Groupes Facebook : Fidéliser ses clients et les transformer en ambassadeurs

Épisode 470 : On sait que plus le temps passe sur les médias sociaux et plus la tendance va à la prise de parole de marque vers peu de personnes. On en a déjà parlé, on est passé du « one to many » au « one to few ».
Et un des outils qui a développé cette tendance est notamment le groupe Facebook.

On a vu il y a quelques années énormément de groupes Facebook fleurir, exploser sur tout un tas de sujets différents. Ça pouvait même devenir hilarant parfois. Mais aujourd’hui Facebook a voulu donner un nouvel élan à cet outil.
On va donc découvrir dans cette épisode comment fidéliser ses clients sur un groupe Facebook et comment Facebook est en train de changer les choses au niveau de la gestion des groupes Facebook.

De client à ambassadeur

Un client ambassadeur est un client qui recommande et défend activement la marque et ses produits auprès de ses proches.

En gros un client Ambassadeur c’est un évangéliste de marque. C’est un comportement bien souvent spontané.

Mais, il peut être encouragé par la marque.

Pour encourager le comportement du client ambassadeur, la marque peut lui porter une reconnaissance particulière en lui procurant des avantages spécifiques (cadeaux, échantillons, invitations, etc.) et en lui proposant des outils de communication dédiés.

Et c’est là que les groupes Facebook se révèlent être un outil précieux et puissant pour transformer vos clients en ambassadeurs de marque.

L’opportunité des groupes Facebook est sous exploité par les marques

Marmiton

Marmiton propose 3 groupes Facebook différents : La cuisine du quotidien par Marmiton, Mieux manger c’est Facile et Cuisinez pour moins de 3 euros (311k membres).

Chacun de ces groupes regroupe plusieurs dizaines de milliers de personnes et surtout chacun de ces groupes correspond à un livre édité par la marque Marmiton.

Adidas

Adidas et ses groupes Adidas Runners.

Adidas Runners Bastille, Adidas Runners Le Sentier

https://www.facebook.com/search/groups/?q=adidas%20runners

Aroma-zone

Le site Aroma-zone.com, une marque spécialisée dans les cosmétiques fait maison et l’aromathérapie.

Si la page Facebook compte aujourd’hui 170k abonnés elle a créé très tôt (dés 2009) un groupe de clients passionnés qui échange leurs bonnes pratiques et leur recettes de cosmétiques maison. Le groupe s’appelle « Aroma-Zone addicts » et compte aujourd’hui 72k membres qui échangent en moyenne 50 publications par jour.

https://www.facebook.com/groups/74210493824

Tupperware

La marque Tupperware a toujours travaillé de façon poussé ses programmes ambassadeurs. C’est inscrit dans la marque. On pense forcément aux fameuses soirées Tupperware.

Aujourd’hui la marque Tupperware intervient dans 5 groupes Facebook privés.

De façon très astucieuse il ya une segmentataion avec un groupe « anti Gasp » » avec 10k membres. Et un groupe » recettes est astuces » rassemblant pour près de 80k membres français. C’est dingue.

https://www.facebook.com/tupperwarefranceofficiel/groups/?ref=page_internal

————

Enjeu 1 : Rendez votre groupe Facebook facile à trouver pour les clients

Les groupes Facebook peuvent être un outil précieux pour entretenir les relations avec les clients et inciter les gens à revenir pour plus, mais pour ça encore faut-il que vos clients rejoignent ce groupe.

La première chose à faire c’est de créer le groupe depuis la page de marque. EN gros ma marque devient administratrice du Groupe.

Pour permettre aux clients de trouver plus facilement votre groupe, vous pouvez créer une URL personnalisée comme vous le pouvez avec les pages Facebook.

Attention, Vous ne pouvez personnaliser l’URL de votre groupe Facebook que si votre groupe compte moins de 5000 membres, cela vaut donc la peine de le faire au début de la configuration de votre groupe.

Une fois que vous avez créé un lien personnalisé, il existe de nombreuses façons d’encourager les clients à rejoindre votre groupe :

En incluant le lien dans vos e-mails de confirmation d’achat ou dans vos e-mails post-achat.
En ajoutant le lien aux signatures de courrier électronique de votre équipe.
En incluant une invitation directement dans le packaging de votre produit.

————

Enjeu 2 : Restreindre l’accès du groupe Facebook uniquement à ses clients

Lorsque l’on souhaite créer une communauté Facebook de clients ambassadeurs il est important de s’assurer que l’accès à la communauté conserve un caractère exclusif. On souhaite créer un groupe Facebook de clients pas de leads.

Cela commence par le choix du nom du groupe. Votre groupe à besoin d’un un nom et d’une description clairs. Cela aidera les membres potentiels à savoir à quoi sert le groupe.

Vous choisissez ensuite la typologie de groupe : Public, privé ou secret.

Un groupe privé est idéal il constitue un équilibre parfait entre exclusivité et accessibilité. Le groupe est toujours consultable, mais les nouveaux membres doivent envoyer une demande avant de pouvoir accéder.

Une fois que vous avez choisi le paramètre de confidentialité de votre groupe, vous devez décider comment les nouveaux membres peuvent rejoindre.

————

Poser des questions aux futurs membres pour s’assurer de bien constituer une communauté de clients de la marque

Facebook vous permet de poser des questions pour valider l’éligibilité d’un membre potentiel, ainsi que de limiter les membres en fonction de leur emplacement géographique.

Le contrôle de l’accès à votre groupe vous aidera à créer un environnement positif que les membres apprécieront et à les inciter à revenir.

Le groupe Facebook de la page officielle Peloton limite l’adhésion aux clients existants ou potentiels en demandant si les membres potentiels possèdent déjà un produit Peloton ou sont intéressés à en acheter un.

————

Enjeu 3 : Partagez du contenu exclusif qui améliore l’expérience client

L’important est de proposer un contenu qui est exclusif. Il ne faut pas que le contenu qu’on trouve dans votre groupe soit le même que le contenu qui existe sur votre page.
Sinon quel est l’intérêt pour un de vos clients d’entrer dans votre groupe il risque même de ressortir du groupe et de le quitter.
Donc peu importe quelle marque vous êtes il fait créer un contenu dédier et riche qui n’existe pas ailleurs.

Partager des documents importants sur l’onglet Fichiers de groupes Facebook

L’onglet Fichiers de groupes Facebook est un autre outil pour partager du contenu exclusif avec les membres. Accessible à partir du menu principal du groupe, l’outil Fichiers permet aux propriétaires de groupe de télécharger des documents, des images, des vidéos et des fichiers audio.

————

Enjeu 4 : Utilisez votre groupe Facebook comme canal de service client

Avant d’être un ambassadeur, votre client est un client satisfait, et même fidèle. Cependant, il peut arriver que votre client rencontre un problème au cours de son parcours d’achat.

Lorsque vos clients ont un besoin d’assistance ils veulent se connecter avec votre marque d’une manière authentique et pratique pour eux.

————

Enjeu 5 : Encouragez le conversationnel client pour nourrir votre marketing et améliorer vos produits et service

En discutant avec les clients ou en observant leurs interactions les uns avec les autres, vous pouvez tirer parti des informations réelles des personnes qui connaissent le mieux votre marque.

L’outil Sondage peut également vous aider à faire des études de marché et préciser l’usage, les moments de consommation…


Facebook renforce encore ses groupes avec des nouvelles fonctionnalités

En septembre, Facebook a décidé de renforcer les fonctionnalités de son mode groupe.

Plus de 70 millions d’utilisateurs ont créé et géré des groupes actifs sur Facebook. La plate-forme a donc décidé d’annoncer quatre nouveaux outils pour simplifier l’administration d’un groupe.

Une fonctionnalité admin assist : grâce à cette nouvelle fonctionnalité vous pouvez établir une liste de mots-clés par exemple qui va automatiquement bloquer une publication.

De nouveaux sujets : vous pouvez maintenant mieux organiser vos publications, vous pouvez les organiser par sujet avec des hashtags ou alors vous pouvez les épingler pour les mettre en avant.

Du contenu de marque pour les groupes publics : avec la plate-forme d’influence marketing Brand Collab Manager un influenceur peut gagner de l’argent en parlant des produits d’une marque dans un groupe public.

Une formation de community managemer : Facebook met à disposition des cours en ligne pour vous aider à savoir comment on peut mieux engager sa communauté ou même mieux créer des contenus.

De nouvelles choses aussi au niveau de l’engagement

Des chats : on peut créer des conversations à l’intérieur d’un groupe.

Des publications collaborative : comme une sorte de conversation on peut partager par exemple des photos sur un sujet spécifique.

Questions réponses : un espace qui permet aux administrateurs d’organiser une session de questions-réponses par texte facile d’accès pour tous les membres de la communauté. On peut tout à fait imaginer ici que ce ne soit pas l’administrateur qui répondent aux questions mais organiser des questions-réponses avec un spécialiste de quelque chose.

Personnaliser son profil : on peut maintenant aussi personnaliser sa photo de profil et même ses informations personnelles visible dans un groupe auquel on appartient.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

La tool box vidéo parfaite du CM et du Mobile Journalist (MoJo)

Épisode 467 : La vidéo est partout. En post, en stories, sur toute les plateformes.

Oui, depuis 3-4 ans tout le monde vous bassine avec la vidéo : « il faut en mettre dans votre social media. » Ok, sauf que la vidéo ça coute cher !

C’est surtout du côté du montage que l’addition peut vite grimper. Un montage pro c’est beaucoup de temps et donc de budget.

Faire de la vidéo pour les réseaux sociaux ce n’est pas faire de la vidéo pour le cinéma

Alors oui, quand on se lance dans une production vidéo on a vite fait de se prendre pour Steven Spielberg.

Sauf qu’à la place d’une caméra de cinéma c’est un iPhone que vous vous trimballez. Sauf aussi que votre master piece vidéo aura sur les réseaux sociaux une durée de vie très très brève.

Faire de la vidéo pour les réseaux sociaux ce n’est pas faire du cinéma.

Durée bien souvent courte (une minute)
Formats mixtes carré, 4:5ème et 9:16ème
On privilégie souvent les montages un peu clippés. Efficaces et catchy. Finalement très peu les narations complexes de type fictions.
Et puis encore une fois c’est un contenu social media donc éphémère.

Soyons honnêtes, ici chez Supernatifs on a la chance d’avoir une équipe dédiée à la production vidéo. Ils savent monter parfaitement, maitrisent la suite Adobe mieux que personne et ne sont pas contre rajouter un peu de motion cool par dessus au besoins.

C’est un luxe. Pour autant tout ne passe pas par eux.

Il y a parfois le besoin de faire des montages simples, efficaces et qui attire l’attention. Bref du contenu social media en vidéo !

Filmic PRo

40 €/ an
Là on est sur de l’application professionnelle pour une bouchée de pain. Nous pour être honnêtes, on l’a achetée pour aller sur le terrain et ramener de belles images.
On est sur une application avec pas mal de réglages très précis, notamment sur la mise au point, l’exposition et la gestion des couleur, des ISo, de la fréquence d’image et de l’audio.

Si nous on l’a pris en tout premier lieu ce n’était même pas pour ces exceptionnelles capacité vidéo mais parce que c’est l’une des seules applications (on pourrait aussi citer mavic pro) qui propose le monitoring Audio.
Quand on parle de monitoring audio, c’es tee pouvoir écouter en temps réel dans son casque ce qui est enregistré et ça ce n’est pas permis par les fonctionnalités natives de l’iPhone par exemple.

Je parlais de la qualité d’image, là on est sur du super Lourd avec notamment la possibilité de filmer en 4K, qualité cinéma. Le stockage de ton iPhone va prendre cher et ton DA te dira sûrement que si beau, si gros c’est un poil too much pour le social media mais franchement ça fait plaisir.

Le Kit Mojo du CM ambulant

Petite parenthèse sur le Kit Mojo idéal pour le CM ambulant.
Le jour où j’ai acheté Filmic, comme je le disais j’avais besoin de monitoring audio pour aller faire des rushs chez un client et d’ailleurs je n’avais pas emmené que ça.
Idéal et quasi obligatoire pour le format interview j’avais emporté un trépied. Pour le son, pas de miracle, un bon Micro HF sans fil de chez rode avec en complément un micro canon Video Mic Pro de chez Rode, c’est ce qu’il se fait de mieux et le son est vraiment net. Et bien sûr la tripotée de câbles et adaptateurs qui va bien + l’iPhone et le casque pour le monitoring.

La vidéo est partout. En post, en stories, sur toute les plateformes.

Oui, depuis 3-4 ans tout le monde vous bassine avec la vidéo : « il faut en mettre dans votre social media. » Ok, sauf que la vidéo ça coute cher !

C’est surtout du côté du montage que l’addition peut vite grimper. Un montage pro c’est beaucoup de temps et donc de budget.

Ce matin les ami(e)s on vous donne nos meilleurs tips pour monter des vidéos de façon simple, efficace et surtout très très cool.

Wave Animatron

Pas cher : 40 Euros / par mois

Ahhhh, les fameuses vidéos « à la Brut » !

Avec une jolie typo qui vient se poser par dessus de la vidéo.

C’est une application SAAS sur desktop. On est dans un vrai petit logiciel de montage mais ultra simplifié.

Il y a pleins e temples déjà tout fait et près à être adapté à ton projet vidéo.

Tu as aussi la possibilité d’uploader tes assets de marque : logos, typos, couleurs de marque pour plus de personnalisation.

Le trucs vraiment cool c’est qu eau fais ton montage et ensuite tu peux downloader tes créas dans 30 formats différents. Le resize se fait automatiquement.

https://wave.video/

InShot

Tarif 13€/an

Alors là INshot c’es tee couteau suisse absolu si on veut rester dans l’outil mobile simple et efficace. Dans les fonctions que j’utilise le plus souvent, il y a le redimensionnement de ta vidéo à tous les formats classiques web; 9/16 – 16/9 – 4/3 – Carré … mais aussi 4/5 – 3/4 … bref tout

En suite tu peux très facilement y ajouter de la musique et gérer tes volumes en 2 clics; Import de sons simplifiés via airdrop ou via ton cloud ou même google drive, idéal quand tu es à distance ou sur le terrain.

Tu peux aussi y ajouter des trucs Marant comme du texte, des images on des stocker avec des effets d’animation. C’es gadget mais ça peut servir quand on est malin.

Et derrière tu as tout une palette de petite outils marrants et malins comme l’inversion du sens de lecture, la rotation bien sur, la gestion de la vitesse, le split.

Moi je l’ai par exemple utilisée pour remonter des Live Instagram en y ajoutant une intro et une fin

Banque son Facebook

Quik

Quik est un éditeur pour monter et partager des vidéos animées réalisées à partir de photos ou vidéos prises sur smartphone.

C’est une application proposée par GoPro.

Une pépite méconnue qui permet de sortir des tueries de contenus vidéos.

Tu choisis tes photos, tes vidéos et la durée souhaitée et l’application te sort un montage tout cuit et presque parfait.

Franchement c’est bluffant. L’application arrive à capter lez moments importants d’une vidéo et à enchainer vachement bien les transitions.

L’application repose sur une intelligence artificielle qui analyse chaque éléments vidéos qui lui est fourni et réalise pour vous un montage tout cuit. L’IA repère les passages avec des visages, une rupture de rythme, des patterns communs… Et ensuite utilise tout ça pour faire un montage sur fond de musique.

Il ya une douzaine de style de montage. Tu peux choisir le format : 4:5, carré, story.

Utiliser tes propre sons ou la base de son libres de droits de GoPro.

C’est vraiment l’application idéale pour raconter un moment en vidéo. Faire un résumé d’un event ou d’une journée.

Bref une tuerie !

Cut Story

Petit outil très simple et complètement indispensable pour la découpe Cut Story qui coute une dizaine d’euros par an : Cut Story.
Avant qu’instaura et Facebook n’intègre une fonction de découpe des stories de plus de 15s, il était indispensable, maintenant je m’en sers plutôt pour faire des carrousel Instagram sur la base de vidéos de plus de 1 min. Il permet de découper équitablement des vidéos en portions de 15s – 30s ou encore une minute.

Trash

Une application moitié outil de montage moitié réseau social monté par l’ancienne DG de Vine. Autant dire que niveau vidéo social media il y a un peu de background.

Ils sont partis du constat que les utilisateurs pouvaient avoir les meilleurs téléphones avec les meilleurs caméra, ils finissaient toujours par dire que le montage était leur point faible. Trop technique, trop difficile.

La promesse : vous filmez, nous montons.

Comme Quik l’application repose sur une intelligence artificielle

En gros Trash te propose de faire des montages abstraits, sans scénarios disons exclusivement illustratifs. Parfait pour faire un mood video sur un event par exemple.

https://trash.app/

BigVu

Le face caméra c’est tout un art. Une application de teleprompteur.

https://bigvu.tv/

Du bonus en temps de guerre

Après n’oublions pas les outils tout bêtes qui sont à notre disposition dans notre téléphone.
En évènement par exemple, il m’arrive très souvent d’utiliser les fonction de crop d’image et de Cut de séquence natives de l’Iphone. Ça permet aussi de dépanner s’il y a de léger zooms à faire ou de micro ajustements de luminosité, c’es simple et ça dépanne.
Et parfois même je me suis vu utiliser Imovie pour des exports un peu lourd ou des montages très simples.

Complément de l’article du jour sur le journal du CM

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi, c’est lundi ! Reels, Twitter, TikTok, QAnon et boom d’anniversaire pour Insta

Épisode 467 : Youpi, c’est lundi ! Au programme, des nouveautés audio sur reels, une fonction d’ajout groupée sur Twitter, Facebook part à la chasse à QAnon, des surprises pour les 10 ans d’Instagram et TikTok vs Insta.

Instagram ajoute de nouvelles fonctionnalités audio pour les Reels

Il est encore trop tôt pour présager du succès de Reels, mais Instagram mais les bouchées doubles pour booster le taux de pénétration de ce nouveau format chez ses utilisateurs.

A ce titre Instagram vient d’annoncer une nouvelle série de fonctionnalités autour de l’audio.

La possibilité d’enregistrer l’audio – Cela donnera aux utilisateurs la possibilité d’enregistrer des sons dans l’application, qu’ils pourront ensuite utiliser dans leurs propres clips Reels

Partager des collections audio – Les utilisateurs pourront désormais partager des collections de réels utilisant un son spécifique via DM.

Rechercher les contenus avec uns on précis – Les utilisateurs pourront rechercher des sons et de la musique, ainsi que les clips Reels qui les utilisent.

Instagram ne s’en cache pas tout ça est pompé sur TikTok et vient accompagner des usages grandissants autour de la viralité des fichiers audio.

Mis à part les musiques du moments, on voit de plus en plus d’extraits sons devenir viraux comme des bouts d’audio extraits de films, de la téléréalité ou même de discours politique.

Pour rappel, la dernière mise à jour date d’il y a à peine 15 jours et permet des Reels plus longs (jusqu’à 30 secondes).

Twitter Follow all

Parce que toujours plus, c’est toujours mieux, Twitter vient de dévoiler une nouvelle fonctionnalité qui permettra de suivre plusieurs personnes en un seul clic. Et cela s’applique aux personnes suggérées.

Le But derrière cette nouvelle brique algorithmique est de faciliter la découverte de comptes à suivre. Aujourd’hui lorsque tu t’abonnes à un compte sur twitter, d’autres comptes te sont suggérés de manière personnalisée en rapport avec tes goûts et le type de contenus qui te plaisent. Et bien maintenant ce sont plusieurs comptes à la fois que tu pourras ajouter.

Au delà de découvrir des comptes qui pourrait te plaire, cela a vocation à faire grossir ton réseau, puisqu’on le sait chez Twitter le Followback a encore bien sa place.

Pour le moment, le module n’est mis en test que sur Android
source BdM

Facebook muscle sa position contre QAnon et interdit toutes les pages, groupes et comptes liés au mouvement complotiste

Est-ce que vous connaissez Qanon ? Ce mouvement complotiste américain d’extrême droite qui défend une théorie selon laquelle Donald Trump livrerait une guerre secrète contre des élites implantées dans le gouvernement (Deep State), les milieux financiers et les médias, afin de mettre fin à des crimes pédophiles et sataniques.

Brefs des bargeots bien flippants qui aimes jouer avec des armes à feux.

Dans une mesure que beaucoup considèrent comme attendue depuis longtemps, Facebook a annoncé mardi dernier une interdiction totale de QAnon sur Facebook et Instagram.

« Bien que nous autorisions les gens à publier du contenu qui soutient ces mouvements et groupes, nous limiterons leur capacité à s’organiser sur notre plate-forme. »

A ce titre des milliers de groupes Facebook et de pages ont été supprimé.

Pourquoi est-ce qui ça a pris si longtemps ? Et pourquoi Facebook revient sur sa position concernant la libre expression ?

Certains suggère que les récents boycotts publicitaires, mené à la suite du meurtre de George Floyd, ont incité Facebook à examiner de plus près des mouvements comme QAnon.

D’autres mettent en avant la pression publique exercée par les groupes de défense des droits civiques appelant Facebook à faire plus sur ces sujets.

Il semble que la pression continue a poussé Facebook à agir, et bien que l’approche préférée de la plateforme soit de laisser ses utilisateurs décider de ce qui est acceptable, il est clair que pour QAnon la digue à fini par céder.

Instagram : 10 ans et des petites surprises

Je te parlais lundi des 10 ans des groupes Facebook et figure toi que l’on approche également de la date anniversaire d’Instagram qui aura aussi 10 Ans ! Quand je regarde tout ça, mon premier post sur mon premier compte j’ai l’impression que d’était il y a 10 mois…

A l’occasion de ses 10 bougies, de nouvelles fonctionnalités sympa sont au menu de la fête d’anniversaire !

Côté stories

Un mode calendrier pour parcourir les stories archivées

Aujourd’hui tes archives de stories, c’est une grille de 9 / 12 images et si tu veux revenir 2 ans en arrière ou chercher une date précise, c’est pas toujours simple. Et bien c’est fini avec cette nouvelle fonctionnalité qui permet de consulter tout ça sous fourme de calendrier clivable.

Une map pour retrouver tes stories
idem si je veux retrouver les stories
publiées pendant min voyage en Norvège en 2017 avec ma chérie, je bascule sur l’option carte, je pointe la Norvège et lieux par lieux je peux trouver les stories créées

Côté design

Alors ça j ‘ai adoré ! Insta propose de changer l’icône de son app en retrouvant les vieux modèles, ainsi en mettant à jour votre app, aller dans paramètres, faites glisser la page vers le bas et des icônes apparaissent . Donc depuis ce matin j’ai basculé sur l’icône du 31 Aout 2011

Lutte contre l’intimidation en ligne

Plusieurs fonctionnalités ont déjà été mises en place dans l’année qui s’est écoulée qui ont conduites à une diminution des interactions négatives et le combat continue. A l’occasion des 10 ans de la plate forme, 2 nouveaux outils viennent combattre ce fléau :

  • Une IA masquera automatiquement les commentaires similaires à ceux signalés précédemment
  • Une alerte supplémentaire vient d’être créée si un utilisateur essaye d’envoyer un trop grand nombre de messages malveillants

Ces 2 fonctionnalités sont en test depuis quelques jours et s’appliquent à des commentaires rédigés en français, anglais, espagnol, portugais, russe, arabe et chinois.

Source Bdm

C’est officiel, les adolescents américains préfèrent désormais TikTok à Instagram

Une enquête menée par la banque d’investissement Pieper Sandlers en Octobre. Sur 9800 adolescents américains de la génération Z avec une moyenne d’âge de 16 ans.

L’étude montre que l’application TikTok vient de passer devant Instagram dans le classement des réseaux sociaux favoris des adolescents américains.

Oui mais, là surprise, c’est Snapchat qui serait numéro 1.

Pour rappel, Snapchat c’est 90 millions d’utilisateurs actifs quotidiens aux États-Unis.

Donc dans l’ordre on a :

  • 34 % des adolescents choisissent Snapchat comme application préférée.
  • 29 % TikTok comme leur application favorite,
  • 25 % des adolescents us préfèrent Instagram.

Concernant les usages c’est un peu différent.

Selon le rapport, Instagram reste l’application où l’engagement est le plus fort (84 %), suivi de Snapchat (80 %) et TikTok (69 %).

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

On a regardé le docu drama de Netflix dont tout le monde parle : The Social Dilemma

Pendant 90 minutes le documentaire réuni une dizaine d’ex employés de Google, Facebook, Pinterest et Instagram et tente de répondre à la question. Quel est le problème exactement ?

Youpi c’est lundi : Mort de Donald, Nouveautés Groupes Facebook, Pornhub, Code RH, Google Meet, Twitter & Facebook Ads

Au menu de ce lundi : L’interdiction de souhaiter la mort de Donald sur les réseaux, nouveautés sur les Groupes Facebook, Pornhub « Not my Job », le podcast Code RH, Google meet sondages, algorithme Twitter & fin de l’attribution Facebook ads à 28 jours.

Instagram DM et Messenger fusionnent !

Épisode 460 : Avalanche de nouveautés et d’annonces du côté d’Instagram.
Tout est tombé hier et il y a du très très lourd, avec « la fusion » de Direct Message d’Instagram et Messenger !
Le groupe Facebook avait annoncé il y a longtemps déjà qu’il travaillait sur un regroupement des leurs messagerie privée Direct Message de Instagram, Messenger de Facebook et WhatsApp.

Youpi c’est lundi : Nouveautés Reels et Linkedin, Pinterest stories, Twitter l’anti fake news, Facebook et les hashtags

Épisode 457 : Youpi, c’est lundi et pour bien commencer la semaine, on vous a fait une compil des dernières actus social media toutes fraîches; Au menu : Des nouveautés chez Instagram Reels et Linkedin, le lancement des stories Pinterest, l’expérience anti-fake news de Twitter et la renaissance des Hashtags sur Facebook…

Facebook : la fin des 20% de texte maximum !

Épisode 455 : Allons enfants du social media, le jour de Gloire est arrivé !
Facebook met fin à ses restrictions sur le contenu texte dans les images publicitaires Facebook.
20% de textes pour 200% de galère. Ceux qui ont eu à retravailler totalement des campagnes pour les adapter aux restrictions de Facebook Ads savent de quoi je parle…

Mais voilà tout ça c’est terminé !

Oui, oui vous avez bien entendu !

Vous le savez, jusqu’à aujourd’hui il y avait une limite dans la quantité de contenu texte intégrable dans ses publicités Facebook

Avant

20% max.

Dans les visuels utilisé pour les pubs Facebook.

Jusqu’à présent, Facebook précisait que les publicités qui apparaissent sur Facebook, Instagram et le réseau d’audience sont filtrées en fonction de la quantité de texte d’image utilisée dans votre annonce.

La règle était très claire: les annonces contenant trop de texte dans leurs images ne seraient pas approuvées.

Facebook a même développé un outil dédié pour vérifier la quantité de texte dans les images des ses annonces et s’assurer qu’on respectait bien la restriction de 20%. Un outil bien pénible qui divisait les images publicitaires avec une grille de 25 rectangles.

Cette histoire de 20% c’est terminé

Alors attention, la news est pour l’instant non officielle. Selon une communication interne de l’équipe Facebook : « … nous ne pénaliserons plus les annonces avec des quantités plus élevées de texte d’image dans les enchères et la livraison. »

Mais si Facebook n’a pas encore communiqué officiellement, elle a déjà adapté les pages de sa FAQ.

Elle précise désormais : « Nous avons constaté que les images comportant moins de 20 % de texte étaient plus efficaces. Nous vous recommandons donc de faire preuve de clarté et de concision afin de véhiculer efficacement votre message. »

Pourquoi Facebook limitait la quantité de texte?

Tout simplement par ce que les gens n’aiment pas les pubs dans Facebook. En tout cas pas les pubs avec du texte.

Initialement, la règle des 20% était stricte. En 2018, il y avait déjà eu un allégement ce qui a permis aux spécialistes du marketing d’inclure plus de texte dans leurs annonces, mais leur portée publicitaire était limitée en conséquence

Pourquoi on est tenter de mettre du texte sur les images publicitaires ?

Si vous souhaitez que les internautes interagissent avec votre annonce, vous devez d’abord les faire remarquer.

Nous avons tendance à remarquer les images et les titres sur une page en premier. Ensuite, nous lisons les mots en gras et consommons les frais agrafes de texte en dernier.

Pour profiter de notre attrait naturel pour les images, de nombreux annonceurs Facebook ajoutent des CTA à leurs photos publicitaires et des mots convaincants tels que «gratuit», et «offre à durée limitée», sachant qu’ils seront lus plus souvent que le texte du statut.

Est-ce vraiment efficace de mettre du texte sur ses images publicitaires ?

Dans une étude, l’équipe de SketchDeck, affirme que plus de texte sur une image publicitaire fait chuter le CTR. Selon eux, les images sans ajout de texte en superposition performent 6 à 7% mieux.

Deux hypothèses s’imposent

L’évolution de l’IA

L’intelligence artificielle qui gère l’acceptation des publicités Facebook est aujourd’hui en capacité de comprendre le fond d’un texte, et n’est plus seulement capable d’analyser la forme d’un texte.

Ainsi Facebook n’a plus peur de laisser de la place au message. Car si. C’était interdit avant c’était aussi par peur de voir des messages de haines, ou violent diffuser comme ça sur les images, dans que la plateforme puisse le modérer facilement.

En interdisant le plus de 20% de textes, elle limitait la possibilité de ces messages.

Peut-être qu’aujourd’hui elle n’en a plus peur, parce que son IA est capable de repérer facilement ce type de message.

La tendance de plus d’infos

Les réseaux sociaux deviennent de plus en plus sérieux avec de plus en plus d’informations qui sont diffusés dans les contenus ! Et Facebook suit simplement cette tendance en permettant. de diffuser plus de texte donc plus d’infos !

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Rights manager : vous ne pourrez bientôt plus piquer de photos sur Facebook et Instagram

Épisode 454 : Nous pourrions assister à un changement majeur dans les droit d’auteur sur les images sur les plateformes du groupe Facebook !
Facebook voudrait permettre aux utilisateurs de revendiquer la propriété des images et demander des retraits.
Facebook a annoncé une extension de son outil Rights Manager, qui détectera désormais automatiquement les violations de droits d’auteur sur les images. Attention, ça risque de changer la donne. On vous explique tout !

L’outil « rights manager » de Facebook

Un outil pour aider les créateurs et les éditeurs à gérer leur propriété intellectuelle.

C’est un outil puissant qui est intégré à la plate-forme Creator Studio de Facebook. Il est conçu pour les personnes qui souhaitent contrôler quand, comment et où leur contenu est partagé sur Facebook et Instagram.

——

Comment fonctionne Rights Manager?

Pour commencer, vous allez ajouter le contenu que vous avez créé et que vous souhaitez protéger dans une bibliothèque de référence. Rights Manager partira de là, trouvant tout contenu sur Facebook et Instagram qui correspond au vôtre.

Vous pouvez également ajuster les paramètres pour spécifier si votre propriété doit s’appliquer dans le monde entier ou uniquement à certains endroits.

Lorsque votre contenu est détecté sur une page ou un profil, vous pouvez choisir son blocage ou l’attribution de crédit via un lien de propriété.

——

##. Rights manager va désormais intégrer les images

Initialement Rights manager ne concerne que le contenu audio. C’est notamment vrai cet outil que certains contenus vidéos intégrant de la musique protégée sont en suite bloqué par Facebook ou Instagram.

Lundi, le Groupe Facebook a annoncé le lancement de Rights Manager pour les Images, une nouvelle version de Rights Manager qui utilise la technologie de correspondance d’images pour aider les créateurs et les éditeurs à protéger et à gérer leur contenu d’image à grande échelle.

Si une marque comme National Geographic téléchargeait ses photos sur le gestionnaire des droits de Facebook, elle pourrait alors surveiller où elles apparaissent, comme sur les pages Instagram d’autres marques. À partir de là, l’entreprise peut choisir de laisser les images rester en place, d’émettre un retrait

——

Comment protéger ses images sur Facebook et Instagram

Pour revendiquer ses droits d’auteur, le titulaire des droits d’image télécharge un fichier CSV dans le gestionnaire des droits de Facebook qui contient toutes les métadonnées de l’image.

Ils préciseront également où le droit d’auteur s’applique et peuvent laisser certains territoires de côté.

Une fois que le gestionnaire a vérifié que les métadonnées et l’image correspondent, il traitera cette image et surveillera où elle apparaît.

Si une autre personne ou marque tente de revendiquer la propriété de la même image, les deux parties peuvent aller et venir plusieurs fois pour contester la réclamation, et Facebook finira par la céder à celui qui a déposé la première.

——

Ce nouvel outil devrait sacrément chambouler Instagram

Cela pourrait potentiellement bouleverser la façon dont Instagram fonctionne aujourd’hui.

Il n’est pas rare de croiser des comptes partageant la même image et ne marquant le titulaire des droits d’origine présumé que comme crédit. On appelle ça un regram.

La question des droits d’auteur, avec les images est nettement moins simple qu’avec l’audio

Quid des mêmes. Après tout ce sont des images.

Interrogé sur ce point Facebook avoue souhaiter procéder par étape et apprendre en faisant.

Une partie de ce processus d’apprentissage consistera à déterminer dans quelle mesure une image peut être modifiée, comme un mème, avant qu’elle ne soit qualifiée de «correspondance» avec l’image d’un titulaire de droits. Pas si simple.

——

Le droits d’auteur des images sur les réseaux sociaux est un sujet complexe

L’affaire Mashable

Plus tôt cette année, un tribunal américain a condamné la photographe Stephanie Sinclair, qui avait cherché à poursuivre Mashable en justice pour l’intégration d’une de ses images, qui avait été publiée sur Instagram, dans une histoire de Mashable.

Le tribunal a statué que, comme Instagram est une plate-forme publique, Mashable avait le droit de réutiliser la publication – mais bien sûr, si Mashable avait utilisé l’image de Sinclair de manière isolée, et non l’intégration d’Instagram, ce serait une violation du droit d’auteur.

Des célébrités poursuivies par des paparazzi

Dans le passé, les paparazzi ont également poursuivi des célébrités pour avoir téléchargé leurs photos sur leurs propres comptes.

Le cas Volvo

Volvo est accusé d’avoir utilisé des photos d’un compte Instagram sans autorisation.

On en avait parlé dans l’épisode 435 du podcast Le Super Daily.

——

Est-ce la fin des mèmes ?

Ok la question peut porter à souri mais pas forcément en fait.

Il faut savoir que le mèmes est déjà totalement hors la loi, même si il semble bien difficile de la faire applique.

Concrètement, la création d’un même en prenant comme support une œuvre préexistante nécessite de devoir respecter le droit d’auteur de l’œuvre. Ainsi, il convient de demander le consentement de l’auteur initiale pour l’utilisation de son œuvre dans un même

Sans cette autorisation d’utilisation, le créateur de l’œuvre peut poursuivre le créateur du Même pour contrefaçon. Les peines encourues sont des sanctions pénales (3 ans d’emprisonnement et 300.000 euros) mais aussi des sanctions civiles, à savoir l’obligation de supprimer le Même sous astreinte financière

Il est possible que Facebook Right Managers mettent une fin définitive à certains mêmes.

Oui tu sais le mèmes de Drake que tu as déjà pensé 1000 fois…

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Youpi c’est lundi : sous-titres Instagram, #StopHateForProfit, Facebook Business Suite, citoyen Snapchat, filtre Insta du New-York Times

Épisode 452 : Comme chaque lundi on fait le tour de l’actualité social media !

Cette semaine on parle de Instagram qui propose des sous-titres automatisées pour les vidéos IGTV.

On parle de la polémique qui continue pour le groupe Facebook avec le hashtag #StopHateForProfit. Une ancienne employée balance des accusations assez grave et Katy Parry et Kim Kardashian menacent de quitter la plateforme Instagram.

On parle aussi de Facebook Business Suite, de Snapchat qui permet l’inscription de 400000 jeunes sur les listes électorales américaines, et des filtres Instagram du New-York Times.

Instagram ajoute des sous-titres automatiques pour les vidéos IGTV

Les sous-titres automatisés sont une option pour les téléchargements de vidéos Facebook depuis un certain temps. Facebook fournit des sous-titres automatiques pour les vidéos en 16 langues.

Même chose sur Youtube.

Mais du côté d’Instagram la fonctionnalité restait pour l’instant complètement absente.

Pourtant jamais autant le sujet de l’accessibilité des contenus web n’a été au coeur des discussions.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, plus de 5% de la population mondiale – soit 466 millions de personnes – souffrent d’une perte auditive invalidante.

La semaine dernière Instagram a annoncé l’arrivée de fonction de sous titre automatique pour les contenus vidéos IGTV.

Lorsque vous téléchargez une vidéo IGTV, vous pourrez basculer sur « Sous-titres générés automatiquement » dans vos paramètres de sous-titres. La précision du texte sera, bien sûr, relative à la clarté de l’audio dans le clip, mais cela aidera à ouvrir votre contenu IGTV à un public plus large

L’annonce fait partie d’un effort plus large de Facebook pour améliorer ses options d’accessibilité .

Il ya quelques semaines déjà Facebook annonçait par exemple l’arrivée des sous titres dans les vidéos Live. Déjà, six langues sont prises en charge: anglais, espagnol, portugais, italien, allemand et français.

Des stars menacent de quitter Instagram, une employée balance tout !

Markito est encore dans la tourmente, toujours sur des problèmes de modération de contenus haineux !

Ça fait quelques temps et notamment autour du mouvement #BlackLivesMatter que Facebook est un petit peu tacler pour sa position neutre sur le sujet.

Les marques avaient boycotté en publicitaire la plateforme cet été et aujourd’hui des célébrités rentrent dans le game.

Des grosses célébrités sur Instagram comme Kim Kardashian ou Katy Perry ont décidé d’arrêter de publier sur la plateforme.

En postant un dernier post « Stop hate » et le hashtag #StopHateForProfit

Kim Kardashian c’est 188 millions de fans sur Instagram et Katy Perry 107 millions !

Les deux ont communiqué en expliquant qu’elles ne pouvaient pas rester les bras croisés face à la propagation de la haine sur des plateformes qui laisse faire !

Les révélations de Sophie Zhang

Ce mouvement est amplifié ces derniers jours par la publication d’une ex data scientist licenciée par Facebook qui s’appelle Sophie Zhang.

Cette dernière a rédigé un long texte où elle dénonce les agissements des GAFA et notamment de Facebook.

D’après elle, Facebook cache des preuves sur le fait que la plateforme a été et est encore utilisée pour influencer l’opinion publique et manipuler des élections politiques.

Elle explique qu’elle a été licenciée après avoir parlé de ces problèmes à sa direction et qu’elle aurait même refusé un chèque de 64.000 dollars pour pouvoir parler librement de ce qu’elle sait sur Facebook.

« Au cours des trois années que j’ai passées sur Facebook, j’ai découvert de multiples tentatives flagrantes de la part de gouvernements nationaux étrangers d’abuser de notre plateforme à grande échelle pour tromper leurs propres citoyens, et j’ai provoqué des news internationales à de multiples occasions. Je sais que j’ai du sang sur les mains maintenant. »

Elle dénonce le fait que des employés comme elle, de niveau intermédiaire, doivent prendre des décisions sur des propos politiques, et qui ne sont pas dans leurs compétences.

« J’ai personnellement pris des décisions qui ont affecté des présidents nationaux sans surveillance, et j’ai pris des mesures pour les faire appliquer contre tant de politiciens éminents dans le monde que j’ai perdu le compte ».

Facebook ne serait pas spécialement malveillant mais plutôt dépassé par tout ce qui peut se passer sur sa plateforme.

Facebook business suite : une pour les contrôler toutes

Vous n’aviez pas encore fait le tour de Creator Studio et bien voilà vous êtes cette fois-ci réellement à la bourre… Facebook vient de lancer une toute nouvelle plate-forme de gestion de contenu et de pages qui s’appelle « Facebook Business Suite. »

la nouvelle plateforme Business Suite intègre toutes vos options de page Facebook et de profil Instagram dans un seul espace, et sera disponible sur le bureau ou dans une nouvelle application mobile.

Cette plateforme permet de :

• Publiez sur Facebook et Instagram en même temps et gérez les publications en un seul endroit pour rester connecté aux deux communautés.
• Modérer tous vos messages, notifications et alertes Facebook et Instagram en un seul endroit afin que vous puissiez rester à jour et répondre plus facilement à tous vos clients.

• Suivre toutes vos stats – Avec les insights Facebook et Instagram et découvrez ce que vos clients recherchent.

Ainsi, au lieu d’utiliser Pages Manager ou Creator Studio , vous avez maintenant un autre moyen de piloter tout ça… Vous vous dites, ok mais là ça fait vraiment doublon. Il ya quoi de plus ?

Le gros plus de Business Suite, c’est son outil de stats qui permet d’obtenir un peu plus facilement un aperçu complet de vos performances Instagram et Facebook en un seul endroit.

Creator Studio propose également des contenus stats, mais il est plus axé sur les performances des publications vidéo.

400 000 jeunes vont voter grâce à Snapchat

Pour ceux qui nous écoute depuis longtemps, j’avais fait une prédiction sur le fait qu’un jour on voterait sur les réseaux, pour des sondages par exemple.

Et bien on se rapproche de plus en plus de ça avec Snapchat !

Snapchat a annoncé il y a un mois que les utilisateurs allaient pouvoir bénéficier de nouvelles fonctionnalités pour inciter les jeunes à aller voter.

Et oui, il y a beaucoup de jeunes sur Snapchat, et on sait que c’est une tranche d’âge qui vote peu.

Alors en prévision des élections présidentielles américaines Snapchat a décidé de faire son devoir citoyen. Selon le réseau, les jeunes veulent voter mais ne savent pas vraiment comment faire.

Donc Snapchat n’incite pas juste à voter, mais fournit des informations et des ressources pour savoir comment on doit s’y prendre pour voter !

Snapchat a carrément lancé une mini-application avec TurboVote pour inscrire les utilisateurs sur les listes électorales. Grâce à cette application plus de 400 000 personnes se sont inscrites sur les listes électorales. C’est complètement fou !

Snapchat estime que ce n’est pas suffisant d’aider les jeunes à s’inscrire sur les listes électorales, faut-il encore qu’ils aillent voter !

Ils vont donc diffuser des vidéos dans les prochains jours avec des stars américaines qui expliquent l’importance du vote !
On retrouve Barack Obama, Snoop Dogg et bien d’autres…

Le NewYork Times signe un accord avec Spark Ar pour une série de filtre Instagram très très informatifs

Les lecteurs peuvent interagir avec les effets sur la page de profil du compte Instagram @NYTimes.
Le principe est simple mais ambitieux. Permettre aux abonnés du compte d’intégrer à leur stories des éléments informatifs très sérieux par dessus leur selfie et de réagir aux sujets proposés par le NYTIMES.

Par exemple : vous avez en ce moment un filtre insta sur les incendies en Californie. Lorsque vous utilisez ce filtre vous y trouvez des légendes informatives très sérieuse qui s’affiche sur vos images.

Pour soutenir la prod de ces filtres, The Times lance un nouveau laboratoire AR d’une douzaine d’employés. Le laboratoire, aux côtés d’une équipe de rédaction dédiée, sera responsable du développement des effets AR et travaillera avec la plate-forme Spark AR de Facebook comme technologie sous-jacente.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d’amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Juste un truc avant de partir...

Abonne-toi à la newsletter et reçois tous les 15  jours l'actualité social media directement dans ta boîte mail. Rien de spammy, que du bon. Promesse !