Youpi c’est lundi : Mort de Donald, Nouveautés Groupes Facebook, Pornhub, Code RH, Google Meet, Twitter & Facebook Ads

Au menu de ce lundi : L’interdiction de souhaiter la mort de Donald sur les réseaux, nouveautés sur les Groupes Facebook, Pornhub « Not my Job », le podcast Code RH, Google meet sondages, algorithme Twitter & fin de l’attribution Facebook ads à 28 jours.

Instagram DM et Messenger fusionnent !

Épisode 460 : Avalanche de nouveautés et d’annonces du côté d’Instagram.
Tout est tombé hier et il y a du très très lourd, avec « la fusion » de Direct Message d’Instagram et Messenger !
Le groupe Facebook avait annoncé il y a longtemps déjà qu’il travaillait sur un regroupement des leurs messagerie privée Direct Message de Instagram, Messenger de Facebook et WhatsApp.

Youpi c’est lundi : Nouveautés Reels et Linkedin, Pinterest stories, Twitter l’anti fake news, Facebook et les hashtags

Épisode 457 : Youpi, c’est lundi et pour bien commencer la semaine, on vous a fait une compil des dernières actus social media toutes fraîches; Au menu : Des nouveautés chez Instagram Reels et Linkedin, le lancement des stories Pinterest, l’expérience anti-fake news de Twitter et la renaissance des Hashtags sur Facebook…

Facebook : la fin des 20% de texte maximum !

Épisode 455 : Allons enfants du social media, le jour de Gloire est arrivé !
Facebook met fin à ses restrictions sur le contenu texte dans les images publicitaires Facebook.
20% de textes pour 200% de galère. Ceux qui ont eu à retravailler totalement des campagnes pour les adapter aux restrictions de Facebook Ads savent de quoi je parle…

Mais voilà tout ça c’est terminé !

Oui, oui vous avez bien entendu !

Vous le savez, jusqu’à aujourd’hui il y avait une limite dans la quantité de contenu texte intégrable dans ses publicités Facebook

Avant

20% max.

Dans les visuels utilisé pour les pubs Facebook.

Jusqu’à présent, Facebook précisait que les publicités qui apparaissent sur Facebook, Instagram et le réseau d’audience sont filtrées en fonction de la quantité de texte d’image utilisée dans votre annonce.

La règle était très claire: les annonces contenant trop de texte dans leurs images ne seraient pas approuvées.

Facebook a même développé un outil dédié pour vérifier la quantité de texte dans les images des ses annonces et s’assurer qu’on respectait bien la restriction de 20%. Un outil bien pénible qui divisait les images publicitaires avec une grille de 25 rectangles.

Cette histoire de 20% c’est terminé

Alors attention, la news est pour l’instant non officielle. Selon une communication interne de l’équipe Facebook : « … nous ne pénaliserons plus les annonces avec des quantités plus élevées de texte d’image dans les enchères et la livraison. »

Mais si Facebook n’a pas encore communiqué officiellement, elle a déjà adapté les pages de sa FAQ.

Elle précise désormais : « Nous avons constaté que les images comportant moins de 20 % de texte étaient plus efficaces. Nous vous recommandons donc de faire preuve de clarté et de concision afin de véhiculer efficacement votre message. »

Pourquoi Facebook limitait la quantité de texte?

Tout simplement par ce que les gens n’aiment pas les pubs dans Facebook. En tout cas pas les pubs avec du texte.

Initialement, la règle des 20% était stricte. En 2018, il y avait déjà eu un allégement ce qui a permis aux spécialistes du marketing d’inclure plus de texte dans leurs annonces, mais leur portée publicitaire était limitée en conséquence

Pourquoi on est tenter de mettre du texte sur les images publicitaires ?

Si vous souhaitez que les internautes interagissent avec votre annonce, vous devez d’abord les faire remarquer.

Nous avons tendance à remarquer les images et les titres sur une page en premier. Ensuite, nous lisons les mots en gras et consommons les frais agrafes de texte en dernier.

Pour profiter de notre attrait naturel pour les images, de nombreux annonceurs Facebook ajoutent des CTA à leurs photos publicitaires et des mots convaincants tels que «gratuit», et «offre à durée limitée», sachant qu’ils seront lus plus souvent que le texte du statut.

Est-ce vraiment efficace de mettre du texte sur ses images publicitaires ?

Dans une étude, l’équipe de SketchDeck, affirme que plus de texte sur une image publicitaire fait chuter le CTR. Selon eux, les images sans ajout de texte en superposition performent 6 à 7% mieux.

Deux hypothèses s’imposent

L’évolution de l’IA

L’intelligence artificielle qui gère l’acceptation des publicités Facebook est aujourd’hui en capacité de comprendre le fond d’un texte, et n’est plus seulement capable d’analyser la forme d’un texte.

Ainsi Facebook n’a plus peur de laisser de la place au message. Car si. C’était interdit avant c’était aussi par peur de voir des messages de haines, ou violent diffuser comme ça sur les images, dans que la plateforme puisse le modérer facilement.

En interdisant le plus de 20% de textes, elle limitait la possibilité de ces messages.

Peut-être qu’aujourd’hui elle n’en a plus peur, parce que son IA est capable de repérer facilement ce type de message.

La tendance de plus d’infos

Les réseaux sociaux deviennent de plus en plus sérieux avec de plus en plus d’informations qui sont diffusés dans les contenus ! Et Facebook suit simplement cette tendance en permettant. de diffuser plus de texte donc plus d’infos !

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Rights manager : vous ne pourrez bientôt plus piquer de photos sur Facebook et Instagram

Épisode 454 : Nous pourrions assister à un changement majeur dans les droit d’auteur sur les images sur les plateformes du groupe Facebook !
Facebook voudrait permettre aux utilisateurs de revendiquer la propriété des images et demander des retraits.
Facebook a annoncé une extension de son outil Rights Manager, qui détectera désormais automatiquement les violations de droits d’auteur sur les images. Attention, ça risque de changer la donne. On vous explique tout !

L’outil « rights manager » de Facebook

Un outil pour aider les créateurs et les éditeurs à gérer leur propriété intellectuelle.

C’est un outil puissant qui est intégré à la plate-forme Creator Studio de Facebook. Il est conçu pour les personnes qui souhaitent contrôler quand, comment et où leur contenu est partagé sur Facebook et Instagram.

——

Comment fonctionne Rights Manager?

Pour commencer, vous allez ajouter le contenu que vous avez créé et que vous souhaitez protéger dans une bibliothèque de référence. Rights Manager partira de là, trouvant tout contenu sur Facebook et Instagram qui correspond au vôtre.

Vous pouvez également ajuster les paramètres pour spécifier si votre propriété doit s’appliquer dans le monde entier ou uniquement à certains endroits.

Lorsque votre contenu est détecté sur une page ou un profil, vous pouvez choisir son blocage ou l’attribution de crédit via un lien de propriété.

——

##. Rights manager va désormais intégrer les images

Initialement Rights manager ne concerne que le contenu audio. C’est notamment vrai cet outil que certains contenus vidéos intégrant de la musique protégée sont en suite bloqué par Facebook ou Instagram.

Lundi, le Groupe Facebook a annoncé le lancement de Rights Manager pour les Images, une nouvelle version de Rights Manager qui utilise la technologie de correspondance d’images pour aider les créateurs et les éditeurs à protéger et à gérer leur contenu d’image à grande échelle.

Si une marque comme National Geographic téléchargeait ses photos sur le gestionnaire des droits de Facebook, elle pourrait alors surveiller où elles apparaissent, comme sur les pages Instagram d’autres marques. À partir de là, l’entreprise peut choisir de laisser les images rester en place, d’émettre un retrait

——

Comment protéger ses images sur Facebook et Instagram

Pour revendiquer ses droits d’auteur, le titulaire des droits d’image télécharge un fichier CSV dans le gestionnaire des droits de Facebook qui contient toutes les métadonnées de l’image.

Ils préciseront également où le droit d’auteur s’applique et peuvent laisser certains territoires de côté.

Une fois que le gestionnaire a vérifié que les métadonnées et l’image correspondent, il traitera cette image et surveillera où elle apparaît.

Si une autre personne ou marque tente de revendiquer la propriété de la même image, les deux parties peuvent aller et venir plusieurs fois pour contester la réclamation, et Facebook finira par la céder à celui qui a déposé la première.

——

Ce nouvel outil devrait sacrément chambouler Instagram

Cela pourrait potentiellement bouleverser la façon dont Instagram fonctionne aujourd’hui.

Il n’est pas rare de croiser des comptes partageant la même image et ne marquant le titulaire des droits d’origine présumé que comme crédit. On appelle ça un regram.

La question des droits d’auteur, avec les images est nettement moins simple qu’avec l’audio

Quid des mêmes. Après tout ce sont des images.

Interrogé sur ce point Facebook avoue souhaiter procéder par étape et apprendre en faisant.

Une partie de ce processus d’apprentissage consistera à déterminer dans quelle mesure une image peut être modifiée, comme un mème, avant qu’elle ne soit qualifiée de «correspondance» avec l’image d’un titulaire de droits. Pas si simple.

——

Le droits d’auteur des images sur les réseaux sociaux est un sujet complexe

L’affaire Mashable

Plus tôt cette année, un tribunal américain a condamné la photographe Stephanie Sinclair, qui avait cherché à poursuivre Mashable en justice pour l’intégration d’une de ses images, qui avait été publiée sur Instagram, dans une histoire de Mashable.

Le tribunal a statué que, comme Instagram est une plate-forme publique, Mashable avait le droit de réutiliser la publication – mais bien sûr, si Mashable avait utilisé l’image de Sinclair de manière isolée, et non l’intégration d’Instagram, ce serait une violation du droit d’auteur.

Des célébrités poursuivies par des paparazzi

Dans le passé, les paparazzi ont également poursuivi des célébrités pour avoir téléchargé leurs photos sur leurs propres comptes.

Le cas Volvo

Volvo est accusé d’avoir utilisé des photos d’un compte Instagram sans autorisation.

On en avait parlé dans l’épisode 435 du podcast Le Super Daily.

——

Est-ce la fin des mèmes ?

Ok la question peut porter à souri mais pas forcément en fait.

Il faut savoir que le mèmes est déjà totalement hors la loi, même si il semble bien difficile de la faire applique.

Concrètement, la création d’un même en prenant comme support une œuvre préexistante nécessite de devoir respecter le droit d’auteur de l’œuvre. Ainsi, il convient de demander le consentement de l’auteur initiale pour l’utilisation de son œuvre dans un même

Sans cette autorisation d’utilisation, le créateur de l’œuvre peut poursuivre le créateur du Même pour contrefaçon. Les peines encourues sont des sanctions pénales (3 ans d’emprisonnement et 300.000 euros) mais aussi des sanctions civiles, à savoir l’obligation de supprimer le Même sous astreinte financière

Il est possible que Facebook Right Managers mettent une fin définitive à certains mêmes.

Oui tu sais le mèmes de Drake que tu as déjà pensé 1000 fois…

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi c’est lundi : sous-titres Instagram, #StopHateForProfit, Facebook Business Suite, citoyen Snapchat, filtre Insta du New-York Times

Épisode 452 : Comme chaque lundi on fait le tour de l’actualité social media !

Cette semaine on parle de Instagram qui propose des sous-titres automatisées pour les vidéos IGTV.

On parle de la polémique qui continue pour le groupe Facebook avec le hashtag #StopHateForProfit. Une ancienne employée balance des accusations assez grave et Katy Parry et Kim Kardashian menacent de quitter la plateforme Instagram.

On parle aussi de Facebook Business Suite, de Snapchat qui permet l’inscription de 400000 jeunes sur les listes électorales américaines, et des filtres Instagram du New-York Times.

Instagram ajoute des sous-titres automatiques pour les vidéos IGTV

Les sous-titres automatisés sont une option pour les téléchargements de vidéos Facebook depuis un certain temps. Facebook fournit des sous-titres automatiques pour les vidéos en 16 langues.

Même chose sur Youtube.

Mais du côté d’Instagram la fonctionnalité restait pour l’instant complètement absente.

Pourtant jamais autant le sujet de l’accessibilité des contenus web n’a été au coeur des discussions.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, plus de 5% de la population mondiale – soit 466 millions de personnes – souffrent d’une perte auditive invalidante.

La semaine dernière Instagram a annoncé l’arrivée de fonction de sous titre automatique pour les contenus vidéos IGTV.

Lorsque vous téléchargez une vidéo IGTV, vous pourrez basculer sur « Sous-titres générés automatiquement » dans vos paramètres de sous-titres. La précision du texte sera, bien sûr, relative à la clarté de l’audio dans le clip, mais cela aidera à ouvrir votre contenu IGTV à un public plus large

L’annonce fait partie d’un effort plus large de Facebook pour améliorer ses options d’accessibilité .

Il ya quelques semaines déjà Facebook annonçait par exemple l’arrivée des sous titres dans les vidéos Live. Déjà, six langues sont prises en charge: anglais, espagnol, portugais, italien, allemand et français.

Des stars menacent de quitter Instagram, une employée balance tout !

Markito est encore dans la tourmente, toujours sur des problèmes de modération de contenus haineux !

Ça fait quelques temps et notamment autour du mouvement #BlackLivesMatter que Facebook est un petit peu tacler pour sa position neutre sur le sujet.

Les marques avaient boycotté en publicitaire la plateforme cet été et aujourd’hui des célébrités rentrent dans le game.

Des grosses célébrités sur Instagram comme Kim Kardashian ou Katy Perry ont décidé d’arrêter de publier sur la plateforme.

En postant un dernier post « Stop hate » et le hashtag #StopHateForProfit

Kim Kardashian c’est 188 millions de fans sur Instagram et Katy Perry 107 millions !

Les deux ont communiqué en expliquant qu’elles ne pouvaient pas rester les bras croisés face à la propagation de la haine sur des plateformes qui laisse faire !

Les révélations de Sophie Zhang

Ce mouvement est amplifié ces derniers jours par la publication d’une ex data scientist licenciée par Facebook qui s’appelle Sophie Zhang.

Cette dernière a rédigé un long texte où elle dénonce les agissements des GAFA et notamment de Facebook.

D’après elle, Facebook cache des preuves sur le fait que la plateforme a été et est encore utilisée pour influencer l’opinion publique et manipuler des élections politiques.

Elle explique qu’elle a été licenciée après avoir parlé de ces problèmes à sa direction et qu’elle aurait même refusé un chèque de 64.000 dollars pour pouvoir parler librement de ce qu’elle sait sur Facebook.

« Au cours des trois années que j’ai passées sur Facebook, j’ai découvert de multiples tentatives flagrantes de la part de gouvernements nationaux étrangers d’abuser de notre plateforme à grande échelle pour tromper leurs propres citoyens, et j’ai provoqué des news internationales à de multiples occasions. Je sais que j’ai du sang sur les mains maintenant. »

Elle dénonce le fait que des employés comme elle, de niveau intermédiaire, doivent prendre des décisions sur des propos politiques, et qui ne sont pas dans leurs compétences.

« J’ai personnellement pris des décisions qui ont affecté des présidents nationaux sans surveillance, et j’ai pris des mesures pour les faire appliquer contre tant de politiciens éminents dans le monde que j’ai perdu le compte ».

Facebook ne serait pas spécialement malveillant mais plutôt dépassé par tout ce qui peut se passer sur sa plateforme.

Facebook business suite : une pour les contrôler toutes

Vous n’aviez pas encore fait le tour de Creator Studio et bien voilà vous êtes cette fois-ci réellement à la bourre… Facebook vient de lancer une toute nouvelle plate-forme de gestion de contenu et de pages qui s’appelle « Facebook Business Suite. »

la nouvelle plateforme Business Suite intègre toutes vos options de page Facebook et de profil Instagram dans un seul espace, et sera disponible sur le bureau ou dans une nouvelle application mobile.

Cette plateforme permet de :

• Publiez sur Facebook et Instagram en même temps et gérez les publications en un seul endroit pour rester connecté aux deux communautés.
• Modérer tous vos messages, notifications et alertes Facebook et Instagram en un seul endroit afin que vous puissiez rester à jour et répondre plus facilement à tous vos clients.

• Suivre toutes vos stats – Avec les insights Facebook et Instagram et découvrez ce que vos clients recherchent.

Ainsi, au lieu d’utiliser Pages Manager ou Creator Studio , vous avez maintenant un autre moyen de piloter tout ça… Vous vous dites, ok mais là ça fait vraiment doublon. Il ya quoi de plus ?

Le gros plus de Business Suite, c’est son outil de stats qui permet d’obtenir un peu plus facilement un aperçu complet de vos performances Instagram et Facebook en un seul endroit.

Creator Studio propose également des contenus stats, mais il est plus axé sur les performances des publications vidéo.

400 000 jeunes vont voter grâce à Snapchat

Pour ceux qui nous écoute depuis longtemps, j’avais fait une prédiction sur le fait qu’un jour on voterait sur les réseaux, pour des sondages par exemple.

Et bien on se rapproche de plus en plus de ça avec Snapchat !

Snapchat a annoncé il y a un mois que les utilisateurs allaient pouvoir bénéficier de nouvelles fonctionnalités pour inciter les jeunes à aller voter.

Et oui, il y a beaucoup de jeunes sur Snapchat, et on sait que c’est une tranche d’âge qui vote peu.

Alors en prévision des élections présidentielles américaines Snapchat a décidé de faire son devoir citoyen. Selon le réseau, les jeunes veulent voter mais ne savent pas vraiment comment faire.

Donc Snapchat n’incite pas juste à voter, mais fournit des informations et des ressources pour savoir comment on doit s’y prendre pour voter !

Snapchat a carrément lancé une mini-application avec TurboVote pour inscrire les utilisateurs sur les listes électorales. Grâce à cette application plus de 400 000 personnes se sont inscrites sur les listes électorales. C’est complètement fou !

Snapchat estime que ce n’est pas suffisant d’aider les jeunes à s’inscrire sur les listes électorales, faut-il encore qu’ils aillent voter !

Ils vont donc diffuser des vidéos dans les prochains jours avec des stars américaines qui expliquent l’importance du vote !
On retrouve Barack Obama, Snoop Dogg et bien d’autres…

Le NewYork Times signe un accord avec Spark Ar pour une série de filtre Instagram très très informatifs

Les lecteurs peuvent interagir avec les effets sur la page de profil du compte Instagram @NYTimes.
Le principe est simple mais ambitieux. Permettre aux abonnés du compte d’intégrer à leur stories des éléments informatifs très sérieux par dessus leur selfie et de réagir aux sujets proposés par le NYTIMES.

Par exemple : vous avez en ce moment un filtre insta sur les incendies en Californie. Lorsque vous utilisez ce filtre vous y trouvez des légendes informatives très sérieuse qui s’affiche sur vos images.

Pour soutenir la prod de ces filtres, The Times lance un nouveau laboratoire AR d’une douzaine d’employés. Le laboratoire, aux côtés d’une équipe de rédaction dédiée, sera responsable du développement des effets AR et travaillera avec la plate-forme Spark AR de Facebook comme technologie sous-jacente.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi c’est Lundi : modération et rachat TikTok, design Instagram, Facebook Campus, LinkedIn Pages

Episode 447 : Comme chaque lundi on fait le tour de l’actu social media ! Et dans cet épisode on parle de TikTok qui n’arrive pas à supprimer une vidéo de suicide de sa plateforme, on parle aussi de son rachat aux États-Unis. On parle d’Instagram qui cherche à mieux intégrer ses nouvelles fonctionnalités comme Shopping et Reels, de Facebook Campus et des nouveautés de LinkedIn sur les pages entreprises !

Tiktok n’arrive pas à supprimer une vidéo de suicide

Vous en avez sûrement entendu parler mais la semaine dernière TikTok a eu un gros coup de chaud ! Une vidéo montrant un homme se suicider a été diffusé pendant plus de 48h sur la plateforme !

On a vu alors les limites de l’algorithme automatique de Tiktok.

La vidéo avait une cover tout à fait normale et anodine qui a trompé l’algorithme !

Et du coup l’algorithme de TikTok a commencé à suggérer cette vidéo en toute tranquillité ! Avant qu’elle commence à se faire signaler en masse !

Des comptes ont alors commencé à partager ou même à republier cette vidéo et c’était le calvaire pour TIkTok !

La plateforme a fini par bannir directement tous les comptes qui publiaient la vidéo !

Le système de suggestion de TikTok rend vraiment la modération des contenus beaucoup plus compliqués, par rapport à d’autres plateformes !

TikTok US devrait finalement être racheté par Oracle

C’est la saga de l’été. Trump exige le rachat de la branche US de TikTok par une entreprise américaine sans quoi il annonce une coupure de service à compter du 15 septembre.

Le 15 septembre c’est demain et sans que ce soit totalement officiel il semblerait que l’on tienne enfin notre grand vainqueur.

Ils étaient nombreux sur la corde à linge dont Microsoft qui avait officiellement présenté sa candidature.

Oui mais voilà il semblerait que ce soit Oracle qui gagne le gros lot !

Selon le Wall Street Journal « Oracle devrait être annoncé comme le« partenaire technologique de confiance »de TikTok aux États-Unis ».

Le journal précise aussi que l’accord ne sera probablement pas structuré comme une vente pure et simple.

C’est là que les choses se compliquent et que la saga continue.

Si Oracle a semble-t-il gagné le droit de racheter TikTok aux Etats Unis, la société américaine n’empocherait qu’une petite partie du gâteau.

On apprenait dimanche dans dans le South China Morning Post qu’en raison de la nouvelle réglementation du gouvernement chinois limitant la vente des progrès technologiques à entreprises étrangères, les algorithmes de TikTok ne seront pas inclus dans l’accord.

What ? Racheter TikTok sans son algorithme ?

En gros, Oracle paiera essentiellement pour la marque TikTok et l’accès à ses 100 millions d’utilisateurs actifs mensuels aux États-Unis. A charge pour lui de reconstruire son propre algorithme.

Une histoire de fou dont on a pas fini d’entendre parler !

L’annonce officielle est à prévoir demain ou dans les prochains jours…

Facebook lance Campus pour les étudiants

Facebook revient à ses racines avec Campus, une section spéciale pour les étudiants !

Le réseaux social offre un espace aux étudiants et aux universités pour les aider à se connecter entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt !

Avec Facebook Campus, les élèves peuvent découvrir de nouveaux groupes, participer à des concerts virtuels ou encore demander des conseils à leurs camarades de promo.

En gros, il va y avoir trois fonctionnalités dans Campus :

  • Il y aura un fil d’actualité spécifique à une université ou école ! Dedans on retrouve les publications de ses camarades, des groupes et des événements !
  • Il y aura un annuaire des écoles qui répertorie les élèves par école. On pourra donc retrouver des élève de sa classe ou de son école plus facilement !
  • Et des Campus Chats, des groupes discussions façon Messenger.

Tout les contenus partagés dans cette section ne sont visible que par les personnes faisant parti de Campus, pas à quelqu’un d’extérieur !

Et il y aura des Campus Chats privés, d’autres publiques etc… Pareil pour les groupes.

Les pages d’université pourront à leur guise interagir dans ses groupes ou conversation !

C’est clairement un retour aux sources où Facebook déclare d’ailleurs :

« Au début, Facebook était un réseau réservé aux universités, et maintenant nous introduisons Campus pour permettre aux étudiants de trouver plus facilement des camarades de classe ayant des intérêts similaires dans une section dédiée de Facebook. »

Instagram empile les nouvelles fonctionnalités et se pose des questions sur son UX

On ne cesse de le dire, le social media c’est une question de test and learn. On fait des tests, on regarde, on compare et on prend des décisions.

Et bien justement, la plate-forme Instagram est en ce moment en pleine session d’A/B testing avec son interface. Le point de départ de la réflexion : comment laisser davantage de place à Instagram Shopping et Reels au coeur de l’interface d’Instagram.

Un challenge pour faire rentrer à sa juste place tous ces nouveaux formats au coeur d’une application mobile.

C’est la barre centrale en bas de l’écran qui est au coeur des expérimentations. Vous savez la barre où l’on trouve aujourd’hui 5 boutons dont le bouton « + » permettant de poster un nouveau contenu.

Instagram fait tourner un test grandeur nature avec 3 déclinaisons différentes intégrant un 6ème bouton.

Adam Mosseri le big boss d’Instagram s’est exprimé sur ce sujet :

«Nous commençons à tester différentes versions de l’écran d’accueil d’Instagram. Lorsque vous ouvrez l’application, vous verrez bientôt un onglet Reels et un onglet Shop dans l’une de ces trois mises en page. »

« Face à la montée en puissance des créateurs, l’explosion de la vidéo, l’accélération des achats en ligne. Nous voulons adapter Instagram à ces changements tout en gardant les choses simples. « 

Nul doute que l’arrivée de Reels dans la barre de menu principal d’Instagram permettra de donner encore davantage d’élan au format concurrent de TikTok.

——

Par ailleurs Instagram, intègre désormais des suggestions de Reels au coeur du feed Instagram.

Quand vous scrollez votre feed vous pouvez désormais y trouver 3 suggestions de contenu au format Reels. Une preuve de plus qu’Instagram est bien disposé à appuyer sur le champignon et à booster au maximum l’utilisation de ce nouveau format.

Les Nouveautés des pages LinkedIn

LinkedIn lance ses nouveautés pour les pages entreprise.

LinkedIn veut répondre au besoin de la distance qui sépare les employés entre eux !

On le voit aujourd’hui il y a plein de boite qui travaille encore en télétravail et pour un moment !

Donc LinkedIn c’est donné la mission de rapprocher les différents collaborateurs !

Évenement

Objectif : Faciliter les échanges des participants à un événement, ou entre collaborateurs.

LinkedIn lance les événements pour les pages entreprises ! Ça c’est quand même une grosse nouveauté !

Les pages peuvent créer des événements sur LinkedIn pour leur prochain Webinar, ou conférences…

Vous aurez maintenant sur une pages dans les onglets situé à gauche un onglet Events !

Abonnés

Les pages vont avoir plus de possibilités aussi sur leurs abonnés.

Aujourd’hui on peut voir le nombre de fans, les données démographiques, demain on va pouvoir afficher la liste des abonnées, la trier par entreprise, ou secteur d’activité, ou géographiquement…

C’est quand même un gros changement pour apprendre à connaitre son audience ! Où si on veut contacter un type de personne dans son audience !

My Company

Nouvel onglet My Company pour mieux connecter des collègues entre eux ! C’est un espace réservé aux personnes travaillant dans la même entreprise !

Facilite les échanges, l’engagement, les événements internes !

Bon mauvaise nouvelle il faut au moins 201 employés pour accéder à cet onglet !

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Notoriété de marque vs Préférence de marque

On ne fait pas toujours très bien la différence entre la notoriété et la préférence de marque et pourtant c’est bien différent ! Dans cet épisode on tente de redéfinir ces deux grands concepts du marketing, mais en application au social media !

Service Client et Social Media

Épisode 443 : Comment établir une bonne stratégie de service client pour une marque sans y incorporer le Social Media ?
Ce n’est tout simplement pas possible !
Quoiqu’il arrive dites-vous que les réseaux sociaux sont là pour rester dans le paysage. Aujourd’hui c’est près de 51% de la population mondiale qui est sur les réseaux sociaux alors si vous avez une entreprise ou une marque vous ne pouvez pas vous en passer notamment pour le service client !
Car où sont vos clients ? Sur les réseaux sociaux !
90% des utilisateurs des réseaux sociaux ont déjà entamé une discussion avec une marque sur les réseaux sociaux !

Avant de commencer juste un petit mot pour vous parler de la conférence Blend Web Mix.

C’est une très belle conférence sur la tech et le digital qui se tient à Lyon chaque année. Et cette année nous avons le plaisir d’être invités pour faire l’ouverture de la journée du Vendredi 28 Octobre.

L’équipe du Super Daily sera là et enregistrera en direct un épisode, sur la Grande Scène de l’Auditorium. Ca va être très fun !

Pour ceux que ça intéresse on a un petit code de réduction de -15% pour l’achat de vos places : SDABLEND2020

On y sera mais il y a aussi un paquet de beau monde dont le patron de TikTok France par exemple.

On espère vous retrouverez cette année au Blend Web Mix les 27 et 28 Octobre 2020.

Qu’est ce que le service client ?

Le service client, c’est l’ensemble des moyens humains et organisationnels mobilisés pour répondre aux besoins d’informations et de services des clients avant, pendant et après l’achat.

Donc on le voit c’est quand même assez large. C’est tout ce qui répond aux besoins des clients !

Les chiffres

93% des entreprise indiquent que le service client a un impact direct sur leur image de marque !

Les consommateurs qui ont eu une réponse à leurs questions dépensent entre 3% et 20% de plus !

Service consommateur : Mais comment faisions nous il y a encore 7 ou 8 ans ?

Projetons nous en arrière, il y a 7 ou 8 ans.

Tu achètes un nouvel aspirateur flambant neuf en boutique.

Tu arrives chez toi avec une seule idée en tête aspirer enfin la colonie de moutons qui a trouvé refuge sous ton canapé.

Oui mais voilà, l’aspirateur fait un drôle d bruit. Un bruit genre pas normal.

Et bien il y a 7 ou 8 années en arrière, tu aurais appelé le numéro sur le mode d’emploi. Un numéro vert avec un call center plus ou moins précis à l’étranger pour leur expliquer ton problème.

Ils t’auraient sans doute demandé si tu avais lu la FAQ sur le site Internet. Le cas échéant ils t’auraient invité à remplir un formulaire en ligne à l’attention d’un fantomatique service client.

Tu aurais piétiné et rouspété pendant 15 jours avant d’avoir un email de retour du service client t’invitant à débrancher et à rebrancher ton aspirateur pour vois si cela résolvait le problème. Bon ok j’exagère un peu mais on en est pas loin.

Aujourd’hui, j’ai un problème avec un produit mon premier réflexe va être de prendre contact directement avec la marque sur Facebook, Instagram ou Twitter. Et j’attend de leur part un retour personnalisé sous 24h sans quoi je n’hésiterai pas à nuire sérieusement à leur réputation en ligne.

Le service client connaît une évolution majeure. On est passé des canaux privés, anonymes et one-to-one (email, téléphone) vers des canaux publics one-to-many, sociaux et attachés à une véritable identité.

En bref, les médias sociaux changent toute l’activité du service client, posent de grands défis et présentent de nouvelles opportunités pour les marques.

Avec les réseaux sociaux, le pouvoir est entre les mains des clients

Le changement le plus important que les médias sociaux ont apporté au service client est peut-être le renversement complet du modèle traditionnel. Les médias sociaux sont le premier canal créé et contrôlé par les clients.

Quelques chiffres pour prendre la mesure

Selon un étude Statista, 47% des consommateurs ont une image plus positive des marques qui répondent aux questions de service client sur les réseaux sociaux.

https://www.statista.com/statistics/810968/customers-by-if-they-favor-brands-that-respond-to-complaints/

Dans une étude proposé par Microsoft on apprend aussi que 96% des clients estiment la qualité du service client comme un élément important de leur fidélité à la marque.

Aussi il faut que les choses aillent vite. [71% des consommateurs déclarent que valoriser leur temps est la chose la plus importante qu’une entreprise puisse faire pour leur fournir un bon service.(https://go.forrester.com/blogs/13-03-15-communication_channel_preferences_for_customer_service_are_rapidly_changing_do_you_know_what_your_cus/)

——

Travailler la qualité de son service client en ligne c’est une question d’image de marque et de réputation

Dans un étude de Sprout Social on apprend que 50% des consommateurs peuvent boycotter une marque si ils obtiennent une réponse non satisfaisante du service client sur les réseaux sociaux.

41% des consommateurs n’auront aucun scrupule à raconter leur mauvaise expérience en ligne.

Intégrer le service client dans son community management ça va au delà d’une animation communautaire et de la simple réponse aux commentaires

Il y a des préalables :

La nécessité de rapprocher CM et service client

Il est toujours surprenant de voir à quel point chez bien des marques le service client et le CM sont vraiment 2 entités très distinctes avec aucun contact ou presque entre elle.

Il faut dire que bon nombre de marque sont encore à la bourre sur leur community management donc de là à imaginer intégrer tout dans un process service client, il y a encore du travail.

Chez Supernatifs, cette intégration CM / service client est un préalable à la prise en main du compte.

Cela passe par la co-construction d’un Q&A sur les remarques les plus attendues par les consommateurs. L’objectif c’est que les équipes CM soient à même de répondre en autonomie sur 75% de sujets.

On travaille aussi ensemble à une gourvernance social media. Vers qui remonter un problème client, qui peut donner une réponse rapidement, qui peut prendre en charge un situation critique.

A noter sur ce sujet que selon une étude de Gartner, les community managers formés au service client, sont capables de gérer 4 à 8 fois plus de problématiques clients par heure qu’un service client au téléphone.

Ami.e.s CM attendez vous à ce que petit à petit tout le service client soit entre vos mains.

———

La nécessité d’un outil de type social CRM

En cas de non réponse à une question, 26% des clients réitèrerons leur prise de contact sur un autre canal social media. Pas de retour sur Facebook pas grave je vais sur Twitter.

Dans la tête du consommateur tout ça est très normal. Après tout ça reste toujours la même marque.

En 2020, plus que jamais nous consommateurs sommes totalement multi canal.

On s’attend à ce titre que les réponses ou échanges que nous avons avec la marque soient consistant dans le temps et cohérent d’une plateforme à l’autre.

Les outils natifs ont leur limite

C’est là que les outils natifs de modération et de gestion des conversations social media arrivent à leur limite. Difficile de connaitre l’historique des échanges avec un conso. Si Paul Dupont a déjà échangé avec la marque en MP et en commentaire, impossible de retrouver l’historique dans Facebook.

Un outil comme Agorapulse ou Sprout Social vous permet de garder l’historique des échanges avec un consommateur et de s’assurer qu’il trouve bien une réponse à son problème.

Un social CRM permet de passer du customer service à l’expérience client

C’est aussi avec ce genre d’outil que l’on peut transformer une expérience malheureuse relevant du service client à une vraie relation de confiance avec le consommateur.

Par exemple : J’ai un client Paul Dupont qui a un problème avec un aspirateur qui fait du bruit. Je répond à son problème en l’invitant à vérifier que le sac est correctement installé. (Ça c’était dans mon Q&A). Le client est content le bug est résolu. Je remonte l’info aux marketing. Ce problème de sac ça fait déjà 10 fois en un mois. On décide d’élaborer un contenu social media en vidéo sur comment bien mettre son sac dans l’aspirateur. Je publie sur Facebook en taguant les clients qui ont eu cette mésaventure avec un petit message du type : « @paul Dupont c’est bon ? Problème résolu de votre côté ? »

——

Les Réseaux sociaux sont une source intarissable de retours consommateurs

Ce qui se passe en dessous de vos posts, dans les commentaires, a une valeur inestimable. C’est votre panel consommateurs en direct.

De quoi se plaignent-ils? Qu’est ce qu’ils aiment vraiment ?

Vous obtiendrez beaucoup plus de détails et d’informations avec une analyse poussée et méthodique d’une conversationnelle sur vos comptes plutôt qu’avec une enquête générique auprès de vos utilisateurs.

Autre chose, écoutez et analysez le conversationnel autour de vos contenus en ligne, permet de remonter ce que les clients se disent entre eux : recommander un produit donné plutôt qu’un autre ou se plaindre du service dans tel lieux de vente.

A titre d’exemple, chez Supernatifs nous accompagnons la marque Aoste dans la gestion de ses réseaux sociaux. Aujourd’hui, la page Facebook d’Aoste génère près de 5.000 commentaires de consommateurs par mois. 5000 retours, échanges, informations sur le rapport que les consommateurs entretiennent à la marque ou au produit. 5.000 retours spontanés.

Nous écoutons avec attention chaque commentaire et remontons trimestriellement à la marque les points notables liés à l’usage produit : réflexion sur la qualité, nouveaux usages de consommation, suggestion d’amélioration… C’est extrêmement précieux.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi c’est lundi : Facebook Horizon, LinkedIn stories, Livre Blanc Agorapulse, Facebook Watch, story Facebook

Episode 442 : Comme tous les lundis on démarre la semaine avec le Youpi c’est Lundi ! Dans les News de la semaine on retrouve Facebook Horizon qui démarre en test en version bêta aux États-Unis, on parle des stories sur LinkedIn, de la moitié de la planète qui est sur les réseaux sociaux, d’un livre blanc d’Agorapulse sur le vidéo Facebook, de Facebook Watch et des stories Instagram qui se partagent sur Facebook.

Avant de commencer cet épisode je voulais juste corriger une erreur qui a été dite dans l’épisode de vendredi dernier. Ensemble on a discuté rebranding et j’ai dis une connerie… ben oui ça arrive.

C’est Thomas de la marque De Fursac qui a eu la gentillesse de me le remonter.

Le rebranding de la marque c’est bien fait en duo mais il y a eu erreur sur les responsables. On va donc corriger ça tout de suite.

  • DA : Atelier Franck Durand (toujours en place)
  • Le design des collections est assurée par Alix Le Naour (toujours en place)

Voilà. Désolé pour cette imprécision. Place au Youpi c’est Lundi :

Facebook Horizon arrive en bêta

On en avait déjà parlé dans Le Super Daily de Facebook Horizon. C’est l’experience Social Media ultime en réalité virtuelle.

Facebook va lancer son monde virtuelle basé sur les échanges sociaux et des mini jeux.

Ça va faire un an que Facebook a présenté ce projet et ça y est une version bêta en test fermé va être fait avec les utilisateurs de casque Occulus en Amérique du Nord.

C’est une grosse info parce que c’est sûrement le réseau social de demain ! En tout cas Facebook pari fort là dessus.

Rappelez-vous Zuckerberg parlait carrément de citoyenneté, de citoyen de Facebook Horizon.

Et c’est vraiment un monde virtuel, on a son espace personnel dedans. On peut y invité des amis. Il y aussi des espaces communs, d’échanges, et on trouve aussi des mini jeux pour s’amuser entre amis.

On est représenté par un Avatar et on accède à ce monde avec un casque en réalité virtuelle Occulus.

Les premiers pas vers le transhumanisme. Peut-être. En tout cas on reste attentif à ce qui va se passer avec ses premiers tests de Facebook Horizon. Le géant américain pourrait frappé un grand coup si le réseau se démocratise.

La grande question dans l’utilisation était de savoir comment Facebook allait gérer la modération !

Alors les utilisateurs pourront mettre en pause à n’importe quel moment l’application. Ils pourront aussi couper le son venant d’un autre utilisateur à tout moment, le bloquer ou même se transporter dans un autre endroit.

Il y aura un système de signalement comme sur Facebook. Mais on ajoutera les dernières secondes ou minutes de notre expérience, pour que le modérateur puisse les visionner et prendre sa décision sur le bannissement de l’utilisateur signalé.

Et si Facebook et Facebook Horizon restent deux réseaux séparés, les comptes seront liés, et un double bannissement pourra être fait !

LinkedIn pourrait bientôt offrir la possibilité d’ajouter des liens dans vos stories

Difficile de savoir où on en est réellement du déploiement des stories Linkedin.

Après avoir initialement lancé la nouvelle option au Brésil en avril , LinkedIn a ensuite poursuivi le déploiement aux Pays-Bas, en Australie et aux Émirats arabe. Et depuis le mois de Mai les stories Linkedin sont disponibles en France.

Mais depuis rien. Le déploiement s’est arrêté et aux US et en Angleterre ont se désespère…

Alors que passe-t-il ? Est-ce que le manque d’utilisation des Stories par les utilisateurs de Linkedin invite la plateforme à ralentir son déploiement international. Possible.

Possible aussi que l’impossibilité d’utiliser de lien dans les stories Linkedin soit l’un des frais à son développement.

La bonne nouvelle, c’est que LinkedIn teste actuellement une nouvelle option qui permettrait aux utilisateurs d’ajouter des liens URL à leurs Stories.

D’après les screen captures ayant fuité, la fonctionnalité ressemblerait exactement à la fonction swipe dans Instagram.

Ce qui en ferait une option plus précieuse pour générer du trafic de référence.

La moitié de l‘humanité sur les réseaux sociaux

C’est une grosse news quand même ! La moitié de l’humanité est sur les réseaux sociaux, c’est fou !

C’est le dernier rapport Digital 2020 de Hootsuite et We Are Social qui l’affirme.

3,96 milliards de personnes sont sur les réseaux sociaux, soit 51% de la population mondiale.

Et encore si on enlève, les moins de 13 ans qui n’ont officiellement pas le droit d’être sur les réseaux sociaux, cela représente 65% de la population mondiale !

Ce que je trouve encore plus fou, et qui est un très bon indicateur des usages, c’est que 59% de la population mondiale utilise internet et 51% les réseaux sociaux.

D’autres infos sont importantes à souligner. Quand les internautes cherchent une information sur une marque ils cherchent en premier sur un moteur de recherche sinon sur les réseaux sociaux.

Et le nombre d’utilisateurs continue d’augmenter, il y aurait 12 nouveaux utilisateurs de réseaux sociaux par seconde !

L’étude montre aussi que nous sommes présents sur différentes plateformes, en général l’utilisateurs est présent sur 9 plateformes sociales différentes.

J’ai compté, ça va vite, je suis sur Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat, Linkedin, Tiktok, Pinterest, Telegram, WhatsApp, Discord, Twitch…

Agorapulse propose un livre blanc pour tout savoir sur la vidéo dans Facebook

Chaque jour, les utilisateurs de Facebook regardent plus de 100 millions d’heures de vidéo sur la plateforme. Devant se chiffre imparables, les marqueteurs et les marques se sont empressées de saisir l’opportunité et ont déployé des budgets importants pour capitaliser sur l’opportunité vidéo.

Seul gros hic, parmi les utilisateurs conquis par le format vidéo, seulement 17% regardent une vidéo Facebook plus de 30 secondes.

La guerre à l’attention bat son plein et aujourd’hui mettre en place une stratégie vidéo sur Facebook est-ce dernier toment plus complexe qu’un simple upload.

C’est dans ce cadre qu’Agorapulse s’est associé avec PlayPlay pour nous livrer un gros livre blanc bien complet sur la vidéo dans Facebook.

Pour rappel, Agorapulse c’est une solution de social media management. C’est l’outil que l’on utilise chez Supernatifs pour programmer nos publications sur les réseaux et gérer le conversationnel de nos clients.

Le livre Blanc donne un bon paquet de chiffres et de bonnes pratiques pour y voir plus clair.

Il décrypte le fonctionnement du feed Facebook et la manière dont les vidéos ressortent. Il parle des Facebook Ads et donne des tips sur le format vidéo idéal en publicité. Il ya aussi un beau morceau sur Facebook Live.

C’est du solide.

L’ascension de Facebook Watch

Facebook Watch n’en fini plus de grimper.

Facebook a lancé cet outils pour essayer de concurrencer Youtube, et au début j’étais très perplexe, parce Watch partait avec tellement de retard que je ne pensais pas que ça pouvait devenir intéressant.

Avec la puissance de ses utilisateurs de base sur Facebook, le réseaux social ne cesse de développer son outils.

On apprend qu’il aurait désormais 1,25 milliard d’utilisateurs actifs par mois sur Facebook Watch. Ce qui est déjà une franche réussite et une sacré croissance.

En juin 2019 il y avait 720 millions d’utilisateurs actifs par mois !

La confinement et la pandémie ont accéléré le processus. Et c’est notamment les vidéos de catégories Gaming qui ont le plus augmenté ! +75% d’heures passées sur les vidéos Gaming au 2e trimestre 2020 !

Pour Facebook, c‘est ultra encourageant, et la force de la plateforme Watch c’est toutes les interactions sociales qui peuvent exister autour d’une vidéo, qui est moins dans l’ADN de Youtube.

Ce qui est encourageant aussi c’est que 1,25 milliard d’utilisateurs ce n’est que la moitié des utilisateurs de Facebook. Donc la marge de progression est encore importante.

En 2018, Youtube déclarait 1,8 milliard d’utilisateurs mensuels, mais c’est sans compter ceux qui vont sur Youtube sans compte !

On en avait parlé, mais Facebook Watch essaie de développer au maximum sa plateforme sur les clips vidéos musicaux. C’est un des axes en tout cas où Youtube est encore très en avance !

On peut aussi noter que l’arrivée de Facebook News avec une section vidéo va aider encore au développement de Facebook Watch.

Facebook permet à certains utilisateurs de voir des Stories Instagram… sur Facebook

Vous le savez le groupe Facebook cherche depuis plusieurs années à renforcer les passerelles entre ses différentes plateformes. Vous pouvez repartager un contenu Facebook dans WhatsApp, Lire et répondre à vos messages privés Instagram depuis Creator Studio et bientôt WhatsApp, Messenger et Instagram DM seront parfaitement intégrés en une même plateforme de messagerie.

Mais ce n’est pas le cas partout, il se passe quelque chose du côté des stories.

Si jusqu’à présent vous pouviez choisir de partager une story Instagram dans Facebook, le groupe a semble-t-il décidé d’automatisé et systématisé ces partages.

Certains utilisateurs peuvent désormais voir les histoires Instagram sur Facebook même si elles n’ont pas été partagé.

La story Instagram apparait dans le fil des stories Facebook, avec une bordure arc-en-ciel autour de l’icône de profil, par opposition au bleu de Facebook.

Plus le choix donc.

Mais attention, il n’y a que vos abonnés Facebook et Instagram qui verront cette story. Un peu étrange.

En gros si je suis abonné au compte Instagram d’une marque je verrais sur Facebook l’intégralité de ses stories Instagram.

Il s’agit pour le moment d’un test à petite échelle effectué par Facebook.

Comme je le disais, il s’agit ici d’une extension des efforts de Facebook pour intégrer ses processus back-end.

Selon certains, l’enquête anti trust concernant Facebook n’y serait pas pour rien. Facebook a peur d’un démantèlement et s’applique à complexifier un éventuel démantèlement. Si Facebook pouvait affirmer que ses réseaux sont tous connectés et que les fonctionnalités de chaque application sont liées à l’autre, cela pourrait rendre plus difficile la séparation de ses applications

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !