Les GenZ face au Covid-19

Épisode 374 : Depuis plus d’un mois la France est confinée pour lutter contre la propagation du Covid-19. Une situation inédite qui impact tout le monde peu importe sa tranche d’âge. Nous avons décidé aujourd’hui de nous intéresser à la génération Z, pour savoir comment elle vit la situation et anticipe le monde de demain !

Deux études sur les GenZ

Deux études françaises viennent aujourd’hui nous offrir un point de vue sur la manière dont la Génération Z vit cette crise sans précédent.

Yubo vient de dévoiler les résultats d’une étude menée en ligne auprès de 2000 jeunes entre le 21 et le 23 mars derniers, sur leur ressenti après la première semaine de confinement.

20 Minutes et Opinion Way dévoilent le baromètre Covid-19 des 18-30 ans avec #MoiJeune. Avec un peu plus de recul (1 mois) et sur un échantillon de 18-30 ans des 604 personnes !

On décrypte tout ça ensemble !

Les jeunes se sentent concernés par la crise du covid-19 !

Un des préjugés qu’on a souvent vu passé c’est que les jeunes ne prennent pas assez au sérieux la situation dans laquelle nous sommes.

Et bien selon l’étude Yubo, ils sont 83% à se déclarer préoccupés par la situation, dont près de 40% très préoccupés !

Et leurs inquiétudes portent avant tout sur la santé de leur proche (55%), largement plus que l’isolement 14%, ou l’impact sur l’économie 10%…

On retiendra de cette étude surtout le fait que 80% d’entre eux déclarent passer plus de temps sur les réseaux sociaux.

Comment le confinement impacte la vie quotidienne des GenZ ?

Les 18-30 ans déclarent que leur situation financière c’est plutôt amélioré, alors que leur situation professionnelle est plus instable !

Ce qui est au final logique, puisqu’en confinement on dépense beaucoup moins d’argent que lorsqu’on peut sortir !

Leurs relations familiales se sont aussi plutôt améliorées, notamment parce qu’on s’inquiète pour ses proches je pense donc on prend plus de nouvelles aussi.

Par contre leur moral au bout d’un mois de confinement commence à se dégrader !

Il sont 72% à reconnaitre une baisse de moral et 56% expliquent avoir eu des problèmes de sommeil.

Que ça soit du côté des étudiants ou des jeunes actifs, les interrogés pensent que leur établissement ou leur entreprise gère plutôt bien cette période de crise !

Parmi les éléments qui importent le plus leur moral

55% la solitude et le manque de contacts sociaux

Comment les GenZ envisagent le monde d’après Coronovarius ?

78% des 18-30 ans souhaitent qu’à l’avenir le monde ne fonctionne plus comme avant !

Alors ça veut dire quoi ?

84% des GenZ pensent que la gestion du système de santé sera complètement repensé !

66% d’entre eux pensent que les relations entre les pays européens vont changer aussi.

Et 62% pensent la même chose du système économique !

Il est vraisemblable que la pandémie ne cimente une attitude déjà répandue chez les GenZ : le monde n’est pas un endroit gentil ou équitable.

La crise du Covid-19 : l’événement marquant d’une génération. !

La crise sanitaire actuelle est un événement fondateur pour la génération Z comme le 11 septembre 2001 l’a été pour la génération précédente.

Ceux qui grandiront après cette crise, après ce confinement, feront à coup sûr parti d’une nouvelle génération.

Ce sont les événements majeurs qui font les générations.

Il y a ceux qui ont connu la guerre en France, et puis il y a les baby-boomers qui sont arrivés après.

À bien des égards, l’épidémie de coronavirus est plus importante que le 11 septembre.

Nous ne savons pas encore comment cela se déroulera, mais l’épidémie de coronavirus pourrait devenir l’événement culturel le plus important et le plus impactant de notre vie à tous.

A la différence des jeunes générations, les boomers savent qu’il y a de la vie de l’autre côté des événements cataclysmiques.

La consommation de média en ligne semble souligner un besoin de romancer le chaos ?

Peut-être le plus intrigant, les séries et les films qui gagnent en popularité sur Netflix parlent de pandémies – ce qui pourrait signifier la nécessité pour les gens de romancer le chaos dans lequel nous nous trouvons.

Des jeunes responsables qui pratiquent l’entraide intergénérationnelle.

Une tendance à la solidarité et à l’empathie intergénérationnelle se met en place face au coronavirus.

Quel impact la crise aura sur eux ?

Difficile de faire des prévisions sur ce que sera le monde d’après, cependant la psychologue Jean Twengue de l’Université d’État de San Diego nous donne des pistes !

La psychologue prévient sur les effets psychologiques que peut avoir le confinement sur une génération qui est déjà marqué par une certaine dépression, ou anxiété face à l’avenir.

Pour elle, les médias sociaux, les messageries privées peuvent combler un vide mais ne peuvent pas complètement remplacer le contact humain réelle !

Pour elle, cette crise peut aussi avoir des effets positifs sur le rapport que cette génération entretient avec le reste du monde et notamment les institutions que sont les médias, les médecins, les experts en santé publique et même pourquoi pas les gouvernements.

Mais ça peut aussi les rapprocher des autres générations, pour avoir traversés cette crise ensemble.

C’est un souvenir commun, le socle d’un avenir commun !

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Instagram : Retour vers le Desktop

Épisode 373 : Instagram est un service de médias sociaux basé sur une appli mobile, elle est conçue pour être utilisée sur les smartphones et les tablettes. Mais le service a récemment pivoté vers une utilisation sur ordinateur via le Web, car plus de personnes que jamais sont coincées à l’intérieur avec leur ordinateur.

Instagram non plus comme une application de fun mais comme un outil de gestion de communication à part entière.

Mais le service appartenant à Facebook a récemment pivoté vers une utilisation sur ordinateur via le Web, car plus de personnes que jamais sont coincées à l’intérieur à l’aide d’ordinateurs.

Les Direct Messages Instagram désormais accessible depuis le Desktop

En janvier, Instagram a commencé à déployer sa fonction de message direct sur le Web pour un petit pourcentage d’utilisateurs. Vendredi, la fonctionnalité est officiellement disponible pour tout le monde.

L’envoi et la réception de DM Instagram via un navigateur Web fonctionnent exactement de la même manière que sur l’application mobile.

Lorsque vous vous connectez, vous verrez l’icône de message direct dans le coin supérieur droit. Une fois que vous avez cliqué dessus, vous pouvez faire défiler toutes vos conversations existantes sur la gauche.

Vous pouvez également DM quelqu’un directement via son profil. Comme avec l’application.

Vous pouvez également configurer des notifications de bureau pour les DM afin de ne rien manquer.

Très très cool et parfaitement adapté à une gestion de compte très actif.

Idéal notamment pour faire du copier coller de réponses types ou simplement des liens.

Cette nouveauté nous rappelle fortement le Grand projet du groupe Facebook, de fusionner l’ensemble des services de messageries, à savoir Messenger WhatsApp et Instagram.
A terme, les utilisateurs de ces différentes plateformes pourront communiquer entre eux, sans bouger de leur application.

Les lives Instagram sont désormais visibles sur le Web

Instagram Live est devenu l’une des plus grandes plateformes de streaming personnel. La tendance est évidemment renforcée avec le confinement.

Mais les diffusions n’étaient jusqu’à présent que visibles depuis l’application mobile.

Quand vous avez un live de 45 minutes il n’est pas forcément évident de regarder tout ça sur mobile aussi longtemps.

Instagram a désormais ajouté la prise en charge du visionnage de contenu en direct sur le Web, depuis la version Desktop !

Plus de lisibilité sur le fil de commentaires

L’expérience Instagram mobile en direct a des commentaires qui défilent à travers une fenêtre transparente au bas de la vidéo. Si vous diffusez en continu avec plusieurs personnes, les commentaires peuvent obstruer la vue, ce qui rend difficile de faire attention à la vidéo et au chat simultanément.

L’interface Web vous permettant désormais de visualiser les flux en direct, les commentaires sont déplacés vers une fenêtre de défilement sur le côté. C’est nettement plus lisible.

A la marge, quelques petits trucs mieux fichus sur Destop.

La possibilité de faire un Embed de contenu Instagram dans un site internet

C’est quand même l’une des super fonctionnalités de la version desktop.

Un accès beaucoup plus rapide aux éléments enregistrés

Aujourd’hui quand vous enregistrez un contenu dans l’application mobile Instagram, il n’est pas si évident de le retrouver; Il vous faut cliquer dans votre menu et ensuite accéder à Elements enregistrés.

La version desktop est plus immédiate.

Plus de push vers des contacts à découvrir ou suggestions de comptes

——

Facebook Creator Studio le backoffice Desktop d’Instagram

Il est caché dans le business manager de Facebook

Côté back office, On a depuis quelques mois accès à :

  • La création et programmation de publications Post & IGTv

  • Bibliothèque de contenus consulter l’historique et les performances de chaque publication. Ce qui est quand même assez complexe sur Mobile. Et ce pour les Posts photos / vidéos , les Story, IGTV. Le tout en faisant un tri par date beaucoup plus précis que sur mobile.

  • Insights : la possibilité de consulter des Insights sur l’activité du compte et sur notre audience

  • Depuis peu on peut également désactiver les commentaires et identifier ses partenaires commerciaux pour certains posts depuis le creator studio

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Covid-19 : ce que les consommateurs attendent des marques !

Épisode 368 : Comment les Français se sentent-ils aujourd’hui ? Quelles sont leurs attentes et préoccupations principales face à la crise ? Comment les marques doivent-elles communiquer dans ce contexte particulier ?
Alors que nous sommes confinés en France depuis maintenant 3 semaines, deux études sont sorties et ont attiré notre attention.

Youpi c’est lundi : #jaimonbac, Neurchis, Festival à domicile, Shorts, Metricool & Messenger Destkop

Youpi c’est lundi ! Au menu aujourd’hui, le #Hashtag du week-end #jaimonbac, les initiatves Neurchis, le festival Je Reste à La Maison, Youtube Shorts, Metricool et Messenger Desktop.

#Yoga : la tendance accentuée avec le confinement !

Épisode 366 : Le Yoga est plus qu’une simple tendance. Le nombre de coachs ne fait qu’augmenter, les pratiquants aussi et ça depuis plusieurs années. Avec le confinement que nous vivons tous en ce moment, les réseaux ne sont plus qu’une simple vitrine mais l’endroit où on pratique le Yoga !

Le Tigre Yoga Club

Une quotidienne en video Facebook : une vingtaine de minutes

Intéressant de voir l’usage de Watch sur Facebook.

Le tigre Yoga Club

Jessamyn

Elle a fait un buzz il y a quelques mois avec ses premières videos de Yoga.

Elle prouve qu’on a pas besoin d’être une fit girl photoshopée pour faire du Yoga !

Elle fait des trucs ultra impressionnants.

Je vous conseille d’aller faire un tour sur son compte tout simplement.

@mynameisjessamyn

Elle propose des cours de Yoga en direct sur Insta pendant le confinement !

Elle a aussi fait un livre : « Every Body Yoga »

Elle est prof de Yoga, écrivain, podcasteuse.

Podcast : « Dear Jessamyn »

Lili Barbery

@lilibarbery

Après avoir travaillée chez Colette, au magazine M du Monde, écrit 2 bouquins elle est depuis 2018 professeure de Yoga Kundalini.

Le kuṇḍalinī yoga vise à l’éveil de la conscience du soi par la pratique de postures, de techniques de respiration et la récitation de mantra.

Plus de 10.000 personnes sur chacun de ses lives Instagram chaque soir à 18h.

Chanter des mantras ancestraux issus de la culture indienne ou tibétaine.

Si on arrive en plein milieu du direct et qu’on la voit en train d’agiter les bras et de chanter en sanskrit, ça peut être un peu étrange.

« Plus je donne sans compter ni sans attente, plus je reçois. »

Pas de replay pour s’inscrire dans un moment présent

L’instant présent est un trésor. C’est ce que la méditation nous enseigne. Tenter de rejouer ce qui n’est déjà plus n’a aucun sens à mes yeux. On vit un moment fort ensemble.

Mais des compte-rendus de chaque séance sur IGTV

Ysé Paris

@yse_paris

C’est un compte de lingerie qui propose des sous vêtement pour toutes les tailles, ce qui n’est pas le cas de toutes les marques aujourd’hui.

C’est un compte ultra bienveillant et incluant !

Et figurez-vous qu’en ce moment ils proposent des lives Insta de Yoga.

Il y a eu le premier hier soir.

C’est de la véritable utilité de marque.

Et c’est bien la preuve aussi que le Yoga devient de plus en plus à la mode avec le confinement !

Yogaroom

Les site internet

Nos professeurs de yoga sont tous des entrepreneurs indépendants. Comme nos studios sont fermés pour le COVID-19, ils n’enseignent pas le yoga et ne font aucun revenu. Nous avons créé Yoga Room Online pour garantir des revenus à nos professeurs et continuer à vous offrir le yoga que vous aimez avec eux. Veuillez faire un don pour chaque classe que vous regardez.

The Prune

@the_prune

Hermine Prunier

Elle continue de donner cours live en vidéo conférence “Bloom Confiné.e”

Ça se passe sur Zoom.

– En privé
Seul.e ou avec tes ami.e.s/collègues à l’heure qui te/vous convient…
50€ par appel de 1h30

– Classe ouverte en direct (mais entre nou.e.s, pas sur instagram)
Samedi 28 à 11h30

Participation 10€ par paypal ou lydia pour recevoir le lien de connexion

Un podcast aussi Time To Bloom

3 derniers épisodes elle parle du rapport de force entre studio de yoga et professeur de Yoga.

On a à ce sujet eu un bel échange en ligne, dans lequel elle m’expliquait que les studios ont toujours joué les ingénus à ce sujet, genre « bien sûr on vous engage pour l’inspiration que vous transmettez aux gens et la grâce de votre pratique, pas du tout pour capitaliser sur l’énorme travail de community management que vous effectuez gratuitement ».

##Max Hennemann

@maxhannemann

Max vit à Hawaï et c’est un prof de Yoga confirmé !

Attention là il faut avoir un sacré niveau pour suivre les cours !

C’est presque du Yoga/Muscu !

En tout cas ses cours sont en direct sur Instagram et un cours est sur sa chaîne IGTV !

Sinon c’est sur Youtube !

C’est des cours de 50 minutes !

Et il propose tout ça que depuis le début du confinement !

L’association Endomind / Alexane / Yogi Lab

@endomind_fr

C’est une association qui a pour but de mieux fait connaître la maladie de l’endométriose, à travers de la sensibilisation, de la recherche et de la création de lien entre les différents acteurs.

Cette association propose depuis le début du confinement des séances de Yoga en vidéo.

Elle utilise IGTV pour le faire !

La prof est une vraie prof de Yoga, bénévole dans l’association.

Elle s’appelle Alexane

@alexaaner

Elle est aussi prof sur Yogi Lab

@yogi.lab

C’est super bien fait aller faire un tour dessus !

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Poisson d’Avril : Le 1er Avril 2020 est reporté au 1er Avril 2021

ÉPISODE 365 : En cette période de confinement, très peu de marques ont osé la blague habituelle, l’heure n’est pas à la plaisanterie pour tout le monde.
Les « poissons d’avril » sont ils les victimes collatérales de la pandémie ?

Le 1er avril c’est le marronnier par excellence pour les marqueteurs et les équipes social media. Chaque année c’est la course à la vanne et on se bouscule au portillon pour sortir le meilleur poisson de l’année !

Côté agence c’est en général un truc qu’on bosse un mois à l’avance. On brainstorm, on crée du contenu et on publie fébrilement le 1er au matin en espérant que la mayonnaise prenne.

Et bien pas cette année. En ces temps de confinement, l’heure n’est clairement pas à la fête pour tout le monde, encore moins à la plaisanterie. Du coup, rien, nada. Pas une vanne à l’horizon !

Google a donné le ton dés le 30 mars en annulant son traditionnel canular

Google a annoncé à ses employés qu’il n’allait pas célébrer cette année son traditionnel poisson d’avril par “respect pour tous ceux qui combattent la pandémie de Covid-19”. “Notre seul but en ce moment est d’être utiles aux gens, dès lors, gardons nos blagues pour l’an prochain qui sera sans nul doute plus heureux que celui-ci″, explique Loren Twohill, directrice marketing de Google.

Souvenez-vous en 2019, ils nous avaient trouvé 2 petites pépites : la « fausse » fonctionnalité Google Files pour soi-disant permettre de nettoyer un écran sale tandis que Google Tulip un object connecté, aurait permis de discuter avec les plantes.

Côté marques, c’est la prudence qui prend le dessus. Pas de blague cette année, c’est trop risqué !

Face au contexte actuel de pandémie de coronavirus, une marque peut-elle oser un poisson d’avril? C’est la question qu’on s’est tous pausé…

Des choses qui étaient dans la bonne tonalité il y a trois semaines, ne sont aujourd’hui plus acceptables. Le risque c’est une mauvaise interprétation et le sentiment d’un manque d’empathie.

J’ai regardé de partout et notamment du côté des habitués de l’exercice : Carambar, RATP… Rien du tout.

Même les marques à la tonalité très impertinente se tiennent à carreaux. Pornhub rien, Meetic rien,

Ah si tout de même. Interflora lance son site de rencontres . Le premier site de rencontres à distance.

« Parce que ce n’est pas toujours facile de trouver la fleur qui fera vibrer notre cœur, nous lançons dès demain le premier site de rencontres à distance ! »

Dans les médias idem, pas de poisson d’avril pour éviter les fake news

Alors que la page d’accueil des sites informations sont remplies de nouvelles inquiétantes liées au coronavirus, la plus part ont été réticent d’y glisser des blagues

D’autant plus qu’en cette période délicate, une mauvaise blague peut vite dégénérer si elle est mal comprise ou perçue.

Ainsi Europe 1, 20 Minutes ou de France 3 HDF, ont clairement expliqué pourquoi ils faisaient l’impasse cet année.

Les quelques tentatives dans la presse sentent malgré elles un peu le mauvais goût

Le Point annonce que le Tour de France 2020 se passera en Corée du Sud

Sur le papier, l’idée était bonne… Mais elle n’a pas été du gout de tout le monde. Sur Twitter, ils ont été nombreux à parler d’un poisson d’avril douteux.

Des blagues du premier avril qui s’adaptent à la crise.

Cette année ce n’était pas le tour des marques de prévoir à l’avance leur superbe coup d’éclat du premier Avril, mais aux badauds ! Et une fois de plus cette crise démontre un regain de créativité !

L’internaute

L’internaute a customisé sa page d’accueil avec une série de titres sous le signe du coronavirus

Le Canard enchaîné

Le Canard enchaîné titrait que le 1er Avril 2020 est reporté au 1er Avril 2021

Une fausse infographie dans le Morbihan

Dans le Morbihan, des petits rigolos se sont amusés à publier une vraie fausse dérogation concernant la réouverture des plages.
Rien de drôle comme une vraie blague du premier Avril, juste un coup de gueule pour pouvoir recommencer la pratique de leur sport. Suite à cela, la préfecture du Morbihan a du s’expliquer.

Fausse lettre du ministère de l’éducation

Une lettre du ministère à destination des parents et des élèves pour raccourcir les vacances d’été

 « Afin de s’assurer que tout le programme scolaire sera bien étudié, j’ai proposé au Conseil d’Etat la mesure pédagogique suivante : cette année scolaire, le mois de juillet ne sera plus considéré comme un mois de congés. C’est pourquoi, cette année, les élèves et leurs enseignants travailleront tout le mois de juillet. Les vacances débuteront le 3 août 2020 et se termineront le 28 août au soir. »

Les gendarmes des Yvelines passent du bleu au vert

Les nouveaux véhicules destinés à se fondre dans les massifs forestiers du Sud-Yvelines viennent d’arriver.
Discrétion et efficacité contre les atteintes à l’environnement !

Beaulieu sur Mer dans les Alpes Maritimes

Pendant le confinement #COVIDー19, la nature revient en ville ! En témoigne cette girafe venue de la Petite Afrique aperçue hier en plein coeur de ville …

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Comment Facebook s’adapte à la crise ?

Épisode 364 : Facebook est clairement la plus grosse plateforme social media, nous avons dans cet épisode voulu étudier sa capacité d’adaptation face à la crise. Nous revenons sur l’augmentation spectaculaire du trafic de ses visites, la baisse des ressources publicitaires et aussi toutes les nouveautés annoncées par le groupe.

Contexte

Depuis le début du confinement Facebook connait une augmentation significative de son nombre de visite (+37%)

Aujourd’hui, c’est quasi 3 milliard de personne dans le monde qui sont confinées !

Sur son blog, Facebook annonce une augmentation de 50% de messages envoyés par rapport au mois de Février

Mais aussi que les appels vocaux et vidéos ont plus que doublé sur Messenger et WhatsApp.

En Italie, c’est carrément une augmentation de 70% du temps passé sur les applications depuis le début du confinement !

Le nombres de vues Instagram et Facebook Lives ont doublé en une semaine !

Et attention le chiffres qui choque : les appels de groupe (trois personnes ou plus) ont augmenté de plus de 1000% au mois de mars !

Le business modèle de Facebook fragilisé

Malgré l’augmentation de l’utilisation, les affaires de Facebook ne devraient pas en bénéficier à court terme. De nombreux produits que les gens utilisent, comme la messagerie et Facebook Live, ne sont pas monétisés.

Facebook ne s’en cache d’ailleurs pas. Cette semaine la plateforme annonçait dans un article de blog que son activité publicitaire s’était « affaiblie » en raison de COVID-19.

Plus d’activités mais moins de personnels

Facebook subit la crise comme toutes les entreprises du monde !

Une partie de ses employés peut travailler en télétravail, mais une autre partie est au chômage technique ce qui n’aide pas l’entreprise à s’adapter à la crise !

On en a parlé au niveau publicitaire par exemple Facebook connait de grandes difficultés.

Déjà, il y a beaucoup moins de campagnes de publicités lancées par les annonceurs.

Mais en plus, parce qu’ils ont moins d’employés disponibles, Facebook ne peut pas valider les pubs aussi vite que d’habitude, et ne peut pas réexaminer les appels des pubs refusées dans un premier temps par l’algorithme !

Changement des priorités

Pour répondre à toutes les nouvelles utilisations, Facebook change son programme et ses priorités de développement !

Par exemple, les équipes qui géraient la partie « événement » de Facebook ont été réduites.

Aujourd’hui, il n’est plus utile d’avoir autant de monde que d’habitude travaillant sur quelque chose qui organise des rencontres en vrai !

Et Facebook. c’est réorganisé autour de trois axes :

Live, News et Groupes

Soutien à la presse et lutte contre les fake news

Fidji Simo, chef du principal réseau social de Facebook a déclaré que la première mission de Facebook était de contrôler la diffusion des Fakenews.

Facebook a d’ailleurs supprimé des vidéos du président Brésilien Bolsonaro, qui d’après la plateforme diffusait des fausses informations sur le Covid-19.

À tord ou à raison, cela soulève encore une fois de plus le rapport compliqué entre pouvoir politique et la plateforme !

Sinon Campbell Brown, responsable des collaborations avec les médias chez Facebook, a aussi annoncé que le groupe allait donner 100 millions de dollars pour aider la presse !

Le groupe souhaite que ses utilisateurs continuent de s’informer avec la presse !

Le groupe annonce aussi un partenariat entre WhatsApp et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’Unicef et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) pour lutter contre les fakes news !

Les usages ont changé en quelques jours et Facebook est contraint de changer ses plans

Facebook modifie ses priorités de développement de produits pour s’adapter rapidement à l’évolution du comportement des utilisateurs face à la pandémie mondiale de COVID-19.

Le Live explose

Aux États-Unis, le nombre de personnes qui regardent des diffusions en direct sur la fonction vidéo Facebook Live a augmenté de 50% depuis janvier.

L’utilisation de la vidéo en direct sur Messenger a augmenté de 70%.

Les évènements Facebook laissé en stand by. Les équipes supports et développement déplacées sur d’autres fonctionnalités.

Il n’est plus logique d’avoir autant de personnes travaillant sur des produits qui encouragent la rencontre en personne, comme les événements Facebook

D’ailleurs, l’algorithme a été modifié pour cesser d’afficher autant de rappels d’événements aux utilisateurs

La Marketplace de Facebook elle aussi laissé de côté

Facebook Marketplace, par exemple, n’est pas aussi important en ce moment car ce n’est pas le bon moment pour des étrangers de se rencontrer pour échanger des produits d’occasion.

Des mises à jour intéressantes sur les fonctions de Facebook Live

De sous-titres automatiques

Des lives en version audio

Facebook propose des émissions en direct uniquement audio depuis 2016 , mais cette nouvelle option prend un angle légèrement différent, en ce sens que la diffusion elle-même serait toujours audio et vidéo, mais chaque spectateur individuel aura la possibilité d’écouter uniquement s’il le souhaite.

Est-on en train de voir émerger un vrai format podcast sur Facebook ?

Facebook Live accessible même sans compte Facebook

Facebook permettra désormais aux personnes qui n’ont pas de compte Facebook de regarder les flux Facebook en direct.

Objectif maximiser le potentiel de portée des émissions en direct.

Public Switch Telephone Network

Des appels entrants en audio sur base de numéro vert

Les diffuseurs en direct pourront désormais générer des numéros de téléphone gratuits au sein de leur diffusion, afin que les téléspectateurs puissent appeler et rejoindre le direct.

Les pourboires numériques généralisés

Facebook étend également son produit de pourboire numérique afin que les téléspectateurs puissent envoyer de l’argent à davantage de créateurs ayant besoin d’aide pendant la récession économique.

Des fonctionnalité expertes disponibles au plus grand nombre

Une nouvelle option utile Créer un clip’, qui, lorsque vous cliquez dessus, créera un clip vidéo distinct des 60 dernières secondes de votre diffusion en direct, pendant que vous êtes encore en direct, et sans arrêter ou interrompre le flux. Vous pouvez ensuite partager le clip dans une mise à jour distincte pour promouvoir votre flux et stimuler l’intérêt.

Un outil de superposition graphique qui permet aux créateurs d’ajouter plus facilement des superpositions visuelles à leurs diffusions en direct, améliorant ainsi la qualité de la diffusion.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Les plates-formes de visioconférence : nouveaux repères du dark social

Épisode 363 : Conséquence inattendue de l’épidémie de coronavirus, les plateformes de Visioconférence sont prises d’assaut. Pour organiser une réunion depuis chez soi ou discuter avec ses amis, nombreux sont ceux qui ont fait le choix de télécharger une application vidéo pour poursuivre les échanges.

Avec la visio, la sociabilité se réinvente: notre activité sociale devient numérique

C’est étonnant de voir à quel point l’humain s’est très vite adapté à cette nouvelle vie. A quel point, en 24h ou 48h, nous avons recréé des codes et des des rituels, que le confinement nous avait volés.

En plus du besoin de sociabilité, ces moments ont pour objectif de « marquer la temporalité », sinon le confinement pourrait donner le sentiment d’un long jour interminable.

Une période où l’on attache beaucoup d’importance à voir les visages

Un vocabulaire a même été adapté à ce mode de vie Skypero Hangouthangover 

Pendant ces rdv certains n’ont pas changé leur mode de vie, apéro, saucisson, gâteaux et d’autres ont inventé de nouveaux codes => on ne parle pas coronavirus, on raconte un truc de notre journée.

Alors que nous sommes tous en auto-isolement, les applications de vidéoconférence connaissent une augmentation de la demande.

Une demi-douzaine d’applications pour communiquer de la sorte connaissent un essor particulier depuis le début du mois de mars, qu’elles soient professionnelles ou plus axées sur la communication personnelle.

——

Ces applications professionnelles qui servent pour l’apéro

Le « social distancing » qu’on nous impose pousse les utilisateurs à challenger les possibilités des outils pour maintenir le lien avec leurs proches, amis, collaborateurs, parfois en délaissant certains moyens pour d’autres.

Hangout Meet, l’outil visioconférence de Google

Hangout Meet est la plateforme développée par Google pour les visioconférences.

Elle permet d’inviter gratuitement jusqu’à 25 personnes pour un appel vidéo groupé et des options payantes élargissent cette capacité jusqu’à 250 personnes.

Utilisable sur ordinateur, tablette ou smartphone, l’application est intégrée à G Suite, la solution bureautique en ligne développée par Google pour les entreprises. Une adresse Gmail est indispensable pour créer une vidéo, mais n’est pas obligatoire pour rejoindre une discussion.

Zoom, la plus populaire pour le télétravail

Et bien qu’il existe de nombreuses applications de vidéoconférence parmi lesquelles choisir , celle qui cartonne en ce moment c’est ZOOM !

Cette application est la plus téléchargée de l’App Store dans la catégorie “Économie et entreprise”. Ergonomique et stable, Zoom permet d’organiser facilement des visioconférences entre professionnels.

Depuis la crise, le cours des actions de ZOOM a augmenté de 42%

Pensé pour le télétravail, le logiciel intègre de nombreuses fonctionnalités comme l’édition de documents, la présentation de fichiers à distance et une option de sondage en ligne.

Zoom peut prendre en charge jusqu’à 1000 participants vidéo et 49 vidéos à l’écran simultanément.

Seul bémol : sa version gratuite limite la durée des appels et seule la version payante permet de bénéficier de toutes les options de la plateforme.

Microsoft Teams, pour le travail d’équipe

Dédiée aux entreprises, la solution de Microsoft permet le travail collaboratif grâce à l’échange de messages et de documents mais une option intègre également la possibilité de réaliser des appels audios et vidéos.

Sa version gratuite a été victime de son succès au début de la crise sanitaire, les serveurs ne résistant pas à l’afflux de nouveaux utilisateurs.

En Chine, où l’épidémie a commencé, Microsoft a constaté une augmentation de 500% des réunions, des appels et des conférences Microsoft Teams

Pendant le confinement, la limite du nombre de participants à une conversation vidéo a été supprimée par Microsoft pour encourager l’utilisation de sa plateforme.

Houseparty

« Téléchargez Houseparty! » est un peu devenu le nouveau « ajoutez-moi sur Insta! »

Houseparty, détenue par le développeur Fornite Epic Games, a gagné en popularité depuis l’épidémie de coronavirus. Il a enregistré 2 millions de téléchargements dans le monde la semaine dernière, contre 130 000 à la même période le mois dernier.

Et pourtant cette application est vraiment passé à 2 doigts du cimetière numérique.

Au cours de la période de deux semaines du 10 au 24 mars, l’application est passée du numéro 619 au numéro 10 dans le chat d’application toutes catégories d’Apple.

Alors pourquoi Houseparty est-il si populaire?

Le succès de Houseparty semble provenir d’un sentiment beaucoup plus informel par rapport à ses concurrents – il est beaucoup plus axé sur les interactions sociales que les plates-formes d’appel vidéo professionnelles comme Google Hangouts ou Zoom.

L’application accède à vos contacts et vous permet d’être en contact avec jusqu’à huit personnes à la fois.

Si vous laissez la «porte» de la conversation déverrouillée, les amis communs peuvent «entrer» – un peu comme une fête à la maison dans la vraie vie. Si ce n’est pas votre tasse de thé, vous pouvez également verrouiller l’appel pour qu’il ne soit accessible qu’aux invités.

C’est quoi leur business model ?

Surfant sur cette deuxième vague de croissance, Houseparty planifie un avenir sans distanciation sociale.

Selon Sima Sistani, co-fondateur et PDG de Houseparty, : « Sur la base de l’expérience actuelle des consommateurs, je ne pense pas qu’il y aura beaucoup de place pour les formats d’annonces traditionnels sur Houseparty car ils se sentiraient extrêmement intrusifs »

C’est davantage dans l’intégration de services additionnels que ce situe le modèle. L’intégration de jeu comme le jeu actuel « Heads up » ou encore des intyergration avec Netflix ou Spotify…

——

L’émergence du micro évènementiel en ligne !

L’an dernier, SEMrush a créé la Journée mondiale du marketing , un événement virtuel ouvert 24h / 24 et a accueilli 55 000 participants.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Brand utility, rendez votre marque utile pendant la crise

Le confinement c’est bloquant pour bien des choses, mais sur les réseaux sociaux, ça peut aussi être l’occasion de faire les choses différemment, de rendre sa marque UTILE.

Il faut maintenir le contact. La situation va durer et il serait dommage pour une marque de faire l’autruche et de couper toutes ses prises de paroles en attendant que ça passe.

Il est vraisemblable que les marques qui auront le mieux accompagné leurs clients pendant cette crise seront récompensées à sa sortie.

Oui mais là attention, on dit bien maintenir le lien. Ne pas tomber dans l’opportunisme mais se rendre utile.

Publicité en ligne, crise du COVID-19 et effet domino

Aujourd’hui on analyse les effets sur le publicitaire de la crise économique liée à la pandémie de Corona virus. Et bien sûr, on vous donne nos conseils pour préparer la suite, comment continuer à communiquer, et à amplifier son message grâce au publicitaire.

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !