Bienvenue dans l'ère du contenu éphémère

Épisode 491 : Il y a d’abord eu les snaps, puis les stories et aujourd’hui, les contenus éphémères sont au coeur de toutes les plateformes. Ils traduisent un réel besoin des utilisateurs et ne doivent pas être mis de côtés par les marques !

Des contenus éphémères postés sur Snapchat qui disparaissaient au bout d’un certain temps ?
Une énigme à l’époque, personne ne voyait trop l’intérêt. Poster du contenu qui ne restera pas ? Pourquoi faire ?

Ensuite les stories sur Instagram avec une durée de vie là aussi de 24 h. Dans la foulée on a trouvé de la stories sur Facebook bien entendu mais aussi sur Linkedin.

Et puis, comble du comble, la semaine dernière [Twitter, annonce le lancement des Fleets[(https://lesuperdaily.com/episode/fleets-les-stories-a-la-sauce-twitter-sont-arrivees/) : du contenu éphémère avec une durée de vie de 24h.

L’idée qui est née dans Snapchat était peut être un peu folle au début mais elle a radicalement changé les réseaux sociaux. Pas de doute nous sommes en plein dans l’Ere du contenu éphémère.

En quelques chiffres

  • Snapchat compte 173 millions d’utilisateurs actifs par jour
  • Instagram Stories a 250 millions d’utilisateurs actifs par jour
  • Ensemble, ils représentent environ 18 milliards de vues de vidéos par jour
  • Les utilisateurs de Snapchat passent de 25 à 30 minutes par jour sur l’application. 
  • Pour Instagram, ce chiffre pass à 32 minutes.

——

Le contenu éphémère répond à un besoin des utilisateurs de s’extraire du définitif

Prendre la parole en publique ce n’est pas simple.

Assumer ses prises de paroles d’il y a 2 ans en arrière encore moins.

Ce que Snapchat a débloqué avec les snaps éphémère était un désir fort des utilisateurs de ne pas voir leurs actions numériques les suivre toute leur vie.

Pour les plateformes, les contenus éphémères permettent de proposer plus de contenu et donc de nous garder plus longtemps

Avec Instagram, les stories ont radicalement changé la matière dont nous utilisateurs consommons le contenu. Les actionnaires et les investisseurs s’en frottent les mains, la durée d’utilisation moyenne s’est largement accrue.

Désormais, nous consommons du contenu presque constamment.

Et ce contenu éphémère crée même chez les utilisateurs un besoin irrépressible de se reconnecter davantage à la plateforme chaque jour. On appelle ça le FOMO.

Ces contenus éphémères créent un sentiment d’urgence alimenté par la peur de passer à côté (FOMO).

Ces espaces de contenu éphémères sont aussi une aubaine pour les plateformes puisqu’elles offrent un nouvel inventaire publicitaire.

——

Pour les marques, le contenu éphémère est forcément déroutant et semble contre nature

Dépenser de l’argent pour produire un contenu qui ne restera pas : à quoi bon ?

L’objectif d’un investissement en communication n’est-il pas de nourrir durablement mon image de marque ?

Nous on veut du contenu every green !

Fin 2020, nombreuses sont les marques à n’avoir pas encore investi sérieusement le format Stories sur Instagram.

——

Quels sont les avantages du contenu éphémère pour les marques ?

Augmenter votre reach organique

Fidéliser vos audiences

Augmenter l’engagement

Le contenu éphémère a une durée de vie limitée, les gens sont plus susceptibles de le voir, de l’écouter et d’y réagir dès qu’ils le peuvent.

L’usage des stickers d’interactions dans le format stories en fait aujourd’hui le premier canal d’entrée pour le conversationnel.

Ce qui est fascinant avec les stories, c’est qu’en tirant parti de FOMO, elles créent un sentiment d’urgence – il n’y a qu’une fenêtre de 24 heures pour voir, répondre et partager, les utilisateurs sont donc poussés à agir. C’est un outil en or pour susciter des réponses immédiates et stimuler l’engagement.

Pour les marques c’est une opportunité de prendre la parole de façon plus riche

Le contenu éphémère peut présenter au public la personnalité derrière votre organisation. Étant donné que ce flux est séparé des flux principaux, vous pouvez publier du contenu qui n’est pas aussi léché et surtout qui n’est pas fait pour rester.

Les contenus stories donnent à vos clients la chance d’avoir un aperçu plus spécial et exclusif des coulisses de votre entreprise.


Le contenu éphémère offre aussi la possibilité de récupérer de l’UGC

Les médias sociaux sont une énorme opportunité de recueillir du contenu généré par les utilisateurs, et le contenu éphémère y contribue.

Un format populaire car accessible à tous et créatif / preuve par le format

On a tous vu l’un de nos potes se prendre pour un influenceur et faire des stories alambiquées et originales;
Est bien c’est là l’une des forces de ces contenus éphémères, ils sont aussi captivants que faciles à produire.
Ce n’est pas pour rien que l’on voit des tonnes de vidéos de tricks tiktok ou snapchat pour rendre ses stories encore plus stylées.

——

Quand le contenu éphémère de marques est amené à durer

——

Mais comme on vit dans un monde complexe, tout n’est pas binaire.

Un contenu éphémère peut être le point de départ d’un contenu amené à durer.

Les higlight stories

Le recyclage de lives

Utiliser les interactions éphémères issues des stories pour produire un contenu evergreen

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Le grand retour du QR code !

Episode 490 : Et oui on pensait que le QR code était mort et enterré.
On avait même fait un épisode sur Instagram qui avait tenté il y a plus d’un an de réhabiliter ce format, en vain. Mais finalement le Covid 19 et son épidémie a peut-être ressuscité le QR code.

Histoire du QR code

Les codes barres existent depuis les années 1960. Il a été inventé au Japon lorsque elle pays est entré dans sa période de forte croissance économique.

Si on le voit renaître ces derniers temps, le QR code est quelque chose d’assez vieux.
Il a été inventé au milieu des années 90 (1994) par un ingénieur afin de suivre des pièces détachées dans les usines de Toyota !

Puis, c’est vraiment au cours des années 2000 avec la naissance des smartphones qu’on voit le format se généraliser.

Mais très rapidement le QR code est devenu quelque chose qu’on utilisait seulement pour scanner des entrées, et qu’on voyait beaucoup moins en social média.

C’est donc surtout dans les lieux culturels qu’on retrouvait ce format. Par exemple dans les musées, les salles de concert, les offices du tourisme afin d’obtenir des informations supplémentaires, ou de valider une entrée.

En fait c’est dans les années 10 qu’on annonçait là mort du QR code !

Il y a d’ailleurs un article très cool du Journal du Net qui s’appelle « La mort annoncée des QR codes » qui sort en 2013 !

Le QR Code n’a jamais vraiment décollé en France

Si le QR Code est largement démocratisé en Asie depuis bientôt 10 ans, son utilisation est toujours restée confidentielle en France. C’est simple scanner un code n’était pas dans nos usages.

En Social Média

On avait donc parlé de Instagram qui avait tenté d’intégrer les QR codes pour s’abonner à un compte mais cela n’avait pas vraiment fonctionné.

Mais en fait Instagram ne faisait que recopier une fonctionnalité qui était déjà largement dans les usages sur Snapchat.

En 2016, Snapchat utilise un QR code re-designé.

Chaque utilisateur se voit attribuer un QR code qui est relié à son compte et du coup on peut ajouter quelqu’un juste en scannant son QR code.

Bref, à part Snapchat qui est arrivé à rendre un petit peu cool ce format, il était plutôt en train de mourir.

Sauvé par le COVID-19

On a pu voir entre les deux confinements un énorme retour du QR code. Le premier forcément c’est dans les bars et restos.

Et oui maintenant plus on évite de toucher à tout, mieux c’est ! Donc, au lieu de nous distribuer des cartes ou des menus voilà que des QR code sont posés sur chaque table pour que vous puissiez les scanner et arriver au menu.

Je n’ai pas vu un restaurant un bar ne pas utiliser cette technologie pendant l’été 2020.

La pandémie du Covid-19 a donc complètement relancé cette technologie.

Nous l’avons aussi retrouver pour pouvoir payer. Effectivement, on peut lier sa carte bancaire à un QR code, et le lecteur de carte va lire ce QR code pour vous encaisser.

PayPal permet les paiements par code QR

Au mois de Mai 2020, PayPal a lancé une nouvelle fonctionnalité dans son application mobile qui vous permet de payer dans les restaurants, les magasins, les marchés fermiers ou partout ailleurs simplement en scannant un code QR avec la caméra de votre smartphone. PayPal permet aux petits commerçants d’offrir plus facilement des paiements sans contact sans avoir à acheter de nouvel équipement.

C’est ce que permet WeChat depuis déjà un moment en Asie.

Application Stop Covid

Dans le fonctionnement même de l’application du gouvernement Stop Covid on retrouve l’utilisation de cette technologie.

Lorsqu’une personne apprend qu’elle est infecté par le coronavirus, le laboratoire lui fournit avec ses résultats un QR code.

La personne va donc scanner le QR code sur son smartphone et automatiquement ce dernier va envoyer un message automatique à toutes les personnes avec qui elle était en contact prolongé pendant sa période d’incubation.

Le QR code comme carte de vaccination

C’est la Corée du Sud qui va tester ça en premier.

La Corée-du-Sud devrait rendre obligatoire le fait de faire scanner son QR code à l’entrée de lieu public. C’est-à-dire par exemple quand on rentre dans une boîte de nuit ou dans un lieu de culte en tout cas un lieu où il va y avoir beaucoup de monde.

Cela permettrait au gouvernement de pouvoir tout de suite informer si quelqu’un qui tombe malade a été scanné dans un de ces lieux. Oui c’est de la surveillance.

Mais on peut même imaginer, que lorsque le vaccin sortira, on soit obligé de présenter un QR code, qu’on nous remettrai au moment de la vaccination, pour pouvoir prendre l’avion, voyager ou entrer dans des lieux qui accueillent du public.

Les boutiques Lacoste intègre désormais le QR Code à l’expérience d’achat

Dans les boutiques Lacoste aux États-Unis c’est le grand retour du QR code.

Les clients en entrant dans le magasin peuvent scanner un QR code, qui va leur indiquer le nombre de fois, à quel moment, et la dernière fois qu’a été désinfecté le magasin.

C’est fou et on peut très bien imaginer ça arriver en France.

Instagram se met à jour

Si Instagram était resté sur un échec quand il avait lancé les Name Tag, sorte de QR code pour pouvoir s’abonner à un profil, dans le même style que les QR code de Snapchat, aujourd’hui Instagram a remis à jour son système.

À l’époque pour pouvoir scanner un Name Tag Instagram il fallait passer par Instagram, ce qui était un tout petit peu moins pratique.

Aujourd’hui, Instagram élargit le champ des possibles puisque votre QR code, Name Tag, sera scannable par n’importe quelle application de lecture de QR code.

Donc, aujourd’hui n’importe quel commerçant par exemple peut rapidement imprimer et afficher son QR code. Et n’importe qui en le scannant avec son appareil photo par exemple peut retomber sur le compte Instagram du commerçant.

Maintenant qu’il est rentré dans les usages, le QR Code a tout pour cartonner

Le QR Code réussit à faire le lien entre une expérience IRL et notre mobile. La variété des usages qu’il permet est dingue !

Imaginez que vous êtes un fan de pâte à tartiner, que vous scannez le code sur le pot et que vous êtes conduit vers une destination numérique pour des gens comme vous. Une communauté en ligne, un compte de marque.

Imaginez que vous êtes un fan de musique d’un artiste ou d’un label spécifique, que vous passez devant leur panneau d’affichage, scannez le code et êtes redirigé vers leur dernier clip avant qu’il ne soit officiellement publié.

Imaginez que vous êtes un passionné de sneaker et que les dernières Nike Air Jordan sont presque épuisées, vous scannez un code d’une publicité Nike et êtes ajouté à une liste d’attente.

D’un point de vue consommateur, le QR Code est une évidence.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Partir en Live (sur Insta) : nos astuces pour bien préparer son direct Instagram

Épisode 489 : Se lancer dans un Live Instagram n’est pas toujours chose facile et cela implique de penser à un certain nombre de choses. Aujourd’hui dans Le Super Daily, on vous a listé les choses essentielles à prendre en compte Avant / Pendant et Après un Live Instagram !

Avant le Live

  • Annonce du live sur toutes les plateformes

  • Préparer des visuels qui peuvent intégrer facilement des stickers

    • Compteur / questions / sondage sur la marque
  • Préparer une structure de live simple et lisible

    • Penser à intégrer une Introduction qui soit répétable

##Pendant le Live

Intro

  • Avant d’entrer le vif du sujet, il ne faut pas oublier que l’on est pas dans une salle de spectacle, en Live le public est beaucoup plus volatile, beaucoup moins ponctuel
  • Il est donc important de faire durer l’introduction pour qu’un maximum de personnes accrochent et patientent jusqu’au lancement officiel.
  • Pendant cette intro on rappelle Brièvement les sujets à venir, on peut parler d’actes fraîches et surtout on dit bonjour à tout le monde, on hésite pas !

Les outils à notre dispo :

  • Les questions en direct
  • Le direct partagé
  • Le partage de produits

Récemment les outils live ont évolué :

  • 4h maximum sur Instagram

  • Les lives sont maintenant automatiquement sauvegardés 30 jours avant d’être définitivement supprimés

  • Une fonctionnalité « live now » existe maintenant, ce qui permet depuis IGTV et la barre de recherche de trouver des directs.

  • Attention à ne pas dépasser 1h de Live si tu veux qu’il soit publiable dans IGTV ensuite

  • A la fin du Live pensez à le sauvegarder ou à le publier immédiatement si vous le souhaitez

Après : Recyclage

  • Un live c’est un contenu « direct » mais comme on l’a vu c’est aussi une opportunité de communication en amont et un support sur lequel s’appuyer après

  • Déjà, immédiatement le live peut être partagé dans la grille

Comment récupérer le contenu du Live ?

Pourquoi extraire plutôt que simplement publier directement ?

  • l’opportunité de couper les longueurs, l’intro par exemple et éventuellement une grosse connerie
  • L’opportunité d’ajouter une petite intro dynamique et pourquoi pas un outro
  • L’opportunité de bosser une belle couverture qui correspondra à l’intégration dans ma grille

Quel intérêt du Live Après-coup ?

  • Renvoyer les utilisateurs vers les Live si ils répondent à certaines questions fréquentes (exemple un live Faq ou un live sur un sujet d’actualité)
  • On peut faire ensuite plusieurs posts qui renvoient vers le support IGTV
  • On peut également à l’occasion renvoyer des stories vers un contenu Live
    . . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi c'est lundi : Yubo, Twitter Fleets et cybersécurité, pub Youtube et Facebook devant la justice.

Épisode 488 : Youpi c’est lundi, on fait le tour de l’actu social media ! Cette semaine on parle du réseau social français Yubo, de Twitter qui retarde ses Fleets et renforce sa cybersécurité, de Youtube qui teste les publicités audio et force la publicité sur le petit créateur, sans oublier Facebook qui se retrouve devant la justice pour le rachat de Instagram et de WhatsApp.

Yubo le réseau social français

Je vous avais déjà parlé de ce réseau social dans l’épisode 320 du Super Daily

C’est un réseau social français, qui est plutôt destiné aux ados et aux plus jeunes et qui a de très grandes ambitions.

En janvier, Yubo avait levé 11,2 millions d’euros avec des investisseurs comme Mark Zuckerberg ou Jeff Bezos.

Le fonctionnement de la plate-forme est très simple, c’est une sorte de Tinder, quand des utilisateurs se match, ils peuvent ensuite discuter en privé et en vidéo.

La différence c’est que Yubo ne veut pas créer des couples, mais plutôt créer des rencontres, de nouvelles amitiés, jouer à des jeux, débattre à plusieurs…

Son business modèle n’est pas basé sur la publicité comme d’autres réseaux sociaux. L’entreprise propose à ses utilisateurs de payer pour débloquer des nouveaux éléments ou s’abonner à l’application.

Yubo viens tout juste de lever 40 millions d’euros pour se développer en Asie.

Aujourd’hui l’application compte plus de 40 millions d’utilisateurs.

L’application existe depuis 2015 mais c’est avec le premier confinement en mars 2020 qu’elle a explosé.

8,5 millions de nouveaux membres se sont inscrits sur la plate-forme à ce moment-là.

La plate-forme continue son ascension durant cette année 2020, on va donc la surveiller de près.

Twitter ralentit les Fleets

Twitter obligé de ralentir le déploiement des fleets en raison de problèmes de performance et de stabilité.

Si comme nous vous avez le plaisir de disposer des nouvelles stories Twitter, je ne doute pas que vous avez passé la semaine dernière à faire mumuse et à tester ce tout nouveau format de Tweets éphémères.

Si vous n’avez pas encore accès au fleets et bien pas de bol mais vous allez visiblement devoir patienter encore un peu.

Twitter ralentit le déploiement des fleets en raison de problèmes de performance.

De nombreux utilisateurs ont signalé avoir connu une lenteur importante dans l’utilisation de Fleets. Nous y compris d’ailleurs !

Comme pour toute nouvelle fonction, les utilisateurs ont afflué vers Fleets pour l’essayer, les marques, en particulier, désireuses de republier leurs messages afin d’élargir leur portée.

Résultat des courses, un lag monumental et des délais de publication hors du commun, obligeant Twitter à mettre sur pause le déploiement des stories.

Twitter embauche un célèbre Hackeur comme responsable de la sécurité

Depuis plus d’un an Twitter a été confronté à beaucoup de polémiques sur sa sécurité.

Fin 2019, deux employés de Twitter ont été accusés par le gouvernement américain d’espionner les opposants d’Arabie Saoudite.

En juillet, vous devez vous en souvenir, un groupe de hackeurs avait réussi à prendre le contrôle d’un bon nombre de comptes notamment de grandes personnalités américaines comme Joe Biden, Barack Obama, Apple ou encore Elon Musk.

Et ce n’était pas la première fois que des arnaques au Bitcoin avaient lieu sur la plate-forme.

Ainsi Twitter a pris les choses en main. La plate-forme a recruté le 16 novembre dernier l’une des figures référentes de l’histoire de la cybersécurité.
Un célèbre hackeur connu sous le nom de Mudge et qui s’appelle Peiter Zatko !

Attention il a un CV qui fait peur, il a supervisé la sécurité de l’entreprise Stripe qui est une plate-forme de paiement électronique. De 2010 à 2013 il a travaillé pour l’Agence des Projets de Recherche Avancée de Défense au Pentagone puis il a intégré en 2013 Google.

Il est surtout connu depuis la fin des années 90 où il avait notamment piraté le système d’exploitation Windows avec un groupe de Hackeurs.

Jusqu’à maintenant Twitter misait surtout sur son algorithme pour éviter les problèmes de sécurité cet ancien pirate devrait faire changer cette approche !

Youtube va proposer des pubs qui ne rémunèrent pas les créateurs.

Le business modèle de Youtube était construit sur un deal juste : Moi Youtube je propose une solution technologique pour que vous puissiez présenter votre contenu vidéo au plus grand nombre. Ce service est gratuit. Pour gagner ma vie en tant que plateforme je vous propose d’intégrer de façon volontaire et individuelle des publcités au couer de votre création. On partage ensemble els revenus publicitaires.

Ou mais ça c’était avant. Cette semaine, YouTube déploie une nouveauté qui va faire grincer.

Désormais, YouTube ne partagera plus avec les créateurs jugés pas assez importants pour faire parti de son programme partenaires.

Quelles sont les conditions pour intégrer le Programme Partenaire YouTube ?

compter plus de 1 000 abonnés

cumuler plus de 4 000 heures de visionnage valides sur des vidéos publiques au cours des 12 derniers mois

Certains voient en cette nouveauté une forme d’utilisation malsaine des petits créateurs de contenus.

Facebook poursuivi à l’échelle fédérale pour le rachat d’Instagram et WhatsApp

Ça fait longtemps que cette petite musique traîne dans les médias américains, et ça devrait enfin aboutir.

Facebook avait racheté Instagram en 2012 et WhatsApp en 2014 et depuis on savait que la justice américaine s’intéressait de près à ses rachats.

En effet, il est reproché à Facebook d’avoir tué la concurrence en la rachetant afin de créer un monopole.

J’aime beaucoup la réponse de Markito : « A l’époque je ne pense pas que nous ou quiconque considérions Instagram comme un concurrent, comme une grande plate-forme sociale polyvalente. En fait, à l’époque, les gens se moquaient de notre acquisition parce qu’ils pensaient que nous dépensions beaucoup plus que nous n’aurions dû pour quelque chose qui était principalement une application de partage de photos et d’appareil photo. »

C’est sûr que c’est beaucoup plus simple de dire qu’un concurrent ne l’est pas après l’avoir acheté.

C’est plus compliqué pour WhatsApp puisque Facebook avait promis lors du rachat que la plate-forme garderait son indépendance.

Malheureusement depuis les données des utilisateurs de l’application ont été intégré aux autres plates-formes de Facebook.

En gros la justice américaine se demande si Facebook n’a pas commis des actes illégaux pour asseoir sa domination et son quasi-monopole.

Facebook va donc devenir le deuxième membre des Gafa à être poursuivi par les autorités américaines cette année après Google.

YouTube s’attaque à Spotify avec le lancement d’annonces audio

C’est un secret de polichinelle qui est bien sagement conservé par les équipes de Youtube et les agences media : un part non négligeable de l’audience YouTube utilise la plateforme pour écouter des playlists musicales….

Et de fait, rares sont les pubs Youtube a être adapté à ce mode de consommation. Bien souvent pensées pour leur qualité visuelles, elle marche beaucoup moins bien en audio exclusivement.

Si il y a évidemment le splayslists musicales, Youtube voit la plateforme se rempliur depusi 2 ans de contenu de typoe podcast.

Sentant un segment négligé, Youtube propose enfin une offre publicitaire 100% Audio.

évidemment côté Youtube, l’idée est de venir challenger le leadership de Spotify sur l’audio et notamment sur les solutions publicitaires audio.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

#streetart : de la rue aux réseaux sociaux

Épisode 478 : Aujourd’hui le street art est partout, et pas uniquement dans la rue.
Il est partout parce qu’il est visuel et que cette forme d’art a beaucoup d’influence sur tout ce qui nous entoure. Alors forcément, il se décline jusque sur les réseaux sociaux !

Street Art et Social media : au coeur de l’éphémère

Le street art et les réseaux sociaux font très bon ménage et ce n’est pas pour rien. Le street art est par nature éphémère et en ça il se rapproche fortement des contenus social media. On shoot sur l’instant et on le partage.

Complémentarité entre le street art et les réseaux sociaux

Le Street art est à la portée de tous sans aucune exception, car il est dans la rue. A partir du moment où il est accessible à tous, il est partageable par tous.
Son contenu engagé avec parfois un fort lien avec l’actualité en fait un art extrêmement instagrammable.
C’est là qu’on observe cette complémentarité, les réseaux sociaux archivent le street art comme un musée le ferait pour l’art classique.

#streeetart > 56 millions
#streetartparis > 880 k
#streetartlyon > 70 k
#streetartist > 2 millions

Banksy

@banksy

C’est Probablement l’un des inconnus qui fait le plus parler de lui.
D’ailleurs nous lui déjà dédié un épisode entier du Super Daily le jour où il a volontairement détruit l’une de ses oeuvres qui venait de se vendre 1 Million de dollars.

Si j’en reparle ici brièvement, c’est tout simplement parce que l’on ne peut pas parler street art sans parler de lui.
Pour résumer le personnage, c’est un street artiste révolutionnaire,  anarchiste1, antimilitariste, anticapitaliste et antisystème. 

Banksy reprend les codes des réseaux sociaux dans ses oeuvres pour pointer du doigt les problèmes sociétaux

En Décembre 2018, il proposer un jeu concours Instagram pour dénoncer la mauvaise gestion des migrants arrivant par bateaux
Il a mis en jeu l’une de ses oeuvres sur Instagram. L’oeuvre représentait un bateau en bronze rempli de migrants?
Pour le gagner, il fallait deviner son poids. Bilan des milliers de commentaires et une exposition internationale


Un chaton à Gaza
En 2015, Banksy dessinait un chaton à Gaza.
Quand on lui a demandé pourquoi, il a répondu
« Un habitant m’a demandé : ‘S’il vous plaît, qu’est-ce que ça signifie ?’ J’ai expliqué que je voulais révéler au grand jour la destruction de Gaza en postant des photos sur mon site, et sur Internet, les gens ne remarquent que les photos de chatons. »

Ememem

@ememem.flacking

15,6k abonnés sur Instagram

Est-ce que tu sais ce que c’est que le Flacking ?

C’est un Art qui consiste à boucher les nids-de-poule ou autres dégradations de la chaussée comme des fissures par des carreaux de faïence.

Et Ememem c’est l’inventeur de cette technique. Un lyonnais dont personne ne connait le nom mais dont tout le monde ici connait les oeuvres.

Ememem a installé beaucoup d’œuvres à Lyon mais aussi à Madrid ou Paris. Il appelle son art le « flacking », parce que ces œuvres font comme des flaques d’eau sur les trottoirs.

Pourquoi l’espace public est-il un lieu qu’il est important de se réapproprier et de détourner ?

La question de la fonctionnalité est centrale. On a fait le choix historique de matériaux uniforme et efficaces, contre la pluie, l’usure, pour le confort de la semelle, de la roue de vélo, etc., mais l’espace public a-t-il la seule fonction pratique du passage ? Il n’y a-t-il pas moyen d’imaginer aussi une fonction d’espace de vie ? De s’y poser un peu, et donc d’y apporter de l’art.

Le Street Art récurrent

S’il y a bien un truc que je surkiffe dans le street Art, c’est quand il est récurrent, qu’il t’emmène jouer à cache-cache et que tu le retrouves dans un paquet de ville en France et dans le monde.
Parfois sans même connaître le nom de l’artiste tu créées une affinité avec le style.

TocToc et ses duduss

@bytoctoc
48,8k abonnés
Son truc à lui ce son les duduss, cespetits bonhommes sacrément prognathes, avec une sacrée grande mâchoire. Et ses bonshommes on les retrouve partout, même dans les pentes de Fourvière d’ailleurs. Il reproduit beaucoup de personnages de fiction bien connus mais il est aussi très fort pour utiliser les lieux à son avantage.

La ligue des Duduss
Toctoc a fait une utilisation particulièrement cool des Higlihgts : La ligue 1 et la Ligue 2 des duduss.
Il a organisé un concours interne entre ses duduss pour élire le duduss préféré de son audience.
Le personnage gagnant a été sérigraphié et mis en vente sur son site

A regarder absolument

In The woup

@in_the_woup
1262 abonnés
Encore un lyonnais, qui a affiché ses oeuvres un peu partout son truc à lui, c’est les SUPER MARIO. Il prend Super Mario et il lui fabrique des costumes. Le tout en mosaïque qu’il colle ensuite sur les murs des villes dans des petits coins cachés

Toki_art

@toki_art
1700 abonnés
Lui c’est mon petit coup de coeur du moment, c’est un duo de street artistes lyonnais qui font des collages avec des personnages de fiction en mode cyclopes

—-

La Fresque / Le montumental

Vinie Graffiti

@viniegraff

95 k followers

Vinie Graffiti est originaire de Toulouse.

Elle couvre les murs d’un personnage récurrents que vous connaissez déjà sans doute. Sa femme signature et une « poupée » noire, au corps élancé et dont les yeux ont des airs de manga Japonais.

Ce personnage qu’elle décline comme une figure fétiche, est dotée d’une énorme coiffure afro super colorée et représentée parfois par les branches des arbres alentours.

Sur son Instagram on retrouve une galerie magnifique qui met super bien en avant les dernières fresques monumentales sur lesquelles elle a pu travailler dernièrement notamment en Polynésie.

Son style est reconnaissable notamment grâce à sa façon d’intégrer l’environnement dans son travail

Mantra >

@mantrarea
40k abonnés

Youri Cansell aka Mantrarea Un street artiste et Naturaliste Français

Lui son truc à lui, ce sont les papillons et les animaux géants ultra réalistes.
Il redonne ses droits à la nature sur les murs des villes et c’est superbe.

—-

Nikita Golubev

@Proboynick

107k followers

Le Street Art tient bien souvent à une appropriation de l’espace urbain avec la volonté de ramener du beau ou du poétique là où il n’y a que du terne et du fonctionnel.

Nikita c’est un russe qui pratique justement le dirty Art. Il utilise la saleté pour faire de l’art.

Sa cible de prédilection: Les voitures et autres camionnettes sales dans les rues de Moscou. Là où certains ne voient qu’une épaisse couche de poussière, Nikita voit des toiles qui ne demandent qu’à être travaillées.

Sur son compte Instagram on voit pas mal de vidéo avant après, où on le voit sur le trottoir avec ses pinceaux et ses éponges…

RNST

@rnst_art
21k abonnés

Street artiste Dijonnais

« Inencadrable est l’un des adjectifs qui colle le mieux à la peau de RNST. »

Il peint des personnages masqués pour illustrer les conditions de vie des population opprimées : les clandestins, migrants, ouvriers .;. Il exprime sa colère face à ces situations au travers de son art, de ses pochoirs et ses graffitis.

J’ai kiffé sa série de peintures sur poubelles #poubellelavie

Jerome Mesnager

@jeromemesnager

Jérôme on le connaît pour son bonhomme blanc qui fait penser au mannequin de couture de la pub o’cedar

Acuteart

@acuteart

Une application qui te permet de disposer des oeuvres de streetartists où tu le souhaites en réallité augmentée.

Tu installes l’application et ensuite tu peux jouer avec les oeuvres d’artistes internationaux comme Kaws ou Christo.

250k téléchargements depuis le mois de Mars 2020.

——

StreetArt et marques, un mariage opportuniste

Depuis une dizaine d’années, de plus en plus de marque de luxe parient sur les artistes urbains dans l’espoir de séduire une clientèle plus jeune.

On peut citer : la bouteille de cognac Hennessy colorée par la star JonOne, les bouteilles de Perrier rendues sauvages par Juan Travieso, les boîtes de La Maison du Chocolat graffées par Nasty…

La liste est longue pour, chaque fois, des collections capsules vendues en édition limitée.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !