Crise digitale : C’est grave docteur ?

Épisodes 579 : Dans cet épisode on va essayer de voir comment on peut évaluer la gravité d’une crise digitale !
Le but ici est de sentir arriver une crise et de savoir au mieux l’analyser afin d’ y répondre le plus justement possible.
On va aussi prendre quelques exemples de marque qui ont connu ce type de bad buzz.

La réputation d’une marque est une chose fragile.

Si les réseaux sociaux peuvent faire des rois et des rennes ils peuvent aussi très vite les faire chuter.

Sur un rien, une blagounette, un bon mot, une rumeur, tout peut très vite dégénérer. Et les répercussions peuvent être sévères : attaques virulentes, boycott et dans la plus part des cas une image de marque durablement esquintée.

Savoir gérer une crise sur les réseaux sociaux c’est tout un Art.

Il faut écouter le bruit avec beaucoup d’attention, détecter les signaux faibles et identifier à quel moment et avec quel intensité réagir. Surtout il convient de ne pas sur réagir et de garder la tête froide.

Dans cette épisode on va essayer de voir comment on peut évaluer la gravité d’une crise digitale !

Le but ici est de sentir arriver une crise et de savoir au mieux l’analyser afin d’ y répondre le plus justement possible.

C’est la crise ? Pas de panique et surtout beaucoup de méthode

Une méthodologie de gestion de crise :

Détecter la crise

Analyser avec précision son évolution

Identifier à quel moment il faut répondre

Répondre avec la bonne intensité

——

Comment détecter si ma marque est face à une crise ?

Cela passe principalement par une veille proactive et en temps réel, qui permet ainsi d’éviter un maximum les crises.

Afin de bien détecter une crise en amont et de pouvoir surveiller si elle devient véritablement une crise, il faut être en veille. C’est la veille durant toute l’année qui va permettre d’anticiper les contenus extérieurs qui peuvent déclencher potentiellement une crise.

Veille de marque : Le CM a un rôle stratégique majeur

C’est notamment pour ça que traiter 100 % des commentaires peut être salvateur pour détecter le début d’un quelque chose avant tout le monde !

J’insiste, tout bon CM peut-être l’élément qui va repérer avant tout le monde le début de quelque chose.

On peut vous parier que dans n’importe quelle crise il y avait des messages avant-coureurs que vous n’avez pas vu passer car vous n’avez pas été assez bons et précis sur la modération.

——

4 indicateurs clés pour juger de la gravité de la crise

Chaque jour votre marque est confrontée à de polémiques et des interactions complexes sur les réseaux sociaux. Ça ne veut pas dire qu’il y a systématiquement crise.

On peut utiliser plusieurs indicateurs pour essayer de comprendre si il y a véritablement une crise à gérer ou alors seulement deux ou trois messages un peu relou.

——

Gestion de crise : Regarder l’évolution du volume de messages publiés au sujet de votre marque

Le premier indicateur à surveiller : le volume de messages publiés.

On va surveiller le nombre de messages qui parlent de ce sujet là qui sont publiés sur Internet.

On va donc pouvoir commencer à s’inquiéter si il y a un sujet qui commence à largement augmenter en terme de volume alors qu’il n’y a pas d’opération de marketing sur ce sujet de la part de la marque.

Le volume tout seul ne suffit pas.

Il faut aussi réfléchir en terme de proportion.

Si vous êtes habitués à voir 150 000 messages par jour sur Internet qui parlent de vous alors peut-être que 3000 messages qui parlent de ce sujet là ne suffiront pas à vous inquiéter.

Alors que 3000 messages qui parlent de vous lorsque vous êtes une petite marque ça peut être beaucoup plus inquiétant.

Conseil : Un outil d’écoute de bruit doit faire partie de votre pack d’outils

De notre côté on utilise Agorapulse qui nous permet de remonter toutes les mentions qui sont faites de la marque sur les réseaux sociaux. Dans certains cas un outil plus complexes peut-être utilisé : Talkwalker ou Brandswatch.

——

Autre indicateur clé pour juger de la gravité d’une crise :

Gestion de crise : Constater l’évolution du champ lexical employé

Une fois qu’on a détecté un volume de messages publiés important il faut aussi pouvoir analyser, sonder, quel est le contenu de ses messages.

Et on peut entrer des mots-clés, que ce soit dans un système de modération sur les réseaux sociaux ou sur une écoute de bruit sur Internet.

Si des mots tels que scandale, boycotte, discrimination… sont employés c’est qu’il y a sûrement un problème.

Ensuite, chaque type de marque à certains mots sensibles qui lui sont propres.

Des entreprises pharmaceutiques peuvent faire attention à des mots tels que « mort » ou « médicaments » associés l’un à l’autre.

Les fast-food vont faire attention à des termes tels que « obésité ».

Des marques dans la charcuterie vont faire attention à des mots tels que « abattoir » ou « vegan ».

——

Gestion de crise : Porter une attention aux communautés impliquées

Une fois qu’on a analysé le volume de messages publiés et le champ lexical, normalement on est au courant qu’il y a un problème, et on est au courant de quel est ce problème.

Il faut maintenant déterminer par qui est porté ce problème.

C’est là qu’il va falloir avoir une lecture très juste. Il faut bien connaître la marque pour savoir aussi quelle communauté peut soulever une crise autour de cette marque.

On va surveiller si certaines grosses pages FB relaient, s’ils parlent de ce problème.

Les communautés peuvent des influenceurs, des militants ou des activistes et puis évidemment vos clients.

Il faut donc mesurer la taille des communautés qui partagent ses buzz. Si une page activistes de 20 000 personnes en parle c’est une chose, mais si du coup cela se propage sur d’autres pages du même style de plus en plus grosses là il peut y avoir un problème.

Une petite centaine de commentaires et messages restreints à une communauté d’activistes très précise n’a pas le même impact si ces polémiques commence à déborder dans le mainstream.

Conseil : connaître les comptes « à risque » qui s’expriment sur votre marque

Il est donc important d’être capable de définir qui sont les lanceurs d’alertes, qui sont les personnes relayant la crise.

——

Gestion de crise : Détecter si la crise est susceptible de devenir mainstream

Le Buzz a t il franchit les limites des communautés actives exclusivement en ligne. A-t-il été relayé par des médias ou des journalistes. Si c’est le cas c’est que le sujet est en train de devenir mainstream et là ça devient vraiment sérieux.

Tant que la polémique reste sur twitter ça va mais le jour où le sujet se retrouver sur 20minutes.fr ça commence à être chaud.

Conseil : garder un oeil sur Google Actualité

Evidemment votre Google Actualité est d’ores et déjà truffé d’alertes qui vous remontent toutes les mentions e votre marque ou produit dans les sites d’actualité en ligne. Non ? Et bien il faut s’y mètre !

L’importance aussi d’un Bad buzz peut venir de son relais à l’étranger.

Peut-être qu’en France le problème ne va pas trop être soulevé, mais que dans certains pays à l’étranger plus sensible à la question posée, ou la marque se trouvera dans une situation délicate.
Cette reprise à l’international est Importante à surveiller, car elle peut avoir deux enjeux importants :
Premièrement, si votre marque à des intérêts à l’étranger et dans certains pays où la crise apparait cela peut être problématique pour ses ventes.
Deuxièmement, le fait que cette crise soit reprise à l’étranger peut aussi la faire revenir de manière plus forte en France.

Gestion de crise sur les réseaux sociaux : la cas Evian

Le 13 avril dernier un tweet de la marque Évian a déclenché une petite crise digitale.

Évian avait écrit sur Twitter : « RT si vous avez déjà bu 1L aujourd’hui ! »

C’était aussi le premier jour du ramadan où les musulmans jeunent du matin jusqu’au soir.

Vous l’avez senti venir, un début de crise s’est fait sentir. Pourtant quand on va regarder sous le tweet en question on ne trouve que très peu d’attaques vis-à-vis de la marque et surtout beaucoup de messages bienveillants.

Certains souligne qu’effectivement le timing n’est peut-être pas le meilleur mais franchement pas non plus de quoi s’alarmer.

Attention, en cherchant bien on trouve quand même quelques comptes qui traitent Évian d’islamophobe ou qui attaquent frontalement la marque.

Mais non seulement le volume de ces messages restent restreint, mais les personnes qui portent ce message sont aussi des comptes peu identifiés et qui ne sont pas forcément des leaders de quoique ce soit.

Et donc pendant la journée cette petite polémique éclate.
Si bien que quatre heures plus tard Évian décide de présenter des excuses : « bonsoir, ici la team Évian, désolée pour la maladresse de ce tweet qui n’appelle à aucune provocation ! »

C’est surtout un message bienveillant et pacificateur

Mais quelque chose qui aurait pu rester franchement très anecdotique, a connu une toute autre résonance. Puisque suite aux excuses d’Évian, une autre communauté s’est emparé de cette crise digital.

Ainsi des personnes beaucoup plus influentes et à la résonance plus importante, qui ont notamment accès à des plateaux télé, ce soit emparés de l’affaire.
En effet, on retrouve des personnalités politiques d’extrême droite, comme Robert Ménard ou Gilbert Collard qui respectivement vont dénoncer « la soumission totale de certains acteurs à certains musulmans », ou encore « une soumission au terrorisme intellectuelle. »

On voit donc bien là l’exemple, d’une crise digitale qui n’en était même pas vraiment une, et qui s’est transformé en une affaire nationale suite au communiqué d’Évian.

Plutôt qu’un communiqué comme celui-là, Évian aurait pu laisser et passer à autre chose.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

IGTV ? Le contenu long peut-il vraiment marcher sur Instagram ?

Épisode 578 : On nous l’avait vendu comme le concurrent de Youtube. Comme l’avenir de la vidéo. :Verticale, long format… Qu’en est-il vraiment ? IGTV est-il un échec ? Faut-il intégrer du IGTV dans sa stratégie social media ? Est-ce que le format long en vidéo marche vraiment sur Instagram ?

National Geographic

@natgeo

National Geographic est l’une des premières entreprises de médias à diffuser une émission complète de 48 minutes optimisée verticalement, traditionnellement conçue pour la télévision.

La vidéo s’intitule «Découvrez le monde à travers les yeux des photographes du National Geographic».

1 documentaire de 48 minutes

NASA

@nasa

Y a t il des différences de performances entre une vidéo instagram classique et un IGTV ?

Oui. Globalement les vidéo IGTV performent moins bien que les vidéos IGTV.

Taux de visionnage plus faible pour IGTV

C’est notamment le cas quand on se penche sur le compteur de vue.

Selon une étude Social Insider datant de Mars 2021, il n’y a que les comptes de taille moyenne (entre 10 et 100 000 abonnés) qui profitent d’un meilleur taux de visionage sur IGTV. Pour les autres c’est globalement moins bon.
https://www.socialinsider.io/blog/igtv/

Un taux d’engagement plus faible pour IGTV

Toujours selon l’étude Social Insider, les vidéos IGTV sont globalement le format de contenu qui suscite le moins d’engagement. On est sur un taux d’enagement moyen qui est globalement 2 fois plus faible qu’un carrousel.

——

Les vidéos IGTV sont largement partageables au coeur de la plateforme Instagram

Partager une vidéo IGTV dans la grille Instagram

Instagram offre aux utilisateurs la possibilité de partager un aperçu de 15 secondes de votre vidéo sur votre flux Instagram.

Si vous choisissez de le faire, vos vidéos IGTV vivront dans la grille de votre profil Instagram, avec une petite icône IGTV dans le coin droit.

Vous n’êtes pas obligé de partager des vidéos IGTV sur le flux Instagram, c’est totalement facultatif – mais cela vous aidera à obtenir plus de vues sur votre contenu.

Partager une vidéo IGTV en Story c’est la garantie de profiter du swipe !

Saviez vous que tout le monde avait la fonction swipe up sur son compte Instagram ?

En tout cas tout ceux qui utilisent IGTV.

Les vidéos IGTV sont programmables

Vous pouvez désormais programmer des vidéos IGTV pour les publier automatiquement sur votre flux avec Facebook Creator Studio

——

Les vidéos IGTV permettent de faire des liens sortants à Instagram

Ah oui, c’est une des spécificités d’IGTV : la possibilité d’intégrer dans la légende de la vidéo un lien sortant. C’est le seul contenu vous permettant de faire ça.

Une pratique intéressante consiste d’ailleurs en l’utilisation d’IGTV comme une plateforme de teasing à l’attention de Youtube.

@supernatifs

Utiliser les vidéos IUGTV comme une plateforme de teasing vidéo vers Youtube.

——

Les séries une exclusivité réservée au vidéo IGTV

IGTV permet de catégoriser ses vidéos en série.

Si vous vous rendez sur lek compte de Sephora France par exemple, vous constaterez un petit menu déroulant en haut de l’onglet IGTV. Dans ce menu on retrouve les différentes série de contenus vidéos long proposés : des tips, des lives, des conseils…

Quand vous regardez une vidéo issue d’une série, Instagram vous propose automatiquement la vidéo suivante appartenant à la même série. Ce qui permet en théorie une expérience de visionnage dans la continuité.

C’est l’une des forces d’IGTV.

——

Les vidéos IGTV : un indispensable pour flatter l’algorithme d’Instagram

IGTV permet de recycler un contenu disponible ailleurs. Sur Youtube pas exemple.

Instagram travaille à une harmonisation de ses différents formats vidéo

Instagram fait des tests. L’un d’eux consiste à rapporter sous un même onglet les 3 formats vidéos : vidéo in post, Reels et IGTV. Dans une série de screen captures datant d’hier on peut appercevoir un feed dédié exclusivement au contenu vidéo.

source

Cela pourrait changer la donne et redonne run coup de boost au contenu vidéo long format.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi c’est lundi : Clubhouse, live Insta, pub ciblée, les benef’; de Facebook et des histoires de chat !

Épisode 577 : Comme tous les lundis on fait le tour de l’actu social media ! Ce matin on parle de Clubhouse, de nouveautés sur les lives Insta, de pub ciblée, des bénéfices de Facebook, des sportifs qui boycottent les réseaux sociaux et de chats qui se lèvent à 4h du matin !

Clubhouse

Difficile de dire quel sera l’avenir de Clubhouse, mais une chose est sûre, l’application traverse une période compliquée.
Après l’enthousiasme des premiers mois, les téléchargement sont en baisse notables. -72% entre le mois de Mars et de Février. Ouch.

Mais attention les ami.e.s à ne pas enterrer trop tôt la petite bête qui grimpe. ClubHouse a plus d’un tour dans son sac.

ClubHouse signe un partenariat avec la NFL

Le réseau social vient en effet de nouer un partenariat avec la National Football League (NFL). Le projet étant de proposer un contenu exclusif au format audio.

Et ce partenariat a commencé semaine dernière avec une semaine entière de programmes en direct pour suivre lad raft NFL. ClubHouse a hébergé toute la semaine dernière plusieurs salles de discussion audio où les utilisateurs peuvent suivre les choix en direct ou entendre les réactions des athlètes, des entraîneurs, et des experts.

Rappelons le, ClubHouse est dans le viseur de tous les mastodontes du web social. Facebook, Twitter, Linkedin, ils sont tous prêts à dégainer leur clone. 100% Audio.

Le monde du sport boycotte les réseaux sociaux

Vendredi à 16h, vous avez dû voir passer énormément de publications de joueurs de football, de rugby, de plein d’équipes différentes, d’organismes, même un peu de F1, qui ont annoncés qu’ils allaient boycotter les réseaux sociaux jusqu’à mardi.

Pendant tout le week-end on a donc pu voir aucune publication de ces personnes sur Instagram, sur Facebook, ou sur Twitter.

Ce mouvement a été lancé en Angleterre. On retrouve donc beaucoup de sportifs anglais qui ont décidé de boycotter les réseaux sociaux pour lutter contre les abus haineux et discriminatoires sur les plates-formes.

Si les sportifs sont tous aussi largement concernés aujourd’hui face à un problème qui est vieux comme les réseaux sociaux, c’est notamment parce que les joueurs se sont mis eux-mêmes à recevoir beaucoup de propos haineux.

Apparemment les joueurs de Manchester United aurait reçu beaucoup plus de messages haineux depuis quelques années.

Entre septembre 2019 et février 2021 ce type message a augmenté de 350 %.
86 % de ses messages seraient racistes et on retrouverait 8 % aussi d’homophobie.

On retrouve de grands joueurs de foot comme Raheem Sterling joueurs de Manchester City mais aussi Lewis Hamilton la star de la Formule 1.

Ce n’est pas nouveau puisqu’il y a deux ans, il y avait déjà eu un mouvement similaire autour du #enough (assez en anglais).

On verra si ces prises de position changent quelque chose sur la manière dont ces plates-formes essaient de modérer ses messages.

Mais peut-être qu’effectivement la solution vient d’une prise de conscience des plus gros acteurs de ces plates-formes.

Source

Pub ciblée ou abonnement ?

Personne n’aime la publicité, mais quitte à choisir il semble que les Européens préfèrent la publicité ciblée.

C’est en tout cas ce que semble nous raconter une étude proposée par IAB.

IAB Europe vient de publier les résultats de son enquête « À quoi ressemblerait Internet sans la publicité ciblée ? ».

Les personnes ont été interrogées sur différents modèles de monétisation des contenus sur Internet.

⁃ Site payant sur abonnement ?
⁃ Publicités ciblées ou non ?

Les résultats sont très intéressants.

En l’absence de monétisation par la publicité, une majorité des Européens accepterait de payer moins de 4 € par mois pour la plupart des services web qu’ils utilisent actuellement.

Ok, sauf que l’activité en ligne se verrait drastiquement réduite.
48 % des personnes interrogées expliquent qu’elles iraient considérablement moins en ligne si le contenu était payant.

Parmi les différents scenarii, 75 % des Européens préfèrent la version actuelle d’Internet avec du contenu principalement gratuit et des publicités ciblées.

Nouveautés live Insta

Petite nouveauté autour d’un format qui a été peut-être le format star du premier confinement au printemps 2020.

Après avoir annoncé la possibilité de mener des lives Instagram à 4 utilisateurs, ce qui offre beaucoup plus de possibilités, Instagram annonce la possibilité de couper le son ou la caméra pendant live.

« Nous souhaitons développer notre produit live et offrir encore plus de moyens à notre communauté de créateurs afin de susciter des conversations spontanées et engageantes entre eux et avec leur public. »

La possibilité de couper le son et l’image pendant un live Instagram peut paraître assez banal mais en réalité ils offrent beaucoup de solutions.

C’est une flexibilité dont on est étonné qu’elle ne soit pas déjà en place depuis longtemps.

C’est aussi offrir la possibilité de pouvoir utiliser le live Instagram comme une Room sur Clubhouse.

On peut imaginer des live seulement audio et inviter, au fur et à mesure, à l’intérieur du live des personnes qui nous suivent.

Source

Les chats à 4h du mat’

Est-ce que tu t’es déjà fait réveiller en pleine nuit par ton chat qui ronronne, saute sur le lit ou gratte à la porte.

Et bien c’est normal, les félins sont plus actifs à l’aube et au crépuscule. Donc 4h du mat en horaire de chat c’est un peu l’heure du petit dej.

Sheba lance sa campagne 4am Stories

Partant de ce constat, la marque Sheba lance une campagne « 4am stories ». Une activation bien cool avec pas mal de bonne idées.

La marque propose une vidéo de méditation de 5 heures et 11 minutes avec de nombreuses techniques afin de faire retrouver le sommeil aux maîtres de chats.

De la brand utility un peu décalée à retrouver sur YouTube

La vidéo a été vue 583k fois.

La marque a aussi lancé un album Spotify intitulé « 4am Lullabies » qui mélange chant, méditation et ASMR.

Markito double ses bénéfices

J’étais ces derniers temps un petit peu inquiet pour Mark Zuckerberg.
Mon poto Markito traîne des casseroles de plus en plus grosses, voit des plates-formes concurrentes naitre comme Clubhouse, d’autres se développer et gagner des parts de marché comme TikTok, j’ai eu peur qu’il traverse des jours difficiles !

Mais après le bilan de sa société me voilà rassuré.

Sur ces premiers mois d’activité en 2021, Facebook déclare un chiffre d’affaires de 26,17 milliards de dollars pour le premier trimestre. Soit une hausse de 48 % par rapport à l’année 2020.

Et si l’année dernière sur la même période Facebook déclarait seulement 4,9 milliards de dollars de bénéfices, cette année il atteint la coquette somme de 9,5 milliards de dollars de bénéfices, une augmentation de 94 %.

Facebook continue d’avoir tous ces signaux au vert, avec 1,88 milliards d’utilisateurs actifs quotidiens et des revenus publicitaires en augmentation.

Ces bonnes nouvelles ont permis à Mark Zuckerberg de m’annoncer qu’il comptait encore développer plus largement l’e-commerce sur ces plates-formes.

« Le commerce sur nos services évolue depuis un certain temps déjà, mais il est devenu encore plus important à mesure que la pandémie à accélérer le commerce en ligne ».

Plus d’un milliard d’utilisateurs visite désormais ça Market Place chaque mois.

Source

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Social Audio : Qui veut la peau de Clubhouse ?

Épisode 573 : Entre 1945 et 1960, il y a eu ce qu’on appelle le BabyBoom, l’explosion du taux de natalité après-guerre. Et bien en 2021, on a eu une explosion de l’utilisation de l’audio IN et Post confinement et la percée majeure de Clubhouse.
Aujourd’hui des grosses plateformes Social Media vont créer leur plateforme sociale audio, on vous raconte tout !

La montée de l’Audio

On le voyait déjà depuis plusieurs années avec les podcasts, l’audio est en train d’exploser.

Le marché français du podcast a connu une augmentation de 36 % au niveau des écoutes mensuelles de podcast natif et le nombre d’utilisateurs uniques a augmenté de 40 % sur le dernier trimestre de l’année 2020.

On connaît déjà la puissance de l’audio qui peut venir s’insérer dans des moments de vie ou d’autres formats n’ont pas leur place.

Ainsi on va pouvoir consommer de l’audio lorsqu’on réalise d’autres tâches comme par exemple le ménage ou la vaisselle…

On voit même Facebook arriver sur le podcast.
Facebook souhaite être une plateforme hébergeant de l’audio de longue durée.

Un principe de recommandation algorithmique de podcasts sera mis en place et ceux ci seront consommables dans l’application.

Un partenariat élargi avec Spotify apportera le lecteur audio de l’entreprise à l’application Facebook.

En gros il sera possible d’écouter des sons et des podcast directement dans Facebook en liant son compte Spotify avec Facebook.

Amazon Podcast

Il y a un mois, Spotify annonçait l’acquisition de Betty Labs, la société propriétaire de Locker Room, une plateforme d’échange audio autour du sport sur laquelle les utilisateurs peuvent discuter en direct, tout comme Clubhouse, 

Alors forcément quand un nouveau réseau social de niche s’installe en premier sur une tendance forte du moment, tous les gros se pressent au portillon pour avoir eux aussi leur part du gâteau.

L’explosion de Clubhouse

C’est bien sur cette vague de l’audio que Clubhouse à surfer depuis environ un an.

On en a déjà parlé dans l’épisode 537 mais ce réseau social a su tirer son épingle du jeu en basant tout sur l’audio. Episode 537

Ainsi, c’est en mars 2020 que la plate-forme est lancée en Californie avec un système d’invitation très sélectif.

Ce côté sélectif fait aussi la force et la hype de la plateforme !
On veut savoir ce qui se passe dedans !

Et bien dedans c’est la naissance du Social Audio !

Tout se passe en audio à l’intérieur de Clubhouse. Ce sont des rooms dans lesquelles on se retrouve avec des espèces de conférencier qui invitent les gens un par un à pouvoir prendre la parole avec eux autour d’un sujet.

Il n’existe pas de chat. Et à la manière d’un podcast on peut verrouiller son iPhone et continuer d’écouter la discussion.

Clubhouse c’est l’application audio du moment. Accessible uniquement sur invitation, c’est un réseau social 100% audio et 100% en direct.
Elle a fêté ses 1 ans le 17 Mars.

En moins d’un an, le réseau à passé le cap des 12,7 millions de téléchargement dans le monde.
Il y a 10 jours, son pdg annonçait une levée de fonds de 4 milliards de $

Clubhouse a tellement mis le doigt sur quelque chose de nouveau qu’il commence déjà à être recopier.

Twitter lance Spaces

La fonctionnalité, lancée en bêta privée en décembre dernier, initialement accessible qu’à un nombre restreint d’utilisateurs, cette limite est en train d’être assouplie et Spaces sera accessible à tous.

Avec Spaces, Twitter promet de concurrencer sérieusement Clubhouse.

Twitter, a récemment déclaré que la société envisageait de créer un moyen d’enregistrer nativement les conversations audio dans Spaces.

Dès le mois de décembre 2020 Twitter lançait une version bêta de Spaces pour les utilisateurs iOS.

Si Clubhouse n’est pas encore arrivé sur Android, Twitter a déjà lancé en mars sa version bêta sur Android.

De ce que j’ai pu voir c’est vraiment un copier coller de ClubHouse.

Mais Twitter avance vite et est en train de développer sa version pour desktop.

La version desktop ressemble énormément à celle présente sur smartphone, mais du coup avec quelques avantages en plus.

On a vu beaucoup de personnes parfois en galère pour pouvoir streamer sur Clubhouse, si vous avez accès à Spaces depuis un ordinateur ça devrait simplifier des choses !

Et on imagine tout de suite beaucoup plus de possibilités en tout cas…

Facebook lance Live Audio Rooms

Le 19 Avril, Mark Zuckerberg confirmait vouloir entrer sur le marché de l’audio avec au menu plusieurs nouvelles fonctionnalités et la création d’un concurrent direct pour Clubhouse.

  • Hotline, une application concurrente de Clubhouse, des rooms, des hosts et des orateurs avec en plus la possibilité de poser des questions à l’écrit et aussi d’activer l’option vidéo.
Là où sur clubhouse on est obligés de lever la main et attendre qu’on nous donne la parole. 
Sur Hotline on pourra aussi retrouver les conférence après leur diffusion
Et un déploiement est prévu sur tous les supports mobiles, là où clubhouse est restreint aux utilisateurs d’apple

  • Une adaptation 100%% audio de Messenger rooms (le flop 2020)

  • Un nouveau format de posts audios (échec 2020 pour twitter)

  • Un module lié à Spotify permettant de partager sur Facebook ses podcast préférés (pour rappel il Y a 10 ans un lien avait déjà été fait entre Facebook et Spotify)

-> L’une des dernières fois qu’il s’est lancé dans la concurrence direct, Markito a créé un concurrent de Tiktok totalement foireux : Lasso

Côté Social Audio pas trop de surprise puisque Facebook a réalisé un de ses meilleurs copier-coller dont il a le secret !

Live Audio Rooms ressemble vraiment beaucoup beaucoup à Clubhouse !

Les designs sont quasi les mêmes, et les fonctionnalités aussi.

Ce qui est intéressant pour Facebook c’est de voir si une fonctionnalité comme ça va prendre avec la force de frappe de Facebook et ses nombreux utilisateurs.

Dès cet été les personnalités publiques et les groupes devraient pouvoir utiliser cette fonctionnalité !

Déjà je trouve ça intéressant que ce soit développé sur les groupes qu’il soit privée ou publique.

Car pour moi c’est le même fonctionnement que les groupes sur Facebook mais en version audio. Donc on peut tout à fait imaginer des choses sous ce format.

Ces groupes audio apparaîtront en haut du fil d’actualité et dans un onglet dédié donc ça va vraiment être mis en avant par Facebook !

Podcast

Chaque conversation pourrait être aussi enregistrée pour être utilisée comme un podcast.

Là aussi c’est très intéressant dans la création de contenu de pouvoir récupérer le contenu qu’on enregistre dans cette fonctionnalité Live Audio Rooms et de pouvoir le réutiliser sur d’autres plates-formes ensuite.

Monétisation

Et c’est sur cette aspect que Facebook va peut-être marquer vraiment son avancée et sa différence avec les autres plates-formes.

On connaît le système de publicité Facebook qui est peut-être un des plus efficace au monde.
Eh bien Facebook propose également directement un système de monétisations avec cette fonctionnalité.

Ainsi un créateur de contenu pourra monétiser sa salle, différentes solutions lui sont proposées. Et c’est sur cette aspect que Facebook il va peut-être

Il y a le système de dons d’étoiles de la plate-forme qui avait été mis en place pendant le premier confinement il me semble au début de l’année 2020.
Ainsi avec ce format là les utilisateurs peuvent faire des dons aux créateurs de contenu à l’intérieur de la salle afin qu’il puisse rémunérer un petit peu autour du contenu.

Mais il peut aussi y avoir un système de paiement direct unique pour pouvoir accéder à une room ou même d’abonnement pour accéder aux rooms créées par un créateur.

Et là on voit tout de suite l’expertise de Facebook qui peut faire la différence.

Côté LinkedIn

Le réseau social pro se lance aussi sur cette nouvelle fonctionnalité. Des premiers textes sont en cours pour réussir à créer le même type d’expérience au niveau pro.

Là encore les premiers extraits ressemble à du copié collé Clubhouse

LinkedIn est en train aussi de réfléchir et de tester d’autres manières d’apporter de l’audio à l’intérieur de sa plate-forme. Par exemple dans les événements ou les groupes.

Les audio rooms Linkedin on été annoncées il y a 3 semaines et depuis pas de grande annonce de lancement. Ce que l’on sait c’est que la fonctionnalité sera utilisable directement depuis l’application Linkedin.
A la différence de Twitter et Facebook, LinkedIn se concentre plus sur des salles professionnelles alignées sur des niches spécifiques, dans le but de ressauter et de valoriser son expertise dans son secteur d’activité.

Aujourd’hui sur clubhouse, les rooms qui se développent le plus et qui cartonnent sont sur les thèmes de  l’entrepreneuriat et du marketing, ce qui est totalement dans les cordes de Linkedin.

En parallèle du développement de ces audio Rooms, Linkedin réfléchit déjà à comment intégrer l’audio à ses groupes ou ses évènements.

Reddit Talks

Annoncé il y a une semaine
Reddit Talk, la nouvelle plate-forme sera intégrée directement au sein de l’application officielle, permettant des conversations en temps réel entre les utilisateurs grâce à l’audio.

Lire la suite ici

Discord et les stage channels

Sortis début Avril
Selon la description officielle, “les Stages peuvent être particulièrement utiles dans les situations où vous organisez des événements, comme des sessions de questions/réponses ou des interviews, pour les clubs de lecture où les intervenants évoquent leurs livres préférés ou simplement pour chanter toute la nuit en karaoké ».

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi c'est lundi : Reels, Fuites de données, Bulles de filtres, Baroudeuse chic, nouveaux stickers Insta

Elle France et la baroudeuse chic

Le 12 Avril Elle sortait une nouvelle « série mode » autour de la thématique Baroudeuse chic et mode eco responsable.
En couverture, on y voir une jeune femme en robe fendue, laissant voir qu’elle ne porte pas de sous vêtements, portant sur le dos un sac à dos vintage, une bonne vieille couverture qui gratte roulée sur le dessus et 3 gourdes qui pendent.

Un cliché un peu raté qui n’a pas plu a la communauté des randonneurs et qui a beaucoup fait rire les passionnés de mème.

Certains parlent même d’une nouvelle illustration du bobo

Si le tweet a été supprimé, il reste bien le post Instagram qui nous offre quelques jolis commentaires :

«La randonneuse de 2021 n’a pas de culotte, mais elle a 3 gourdes « 
«Sérieusement vous avez déjà fait une randonnée ? Soyez un peu réaliste, ça frise le ridicule »

Pour les fans de mèmes, les amis de @memesdecentralises

En 2021, on se s’attaque pas au look du baroudeur randonneur à ça non !

Facebook teste la publicité dans Reels

https://www.blogdumoderateur.com/facebook-publicites-reels/

Si les reels sont sous les projecteurs depuis 6 mois, il y a une tare qui les suit… ils ne sont pas médiatisables.
Et bien il va y avoir quelques petits changements de ce côté là.

On le sait chez Instagram ce n’est pas le premier format à en souffrir puis que c’est déjà le cas pour les formats longs IGTV. Et d’ailleurs, le format reels tout droit venu de la planète TikTok est médiatisante sur cette dernière.

La fonctionnalité semble déjà en cours de développement puis Matt Navara l’expert social a publié quelques captures sur son twitter

Les pubs sur Reels sont similaires aux Reels organiques, elles peuvent durer jusqu’à 30 secondes, et les utilisateurs ont la possibilité de les liker, les commenter, les enregistrer et même de les partager comme pour un reels organique.

Le petit plus :

  • un tag sponsorisé pour plus de transparence
  • un CTA « shop now »

Les tests commencent dans un premier temps en Inde, au Brésil, en Allemagne et en Australie.

En espérant que Markito prévoie aussi la possibilité de booster un reels natif et là ça serait le pompon.

Théorie des bulles de filtres

source

Je suis tombé sur un article de presse-citron intitulé « Réseaux sociaux : enfin une piste pour lutter contre les bulles de filtre ?« 

Et j’avoue que je n’ai pas saisi tout de suite.

La théorie des bulles de filtres a été inventée par l’écrivain Eli Pariser. Elle est basée sur le fait que les algorithmes des réseaux sociaux ne nous proposent que des contenus liés à ce que nous aimons.

Sur le plan politique et démocratique, cela lui poserait un vrai problème en enfermant les citoyens dans une zone de confort idéologique, une bulle virtuelle.

Toujours selon sa théorie, dès lors que les internautes ne se comprennent plus et les discussions s’enflamment, sans la moindre possibilité d’arriver à un compromis.

Des chercheurs du MIT se sont penchés dans une étude en rassemblant une liste d’utilisateurs qui avaient retweeté des publications de MSNBC et Fox News. Une liste de 842 profils a ainsi été établie et prend en compte équitablement les démocrates et les républicains.

Les chercheurs ont, dans le même temps, créé un réseau de huit bots très engagés qui ressemblent à des profils progressistes ou conservateurs. Ces derniers ont ensuite suivi de manière aléatoire les 842 comptes préalablement sélectionnés. L’idée était de voir quel serait leur comportement.

Dans l’ensemble, 15 % des vrais utilisateurs ont choisi de suivre les profils de bots qui partageaient les mêmes opinions qu’eux. Seulement 5% d’entre eux ont décidé de faire de même pour les bots qui avaient des positions différentes.

Pour conclure l’étude, Davi David Rand, l’un des auteurs annonce que :

« Si vous voulez favoriser les relations sociales entre partisans, vous n’avez pas seulement besoin que l’algorithme de suggestion d’amis soit neutre. Vous auriez besoin que ces derniers soient conçus pour contrer activement ces prédispositions psychologiques des individus. »

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Facebook se lance dans l'audio !

Épisode 571 : Dans un exercice rare, Zuckerberg en personne s’est exprimé sur l’avenir de Facebook et son pivot vers le contenu audio. Zuckerberg annonce 3 grandes nouveautés dédiées à l’audio au cours des 6 prochains mois :

  • Les «extraits sonores» ou « Sound Bites ».
  • Facebook comme plateforme de streaming audio
  • Facebook va proposer des rooms Audio comme Clubhouse

Lien vers les annonces de Markito

——

Facebook lance un concurrent de l’application audio sociale Clubhouse.

Facebook appele ça Live Audio Rooms, et ce sera disponible cet été.

Il sera d’abord déployé pour les groupes et les personnalités publiques à titre de test, mais il finira par arriver jusque dans Messenger.

Les utilisateurs pourront enregistrer leurs conversations et les distribuer, et éventuellement, les créateurs pourront facturer l’accès à ces rooms via un abonnement ou des frais uniques.

Pour inciter les gens à adhérer, Facebook a annoncé la création d’un fonds pour les créateurs audio pour «soutenir les créateurs audio émergents».

——

Facebook annonce le lancement de « sound bites » :

Une sorte de TikTok de l’audio

Sound Bites permettra aux utilisateurs de créer et de partager des clips audio courts avec un flux algorithmique pour les promouvoir. Pensez à TikTok, mais avec des clips audio.

En gros il s’agit vraiment d’un nouveau format de post. 100% audio.

Avec des sons allant jusqu’à 2 minutes.

Les extraits sonores seront réalisables depuis une application tierces.

Une sorte de petit studio audio dans le mobile. ET on pourra les modifier avec des filtres et d’autres effets.

Les extraits sonores vivront aussi dans le fil d’actualité plus largement.

Dans son entretien avec le journaliste Casey newton, Zuckerberg parle des sound bites comme une sorte de Réel mais en audio.

——

Facebook souhaite aussi jouer un rôle plus large dans le monde du podcasting

Aujourd’hui, 170 millions de personnes sur Facebook sont connectées à une page liée à un podcast spécifique, et plus de 35 millions de personnes sont membres de groupes de fans autour de podcasts.

Facebook souhaite être une plateforme hébergeant de l’audio de longue durée.

Un principe de recommandation algorithmique de podcasts sera mis en place et ceux ci seront consommables dans l’application.

Un partenariat élargi avec Spotify apportera le lecteur audio de l’entreprise à l’application Facebook.

En gros il sera possible d’écouter des sons et des podcast directement dans Facebook en liant son compte Spotify avec Facebook.

——

Comment modérer l’audio en direct sera l’un des énormes défis de Faceboook

De ce côté Zuckerberg se pose encore des questions.

Pas simplement sur la faisabilité technique mais aussi sur l’angle déontologique.

Selon lui il y a encore débat à savoir si l’audio en direct doit vraiment être modéré.

Imaginons, tu es assis avec des amis dans un parc, tu bois l’apéro et vous papotez politique. Je passe par là et j’entend que l’un de tes potes balance une information erronée. C’est pas pour autant que je vais appeler la police ou demander la fermeture du parc immédiatement…

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi c'est les vacances #1 : Twitch fait x 2, Leaksdin, Block Party, Clubhouse et battle d'Emojis

Épisode 570 : C’est les vacances, on passe en hebdo et on vous propose une jolie petite veille social media ! Au menu aujourd’hui : Twitch fait x 2, Leaksdin, Twitter Block Party, Clubhouse rémunère les créateurs et battle d’Emojis.

Twitch fait x2 en 1 an

D’après une étude menée par Streamlabs et Stream Hatchet qui sont des organismes de data en provenance des sites de streaming, l’audience de Twitch a fait X 2 en 1 an(entre les premiers Trimestres 2020 et 2021).

Après un an de stagnation en 2019, le début du confinement a fait passer la barre des 3 millions d’heures de visionnage mensuelles à la plateforme et depuis la croissance n’a pas cessé. Au second trimestre 2021, en plein confinement on passait d’un coup de 3 à 5 millions d’heures de visionnage mensuelles.

On a passé le cap de la curiosité.
Cette étude nous montre aussi que non seulement le nombre d’heures visionnées a explosé mais aussi le nombre d’heures streamées.

En 1 an, le nombre d’heures diffusées est passé de 121 millions à 265 millions, c’est-à-dire une augmentation de 119 %.

Idem sur le nombre de créateurs,
le nombre de chaînes a lui aussi fait x2 en passant de 6,1 millions au T1 2020 à 12,5 millions au T1 2021

Peu de changement sur le classement des catégories reines

La catégorie la plus diffusée, mais aussi la plus regardée est le « Just Chatting » qui représente 12 % du contenu regardé sur Twitch en général, avec 754 millions d’heures visionnées au dernier trimestre.
On parle là de streamers qui discutent avec leur communauté, sans pour autant jouer en direct à un jeu vidéo.
Cette catégorie prend de plus en plus d’ampleur ces dernières années, et certains streamers en font leur spécialité (comme Samuel Etienne, et ses «La matinée est tienne » ou encore le Super Daily).

source

Gagner des sous en papotant en ligne avec Clubhouse ?

Après avoir lancé son programme Creator Accelerator le mois dernier, Clubhouse a annoncé le lancement d’une fonctionnalité de rémunération pour les créateurs. Une fonction qui permettra aux utilisateurs de faire des dons à leurs hôtes préférés.

La fonctionnalité permettra aux utilisateurs de transférer des sous aux créateurs en accédant simplement à leur profil et en appuyant sur le bouton « Envoyer de l’argent » en bas de l’écran. 

Pour l’instant le déploiement est en cours. Il est réservé à un certain nombre de créateurs tests mais devrait rapidement s’étendre à tous. La screen capture proposé par ClubHouse permet par exemple d avoir un compte avec 2043 followers bénéficier de la fonction.

C’est une autre étape importante pour Clubhouse pour garder ses principaux créateurs de contenu. La concurrence est sauvage sur le secteur des plateformes social 100% audio et ClubHouse commence petit à petit à perdre de son aura avec l’arrivée de Spaces chez Twitter et les annonces récentes de Linkedin et Facebook.

LeaksDin

Il y a 1 semaine on apprenait que les données personnelles de 533 millions de comptes Facebook avaient été hachés et mis en vente. Soit au passage 106 pays concernés et 20 millions de comptes Français (incluant les numéros de téléphone)

Et bien Vendredi c’était au Tour de Linkedin de se faire taxer les données de 500 millions d’utilisateurs.

Linkedin se défend en disant qu’aucune attaque n’a été détectée et que cela ressemble fortement a un scraping sur des données publiques Linkedin complétées par des données trouvées ailleurs sur le net mais qu’en aucun cas elles ne peuvent être complètes.

Comme les Hackers en général ne font pas les choses à moitié, pour prouver leur bonne fois, ils ont mis à dispo un échantillon de 2 millions d’utilisateurs pour la modique somme de 2€.

Selon le rapport de Cybernews, le panel en question comprendrait les Identifiants LinkedIn, les noms complets, les adresses email, les numéros de téléphone, des Informations sur le lieu de travail, le titre du poste et autres données professionnelles ainsi que les différents liens contenus sur le profil, bref les profils complets (partie publique et partie privée)

Depuis son compte sur un forum de hacker le responsable demandait a qui voudrait les acheter de faire une proposition à 4 chiffres minimum.

Depuis, un nouveau hacker affirme disposer de la même base et de 327 Millions de profils supplémentaires, le tout a dispo pour 7000$

Cybernews a mis en place un outil pour savoir si vous faites partie des récentes listes de Leaks (incluant Facebook et Linkedin)
https://cybernews.com/personal-data-leak-check/

source

Twitter Block Party, le péage Anti Troll

Tracy Chou, ingénieure de la Silicon Valley a mis en place une application, Block Party pour Twitter qui permet aux utilisateurs de se prémunir des mentions intempestives, inutiles, inappropriées ou inintéressantes dans le but de faire de Twitter un endroit moins toxique.
Pour la modique somme de 8$, l’application permet donc de filtrer son compte Twitter.

Comment ça marche ?
1- tu t’inscris sur www.blockpartyapp.com
2- tu autorises l’accès à l’application tierce
3- Tu sélectionnes l’un des 2 modes de « jeu »
Je suis assez ouvert
Là tu peux choisir de bloquer les mentions de comptes sans photos, de moins de 100 followers ou des nouveaux profils

I need a break

Là tu peux choisir de conserver seulement les mentions de comptes suivies par ceux que tu suis, des comptes vérifiés ou des gens a qui tu as récemment répondu

4- naviguer normalement
5- quand tu navigues tu peux aussi passer en mute des comptes au cas par cas

Autre fonctionnalité marrante, il est possible de donner accès à un ami helper
/ modérateur pour qu’il contrôle les mentions indésirables à votre place.

Et puis on range les Trolls à part dans un fichier sécurisé

L’outil s’adresse aux personnes dont les tweets deviennent fréquemment virauxqui peuvent donc attirer les inconnus, aux journalistes qui utilisent très régulièrement Twitter, mais aussi aux individus régulièrement harcelés qui souhaitent réunir les preuves de ce harcèlement sans avoir à le subir chaque jour.

Tracy Chou, qui est suivie par plus de 100 000 personnes sur Twitterl a elle même été victime de cyberharcèlement dans ses années lycée et la situation s’est aggravée quand elle a commencé à travailler dans le secteur de la tech. Elle a donc pensé son outil avec le point de vue d’une victime,
son interview dans Fast Company

source

Et si les Emojis en disaient beaucoup sur l’ére du temps. ET si on pouvait lire notre Etat d’esprit collectif grâce aux emojis.

L’émoji larmes de tristesse et désormais plus populaire que l’émoji larmes de joie sur Twitter.

L’emoji 😭 (Loudly Crying Face) est devenue la réaction la plus utilisée sur Twitter au mois de mars.
Il détrône le visage avec des larmes de joie 😂 (Face with Tears of Joy), qui dominait pourtant depuis plusieurs années.

C’est une info qui nous provient tu très sérieux sit Emojipedia qui tient de ssttats très précise sur le sujet de nos usages emojis.

source emojipedia

Selon l’étude d’Emojipedia, l’emoji Larme de joie connait une baisse très serieuse de son usage depuis Avril 2020. Le lien avec la crise sanitaire semble évident.

L’étude souligne aussi une autre hypothèse.Face with Tears of Joy aurait simplement été victime de son propre succès .Les gens sont fatigués de le voir et surtout les Genz.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

#Collabs : 5 collabs de marques pour mutualiser ses forces et mieux performer !

Épisode 569 : Depuis 2 ans, les collaborations entre marques se multiplient de façon exponentielles. C’est devenu un quasi indispensable pour les marques évoluant dans les univers de la mode et du lifestyle. Elles en raffolent et parfois en abusent même.

Dans cet épisode on parle de Saint James x Ollow, Saint James x Avnier.
On parle aussi de Gucci x The North Face, de Palace x Ciroc Vodka, de Palace x Stella Artois, du Slip Française x Agnes B, x Aigle, x Evian, x Waiting for the sun, x Maison Labiche, x Princesse Tam Tam. Et pour finir on parle de Crocs x KFC.

Une bonne collab entre marques c’est la garanti d’une viralité forte sur les réseaux et d’un earned media exceptionnel.

Ces éditions bien souvent limitées, génère du « drive to store ». Des achats poussés par l’urgence avec à la clé des listes d’attentes en ligne, des files d’attentes devant les boutiques et des collections capsules sold out en quelques minutes. D’ailleurs on parle pas de collection mais de drop !

Suprême qui s’associe avec Louis Vuitton, le club de foot du PSG qui collabore avec l’iconique marque Jordan. Ces rencontres du troisième type marchent fort et rapportent gros !

Si la mécanique est bien huilée dans le monde de la mode, il n’y a pas que dans la sape qu’on fait des collaborations. Les marques de Food et de boissons se laissent elles aussi tenter.

Un collaboration de marque ça sert à faire se rencontrer des univers complémentaires

Une collaboration entre marque, c’est avant tout, une histoire de partage d’audience. Pour que ça marche, la collaboration doit être la rencontre de deux univers qui se complètent.

Saint James x Ollow

Ollow c’est une marque qui fait des produits dont les designs sont imaginés par des artistes. Marque française évidemment. Ils produisent de tee-shirts, des casquettes, des sweets… mais pas de pull en laine.

Pour Ollow, l’intérêt de la colla est aussi de produire un produit sur lequel elle n’est pas positionnée. Pour Saint James, il s’agit de séduire une cible différente : plus jeune, urbaine et créative.

Sur Instagram

Saint James x Avnier

Autre facette des collaborations : repositionner sa marque.
Lorsque Saint James la marque un peu old school de pulls de marins, collabore avec la toute jeune marque Avnier elle se positionne sur un marché duquel elle était absente.

Avnier c’est la marque montée par le rappeur Orelsan. On est loin du cliché matelot robuste et solitaire.

Avec cette cola, le pull en laine breton prend un coup de boost et devient un « must have » hype.

Sur Instagram

Evidemment les choses ne sont pas racontés comme ça en ligne. On y parle de rencontre humaines de partage de valeur. Cette collaboration est d’ailleurs venu nourrir abondamment le personal branding du dirigeants des tricots Saint James.

C’est sur le Linkedin de Luc Lesénécal que j’ai eu connaissance de la collaboration avec la marque d’Orelsan.

Sur LinkedIn

Sur Facebook

Gucci x The North Face

Collab dans la mode un classique.

Dans le domaine de la mode ça fait longtemps qu’on voit des collaborations entre marques.

Notamment la marque Suprême qui a enchainé les collabs avec différentes autres marque pour sortir des collections uniques…

Récemment ils sont allés jusqu’à sortir un rouge à lèvre, « le Lipstick le plus cool » d’après Vogue !

Article Vogue

C’est une collab avec la maquilleuse Pat Mcgrath

Compte Instagram de Pat McGrath](https://www.instagram.com/patmcgrathreal/)

3,5 millions d’abonnés c’est clairement une marque dans la mode !

Collab marque de luxe

On a aussi vu de nombreuses collabs avec des marques de luxe.

Article sur le sujet

Entre Dior et Nike.
Entre Prada et Adidas.

Gucci et The North Face

Mais c’est la collab, fin 2020 entre Gucci et The North Face qui a retenu notre attention.

Pourquoi ? Parce qu’ils ont joué à fond la carte social media pour faire parler de leur collab.

Et en plus ils ne se sont pas contentés de ponts entre les deux marques, mais ils ont multiplié les collaborations avec des personnalités, influenceurs.

Ce qui est impressionnant c’est aussi qu’ils ont joué le jeu à fond avec énormément des posts sur le sujet, notamment du côté de Gucci.
Beaucoup de posts avec le Logo The North Face en couverture !

Sur Instagram

Ils ont démarré avec une petite vidéo de teasing assez simple, une montagne, une tente plantée dans le sol, sur la tente un petit drapeau flotte avec les logos des deux marques :

La vidéo de teasing

  • Gucci sur Insta c’est 48 millions d’abonnés

Compte Insta de Gucci

  • Instagram de The North Face c’est 4,8 millions d’abonnés

Compte Insta de The North Face

Pour annoncer la collab, les gars ont fait un live entre Jared Leto, tranquille, et Jimmy Chin qui est alpiniste.
Puis ils l’ont enregistré et ils l’ont reposté sur le compte Insta de Gucci.

Lien vers le live

Ils ont sorti aussi des petits carrousels de photo avec les deux pour présenter la collab.

Jimmy Chin c’est 2,8 millions d’abonnés
Compte Instagram de Jimmy Chin

Et Jared Leto c’est 10,1 millions d’abonnés
Compte Insta de Jared Leto

Ou encore avec Asap Rocky 13 millions d’abonnés sur Insta
Compte Insta de Asap Rocky

Bien sûr, Gucci fait poser Billie Eillish, rien que ça, en photo sur Insta pour présenter la collection.

Billie Eillish c’est 80 millions d’abonnés sur Instagram

Compte Insta de Billie Eillish

Et elle pose aussi sur son Insta avec les fringues de la collab !

Lien vers son post Insta

Ça fait 6,5 millions de likes et 40k commentaires pour le post en question.

Ce qui est très cool aussi c’est l’utilisation de TikTok dans leur communication, avec la diffusion de vidéo de teasing pour annoncer. La collab entre les deux marques.

Gucci c’est déjà 1,1 millions d’abonnés.

Compte TikTok de Gucci

The North Face sur TikTok

Compte TikTok de The North Face

Voilà une collab avec un beau déploiement Social Media !

__

Une collaboration de marque ça sert aussi à créer l’événement et à attirer l’attention

L’orchestration a toujours son importance. Il ne suffit évidemment pas de sortir un nouveau produit pour le simple plaisir de le faire.

Parfois la collaboration est avant tout un alibi pour lancer une grosse activation sur les réseaux sociaux.

Palace x Ciroc Vodka

En décembre 2020 est sorti une collaboration entre la marque de vodka française Cîroc et le marque britannique de streetwear. La très pointarde marque Palace.

La marque a mise en vente une bouteille de vodka habillée d’une mini doudoune orange Palace. Produite en seulement 170 exemplaires et disponible uniquement pendant 24 heures sur Amazon.

Sur Instagram

Sur Amazon

La bouteille a été désignée par Lev Tanju, le fondateur de PALACE.

Palace x Stella Artois

Vidéo sur Instagram
Post Insta sur la collab

Une collaboration entre 2 marques très éloignées mais rassemblant 2 nations amoureuses de bière. D’un côté l’Angletter et de l’autre la Belgique. Une collaboration qui s’appelle Palace Artois.

La collaboration date du 19 février. On y trouve de la fringue évidemment mais pas que.
Il y a aussi des objets collectors comme cette peinte siglée Palace Artois. Sold Out évidemment mais trouvable en ligne pour la somme modeste de 60 Euros le verre !

Le shop

Le Slip Français x …

Le slip Français a multiplié les collabs dans sa construction. Et là on voit bien la stratégie pour gagner en notoriété, et conquérir de nouveaux territoires.

A chaque fois il y a eu une com dédiée, une prise de parole commune. C’est du gagnant gagnant

La marque française a enchainé :

x Aigle

Plusieurs produits en commun.

Axé sur le Made in France.

Incarné par un mannequin, appelé  « le beau jeannot »

Création de vidéos et de contenus autour de la collab.

x Evian

Collab à l’occasion de l’ouverture d’une boutique à Paris.

Collection Co-Brandé de Slip et d’espadrille.

Ça offre au Slip Français, qui n’a pas de budget publicité, l’exposition média d’une grande marque.

Pour Evian, c’est l’occasion d’être connecté à une marque cool, jeune et très présente sur les réseaux sociaux.

x Maison Labiche

Collab pour La Saint Valentin, avec une collection commune.

x Waiting for the sun

Collab pour l’euro 2016.

Un paire de lunette bleu blanc rouge.

x Princess Tam Tam

Un coffret commun « Love Revolution » pour la Saint Valentin.

x Agnes B…

Crocs et KFC

En Juillet 2020, la collaboration la plus provocante et la plus moche de la décennie est sortie !

Des Crocs aux couleurs de KFC avec des jolies pins en forme de pilons de poulet sur le dessus; de toute beauté !

Sans oublier qu’elles sentent aussi le poulet. Oui oui pour de vrai !

Le teasing avait été bossé bien à l’avance par KFC sur Instagram.
Lien vers le teasing

Toutes les chaussures de cette édition limitée ont été vendues en moins d’une demi-heure.

Prix de vente 60 Euros. En vente sur le marché des collectionneurs au prix de 200 Euros !

Article sur le sujet

Article Pure Break

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Balance Ton Agency | Le compte qui fait trembler les agences de com.

Épisode 568 : Avec son compte Instagram, elle s’attache depuis 2020 à remettre les compteurs à zéro. Faire tomber les harceleurs, dénoncer les gros lourds, les violents et les petits chefaillons en Stan Smith. Bref, à souligner en fluo ce qui déconne dans le petit monde des agences de com.

Depuis 2020, elle anime le compte Instagram « Balance ton Agency ». Il y est question de sexisme, de racisme, d’homophobie et de harcèlement dans le monde ultra bright de la publicité. C’est direct, cash, sans filtre… et sans aucun doute possible… nécessaire.

Aujourd’hui on accueille Balance ton Agency dans Le Super Daily.
. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Pluie de nouvelles fonctionnalités Twitter en 2021

Épisode 567 :
2021 sera l’année de tous les changements pour Twitter !
En tout cas il le faut. Les actionnaires de la plate-forme patientent depuis déjà plusieurs années et maintenant ils veulent des sous !

Pour rassurer, Jack Doresy à mis les petits plats dans les grands et à fait un paquet d’annonces.
Niveau business : Twitter promet une croissance annuelle de 20 % sur trois ans pour atteindre 315 millions d’abonnés. Twitter a aussi promis qu’il doublera son chiffre d’affaires en 2023.

Côté fonctionnalité et bien là aussi, beaucoup de nouvelles choses.

Communities : Les Groupes Twitter

Communautés est une fonctionnalité semblable à celle des groupes Facebook qui permettra aux utilisateurs de Twitter de se rassembler en fonction de leurs intérêts.

« Nous travaillons à créer une expérience produit qui permette aux gens de se former, de découvrir et de participer plus facilement à des conversations plus ciblées ».

Le chef de produit chez Twitter, Kayvon Beykpour, explique que les communautés seraient également en mesure de définir et d’appliquer leurs propres règles «au-delà de nos conditions de service».

Inspiré des groupes Facebook, Twitter lance sa nouvelle fonctionnalité : « communities»

On le sait c’est une tendance importante en social média ces dernières années, les audiences dérivent sur des parties privées des plates-formes et en plus petit comité.
Twitter n’échappe pas à cette tendance.

Comme sur Facebook vous pourrez créer des groupes autour de sujets spécifiques ou centres d’intérêt commun.

On a vu, il y a une petite semaine, à quoi ça allait ressembler :

C’est encore une fois la chercheuse Jane Manchun Wong qui grâce à ses talents de reverse engineering a découvert tout ça !

Aperçu classique avec une photo de couverture, le nom de la communauté, la description, le nombre de membres et le bouton rejoindre !

Ensuite vous avez un onglet avec le flux de tweets postés par les membres et un onglet « about ».

Et là, c’est très intéressant parce qu’on comprend mieux les manières dont seront protégés ces groupes.

Dans l’exemple qu’on a pu voir seuls les membres du groupe peuvent tweeter et répondre à un tweet.
Cependant tout le monde pouvait voir les tweets, les liker, les citer ou les partager.

Donc ce n’est pas vraiment un groupe privé mais il faut en faire partie pour pouvoir interagir dessus.

Ensuite si vous faites partis de certains groupes, lorsque vous allez publier un tweet vous aurez alors le choix avec un petit menu déroulant de l’endroit où vous souhaitez le poster. « Pour tout le monde » donc sur Twitter classique, ou dans un groupe duquel vous faites partis.

Au final on retrouve le principe de ClubHouse qui vient pour moi souligner une tendance forte sur les plateformes sociales.
C’est officiel, on ne cherche plus le maximum de visibilité mais plutôt la qualité des liens qu’on créé.

Là c’est l’exemple parfait ! On va donner accès à plus de choses à certains utilisateurs qui paient, et donc créer avec eux un lien plus fort, plus prononcé. Plutôt que de concentrer ses efforts sur le plus grand nombre !

La confirmation aussi qu’on passe du one to many au one to few.

Super Follow : Twitter s’inspire de Patreon

Pour suivre des créateurs et avoir accès à du contenu exclusif en échange d’un abonnement mensuel.

Twitter veut permettre aux créateurs de proposer à leurs followers de devenir de super followers.

Moyennant un abonnement mensuel, ceux-ci auraient accès à du contenu exclusif : badge, newsletter, promotions, échange avec la communauté etc. Comme Facebook et YouTube il y a déjà quelques temps, Twitter s’inspire ici de Patreon pour permettre à des utilisateurs reconnus d’être payés directement par les consommateurs. Twitter pourrait prélever une commission pour accroître ses revenus.

TweetDeck

On en a parlé dans un Youpi c’est lundi, Twitter est en train d’apporter de profondes modifications à TweetDeck.

On pense maintenant que cette application va devenir le business manager de Twitter.

La refonte va être autant dans la partie visuelle que dans ses fonctionnalités.

Et dans le même temps Twitter cherche à développer une forme d’abonnement sur sa plate-forme.

Les créateurs de contenu devraient pouvoir proposer un abonnement de 4,99 dollars par mois.

Les personnes qui vont souscrire cet abonnement auront donc accès à du contenu exclusif comme par exemples des newsletter…

C’est un nouveau moyen pour la plate-forme de créer aussi des revenus et d’être moins dépendant des revenus publicitaires.

Il est un petit peu une inspiration Twitch avec ce type d’abonnement et ses abonnés privilégiés.

Newsletter

On n’en parlait, les newsletter sont une nouveauté maintenant intégrée à Twitter.

Si dans le menu vous allez dans plus, vous verrez un bouton newsletter.

Vous pourrez alors créer gratuitement une newsletter grâce à revue :

Revue

Vous pouvez donc rédiger et programmer des newsletter, intégrer à l’intérieur des tweets, importer des listes d’adresses e-mail, analyser l’engagement autour de chaque newsletter et gagner de l’argent en proposant un abonnement à vos lecteurs.

Voilà comment Twitter vend cette fonctionnalité.

Spaces : le concurrent de ClubHouse à la sauce Twitter

La fonctionnalité, lancée en bêta privée en décembre dernier, initialement accessible qu’à un nombre restreint d’utilisateurs, cette limite est en train d’être assouplie et Spaces sera accessible à tous.

Avec Spaces, Twitter promet de concurrencer sérieusement Clubhouse, qui a tout récemment dépassé les 10 millions de téléchargements sur l’App Store.

Twitter, a récemment déclaré que la société envisageait de créer un moyen d’enregistrer nativement les conversations audio dans Spaces.

Dès le mois de décembre 2020 Twitter lancait une version bêta de Spaces pour les utilisateurs iOS.

Si Clubhouse n’est pas encore arrivé sur Android, Twitter a déjà lancé en mars sa version bêta sur Android.

De ce que j’ai pu voir c’est vraiment un copier coller de ClubHouse.

Mais Twitter avance vite et est en train de développer sa version pour desktop.

La version desktop ressemble énormément à celle présente sur smartphone, mais du coup avec quelques avantages en plus.

On a vu beaucoup de personnes parfois en galère pour pouvoir streamer sur Clubhouse, si vous avez accès à Spaces depuis un ordinateur ça devrait simplifier des choses !

Et on imagine tout de suite beaucoup plus de possibilités en tout cas…

——

Compte d’entreprise : Twitter s’inspire d’ Instagram

Twitter a annoncé le lancement courant 2021 des comptes entreprise.

C’est une fonctionnalité qui ressemble beaucoup à ce que propose Instagram. Les profils entreprises Twitter sont très proche des profils perso à quelques subtilités près.

Le type d’entreprise est indiqué (commerce, restaurant), ainsi que des informations de contact, des indications sur les horaires d’ouverture, l’adresse de l’établissement et un bouton pour s’y rendre facilement.

Twitter précise que « chaque type de compte aura des attributs et des fonctions différentes ». Les comptes Twitter actuellement tenus par des sociétés pourront sans doute être convertis sans problème en comptes d’entreprise.

——

Des nouveautés dans les Fleets

Lancée fin 2020, les fleets continuent de se développer.

« Parfois, 280 caractères ne suffisent pas et la voix donne aux gens un autre moyen de participer à la conversation »

Twitter vient d’annoncer le lancement des stickers dans les fleets.

Pour l’instant les stickers sont seulement de l’habillage pas de logique d’interaction comme sur Facebook ou Instagram.

une collection d’autocollants animés et d’emoji créés par Twitter. Et si vous recherchez quelque chose dans la barre de recherche en haut de l’écran, Twitter affichera des GIF provenant de Tenor et de GIPHY qui appartient à …. Facebook.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !