Toujours besoin de plus d’images, comment faire ?

Épisode 391 : En préambule de cet épisode on peut rappeler comme l’imagerie autour d’une marque a toujours été importante mais à quelle point elle est aujourd’hui renforcée.

Nous vivons dans une société de l’image !

C’est un mouvement qui avait été initié déjà par la télévision mais qui a été largement renforcé par internet et l’omniprésence des réseaux sociaux dans nos vies.

Aujourd’hui, il n’est quasiment plus question de publier quelque chose sans avoir une imagerie avec. On parle d’imagerie au sens large car cela peut être une vidéo ou une photo ! D’ailleurs même les mots peuvent parfois représenter une certaine imagerie…

Mais depuis l’avénement d’Instagram, l’image est devenu primordiale, centrale dans la communication des marques ! Cela avait déjà été renforcé par les résultats des images sur les recherches Google qui depuis 2007 arrivent en très bonne place sur la première page ! Donc utiliser de l’image permettait un meilleur référencement de son site ou d’un article de blog par exemple !

Mais comment s’alimenter en image ?

Une prise de parole marque sur les réseaux sociaux est gourmande en contenu et notamment en images

Quels sont les différentes options qui s’offrent à nous pour accompagner la prise de parole de marque en ligne ?

Option 1 : Utiliser des images Creative Commons

Il s’agit d’images ou vidéos pour lesquelles l’auteur vous donne l’autorisation de les utiliser gratuitement… mais sous certaines conditions.

Option 2 : Passer par des banques d’images libres de droit

Qui proposent soient des images libres de droit. Soit dans certain cas des contenus sous licence Creative Commons.

Option 3 : Faire produire des photos originales

Faites par un professionnel ou même pourquoi pas faites maison.

——

Option 1 : Utiliser des images Creative Commons pour ses contenus sur les réseaux sociaux

Creative Commons (CC) est une association à but non lucratif. Son objectif est de proposer une solution alternative légale aux personnes souhaitant libérer leurs œuvres des droits de propriété intellectuelle.

En gros, le Creative Commons s’inspire des licences de logiciels libres et le mouvement open source.

Les licences Creative Commons permettent à l’auteur d’autoriser à l’avance certaines utilisations gratuites mais selon des conditions exprimées par lui.

Différentes plateformes :

Attention, utiliser des images en creative Commons nécessite une petite rechecrhe préalabale

Cc-by

Attribution : signature de l’auteur initial (obligatoire en droit français) (sigle : BY)

Cc-NC

Non Commercial : interdiction de tirer un profit commercial de l’œuvre sans autorisation de l’auteur (sigle : NC)

Cc-nd

No derivative works : impossibilité d’intégrer tout ou partie dans une œuvre composite ; l’échantillonnage (sampling), par exemple, devenant impossible (sigle : ND)

Cc-sa

Share alike : partage de l’œuvre, avec obligation de rediffuser selon la même licence ou une licence similaire (version ultérieure ou localisée) (sigle : SA)

CC0

La Licence CC0 est un cas spécial et c’est sans doute le saint graal pour les marques à budget très modestes. Elle se rapproche du domaine public. En gros c’est gratuit et on peut l’utiliser pour tout usage.

——

Attention un visuel libre de droits n’est pas forcément gratuit

La notion de libre de droits, en anglais royalty-free, se réfère à la liberté d’utilisation de certains contenus, le plus souvent des images ou de la musique, qui une fois acquis, peuvent être utilisés sans payer de redevances à l’auteur.

Option 2 : Utiliser les banques d’images pour illustrer ses stratégies sur les réseaux sociaux

C’est la bonne vieille image stock : la banque d’image.

C’est l’avantage la moins onéreuse sur le papier !

Et le business des banques d’images fonctionnent à merveille, avec un marché qui progresse de 5% et devrait peser 4 milliards de dollars d’ici 2023 !

On s’inscrit sur un plateforme d’images libre de droit, il en existe des gratuites mais aussi des payantes !
Dans ce cas là, on paie un abonnement mensuel souvent, cela peut être coûteux et on peut télécharger un certain nombre d’images par mois en fonction de son abonnement !

Il existe plusieurs plateforme qui permettent cela :

Deux types d’images

On va ensuite retrouver deux types d’images sur ce genre de plateforme, les images complètement libre de droit et les images vendues exclusivement pour du contenu éditorial et non commercial !

Donc déjà c’est une distinction qu’il faut bien faire si on ne veut pas être embêter plus tard juridiquement !

Un large choix

Le choix est très vaste c’est un avantage ! Mais un choix très vaste ne veut pas forcément dire qu’on trouve ce qu’on veut !
On peut passer de très long moment à éplucher la base de donnée de photos sans jamais trouver la photo qu’on imagine aussi !

Ensuite on risque aussi de prendre une image qui a pu déjà être utilisé pour illustrer autre chose !

Ça peut vite devenir couteux

En temps déjà et puis tout simplement en achat d’art. Sur GettyImages, une photo coute entre 350 et 380 euros !

L’exemple du Festival de Jazz de Montreux

Il faut donc bien prendre le temps de choisir pour ne pas commettre une erreur d’inattention comme le Festival de Jazz de Montreux, qui une année avait quand même utilisé une image du petit Grégory pour illustrer une communication qui vantait la garderie du festival !

——

Attention aux banques d’images : les audiences sont en demande d’authenticité

Le public est de plus en plus attentif. Déjà il connait et côtoie aussi ces banque d’images gratuites !

Que ça soit pour illustrer un meme, pour envoyer un message, beaucoup de personnes accèdent à ces banques d’images.

L’avènement de format comme la story nous amène aussi à réfléchir à ce que les audiences souhaitent ?

Et avec ce format on se rend compte, que les audiences veulent de l’authenticité, de la spontanéité malgré même parfois un contenu très brut et peu travaillé !

Les audiences souhaitent de la transparence, dans tout les sens du terme !

Avoir un contenu unique et authentique va de pair avec la transparence de marque !

——

Option. 3 : Organiser votre propre shooting et disposer d’images originales pour vos réseaux sociaux

Vous vous dites : « oui c’est bien beau, c’est sûr que c’est mieux de faire son propre shooting mais il a vu le prix que ça coute un photographe »
Justement, tout le monde n’a pas les moyens de se payer un shooting par un photographe !

Même si parfois ça peut être moins cher et donner de bien meilleurs résultats que d’acheter des photos toutes l’année sur une plateforme payante !

On peut faire certaines choses soi-même aussi !

Aujourd’hui la photo n’a jamais été autant à porter de main !

Un bon Smartphone peut permettre de réaliser de très belles photos, qui seront largement suffisantes pour faire des posts en Social Media !

En faisant votre propre shooting, vous allez pouvoir prendre exactement ce que vous souhaitez.

Et créer une imagerie qui colle à votre marque. Avec des contenus complètement uniques et authentiques !

Peut-être qu’au départ la qualité ne sera pas tout de suite au rdv. Utiliser ses premiers essais en Story.

Et dès que vous avez le truc, faites des posts.

Mais c’est fini le papier glacé, les audiences réclament du VRAI, de l’authentique !

On avait déjà sorti un épisode le numéro 209 il y a quasiment un an le 13 juin 2019 qui s’appelait : « La fin de l’esthétisme sur Instagram » où nous observions déjà un changement dans les habitudes des utilisateurs et une volonté d’avoir des contenus plus vrais et plus bruts !

On vous invite à l’écouter aussi !

Créer votre propre contenu original !

Les banques d’images payantes peuvent être une solution secondaire, quand vous ne pouvez vraiment pas faire autrement, ou pour nourrir de la création de contenu avec de la découpe par exemple !

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi, c’est lundi : Facebook, Youtube, Instagram & Linkedin

Youpi, c’est Lundi ! Au menu aujourd’hui : Transfert d’images de Facebook vers Google, Youtube Facts Checking, des nouveautés dans les stories Instagram et les stories Instagram sur la rampe de lancement.

Quelles solutions pour l’événementiel face à la distanciation physique ?

Épisode 384 : Avec le confinement, le secteur de l’événementiel a reçu un coup de massue.

Depuis le mois de Mars, les salons, concerts, événements sportifs prévus en 2020 se sont soient reportés à la fin de l’année soit bien souvent tout bonnement annulés. Un cataclysme.
Plus inquiétant, un certain nombres d’acteurs envisagent d’ores et déjà que la crise de l’événementiel soit durables et se prolonge jusqu’à début 2021.

Face à cette situation, les professionnels de l’événementiels sont contraints de se réinventer, de trouver dans l’urgence des solutions de digitalisation de leurs events et aussi de se poser la question de leur business modèle.

Un secteur frappé par la crise

Depuis le début de la crise le secteur de l’événementiel est gravement touché.

Plus aucun événement qui réunirait du monde n’est possible actuellement et c’est parti pour durer.

Le Premier Ministre Edouard Philippe a déjà annoncé qu’aucun événement de plus 5000 personnes n’auraient lieu avant Septembre.

Pour l’instant aucun événement du tout peu importe le nombre de personne n’a lieu !

L’événementiel au sens large est touché. Bien sûr les artistes ne peuvent plus se donner en spectacle, mais les techniciens et tout ceux qui travaillent dans le monde du spectacle sont largement touchés.

On pense bien sûr aussi au salon, au conférence, à toutes les rencontres et événements.

Le streaming Live en solution

Dans un monde où la distanciation physique devient la norme, le streaming live est une porte de sortie pour l’évenementiel

Évidemment, certaines choses sont irremplaçables, comme la joie d’un moment partagé en famille, les moments de convivialité partagés autour d’un cocktail…

Mais de fait, beaucoup de choses sont jouables en live. Une keynote bien sûr, une interview, une table ronde et même un événement de plusieurs jours !

Quelques exemples :

Conférence Microsoft et Apple

Microsoft a ainsi décidé de tenir sa conférence annuelle Build à distance. La présentation aux développeurs web du monde entier se fera donc pour la première fois en streaming.

C’est aussi le cas de la présentation Apple qui devient une conférence 100% dématérialisée afin de respecter les réglementations sanitaires en place.

Arte – United We Stream

On le sait, à Berlin, la culture de la vie nocturne est très développée. Avec la crise et le confinement, c’est plus de 9000 salariés et des dizaines d’acteurs culturels qui se sont retrouvés au chômage technique.

Arte a décidé de s’associer à tous ces acteurs pour proposer un livestream tous les jours !

Les streams sont réalisés en direct depuis les clubs fermés au public, avec un programme de DJ à l’intérieur qui viennent jouer.

Toutes les infos pour aller écouter !

Les dons sont partagés à tous les acteurs en difficultés de ce milieu culturel Berlinois.

Le Festival International de Cinéma de Nyon

Toutes les infos sur le Festival

Le festival était prévu du 17 avril au 2 mai, pour trouver une solution les organisateurs ont tout simplement décidé d’offrir les films en ligne, dans la limite de 500 visionnages par séance !

Du streaming sur les médias sociaux mais pas que…

Facebook Live, Instagram live…

Digitalisé son évènement en détournant des plateformes déjà existantes

Concert de Travis Scott dans Fortnite

Défilés de mode Gémmo dans Animal Crossing

Quel business model ?

Se pose aussi rapidement la question du business model d’un événement digitalisé.

Le streaming s’est bien beau mais quel est le business model.

Monétiser son contenu événementiel en live

On a vu les lives se multiplier sur les réseaux sociaux, mais pour l’instant ça restait compliquer de monétiser un live !

Plusieurs choix possibles :

  • Twitch : Avec un système de dons en direct ou un système d’adhésions pour s’abonner à la chaine.
  • Youtube : Un système d’adhésion aussi à la chaine ou un système de publicités Youtube sur votre Live.

Facebook donne l’assault

Facebook donne l’assault avec une nouvelle fonctionnalité de live event payant

Jusque là sur Facebook, il était possible de monétiser un live mais seulement sous certaines conditions.

Il existait un système de dons pour des organisations à but non-lucratifs uniquement !

Aujourd’hui, Facebook annonce une énorme nouveauté pour « aider » le monde de l’événementiel et du spectacle !

Mark a annoncé :

« Pour soutenir les créateurs et les petites entreprises, nous prévoyons d’ajouter la possibilité pour les pages, de rendre payant l’accès aux événements et aux vidéos en direct »

En ajoutant une porte d’entrée payante pour accéder à un live Facebook pourrait offrir de toutes nouvelles possibilités au monde de l’événementiel.

Distanciation physique mais pas de distanciation sociale

Un simple live-streaming d’une conférence peut-il suffire ? Disons que c’est la solution la plus évidente. Une chose est certaine : il faut repenser entièrement l’événement, la stratégie de communication, les messages, les moyens de les diffuser pour créer de l’interaction et de l’engagement à distance.

La promesse de networking qui est vraiment l’un des enjeux de l’évenement professionnel est mise à mal. Il faut imaginer d’autres outils en dehors d’un simple stream en live : Base d’emails, groupes privés sur Linkedin ou Facebook…

Des événements 100% en ligne !

Sunny Side of the Doc 2020

Depuis 31 ans le Sunny Side of the Doc est devenu un acteur clé du marché international du documentaire et des expériences narratives.

L’événement réuni 2300 professionnels de 60 pays différents à la Rochelle, dans un lieu de 3000 m2.

Cette 31eme édition devait avoir lieu du 22 au 25 juin. Et elle va être maintenue mais dans une version complètement en ligne !

L’événement en ligne est toujours payant : 200€ pour l’ensemble de l’offre !

Et ça donne accès à une plateforme où l’on retrouvera en direct des conférences, on pourra avoir des rendez-vous individuels professionnels, des webinar, des ressources vidéos bien-sûr…

Tous les contenus resteront même disponibles après le 25 juin !

Je trouve que c’est un formidable manière de maintenir son événement !

Toutes les infos vers l’événement

Comment capter l’attention quand tout est digitalisé ?

Plus de participants pour moins de cout. Ok, mais reste un défi majeur : celui de capter l’attention et de fidéliser les conférenciers.

Dans un salon traditionnel, quand bien même un talk serait terriblement ennuyant, il y a peu de chance que les spectateurs quittent sur le champ l’événement.

Une attention toute particulière doit donc être portée aux contenus, pour les rendre les plus interactifs et impactants possibles. Aller plus loin que le powerpoint à la papa. Penser interactivité !

Il faut aussi repenser les agendas. Quand un évènement pouvait initialement s’étendre sur une journée avec un enchainement de conférences, ce n’est plus possible. Impossible de tenir l’attention d’une audience en ligne durant des heures.

Il faut se focus sur les contenus à plus forte VA. Raccourcir les séquences et peut-être envisagé qu’un événement d’une journée en physique s’étende sur plusieurs jours en digital.

Finalement l’évènement devient un media comme les autres

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Animal crossing : LE réseau social du confinement ?

Épisode 383 : Alors que des milliards de personnes sont confinées, beaucoup se tournent vers les jeux vidéo pour combler leur besoin de socialisation, pour se rassurer ou juste pour s’occuper… Et pour satisfaire tous ces besoins, il ya …. Animal Crossing.

En ce moment, nous ne sommes pas autorisés à voyager physiquement, Animal Crossing permet aux joueurs de répondre à leurs besoins non satisfaits grâce à Animal Crossing.
« C’est la collision fortuite d’un jeu relaxant, gratifiant et satisfaisant avec une nouvelle population mondiale stressée, ennuyée et oisive. »

Il y a même de grande chance pour que, comme nous, votre flux Twitter soit un poil étrange en ce moment. Un panaché à 50/50 de mises à jour dédiées au coronavirus et issues du monde réel et de l’autre côté des posts joyeux et ultra colorés provenant d’une réalité alternative : Animal Crossing: New Horizons .

C’est quoi Animal crossing ?

Pour les non-initiés: Animal Crossing est une série de jeux Nintendo qui a été lancée en 2001 et vient de publier sa dernière version pour Nintendo Switch, Animal Crossing: New Horizons le 20 mars .

Animal Crossing est un jeu de simulation où les joueurs vivent sur une île tropicale idyllique et se lient d’amitié avec des animaux anthropomorphes.

Les joueurs peuvent personnaliser leurs îles avec des outils d’illustration en jeu et visiter les îles des autres en ligne.

Sorti il y a tout juste un mois, Animal Crossing explose déjà toutes les stats de ventes, avec 12 millions d’exemplaires vendus.

Animal crossing envahit Twitter et les réseaux

Dans l’ensemble, les gens parlent des jeux plus que jamais, avec une augmentation de 71% de la conversation globale. Une grande partie de cette augmentation semble être attribuable à Animal crossing : New Horizons.

Sur Instagram le #animalcrossing comptabilise 2,4 millions de publications.

Neurchis d’Animal Crossing

Sur ce groupe de neurchis Facebook hyper élaboré, tu peux même :

  • partager via discord ta boutique de personnages spéciaux
  • Donner tes astuces pour calculer le cours du navet
  • Partager des codes

L’un des succès d’Animal crossing tient à son côté social

A l’image de Fortnite, Animal crossing est aussi bien plus qu’un jeu vidéo, c’est un lieu de socialisation.`

Le confinement aura particulièrement bénéficié à Animal Crossing puisque ce jeu à tous les attributs d’un réseau social. On peut continuer à visiter ses amis dans leurs îles virtuelles. On peut assister à des défilés de mode, visiter des expositions d’art….

Des mariages et fêtes d’anniversaires sont aussi désormais organisés au sein du jeu, ainsi que des expositions d’art ou encore des défilés de mode.

Dans Animal crossing on peut créer des accessoires

Ces derniers jours, on assiste à l’apparition d’un nouveau genre de contenu en ligne. Du animal Crossing DIY. Des tutoriels pour apprendre à créer ses propres vêtements, à reproduire les robes de son créateur préféré par exemple. Ou tout simplement des codes pour faire son shopping en ligne et habillé son avatar avec de la jolie sape.

Si vous êtes curieux, vous pouvez jeter un coup d’oeil au compte Instagram @animalcrossingfashionarchive, avec plus de 28 000 abonnés. Il met en avant les plus belles. Réactions des joueurs.

Evidemment les marques elles-même si mettent

C’est un endroit idéal pour les marques car c’est là que les gens trouvent le temps d’échapper à la réalité, un espace où les gens essaient de vivre leur vie idéale. Si une marque peut contribuer à cette stimulation personnelle, que ce soit avec des vêtements ou en créant un évènement alors ils ont tout à y gagner.

Animal Crossing est actuellement gratuit pour les marques. Fortnite, par exemple, a recherché des annonceurs pour des événements spéciaux dans le jeu, tandis que The Sims d’ Electronic Arts a signé un accord révolutionnaire avec Moschino en 2019.

La marque Gémo par exemple a organisé un défile de mode dans Animal crossing pour présenter sa nouvelle collection. Un bon moyen de présenter sa collection à l’heure où il est difficile d’organiser des photos shoots, confinement oblige !

L’agence Rosbeef! a recréé en pixel art les vêtements des collections printemps et été 2020 de Gémo pour que les joueurs puissent les utiliser pour habiller leurs avatars selon les moments, événements, de la journée.

Les marques de fringues LA marque Lifestyle 100 Thieves a vu que ses employés jouaient et reproduisaient eux-mêmes les vêtements de la marque. Ils ont décidé d’y ajouté leurs collections entières.

Les fringues sont très faciles à créer donc tout le monde s’y met. Twitter et Xbox ont publié des tee-shirts sweat capuches imprimés très softs.

Si je suis un organisateur de mariages, je pourrais créer la destination de mariage ultime en transformant mon île en une plage romantique? « 

Comme sur toute plateforme social media il y a aussi de l’UGC

A titre d’exemple on trouve déjà des bobs Cochonou sur Animal crossing.

Ou encore des casquettes ciblées de la marque Monster (marque de boisson énergétique)

Et comme Animal Crossing est résolument tourné vers l’interaction social, ces accessoires sont échangeables avec l’aide de codes. On en trouve d’ailleurs une flopée sur Twitter ou dans des groupes prives Facebook.

Avalanche de mèmes et de Gifs animés autour d’Animal Crossing

Déjà 128k gifs animés disponibles dans Giphy portant sur la thématqiue d’Animal Crossing.

Animal crossing viralise aussi en audio sur TikTok

Sur TikTok, « Bubblegum KK », une chanson du jeu vidéo , gagne en popularité.

La chanson elle-même n’est pas beaucoup plus que quelques bips mélodiques, ressemblant à la sonnerie d’un téléphone pour enfant.

Depuis qu’il a été intégré à la playteforme TikTok il y a quelques jours par un utilisateurs, le son en question a été utilisé sur des milliers de vidéos . Certaines cumulant plus de 3 millions de vues.

Animal Crossing accueille aussi les manifestants de Hong Kong, avec un contenu pro-démocratie viral

À la maison à cause du coronavirus, les manifestants de Hong Kong ne se sont pas arrêtés pour autant. Certains se sont même trouvé un nouveau terrain d’expression et d’échange.

Dans un tweet la semaine dernière, l’un des militants démocrates les plus connus de Hong Kong, Joshua Wong, a déclaré qu’il jouait au jeu et que le mouvement s’était déplacé en ligne.

Les manifestants de Hong Kong peuvent être trouvés dans le jeu en ligne, créant leur propre contenu, des slogans et des photos.

——

Peta, l’association e protection des animaux, publie même des guides détaillés de comment rester Vegan dans le jeu et comment militer pour ses idées dans la plateforme !

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Facebook lance son outil de visioconférence : Messenger Rooms

Épisode 382 : Depuis le début du confinement l’utilisation des plateformes de visioconférence a explosé !

Et des applications peu connu du grand publique comme Microsofts Teams, Google Meets, Zoom ou encore même HouseParty se sont démocratisées et ont vu leurs nombre d’utilisateurs exploser !

Par exemple l’application Zoom qui comptait en décembre 2019, 10 millions d’utilisateurs actifs par jours, en enregistre aujourd’hui 300 millions ! C’est vertigineux !

Le groupe Facebook en retard

L’une des raisons de ces succès est sans doute l’absence notable du groupe Facebook sur ce marché des chats vidéo de groupe. Oui je peux faire de la vidéo à plusieurs sur Whatsapp mais à 8 max et seulement sur mobile. Sur Facebook Messenger c’est max 6.

On est très loin de Google Meet et ses 50 participants ou encore Zoom et ses 250 !

Mais ça c’était avant ! Vous n’imaginiez tout de même pas que Zuck allait en rester là et se faire piquer du temps de socialisation en ligne par le premier venu.

Messenger Rooms

Le groupe Facebook a donc décidé de rattraper son retard sur ses concurrents et a annoncé la sortie de Messenger Rooms.

C’est simple c’est un outil de visioconférence qui permet de se connecter jusqu’à 50 personnes simultanément !

L’outils est pour l’instant raccroché à Messenger, mais la grande nouveauté c’est qu’on peut partager une invitation non seulement dans Facebook : le fil d’actualité, les groupes, les événements, mais aussi à une personne qui n’aurait pas de compte de Facebook

Ça c’est énorme, quelqu’un d’extérieur à Facebook pourra rejoindre une visio s’il reçoit une invitation à celle ci !

Que depuis Messenger ?

A priori le groupe travaille déjà pour étendre la possibilité de l’outil. Dans un premier temps il ne sera possible de lancer une visio que depuis Messenger.

Mais bientôt cela devrait être possible depuis WhatsApp, Instagram direct Message et même Portal, les écrans connecté de Facebook !

Comment marche Messenger Rooms ?

Dans Rooms vous pouvez créer des chat rooms.

Vous pouvez créer cette room depuis Messenger mais aussi directement dans Facebook. Facebook annonce déjà que, les salles seront accessibles aussi depuis Instagram Direct, WhatsApp et Portal.

Vous pouvez décider de qui peut rejoindre la room

Le créateur de la salle peut décider si elle est ouverte à tous ou la verrouiller pour empêcher les invités non invités de se joindre. De ce côté ça ressemble un peu à House Party.

Dans la démo vidéo de rooms on voit d’ailleurs un capture de la page d’accueil de Facebook avec des petites icônes juste en dessous de l’espace story. Un peu comme des events. Vous cliquez dessus et vous pouvez rejoindre une room.

Pas besoin de compte Facebook pour participer à une Visio

Autre grosse news, les invités peuvent rejoindre une salle, qu’ils aient ou non un compte Facebook.

On se connecte sur Facebook Rooms depuis son desktop ou son mobile

Il n’y a pas besoin de connecter quoi que ce soit.

Côté vie privée

On peut se demander aussi quelles informations de notre profil Facebook on va partager avec les personnes avec qui on est dans une visio ?

D’après Facebook ça ne change rien à d’habitude

Les personnes qui sont dans une conversation en visio avec nous, n’aurons pas plus accès à nos infos. Si se sont nos amis ils auront accès aux contenus auquels ils ont accès habituellement.

Si sur votre profil, il n’y a que votre nom en public, alors quelqu’un qui n’est pas ami avec vous ne pourra voir que votre nom sur votre profil même s’il est en train de partager une visio avec vous !

Facebook vise le grand public

Messenger Rooms vise un public moins pro et corporate mais pourra se révéler un formidable outil d’animation communautaire

Si d’autres services de visioconférence ont été conçus pour un usage professionnel, Facebook cible le grand public avec Rooms.

Ce qui est très intéressant c’est son imbrication avec les différents produits du Groupe Facebook : Instagram, Messenger, Facebook…

On peut imaginer demain son usage par le membre d’un groupe Facebook. Un club de lecture. Une marque qui souhaiterait organiser une présentation de son catalaogue en avant première à un panel de conso…

Evidemment on retrouve les gadgets en réalité augmentée de Facebook. Dans une room, vous pouvez jouer avec les filtres de réalité augmentée de Facebook ou échanger votre arrière-plan réel contre un arrière-plan virtuel.

Une vraie tendance pour Zuckerberg

Messenger Rooms s’inscrit dans la vision de Zuckerberg d’un web social tournée de plus en plus vers les communautés privées

Zuckerberg a déclaré que les nouvelles fonctionnalités vidéo ont été construites conformément au changement de l’entreprise vers la création d’ outils de messagerie plus privés .

Voici d’ailleurs une très bonne interview de Zuckerberg sur les visoconférence !

Messenger Rooms est sans doute aussi un signe avant coureur d’un changement radical et durable dans les comportements des utilisateurs.

L’interconnexion entre les outils de la suite Facebook prend forme et est prometteuse.

On voit aussi que le Groupe Facebook anticipe un risque de distanciation physique persistante.

Quelles opportunités ?

Pourra-t-ton lancer un Messenger Rooms et le diffuser en direct sur Facebook Live ?

C’est la fonctionnalité qui permettrait d’imaginer beaucoup de choses !

On sait qu’il est possible de rebalancer une visio Zoom dans un live Facebook et c’est très très efficace !

On peut réaliser de très belle émission en direct à plusieurs.

Facebook vient de relancer la fonctionnalité qui permet d’inviter un autre utilisateur dans un live, lancer une visio dans un live serait encore mieux !

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi, c’est lundi ! Fortnite, Twitter, Facebook, Instagram

Épisode 381 : Au menu ce lundi : Travis Scoot en concert sur, du taff pour les modérateurs de Twitter, des images animées sur Facebook, de nouveaux stickers et un outil de mémorial sur Instagram.

Travis Scoot en Concert sur Fortnite

Si un concert de Raphael dans sa cuisine et de Patrick Bruel sur sa terrasse ne vous suffisait pas pour vivre votre confinement des étoiles dans les yeux vous aviez toutes les raisons de vous trouver sur Fortnite le 23 avril à 1h du matin !

12,3 millions de personnes s’y était donné RDV pour un concert exceptionnel du rappeur Travis Scott.

Le concert de Travis Scott est d’une durée de dix minutes. Une version virtuelle du rappeur débarque sur une île de l’arène du jeu pour présenter un medley. Au plus près d’un Travis Scott géant et torse nu, les joueurs se retrouvent, dansant sous une pluie de feu, puis sous l’eau et enfin dans l’espace, où Travis Scott est rejoint par le rappeur Kid Cudi pour un titre inédit.
Un petit extrait

Au sujet du très impressionnant chiffre de 12,3 millions annoncé par Epic Games, ce n’est pas tout à fait le nombre de joueurs de Fornite connectés en même temps mais aussi les téléspectateurs des différents stream dans le monde sur des plateformes comme Twitch ou Youtube.

Twitter en plein dans le bloquage de tweets

C’est le pompon pour les modérateurs de Twitter ! En ce moment ils ont de la modération et ça ne doit pas être de tout repos.

D’un côté on a Joe Biden qui est victime d’une fake news où on le voit avec un faisceau de lumière sortant de son corps et reprenant les codes de sa campagne. Et oh miracle, le tweet original a été repartagé par le camp Trump, ce qui lui a valu 10 000 retweets et 62000 likes avant d’être supprimée.

Et à côté de ça, il y a les complotistes. Twitter a di supprimer 2 230 tweets contenant des informations « trompeuses et potentiellement dangereuses », en pleine crise du Covid-19.

Pour essayer de reprendre le contrôle de la situation, Twitter va supprimer les messages incitant à des « activités nuisibles », en particulier les appels à détruire des antennes-relais 5G

A la suite de la diffusion de messages sur WhatsApp notamment, plusieurs antennes-relais ont été attaquées dans certains pays européens.

Ou encore ; La Garde nationale vient d’annoncer qu’il n’y aura plus de livraisons de nourriture avant deux mois – courez au magasin le plus vite possible et acheter tout

Facebook ajoute une nouvelle option «Animer» pour ajouter du mouvement aux images fixes dans les stories Facebook.

L’option propose quatre modes d’animation de base:

  • Rebondir
  • Pan (scroll de gauche à droite)
  • Agrandir
  • Dézoomer

C’est un moyen simple d’ajouter une animation à vos stories et une option simple pour les rendre potentiellement plus engageantes. Étant de continuer à étendre

Cette nouvelle fonctionnalité vient s’ajouter aux nombreux outils mis à disposition de Facebook Stories. L’objectif étant de continuer à convaincre du format !

Facebook Stories continue de progresser. Selon une très récente étude d’Animoto (Mars 2020) 72% des spécialistes du marketing publient du contenu de marque sur Facebook Stories une fois par semaine ou plus.
Source

Instagram travaille sur de nouveaux autocollants qui permettront de promouvoir les profils d’entreprises dans les stories

Instagram semble tester une nouvelle option d’autocollant Stories qui permettrait aux utilisateurs de partager un profil d’entreprise avec leurs abonnés.

C’est encore en beta et nous n’avons eu accès qu’à quelques screen captures mais voilà à quoi cela pourrait ressembler. Un entête avec le pseudo d’un compte et en dessous l’opportunité d’ajouter 3 photos issues du compte.

Ce sticker pourrait être utilisé comme un outil promotionnel dans Instagram Stories – vous pourriez mettre en avant l’entreprise d’un ami, un service qui vous a aidé ou peut-être une PME locale qui se démène face à la crise du COVID-19.

Instagram et les outils de mémorisation

Une nouvelle qui a été débusquée par l’experte en ingénierie inverse Jane Manchun Wong.
Suite a sa découverte, Instagram a confirmé cette semaine qu’il accélérait le développement d’un outil de mémorisation pour les personnes décédés, notamment au vu des impacts de COVID-19.

Alors Facebook avait déjà mis ça en place l’année dernière. Un moyen de transformer le compte d’une personne décédée en mémorial.

Le processus de mémorisation du compte mis à jour ajouterait une mention « souvenir » sous l’image de profil et afficherait une nouvelle couverture pop-up avec une icône de fleur à tout nouveau profil des visiteurs.

Les nouveaux outils de mémorisation s’ajouteront aux options de mémorisation existantes sur Instagram.
Aujourd’hui, les comptes sont gelés dans le temps et empêchent quiconque d’y apporter des modifications.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

#Sportàlamaison : Quand le sport virtuel prend le relai !

Avec le confinement, on aurait pu se dire que le sport c’était terminé ! Et bien loin de là, puisqu’au contraire c’est une vraie tendance qui émerge avec le confinement et notamment avec le sport virtuel. On parle du Tour de Suisse virtuel retransmis à la télévision, du tournoi de tennis de Madrid, du coach sportif Joe Wicks, de Magnus the therapy dog, de Jérémy Andrieux et Elisha Nochomovitz le marathon-man coincé sur un balcon !

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !