques.

Brefs des bargeots bien flippants qui aimes jouer avec des armes à feux.

Dans une mesure que beaucoup considèrent comme attendue depuis longtemps, Facebook a annoncé mardi dernier une interdiction totale de QAnon sur Facebook et Instagram.

« Bien que nous autorisions les gens à publier du contenu qui soutient ces mouvements et groupes, nous limiterons leur capacité à s’organiser sur notre plate-forme. »

A ce titre des milliers de groupes Facebook et de pages ont été supprimé.

Pourquoi est-ce qui ça a pris si longtemps ? Et pourquoi Facebook revient sur sa position concernant la libre expression ?

Certains suggère que les récents boycotts publicitaires, mené à la suite du meurtre de George Floyd, ont incité Facebook à examiner de plus près des mouvements comme QAnon.

D’autres mettent en avant la pression publique exercée par les groupes de défense des droits civiques appelant Facebook à faire plus sur ces sujets.

Il semble que la pression continue a poussé Facebook à agir, et bien que l’approche préférée de la plateforme soit de laisser ses utilisateurs décider de ce qui est acceptable, il est clair que pour QAnon la digue à fini par céder.

Instagram : 10 ans et des petites surprises

Je te parlais lundi des 10 ans des groupes Facebook et figure toi que l’on approche également de la date anniversaire d’Instagram qui aura aussi 10 Ans ! Quand je regarde tout ça, mon premier post sur mon premier compte j’ai l’impression que d’était il y a 10 mois…

A l’occasion de ses 10 bougies, de nouvelles fonctionnalités sympa sont au menu de la fête d’anniversaire !

Côté stories

Un mode calendrier pour parcourir les stories archivées

Aujourd’hui tes archives de stories, c’est une grille de 9 / 12 images et si tu veux revenir 2 ans en arrière ou chercher une date précise, c’est pas toujours simple. Et bien c’est fini avec cette nouvelle fonctionnalité qui permet de consulter tout ça sous fourme de calendrier clivable.

Une map pour retrouver tes stories
idem si je veux retrouver les stories
publiées pendant min voyage en Norvège en 2017 avec ma chérie, je bascule sur l’option carte, je pointe la Norvège et lieux par lieux je peux trouver les stories créées

Côté design

Alors ça j ‘ai adoré ! Insta propose de changer l’icône de son app en retrouvant les vieux modèles, ainsi en mettant à jour votre app, aller dans paramètres, faites glisser la page vers le bas et des icônes apparaissent . Donc depuis ce matin j’ai basculé sur l’icône du 31 Aout 2011

Lutte contre l’intimidation en ligne

Plusieurs fonctionnalités ont déjà été mises en place dans l’année qui s’est écoulée qui ont conduites à une diminution des interactions négatives et le combat continue. A l’occasion des 10 ans de la plate forme, 2 nouveaux outils viennent combattre ce fléau :

  • Une IA masquera automatiquement les commentaires similaires à ceux signalés précédemment
  • Une alerte supplémentaire vient d’être créée si un utilisateur essaye d’envoyer un trop grand nombre de messages malveillants

Ces 2 fonctionnalités sont en test depuis quelques jours et s’appliquent à des commentaires rédigés en français, anglais, espagnol, portugais, russe, arabe et chinois.

Source Bdm

C’est officiel, les adolescents américains préfèrent désormais TikTok à Instagram

Une enquête menée par la banque d’investissement Pieper Sandlers en Octobre. Sur 9800 adolescents américains de la génération Z avec une moyenne d’âge de 16 ans.

L’étude montre que l’application TikTok vient de passer devant Instagram dans le classement des réseaux sociaux favoris des adolescents américains.

Oui mais, là surprise, c’est Snapchat qui serait numéro 1.

Pour rappel, Snapchat c’est 90 millions d’utilisateurs actifs quotidiens aux États-Unis.

Donc dans l’ordre on a :

  • 34 % des adolescents choisissent Snapchat comme application préférée.
  • 29 % TikTok comme leur application favorite,
  • 25 % des adolescents us préfèrent Instagram.

Concernant les usages c’est un peu différent.

Selon le rapport, Instagram reste l’application où l’engagement est le plus fort (84 %), suivi de Snapchat (80 %) et TikTok (69 %).

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

On a regardé le docu drama de Netflix dont tout le monde parle : The Social Dilemma

Pendant 90 minutes le documentaire réuni une dizaine d’ex employés de Google, Facebook, Pinterest et Instagram et tente de répondre à la question. Quel est le problème exactement ?

Youpi c’est lundi : Mort de Donald, Nouveautés Groupes Facebook, Pornhub, Code RH, Google Meet, Twitter & Facebook Ads

Au menu de ce lundi : L’interdiction de souhaiter la mort de Donald sur les réseaux, nouveautés sur les Groupes Facebook, Pornhub « Not my Job », le podcast Code RH, Google meet sondages, algorithme Twitter & fin de l’attribution Facebook ads à 28 jours.

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !