Youpi c’est lundi : Clubhouse, live Insta, pub ciblée, les benef’; de Facebook et des histoires de chat !

Épisode 577 : Comme tous les lundis on fait le tour de l’actu social media ! Ce matin on parle de Clubhouse, de nouveautés sur les lives Insta, de pub ciblée, des bénéfices de Facebook, des sportifs qui boycottent les réseaux sociaux et de chats qui se lèvent à 4h du matin !

Clubhouse

Difficile de dire quel sera l’avenir de Clubhouse, mais une chose est sûre, l’application traverse une période compliquée.
Après l’enthousiasme des premiers mois, les téléchargement sont en baisse notables. -72% entre le mois de Mars et de Février. Ouch.

Mais attention les ami.e.s à ne pas enterrer trop tôt la petite bête qui grimpe. ClubHouse a plus d’un tour dans son sac.

ClubHouse signe un partenariat avec la NFL

Le réseau social vient en effet de nouer un partenariat avec la National Football League (NFL). Le projet étant de proposer un contenu exclusif au format audio.

Et ce partenariat a commencé semaine dernière avec une semaine entière de programmes en direct pour suivre lad raft NFL. ClubHouse a hébergé toute la semaine dernière plusieurs salles de discussion audio où les utilisateurs peuvent suivre les choix en direct ou entendre les réactions des athlètes, des entraîneurs, et des experts.

Rappelons le, ClubHouse est dans le viseur de tous les mastodontes du web social. Facebook, Twitter, Linkedin, ils sont tous prêts à dégainer leur clone. 100% Audio.

Le monde du sport boycotte les réseaux sociaux

Vendredi à 16h, vous avez dû voir passer énormément de publications de joueurs de football, de rugby, de plein d’équipes différentes, d’organismes, même un peu de F1, qui ont annoncés qu’ils allaient boycotter les réseaux sociaux jusqu’à mardi.

Pendant tout le week-end on a donc pu voir aucune publication de ces personnes sur Instagram, sur Facebook, ou sur Twitter.

Ce mouvement a été lancé en Angleterre. On retrouve donc beaucoup de sportifs anglais qui ont décidé de boycotter les réseaux sociaux pour lutter contre les abus haineux et discriminatoires sur les plates-formes.

Si les sportifs sont tous aussi largement concernés aujourd’hui face à un problème qui est vieux comme les réseaux sociaux, c’est notamment parce que les joueurs se sont mis eux-mêmes à recevoir beaucoup de propos haineux.

Apparemment les joueurs de Manchester United aurait reçu beaucoup plus de messages haineux depuis quelques années.

Entre septembre 2019 et février 2021 ce type message a augmenté de 350 %.
86 % de ses messages seraient racistes et on retrouverait 8 % aussi d’homophobie.

On retrouve de grands joueurs de foot comme Raheem Sterling joueurs de Manchester City mais aussi Lewis Hamilton la star de la Formule 1.

Ce n’est pas nouveau puisqu’il y a deux ans, il y avait déjà eu un mouvement similaire autour du #enough (assez en anglais).

On verra si ces prises de position changent quelque chose sur la manière dont ces plates-formes essaient de modérer ses messages.

Mais peut-être qu’effectivement la solution vient d’une prise de conscience des plus gros acteurs de ces plates-formes.

Source

Pub ciblée ou abonnement ?

Personne n’aime la publicité, mais quitte à choisir il semble que les Européens préfèrent la publicité ciblée.

C’est en tout cas ce que semble nous raconter une étude proposée par IAB.

IAB Europe vient de publier les résultats de son enquête « À quoi ressemblerait Internet sans la publicité ciblée ? ».

Les personnes ont été interrogées sur différents modèles de monétisation des contenus sur Internet.

⁃ Site payant sur abonnement ?
⁃ Publicités ciblées ou non ?

Les résultats sont très intéressants.

En l’absence de monétisation par la publicité, une majorité des Européens accepterait de payer moins de 4 € par mois pour la plupart des services web qu’ils utilisent actuellement.

Ok, sauf que l’activité en ligne se verrait drastiquement réduite.
48 % des personnes interrogées expliquent qu’elles iraient considérablement moins en ligne si le contenu était payant.

Parmi les différents scenarii, 75 % des Européens préfèrent la version actuelle d’Internet avec du contenu principalement gratuit et des publicités ciblées.

Nouveautés live Insta

Petite nouveauté autour d’un format qui a été peut-être le format star du premier confinement au printemps 2020.

Après avoir annoncé la possibilité de mener des lives Instagram à 4 utilisateurs, ce qui offre beaucoup plus de possibilités, Instagram annonce la possibilité de couper le son ou la caméra pendant live.

« Nous souhaitons développer notre produit live et offrir encore plus de moyens à notre communauté de créateurs afin de susciter des conversations spontanées et engageantes entre eux et avec leur public. »

La possibilité de couper le son et l’image pendant un live Instagram peut paraître assez banal mais en réalité ils offrent beaucoup de solutions.

C’est une flexibilité dont on est étonné qu’elle ne soit pas déjà en place depuis longtemps.

C’est aussi offrir la possibilité de pouvoir utiliser le live Instagram comme une Room sur Clubhouse.

On peut imaginer des live seulement audio et inviter, au fur et à mesure, à l’intérieur du live des personnes qui nous suivent.

Source

Les chats à 4h du mat’

Est-ce que tu t’es déjà fait réveiller en pleine nuit par ton chat qui ronronne, saute sur le lit ou gratte à la porte.

Et bien c’est normal, les félins sont plus actifs à l’aube et au crépuscule. Donc 4h du mat en horaire de chat c’est un peu l’heure du petit dej.

Sheba lance sa campagne 4am Stories

Partant de ce constat, la marque Sheba lance une campagne « 4am stories ». Une activation bien cool avec pas mal de bonne idées.

La marque propose une vidéo de méditation de 5 heures et 11 minutes avec de nombreuses techniques afin de faire retrouver le sommeil aux maîtres de chats.

De la brand utility un peu décalée à retrouver sur YouTube

La vidéo a été vue 583k fois.

La marque a aussi lancé un album Spotify intitulé « 4am Lullabies » qui mélange chant, méditation et ASMR.

Markito double ses bénéfices

J’étais ces derniers temps un petit peu inquiet pour Mark Zuckerberg.
Mon poto Markito traîne des casseroles de plus en plus grosses, voit des plates-formes concurrentes naitre comme Clubhouse, d’autres se développer et gagner des parts de marché comme TikTok, j’ai eu peur qu’il traverse des jours difficiles !

Mais après le bilan de sa société me voilà rassuré.

Sur ces premiers mois d’activité en 2021, Facebook déclare un chiffre d’affaires de 26,17 milliards de dollars pour le premier trimestre. Soit une hausse de 48 % par rapport à l’année 2020.

Et si l’année dernière sur la même période Facebook déclarait seulement 4,9 milliards de dollars de bénéfices, cette année il atteint la coquette somme de 9,5 milliards de dollars de bénéfices, une augmentation de 94 %.

Facebook continue d’avoir tous ces signaux au vert, avec 1,88 milliards d’utilisateurs actifs quotidiens et des revenus publicitaires en augmentation.

Ces bonnes nouvelles ont permis à Mark Zuckerberg de m’annoncer qu’il comptait encore développer plus largement l’e-commerce sur ces plates-formes.

« Le commerce sur nos services évolue depuis un certain temps déjà, mais il est devenu encore plus important à mesure que la pandémie à accélérer le commerce en ligne ».

Plus d’un milliard d’utilisateurs visite désormais ça Market Place chaque mois.

Source

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

#CBD – ces marques de food qui se la jouent zen sur les réseaux

Un an de pandémie mondiale et le sujet du bien-être n’a jamais été autant au coeur des préoccupations et de nos réseaux sociaux.

Stresse, insomnies, ou douleurs chroniques… le CBD serait la formule miracle dont nous avons tous besoin pour attendre patiemment la réouverture des terrasses cet été.

Un engouement dingue sur Instagram notamment. Ou les thématiques Lifestyle et Santé ont pris une petite tinte herbacée et zen ses derniers mois.

Aujourd’hui, on vous emmène au Far West. On part à la découverte des marques CBD.

——

La marché du CBD en France c’est le farwest

C’est la folie, on y comprend rien. Le produit est complexe. Ces bénéfices un peu flou et la loi un casse tête à la Kafkha.

De plus en plus d’entrepreneurs sentent pourtant que le moment est venu de se lancer.

Les marques se créent comme des champignons.

En un an il s’est ouvert un peu plus de 500 boutiques spécialisées en france.

Les CBD shop poussent comme les magasins de vape il ya 5 ans.

On y vend de l’herbe à fumer évidemment mais aussi énormément de produits food, de boissons, de cosmétiques, de complément alimentaire… tous les secteurs sont frappés par la fièvre CBD.

Des marques se créent. Beaucoup de nouvelles marques avec à la clé de cette émulation collective de très belles innovation packagings, du branding, et forcément beaucoup de story telling sur les réseaux sociaux.

C’est passionnant !

——

C’est quoi le CBD?

Les fleurs de chanvre produisent en effet naturellement plus de 80 cannabinoïdes et contrairement au THC, le cannabidiol n’est pas un cannabinoïde psychotrope. L’OMS (Organisation mondiale de la santé) a d’ailleurs affirmé en 2017 que ce produit ne « semblait pas être nocif pour la santé ». En France, l’usage et la vente de CBD contenant moins de 0,2 % de THC sont donc légaux.

Que dit la loi ?

La Cour de justice européenne a jugé illégale l’interdiction de sa commercialisation dans l’Hexagone.

En France on nage dans le flou artistique. La loi n’est pas encore suffisamment claire pour encadrer le marché et entretient une certaine confusion qui

Le Chanvre en France c’est pourtant une industrie sérieuse et puissante

La France est le quatrième producteur mondial de chanvre après la Chine, le Canada et les États-Unis.

La filière du chanvre en France représente déjà pas moins de 15.000 emplois et 2 Millards d’Euros de CA.

——

Le CBD c’est un peu comme le RedBull il ya 15 ans en arrière

Il ya 15 ans en arrière les boissons énergétiques étaient autorisée partout ailleurs sauf en France.

On parlait d’une substance maléfique : la Taurine. Un truc qui serait presque comme de l’extasie…

Pour le CBD aussi le goût de l’interdit est là, ça suscite le désir et rend le produit attractif, un peu à la manière des boissons énergétiques type Red Bull il y a 15 ans.

———

Le CBD est un aliment fonctionnel

Un aliment fonctionnel c’est un aliment qui procure au delà des fonctions nutritionnelles de base, des bienfaits physiologiques.

Un peu comme les Omega3 en fait.

En plus kiffant quand même par ce que la weed tout ça.

C’est forcément un argument qui est bossé par les marques dans leur prise de parole.

Chilled : une marque d’eau gazeuse au CBD

sur instagram

Chilled c’est une marque d’eau gazeuse au CBD infusée à l’hibiscus.

Cette boisson aiderait à la concentration, la gestion du stress et l’anxiété.

Chilled, c’est de l’eau de source puisée dans les montagnes autrichienne, une infusion d’Hibiscus blanc du Sénégal, 15mg de CBD par canette, et c’est tout.

Chilled a été monté par David Migueres qui n’est pas un petit nouveau dans le business de la boisson. Il est notamment à la tête d’une société importante d’importation de Mezcal en France.

C’est léché.

Un univers graphique très bossé. Un joli camaïeu de pastel et aucune référence à la plante de canabis.

La canette est stratifiée à mort. C’est vraiment le cheval de Troie visuel de la marque.

D’ailleurs de l’eau en canette. Voilà une innovation packaging intéressante. C’est beau, instagrammable et en plus il se dit que ce serait meilleur pour la planete. Les canettes en aluminium peuvent être recyclées à l’infini sans perte de qualité.

D’ailleurs pour ces canettes, la marque pousse le détail jusqu’à travailler des colas avec des artistes.

Rehab , premier bar à CBD de France

Sur Instagram

Chez Rehab on est dans une sorte de lieu vintage ultra choc où l’on bout des cocktails dans des vases et l’on s’assoit dans des fauteuils 18ème sur fond de murs en pierres apparentes.
🍸 France’s first #CBD bar
🔥 Healthy hot food all night long
Rue Saint-Honoré 75001 Paris

Le CBD une opportunité que les marques Food souhaitent aussi saisir avec des opérations éphémères

Points communs entre toutes les marques de Food qui ont décidé de miser sur la molécule : jouer sur l’éphémère. Les zones de flou réglementaires sont trop importantes pour investir davantage.

C’est l’occasion de faire un coup, de faire parler de soi.

La marque confiture parisienne et son miel de CBD

sur instagram
Confiture Parisienne c’est une marque très bon chic bon genre.

Elle est distribuée au Bon Marché, au BHV ou chez Harrods.

Ca ne l’empêche pas de s’être acoquinée avec FrenchFarm.ac, une épicerie de luxe dédiée au CBD, pour développer une confiture haut-de-gamme au cannabidiol.

Résultat, une confiture infusée au CBD, qui se décline en quatre parfums : mangue, figue, poire et miel.

source

169 euros le kilo de confiture de poire au CBD chez Confiture Parisienne, contre 40 euros le kilo de confiture de poires classique.

Le petit nom fun du miel : « Queen Beuh ».

——

Le CBD aujourd’hui c’est cher et donc forcément les marques nouvelles jouent les codes des marques premium

La première raison évoqué par les professionnels du CBD c’est le désiquilibre entre l’offre et la demande. Avec l’assouplissement légal, le prix du CBD a d’ailleurs nettement chutté.

Autre raison, le processus d’extraction. À l’heure actuelle, l’extraction du brut de CBD à partir du chanvre est un goulot d’étranglement dans le cycle de production. Il y a un nombre limité de transformateurs équipés pour l’extraction.

Oui mais les prix sont en baisse. Comme tout marché la filière s’organise, l’offre s’élargit et les prix baisse; En suisse par exemple qui a quelques années d’avance sur la France en matière de légalisation du CBD. On est passé de 6000 Francs le Kilo en 2017 à 1200 francs en 2021.

Avant que le CBD ne vienne un produit de grande conso les marques continuent à jouer la carte du positionnement premium.

C’est la cas notamment de French Farm

Bënnie – Organic Fast Food

sur instagram
Notre mission, connecter le monde à une alimentation durable 🧑🏼‍🌾
100% Bio💚
De jolis appâts de couleur, une belle grille Instagram et surtout on le voit de vraies valeurs autour du bio.

Depuis ce mercredi à Lyon, le restaurant Bënnie dans le premier arrondissement de Lyon propose un menu à base de CBD ! On sait ce qu’on mange ce midi

Un Burger Poulet Cornflakes croustillant, patate douce et pesto au CBD ou encore Salade Falafel Halloumi bien gourmande avec des épinards et pesto CBD.

En accompagnement tu auras le choix entre une boisson maison Fraise, Verveine, CBD ou un cookies aux Noisettes et Graine de Chanvre.

@frenchfarm.ac

sur instagram

4836 followers sur Instagram.

French Farm c’est une épicerie fine haut de gamme infusée au cbd.Ils se décrivent comme le Channel du Cannabis.

Et beaucoup se joue dans le packaging. Ultra minimaliste. Petits flacons limites médicinaux avec une étiquette blanche et une typo noir par dessus.

Derrière la marque il ya le fondateur Léo Berliner

Dans une interview au magazine Les inrocks il explique qu’aujourd’hui tout ce qui est lié au cannabis souffre d’une image de “stoner paresseux”. Ils ont voulu proposer une ligne avec un nouveau storytelling et une nouvelle identité visuelle.

source

Depuis son lancement FrenchFarm collabore avec des grands chefs :

Thierry Marx avec qui ils ont développé une recette de confiture l’ananas et au CBD.

Et la Maison Philippe Conticini avec laquelle ils ont élaborée une pâtisserie au CBD.

Peace&Skin

La beauté anti-stress au CBD et plantes adaptogènes 💜
sur instagramutm_source=ig_embed

Ici j’ai découvert les premières apparitions de la feuille de cannabis en photo et bien sûr l’explication de ses vertues thérapeutiques, purifiantes et qui limitent la production de sébum.
Elle est assumée dans la grille, en photo ou en dessins mais on ne le voit pas sur les produits.

Ici la feuille de chanvre al a même place que les autres plantes, rhodiola, Aloe Verra, Lavande

Sur ce compte on est chez les bobos chics nouvelle tendance et tout ça s’intègre bien dans leur paysage.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Instagram : Il va enfin être possible de programmer ses stories !

Épisode 575 : C’est un petit pas pour l’Homme mais un grand pas pour les CM du Monde entier.
Le Groupe Facebook a annoncé qu’il serait bientôt possible de planifier des stories pour Facebook et Instagram. Oui oui des stories !

L’API d’Instagram c’est un coffre fort qui peine à s’ouvrir

L’API vous savez c’est ce bout de code qui permet de faire le lien entre une application et des outils extérieurs à l’application. Quand vous utilisez un outil de publication sur Instagram (Agorapulse, Buffer ou Hootsuite) vous utilisez l’API d’Instagram.

Et bien l’API d’Instagram a toujours été relativement fermée.

Fut un temps, on ne pouvait même pas programmer un post sur Instagram. Il fallait absolument passer par l’application pour faire quoi que ce soit.

Facebook et Instagram n’ont pas du tout les mêmes APIs

Chez Facebook ça fait déjà un moment que l’API s’est ouverte. Ce qui permet à des centaines voir des milliers de service tiers d’intervenir sur vos différents compte Facebook. Pour programmer, commenter, gérer les publicités…

Tout ça peut-être fait sans passer par Facebook en natif mais via des outils externes.

Côté Instagram, l’API continue à bloquer un certain nombre de choses

Par exemple si vous êtes un habitué de la modération, il n’est pas possible de liker un commentaire depuis une application tierce.

On ne peut pas non plus gérer les MPs. Ce qui est tout à fait faisable avec Facebook.

La Story, se format issu d’Instagram qui s’impose tout en restant très fait maison

Si les Story n’était jusque-là pas encore programmables, c’est justement parce qu’elle venait de la plate-forme Instagram.

Elles ont donc hérité de l’API d’Instagram qui en a fait sa chasse gardée. Impossible de programmer de la story organique. Uniquement du publicitaire.

Jusqu’à présent, on pouvait des applications tierces mais il fallait publier en direct

On va pouvoir programmer des stories

Oui mais voilà, le jour de Gloire est arrivé : les stories Instagram vont enfin pouvoir être programmées !

L’annonce est passée presque incognito. Le 17 avril, le Groupe Facebook balance un article de blog dont ils ont le secret. L’article informe des nouveautés à venir sur le Business Manager de Facebook.

Et au milieu, se cache une grosse news !

Un gestionnaire de programmation de publication de stories sur Instagram et sur Facebook !

Lien vers l’article de Facebook

Comment ça marche ?

Ou plutôt comment ça va marcher.

C’est très simple, pour programmer des Story il faudra aller sur son outil, son application business suite by Facebook.
Dans cette application vous pourrez créer des Story puis les programmer pour les mettre en ligne sur Facebook Instagram.

Vos Story planifier seront alors ensuite afficher sur un calendrier de contenu dans l’application au même titre que vos postes planifier.

Encore quelques limites

On va pouvoir programmer des stories Instagram mais tout ne sera pas encore là.

Dans les screenshot qu’on a pu observer dans les différents articles qui parlent de cette programmation de Story, on remarque encore très peu d’options disponibles.

On a l’impression que les basiques sont là on peut écrire pourquoi pas rajouter des stickers, mais pas sûre qu’il soit tous disponibles.

Quid d’ajouter de la musique un filtre ou encore un lien.

Facebook n’a pas encore communiqué sur les paramètres de création dans business suite.

On va donc devoir attendre le véritable déploiement de cette nouvelle possibilité pour savoir ce qu’on pourra faire ou ne pas faire.

Peut-on s’attendre à une modification de l’API d’Instagram ?

Facebook n’a d’ailleurs pas non plus précisé si cette nouveauté aller aussi entraîner une mise à jour de ses API pour Facebook et Instagram.

Et permettre à des outils comme Agorapulse ou buffer de programmer aussi des Story.

Qu’est ce que ça change ?

Et bien beaucoup de chose en fait !

Programmer ses stories Instagram ça permet de gagner du temps

Ça va être un gain de temps énorme pour les community manager.

On le sait ça peut prendre du temps de poster une Story. Avec tous les stickers différents, le hashtag, La Mention…

Et pouvoir se bloquer trois heures pour prévoir toutes ses Story de la semaine, le bon vieux fordisme travailler à chaîne devrait faire son effet.

Programmer ses stories Instagram ça permet de mieux choisir l’horaire de diffusion

Et ça va permettre aussi d’être sûr de publier les Story exactement aux bonnes heures.

Et oui il y a des instants dans la journée ou nos audiences sont plus connecté sur Instagram.

Souvent ses pics d’audience se situe entre midi et deux ou en fin de journée, en fonction du compte plus ou moins tard.

C’est évident les personnes se connectent aux réseaux sociaux quand elle ne travaille pas, et du coup les CM doivent poster les Story à des heures où elle-même ne travaille pas forcément.

En plus enfin de journée on peut être fatigué commettre plus facilement des erreurs, la planification devrait régler beaucoup de problèmes.

On pourra programmer une Story pour qu’elle sorte à 21h30, si c’est la meilleure heure pour publier.

On va pouvoir concevoir ses stories Instagram sur desktop

Instagram a retravaillé son interface de Story sur desktop !

Elles apparaissent sous forme de carrousel.

Mais surtout on peut penser que de plus en plus de Story vont être créer et programmer sur un ordinateur.

On va peut-être perdre en spontanéité ?

Plus de stratégie de Story et peut-être moins de spontanéité.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Followers : Qualité VS quantité ? On fait le point !

Épisode 574 : On ne va pas vous parler d’achat de followers car c’est la pire connerie. On va plutôt vous parler de minimum Viable Audience ou de preuve sociale pour vous aiguiller et vous faire déculpabiliser.

Nous sommes en 2021, et les informations sont très claires. Aujourd’hui, les indicateurs clé de bonne santé d’une entreprise sont, le Chiffre d’affaires généré, la marge brute et le compteur de fans Instagram. Comme quoi il ne faut pas toujours écouter les informations.

Dès que l’on aborde le sujet du nombre de followers avec nos clients, on place très rapidement le terme de Vanity metrics.
Car on le verra si cette donnée peut être très importante dans certains cas, la plupart du temps elle sert juste l’auto satisfaction.

Construire une audience en ligne prend du temps, de la sueur et beaucoup, mais beaucoup de patience. Ok.

Mais à quoi ça sert d’avoir beaucoup de followers sur Instagram. Ok, il y a le Swipe Up dans les stories. Mais ça mis à part à quoi ça sert vraiment ? A quoi ça sert de déployer autant d’énergie pour faire grossir son audience ? A quoi ça sert quand on sait qu’on peut en toucher 100 fois plus avec 50 Euros de publicité ciblée ? A quoi sert vraiment le compteurs de followers Instagram ?

Avoir beaucoup de followers ça sert à apporter de la preuve sociale

Nous n’avons pas autant de contrôle sur nos pensées et notre comportement que nous le pensons. Nous nous inspirons de notre environnement, en particulier des autres pour savoir comment agir.

La preuve sociale a un impact sur la perception de marque.

C’est de la psychologie de base. D’ailleurs le psychologue Robert Cialdini explique que suivre la foule nous permet de fonctionner dans un environnement compliqué. Nous nous appuyons sur des signaux comme la popularité. Si tout le monde achète quelque chose, il y a de fortes chances que l’article mérite notre attention.

Si beaucoup de gens aiment quelque chose, nous avons tendance à l’aimer aussi sur la base de « la sagesse de la foule ».

Cela ne signifie pas que vous avez besoin de millions d’abonnés pour prouver votre valeur.

source

La preuve sociale crée aussi un mécanisme vertueux d’acquisition d’audience

La preuve sociale est un raccourci pour décider comment agir. Il y a 20k abonnés sur ce compte Instagram, ok je m’abonne. Il n’y a que 300 abonnés, attend un peu que je regarde de plus près, mouais finalement pas certain que je m’abonne moi aussi.

Les profils Instagram avec plus d’audience ont en fait tendance à attirer plus d’abonnés. Cela ne veut pas dire que c’est plus facile. Vous obtenez simplement plus d’abonnés pour la même quantité de travail.

Avoir beaucoup de followers ça permet aussi de rassurer son eco-système de marque : fournisseurs, investisseurs, partenaires, clients

——

Avoir beaucoup de followers Instagram permet de miser sur l’organique et le viral plutôt que le SMA

Sur Instagram les opportunités organiques et virales sont encore intéressantes.

Aujourd’hui les Reels et les stories ont des taux de portée organiques qui flirtent avec les 50%. C’est énorme.

Ca veut dire aussi que la volumétrie initiale de ma base d’audience à un impact.

——

Avoir beaucoup de followers Instagram ça permet de récupérer des insights marketing pertinents

On ne le dira jamais suffisamment fort : vos audiences social media ont des tonnes de choses à vous apprendre. Quels sont leurs usages de votre produits, quels sont les points d’amélioration, comment en parlent-ils ? C’est un panel clients vivant et actionnable facilement et gratuitement.

Plus votre base d’audience est grosse et plus les insights que vous pouvez récupérer seront probants.

——

Avoir plus de 10k followers sur Instagram permet d’accéder à la fonctionnalité Swipe-Up

——

Evidemment la condition pour que tout ça en vaille le coup, il faut une audience de qualité. Une audience qui engage

——

Bien sûr, tout le monde veut atteindre le maximum d’audience. Être vu par des millions de personnes, maximiser le retour sur investissement, avoir un impact énorme.

Du coup, one tendance à viser la moyenne. A mettre en place une stratégie de contenu qui essaye de contenter tout le monde. Et ça ne marche pas.

——

OK, mais comment faire pour faire grossir son audience en restant qualitatif ?

Le concept de minimum Viable Audience

Dans l’ouvrage This Is Marketing, Seth Godin propose une solution :

«Commencez plutôt par le plus petit marché viable. Quel est le nombre minimum de personnes que vous auriez besoin de toucher et d’influencer pour que cela en vaille la peine? »

Tout commence toujours par une petite audience. C’est le cas sur Instagram mais aussi dans le business. Airbnb n’a pas commencé avec des millions de clients.

Ils ont commencé à se concentrer pour s’assurer qu’ils pouvaient attirer 100 clients qui aimaient leur proposition. C’était leur Minimum Viable Audience.

« Nous ne pouvions pas attirer 1 million de personnes sur Airbnb, mais nous pouvions amener 100 personnes à nous aimer. » Brian Chesky, fondateur et PDG d’Airbnb

C’est en concentrant sur cette audience très ciblée et modeste qu’Airbnb à créé une proposition que les gens aimaient.

Ils n’ont pas choisi la moyenne. Pas visé le million. Non, ils se sont efforcés de faire une grande différence pour un tout petit groupe de clients.

Rapporté au social Media c’est la même chose.

Commencez par définir votre Minimum Viable Audience sur les réseaux sociaux.

Si je suis une jeune marque et que j’ai 1.000 personnes qui connaissent mes produits ou mes services. 1.000 personnes qui soutiennent et valident mes contenus. 1.000 personnes qui adhèrent et sont prêts à amplifier mon message. C’est déjà énorme et c’est un joli objectif.

Il y a quelque chose d’important et de libérateur à rechercher un nombre limité de followers vraiment engagés.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

#Collabs : 5 collabs de marques pour mutualiser ses forces et mieux performer !

Épisode 569 : Depuis 2 ans, les collaborations entre marques se multiplient de façon exponentielles. C’est devenu un quasi indispensable pour les marques évoluant dans les univers de la mode et du lifestyle. Elles en raffolent et parfois en abusent même.

Dans cet épisode on parle de Saint James x Ollow, Saint James x Avnier.
On parle aussi de Gucci x The North Face, de Palace x Ciroc Vodka, de Palace x Stella Artois, du Slip Française x Agnes B, x Aigle, x Evian, x Waiting for the sun, x Maison Labiche, x Princesse Tam Tam. Et pour finir on parle de Crocs x KFC.

Une bonne collab entre marques c’est la garanti d’une viralité forte sur les réseaux et d’un earned media exceptionnel.

Ces éditions bien souvent limitées, génère du « drive to store ». Des achats poussés par l’urgence avec à la clé des listes d’attentes en ligne, des files d’attentes devant les boutiques et des collections capsules sold out en quelques minutes. D’ailleurs on parle pas de collection mais de drop !

Suprême qui s’associe avec Louis Vuitton, le club de foot du PSG qui collabore avec l’iconique marque Jordan. Ces rencontres du troisième type marchent fort et rapportent gros !

Si la mécanique est bien huilée dans le monde de la mode, il n’y a pas que dans la sape qu’on fait des collaborations. Les marques de Food et de boissons se laissent elles aussi tenter.

Un collaboration de marque ça sert à faire se rencontrer des univers complémentaires

Une collaboration entre marque, c’est avant tout, une histoire de partage d’audience. Pour que ça marche, la collaboration doit être la rencontre de deux univers qui se complètent.

Saint James x Ollow

Ollow c’est une marque qui fait des produits dont les designs sont imaginés par des artistes. Marque française évidemment. Ils produisent de tee-shirts, des casquettes, des sweets… mais pas de pull en laine.

Pour Ollow, l’intérêt de la colla est aussi de produire un produit sur lequel elle n’est pas positionnée. Pour Saint James, il s’agit de séduire une cible différente : plus jeune, urbaine et créative.

Sur Instagram

Saint James x Avnier

Autre facette des collaborations : repositionner sa marque.
Lorsque Saint James la marque un peu old school de pulls de marins, collabore avec la toute jeune marque Avnier elle se positionne sur un marché duquel elle était absente.

Avnier c’est la marque montée par le rappeur Orelsan. On est loin du cliché matelot robuste et solitaire.

Avec cette cola, le pull en laine breton prend un coup de boost et devient un « must have » hype.

Sur Instagram

Evidemment les choses ne sont pas racontés comme ça en ligne. On y parle de rencontre humaines de partage de valeur. Cette collaboration est d’ailleurs venu nourrir abondamment le personal branding du dirigeants des tricots Saint James.

C’est sur le Linkedin de Luc Lesénécal que j’ai eu connaissance de la collaboration avec la marque d’Orelsan.

Sur LinkedIn

Sur Facebook

Gucci x The North Face

Collab dans la mode un classique.

Dans le domaine de la mode ça fait longtemps qu’on voit des collaborations entre marques.

Notamment la marque Suprême qui a enchainé les collabs avec différentes autres marque pour sortir des collections uniques…

Récemment ils sont allés jusqu’à sortir un rouge à lèvre, « le Lipstick le plus cool » d’après Vogue !

Article Vogue

C’est une collab avec la maquilleuse Pat Mcgrath

Compte Instagram de Pat McGrath](https://www.instagram.com/patmcgrathreal/)

3,5 millions d’abonnés c’est clairement une marque dans la mode !

Collab marque de luxe

On a aussi vu de nombreuses collabs avec des marques de luxe.

Article sur le sujet

Entre Dior et Nike.
Entre Prada et Adidas.

Gucci et The North Face

Mais c’est la collab, fin 2020 entre Gucci et The North Face qui a retenu notre attention.

Pourquoi ? Parce qu’ils ont joué à fond la carte social media pour faire parler de leur collab.

Et en plus ils ne se sont pas contentés de ponts entre les deux marques, mais ils ont multiplié les collaborations avec des personnalités, influenceurs.

Ce qui est impressionnant c’est aussi qu’ils ont joué le jeu à fond avec énormément des posts sur le sujet, notamment du côté de Gucci.
Beaucoup de posts avec le Logo The North Face en couverture !

Sur Instagram

Ils ont démarré avec une petite vidéo de teasing assez simple, une montagne, une tente plantée dans le sol, sur la tente un petit drapeau flotte avec les logos des deux marques :

La vidéo de teasing

  • Gucci sur Insta c’est 48 millions d’abonnés

Compte Insta de Gucci

  • Instagram de The North Face c’est 4,8 millions d’abonnés

Compte Insta de The North Face

Pour annoncer la collab, les gars ont fait un live entre Jared Leto, tranquille, et Jimmy Chin qui est alpiniste.
Puis ils l’ont enregistré et ils l’ont reposté sur le compte Insta de Gucci.

Lien vers le live

Ils ont sorti aussi des petits carrousels de photo avec les deux pour présenter la collab.

Jimmy Chin c’est 2,8 millions d’abonnés
Compte Instagram de Jimmy Chin

Et Jared Leto c’est 10,1 millions d’abonnés
Compte Insta de Jared Leto

Ou encore avec Asap Rocky 13 millions d’abonnés sur Insta
Compte Insta de Asap Rocky

Bien sûr, Gucci fait poser Billie Eillish, rien que ça, en photo sur Insta pour présenter la collection.

Billie Eillish c’est 80 millions d’abonnés sur Instagram

Compte Insta de Billie Eillish

Et elle pose aussi sur son Insta avec les fringues de la collab !

Lien vers son post Insta

Ça fait 6,5 millions de likes et 40k commentaires pour le post en question.

Ce qui est très cool aussi c’est l’utilisation de TikTok dans leur communication, avec la diffusion de vidéo de teasing pour annoncer. La collab entre les deux marques.

Gucci c’est déjà 1,1 millions d’abonnés.

Compte TikTok de Gucci

The North Face sur TikTok

Compte TikTok de The North Face

Voilà une collab avec un beau déploiement Social Media !

__

Une collaboration de marque ça sert aussi à créer l’événement et à attirer l’attention

L’orchestration a toujours son importance. Il ne suffit évidemment pas de sortir un nouveau produit pour le simple plaisir de le faire.

Parfois la collaboration est avant tout un alibi pour lancer une grosse activation sur les réseaux sociaux.

Palace x Ciroc Vodka

En décembre 2020 est sorti une collaboration entre la marque de vodka française Cîroc et le marque britannique de streetwear. La très pointarde marque Palace.

La marque a mise en vente une bouteille de vodka habillée d’une mini doudoune orange Palace. Produite en seulement 170 exemplaires et disponible uniquement pendant 24 heures sur Amazon.

Sur Instagram

Sur Amazon

La bouteille a été désignée par Lev Tanju, le fondateur de PALACE.

Palace x Stella Artois

Vidéo sur Instagram
Post Insta sur la collab

Une collaboration entre 2 marques très éloignées mais rassemblant 2 nations amoureuses de bière. D’un côté l’Angletter et de l’autre la Belgique. Une collaboration qui s’appelle Palace Artois.

La collaboration date du 19 février. On y trouve de la fringue évidemment mais pas que.
Il y a aussi des objets collectors comme cette peinte siglée Palace Artois. Sold Out évidemment mais trouvable en ligne pour la somme modeste de 60 Euros le verre !

Le shop

Le Slip Français x …

Le slip Français a multiplié les collabs dans sa construction. Et là on voit bien la stratégie pour gagner en notoriété, et conquérir de nouveaux territoires.

A chaque fois il y a eu une com dédiée, une prise de parole commune. C’est du gagnant gagnant

La marque française a enchainé :

x Aigle

Plusieurs produits en commun.

Axé sur le Made in France.

Incarné par un mannequin, appelé  « le beau jeannot »

Création de vidéos et de contenus autour de la collab.

x Evian

Collab à l’occasion de l’ouverture d’une boutique à Paris.

Collection Co-Brandé de Slip et d’espadrille.

Ça offre au Slip Français, qui n’a pas de budget publicité, l’exposition média d’une grande marque.

Pour Evian, c’est l’occasion d’être connecté à une marque cool, jeune et très présente sur les réseaux sociaux.

x Maison Labiche

Collab pour La Saint Valentin, avec une collection commune.

x Waiting for the sun

Collab pour l’euro 2016.

Un paire de lunette bleu blanc rouge.

x Princess Tam Tam

Un coffret commun « Love Revolution » pour la Saint Valentin.

x Agnes B…

Crocs et KFC

En Juillet 2020, la collaboration la plus provocante et la plus moche de la décennie est sortie !

Des Crocs aux couleurs de KFC avec des jolies pins en forme de pilons de poulet sur le dessus; de toute beauté !

Sans oublier qu’elles sentent aussi le poulet. Oui oui pour de vrai !

Le teasing avait été bossé bien à l’avance par KFC sur Instagram.
Lien vers le teasing

Toutes les chaussures de cette édition limitée ont été vendues en moins d’une demi-heure.

Prix de vente 60 Euros. En vente sur le marché des collectionneurs au prix de 200 Euros !

Article sur le sujet

Article Pure Break

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Balance Ton Agency | Le compte qui fait trembler les agences de com.

Épisode 568 : Avec son compte Instagram, elle s’attache depuis 2020 à remettre les compteurs à zéro. Faire tomber les harceleurs, dénoncer les gros lourds, les violents et les petits chefaillons en Stan Smith. Bref, à souligner en fluo ce qui déconne dans le petit monde des agences de com.

Depuis 2020, elle anime le compte Instagram « Balance ton Agency ». Il y est question de sexisme, de racisme, d’homophobie et de harcèlement dans le monde ultra bright de la publicité. C’est direct, cash, sans filtre… et sans aucun doute possible… nécessaire.

Aujourd’hui on accueille Balance ton Agency dans Le Super Daily.
. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Confinement N°3, faut-il (encore) retoucher son programme éditorial ?

Épisode n°566 : un 3 ème confinement pour les Français qui amène son lot de questions chez les communiquant. Comment ne rien laisser au hasard sans en faire trop ?

Les trucs à vérifier très rapidement :

  • Les posts programmés 
  • Les publicités SMA 
  • Les horaires de ses points de ventes / notamment GMB

On jette aussi un coup d’oeil aux contenus visuels.
Par exemple on évite les posts avec des regroupements, suggérant des moments festifs même entre amis. On fait bien attention aux posts issus de l’UGC notamment.

Bien sûr on évite de trop inviter aux déplacements hors département, Super séjours à la montagne pour ces nouvelles vacances !

——


Préparer un plan de réponse pour les CM et le service client


Pour être réactif et transparent avec vos clients au cours de ce moment difficile, préparez-vous aux questions et demandes à venir. Pensez à préparer des modèles de réponses pour vos e-mails ou configurez des messages de réponses instantanées avec les informations que vos clients devraient rechercher.


Outils :

Un Google Sheet avec toute les questions éventuelles sur le sujet et les réponses balisées par la cellule de crise.
Utilisez les fonctionnalités natives dans Facebook et Instagram pour préparer vos réponses par avance.

——

Communiquez une liste de question réponse

Préparez une liste de réponses pour les questions que vos clients sont susceptibles de poser, et fournissez autant de détails et de propos rassurants possibles dans vos réponses. 

Pensez à bien échanger avec votre agence

Voici un exemple de question/réponse :
Q : Puis-je annuler ma commande (réservation de voyage, ) ?
R : Bien sûr, nous allons annuler votre commande / reporter ou annuler votre voyage / suspendre votre adhésion sur demande de votre part. Une fois votre commande annulée, le montant dépensé de votre achat d’origine sera remboursé sur votre compte. Dans l’attente de vous retrouver prochainement.

Outils :

Stories Instagram avec Highlight
Utilisez la fonction « questions/réponses » du chat bot de Facebook

——

###De quoi on ne parle pas ?

Déjà, on ne parle que de ce dont on est sûr.
La durée du confinement : 4 semaines, 6 semaines ? Le retour à une vie normale en mai ? Rien de moins sûre donc surtout on en parle pas.

Pas de politique ou de polémique.
Même si c’est difficile et que parfois la situation est compliquée à suivre, ne vous engagez pas dans un combat qui vous dépasse.

—-


De quoi on parle ?

On contextualise.

Rien de pire que d’apparaître comme une marque déconnectée du quotidien.
Tous les français sont confinés à nouveau. Faire comme si de rien n’était serait une erreur. Good news, rien n’empêche de le faire avec finesse : « Alors que nous allons tous de nouveau rester en famille ces prochains jours. »

—-


On raconte les coulisses.

Comment les acteurs internes à la marque s’organisent.
C’est rassurant et ça humanise la marque.

—-


On reste positifs

Et on invite à se projeter vers un avenir plus radieux.



Faut-il continuer à apporter de la Brand utility avec le troisième confinement ?


Comment la marque peut-elle être un partenaire du quotidien en période de confinement.

La brand utility, c’est mettre le consommateur au coeur de la réflexion stratégique
La Brand Utility c’est placer le consommateur, et non plus son produit, au cœur de sa réflexion stratégique. C’est lui proposer de nouveaux services capables de l’engager dans une relation et un attachement durable avec la marque.

*Et pendant la crise du COVID-19 ? *
Occuper et rassurer.

Pas la peine de ressortir l’artillerie lourde non plus. De lancer à nouveau une série de recettes spéciales confinement. Vos audiences comme tous les français ont pris le pli.

Exemple : des playlist, des trucs pour occuper les gamins.

On saisit les opportunités.


Des opportunités additionnelles avec le confinement : le live et les contenus temps long. Vos audiences vont globalement avoir davantage de temps de réseaux disponible ces prochaines semaines. Pourquoi ne pas se projeter sur des contenus différents. 

Il y a sans doute aussi une opportunité à déplacer vos horaires de publication. Avec le retour du télétravail généralisé, il est vraisemblable que les choses aient bougé de ce côté aussi.

1er Avril 2021, ces pépites qui nous ont bien fait marrer sur les réseaux

Épisode 565 : Le 1er Avril c’est la date où l’on se fait des petites blagues entre amis ou qu’on s’accroche des poissons dans le dos à l’école. Et sur les réseaux sociaux aussi c’est un rendez-vous incontournable

2020, pas de poisson d’Avril

L’an dernier le premier Avril n’avait pas été aussi drôle car globalement personne ne savait appréhender la nouvelle qui venait de nous tomber sur la tronche.
L’heure était au sérieux à éviter le mauvais goût et surtout la fake news.
Mais cette année, on s’est rattrapé sur les réseaux

Le 1er Avril, le jour des Love Brand ?

Si l’on voit aisément tout type de célébrité ou tout type de marque se prêter avec plaisir au traditionnel post du 1er Avril, je constate quand même que les posts forts, ceux qui deviennent viraux sont ceux fait par des Love Brands.

La recette pour un post du premier Avril qui fonctionne et qu’il soit suffisamment absurde mais pas trop, irréalisable mais pas trop. Bref un savant mélange qui suffira à semer le doute dans l’esprit de cette communauté qui connaît si bien votre marque.

Une communauté qui connaît si bien votre marque qu’elle se sent concernée à la sortie d’un nouveau produit par exemple .

Après les posts surréalistes ont aussi leur place chez les Love Brand déjà très créatives

Et puis il y a les blagues media sensas’ comme le bonbon cette année encore. On lit tellement de unes de presse invraisemblables que ces 3 dauphins dans le Rhône m’ont laissé dubitatifs !

Des communautés qui défendent le produit d’origine et qui crient au scandale
Si les fans sont très friands de ce genre de petite pépite de la marque, en 365 jours ils ont eu le temps d’oublier.. et quand ça leur tombe dessus et bien parfois ils se sentent abusés, trompés !
Quand la marque de Cidre Kerisac a proposé un cidre goût galette saucisses immédiatement des fans ont crié au scandale. Et un peu partout on retrouve des gentils râleurs qui défendent leur marque de coeur jusqu’à comprendre que c’est une blague .

Mais il ya aussi des scandales

La blague un peu trop en avance de Volkswagen pour le 1er avril

Volkswagen annonce un changement de nom pour mettre en avant l’énergie électrique, : son nouveau nom Voltswagen.

C’est bien sûr faux, mais de nombreux médias y ont cru… Volkswagen a publié puis retiré un communiqué sur son site le 29 mars – soit 3 jours avant le 1er avril –
Ils ont également largement contacté la presse pour donner la primeur de l’actu.
Certains journalistes regrettent que Volkswagen ait autant insisté auprès d’eux quelques années seulement après l’affaire du dieselgate

source BDM

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Carrousels Instagram : Slidez pour mieux régner

Les publications du carrousel Instagram sont l’un des outils les plus polyvalents et performant que vous puissiez utiliser pour organiser et booster votre prise de parole de marque.

——

Une étude proposé par socialinsider.

Ils ont examiné 22 millions de messages, dont 3 étaient des carrousels.

Une étude social insider de Mars 2021

  • Le carousel ne représentait que 4 % des posts Instagram quand il a été lancé en 2017. En août, il représentait pratiquement 20% des usages, le plaçant devant le contenu vidéo (13%)
  • Le carousel est plus engageant que les autres formats sur les comptes de moins de 10000 abonnés et étonnamment sur les comptes de plus de 100k
  • Quelque soit la taille du compte, le carousel est le format qui génère le plus d’impressions.
  • En moyenne, le carousel génère plus de likes que les autres formats
  • Une étude de Juillet montrait aussi que le carousel comportant 10 images est le plus performant

——

Les carrousels plus populaires que la vidéo sur Instagram

Le format carrousel connait une explosion depuis plus d’un an. 
Aujourd’hui, à peu près 20% des posts publiés sur Instagram sont des carrousels.
A titre de comparaison les vidéos ne représentent que 14% des contenus publiés.

Le carrousel est le type de post le plus engageant sur Instagram

Les publications carrousel profitent d’un meilleur taux d’engagement que les publications d’une seule image ou d’une seule vidéo. 

Dans l’étude socialinsider on apprend que leur taux d’engagement moyen est de 1,9% contre 1,7% pour les posts photos et 1,4% pour les vidéos.

Pourquoi ? Et bien parce que les carrousels s’affichent 2 fois dans le feed de vos followers.
Si un abonné fait défiler la publication après la première image, Instagram leur montrera la même publication une deuxième fois.

Cela vous donne deux fois plus d’opportunités d’exposition pour vos abonnés et une deuxième chance de vous connecter avec eux s’ils n’ont pas réagi à votre première image ou vidéo de publication.

A noter :

Instagram ne montrera que les 2 premières Slides dans le feed de votre follower. Il faut donc accorder une attention particulière aux 2 premières slides de votre carrousel.

Lorsque vous utilisez les 10 diapositives du carrousel, le taux d’engagement moyen dépasse 2%

Le type de carrousel mixant photos et vidéos s’avère être le plus efficace pour les marques car il possède le meilleur taux d’engagement par post : 2,33 % contre 1,80 % pour les carrousels image et 1,86 % pour les carrousels vidéos.

A noter :
Chaque fois que quelqu’un fait dérouler votre carrousel, une, deux, trois, quatre, cinq fois… c’est un signe pour Instagram que les gens veulent parcourir toutes les images / photos / vidéos du message du carrousel. Chaque balayage compte visuellement comme un «j’aime». Cela signifie que même si le nombre total de j’aime peut être légèrement inférieur à la normale, la plate-forme reconnaît que votre contenu est précieux et sera susceptible elle pousser dans explore.

Les carrousels intégrant image + vidéo sont les formats les plus engageants

L’étude montre que le taux d’engagement le plus fort est enregistré pour les carrousels qui comportent 10 slides.

A noter :

Rendez vous service, restez sur des photos et des vidéos carrées.
C’est simple aujourd’hui’ Facebook ne permet pas de médiatiser un carrousel au format 4:5 ou 16:9.

——

Types de carrousels

1: Un carrousel Instagram pour promouvoir un nouveau produit
Les carrousels Instagram vous permettent de partager plusieurs photos, vidéos et graphiques de texte avec votre public dans une seule publication

2 – Un carrousel Instagram pour partager un avant et après
Il y a quelque chose de très satisfaisant dans une avant-après, et les publications du carrousel Instagram sont l’un des meilleurs moyens de fournir un bon avant et après une publication.

Astuces : demandez à votre public de commenter la version qu’il préfère pour augmenter l’engagement

3 – Des carrousels Instagram pour apporter un contenu d’aide au choix focus sur les pain points de vos personas

4: Partagez les coulisses de votre marque sans esquinter votre grille Instagram
Au lieu de balancer 10 photos / vidéos de votre salon : faites un carrousel.

5 – Utiliser les carrousel d’Instagram pour présenter les avis de vos clients
Instagram est un canal fantastique pour partager les avis de vos clients, et les carrousels sont un très bon moyen de vraiment souligner les retours et apporter de l’épreuve sociale.

6 – Des carrousels pour pousser les contenus UGC sans bousiller votre grille
Vous avez un branded hashtag, un hashtag communautaire ? Utilisez les carrousels pour organiser une fois par moi par exemple une emise en avant de meilleurs contenus UGC.

7- L’alibi de grille, un tricks qui fonctionne toujours
Vous souhaitez publier une vidéo témoignage mais elle ne colle clairement pas dans votre grille. Vous voulez conserver un esthétisme sans être trop prisonniers de votre grille. Vous voudriez prendre une cover sur votre vidéo mais les images défilent trop vite pour avoir un rendu esthétique ? Alors ce tips fonctionne toujours. Conserver votre vidéo mais faites en un carousel, ajoutez-y une cover fixe, faites en une série. Rajoutez-y de l’info

Le carousel Insta, une occasion d’exprimer sa créativité et de raconter une histoire plus longue

L’exemple de France TV Slash, la chaine « geek » de France TV. Chaque semaine on voit apparaitre sur le compte des carousel créatifs et chargés qui donnent clairement envie de scroller.
Pour casser « l’alibi de la cover » on voit dès la première slide une petite flèche qui pointe à droite pour montrer d’entrée de jeu qu’on part sur une histoire

Chez Ipone on a imaginé des images plus longues qui se découvrent en scrollant. Le but ici était de reproduire l’effet de mouvement d’une moto en l’étirant sur plusieurs slides

Pablo Rochat en a sorti un la semaine dernière ou l’on apercevait un ventre de chien, une flèche indiquait grattes de droite à gauche pour voir la réaction du chien et la slide suivante montrait la tête d’un chien heureux.

La marque Lego que je recommande pour ses idées créatives toujours plus folles sait aussi exploiter les carousel; Pour la saint Valentin on retrouvait slide by slide, brique par briques l’assemblage d’une scène romantique.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Réseaux sociaux pour enfants ? Facebook est sur le coup !

Episode 557 : En octobre 2018, à l’occasion de l’épisode numéro 52 de ce podcast, nous abordons déjà la question des enfants sur les réseaux sociaux.
On s’intéressait à l’époque à quels étaient les usages du Web et des réseaux chez ses enfants de moins de 13 ans.
Les réseaux sociaux sont pourtant complètement interdit aux enfants de moins de 13 ans.
Cependant de nombreux enfants trichent sur leur âge et déboulent sur les réseaux sociaux.
On voit que Facebook s’intéresse pourtant à cette catégorie d’âge. On va voir pourquoi !

Quelques Chiffres

Selon un Enquête BBC plus des trois quarts des jeunes enfants entre 10 et 12 utilisent au moins un réseau de médias sociaux.

87 % des enfants de 12 ans possèdent leur propre smartphone.

Les chiffres alarmant de l’association e-enface

48% des enfants entre 8 et 17 ans sont connectés sur Facebook.

Seulement 55% des jeunes discutent avec leurs parents de ce qu’ils font sur Facebook.

92% des jeunes de 8 – 17 ans utilisent leur vraie identité sur Facebook et livrent des informations personnelles.

Quel réseau ?

Numéro 1 YouTube

C’est l’application la plus utilisée par les moins de 13 ans, 60 % d’entre eux utilisent YouTube.

Numéro 2 Snapchat

43 % des moins de 13 ans sont sur Snapchat.

Les enfants adorent jouer avec les filtres.

Numéro 3 WhatsApp

39,8 % des moins de 13 ans en WhatsApp.

Lien avec les parents et les adultes souvent. Discussion avec les amis.

Numéro 4 TikTok

39,2 % des moins de 13 ans.

Kidstagram

Le développement de ce Kidstagram sera supervisé par Adam Mosseri, le big boss d’Instagram, et dirigé par Pavni Diwanji, qui a rejoint Facebook en décembre. Auparavant, Diwanji travaillait chez Google, où elle supervisait les produits destinés aux enfants, notamment YouTube Kids.

La politique actuelle d’Instagram interdit aux enfants de moins de 13 ans d’utiliser le service.

Récemment, Adam Mosseri expliquait que la société savait que «de plus en plus d’enfants» souhaitaient utiliser des applications comme Instagram et que c’était un défi de vérifier leur âge.

Selon lui une partie de la solution consiste à créer une version d’Instagram pour les jeunes ou les enfants où les parents ont la transparence ou le contrôle. C’est l’une des choses que nous explorons.

Avoir une version séparée pour les enfants permettrait aux jeunes utilisateurs d’interagir avec des amis sur une plate-forme similaire à celle de leurs parents, sans les exposer aux dangers potentiels des prédateurs.

Une annonce préoccupante selon certains chercheurs

C’est notamment ce que pense Priya Kumar, chercheuse à l’Université du Maryland.

Elle étudie la façon dont les médias sociaux affectent les familles.

Selon elle, une version d’Instagram pour les enfants est un moyen pour Facebook d’accrocher les jeunes et de normaliser l’idée «que les connexions sociales existent pour être monétisées»

Par ailleurs, selon ses recherches les enfants qui utilisent YouTube Kids migrent souvent vers la principale plate-forme YouTube, ce qui est une aubaine pour l’entreprise et préoccupant pour les parents.

«Ce n’est pas parce que vous avez une plate-forme pour les enfants que les enfants vont y rester.»

Le Groupe Facebook n’en est pas à ses premiers essais

En 2017, le Groupe Facebook lance Messenger Kids, un produit de chat destiné aux enfants de 6 à 12 ans.

Aujourd’hui, Messenger Kids compte quelque 7 millions d’utilisateurs actifs par mois , dans 70 pays.

A l’époque, un groupe de plus de 95 défenseurs de la santé des enfants avait envoyé une lettre à Facebook lui demandant d’arrêter le produit. Selon eux, l’utilisation excessive des médias sociaux étant nocive pour les enfants.

Facebook avait répondu en expliquant qu’un éventail d’experts avait été consulté pour développer Messenger Kids. On apprendra plus tard que l’entreprise entretenait une relation financière avec la plupart des personnes et organisations qui avaient été consulté sur le sujet.

En 2019, Messenger Kids se retrouve face à un énorme bug de confidentialité

un bug dans Messenger Kids permettait aux enfants de rejoindre des groupes avec des inconnus.

Ce qui signifie que des milliers d’enfants ont été laissés dans des discussions avec des utilisateurs non autorisés par les filtres parentaux. C’est grave !

Au coeur des inquiétudes, les questions de cyber harcèlement

Les utilisateurs d’Instagram sont déjà confrontés à des problèmes d’intimidation et de harcèlement.

Instagram se veut proactif sur le sujet. Cette semaine, Instagram a par exemple lancé de nouveaux outils pour mieux protéger les jeunes utilisateurs , y compris une nouvelle restriction qui empêche les adultes d’envoyer des messages aux adolescents qui ne les suivent pas.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !